Herodium

Hérodion

Vue aérienne de l'Hérodion en cours de fouilles archéologiques

L'Hérodion (hébreu : הרודיון), arabe : هيروديون) est une colline artificiellement exhaussée[1] (haute de 91 mètres[2]) en forme de cône tronqué de 758 mètres d'altitude située à 12 km au sud de Jérusalem, qui ressemble à un volcan, ou à un sein de femme selon Flavius Josèphe. Elle abrite les ruines d'un palais construit par le roi Hérode Ier le Grand. L'équipe d'archéologues chargée de la fouille du site a annoncé y avoir retrouvé le tombeau du roi.

Sommaire

Fouilles

L'Hérodion est signalé dès 1480 par un moine dominicain qui y reconnaissait une forteresse des croisés. Un premier plan du site est dressé en 1738 par Richard Pococke. L'identification avec le bâtiment décrit par Flavius Josèphe n'est toutefois certaine qu'à partir des travaux d'Edward Robinson dans les années 1830. Les premières fouilles commencent en 1850 et sont l'œuvre de Félicien de Saulcy. Les années 1870-1880 connaissent d'autres fouilles avant qu'une longue interruption ne laisse le site dans l'ombre. Ce n'est qu'en 1962 en effet que des fouilles archéologiques reprennent. Dirigées par le père Corbo de l'école biblique de Jérusalem, elles se concentrent sur le sommet du site. Par la suite Ehud Netzer commença ses recherches à partir de 1972 [3]. Elles ont d'abord fouillé les bâtiments à la base de la colline. Au printemps 2007, l'équipe de fouille a annonçé avoir retrouvé dans l'édifice sommital les fragments d'un grand sarcophage de grande qualité qui a été interprété comme étant celui d'Hérode ? En 2007, l'équipe de Ehud Netzer a repéré un tombeau à mi-hauteur du tertre, qu'elle considéra comme celui d'Hérode. Des blocs de pierre, restés intacts, servaient d'assise au mausolée, bâti à flanc de coteau[4] ?

La Piscine de l'Hérodion

la piscine au pied de l'Hérodion

Cette piscine de très grande taille (72 x 46 m) est située au pied de la colline. avec une ile au milieu qui était surmontée d'une construction circulaire, bordée d'un portique à colonnades, elle servait à la fois de réserve d'eau et de bassin d'agrément pour se baigner, et même pour y faire flotter quelques bateaux.

Elle était alimentée par un aqueduc depuis les Piscines de Salomon.

Références

Notes

  1. Titre Images de la Terre Sainte Auteurs Hanan Isachar, Hedva Isachar Canetti Éditeur Hanan Isachar Photography ISBN 9657000025, 9789657000021, page 71
  2. National Geographic France Vol. 19.6 N° 111 Décembre 2008 p. 51
  3. H. Stierlin, Cités du désert, Fribourg et Paris, 1987, p. 33
  4. National Geographic France Vol. 19.6, n° 111, décembre 2008 p. 51

Sources antiques

Ouvrages archéologiques

  • Ernest-Marie Laperrousaz, Trois Hauts Lieux de Judée : L'Hérodium, Massada et Qoumrân, Paris-Méditerranée, 2001
  • Ehud Netzer, Greater Herodium, QEDEM, Monographs of the Institute of Archaeology, Jérusalem, 1981.

Liens externes

  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
Ce document provient de « H%C3%A9rodion ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Herodium de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Herodium — or Herodion ( he. הרודיון, ar. هيروديون, Jabal al Fraidees ) is a hill shaped like a truncated cone (758 m / 2,487 ft above sea level), km to mi|12|precison=0 south of Bethlehem, within the Bethlehem Governorate, built as a fortress palace by… …   Wikipedia

  • HERODIUM — HERODIUM, Judean fortress built during the Second Temple period, located 60 stadia (c. 7 mi.) S. of Jerusalem near Tekoa. It was built by Herod at the spot where he had routed his pursuers during his flight from Jerusalem to Masada in 40 B.C.E.… …   Encyclopedia of Judaism

  • HÉRODIUM — Ancienne forteresse palestinienne située à une douzaine de kilomètres au sud est de Jérusalem. Hérodium fut construite, vers HÉRODIUM 20, par Hérode le Grand, qui voulut en faire une forteresse militaire communiquant par signaux lumineux avec les …   Encyclopédie Universelle

  • HERODIUM — castrum non procul Hierosolymis, in primis memorabile, in tribu Iuda naturâ simul et arte munitum, quod Herodes magnus exaedificavit: distat ab Hierosolymis sexaginta stadiis: locus ipse ita se habet. Collis est leniter acclivis, attollens se in… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Herodium — Das Herodium. Luftbild von Südwesten Herodium von Süden gesehen …   Deutsch Wikipedia

  • Herodium — n. ruins of a castle from the time of Herod located southeast of Bethlehem …   English contemporary dictionary

  • Herodeion — Das Herodium. Luftbild von Südwesten Herodium von Süden gesehen Das Herodium oder Herodion (hebräisch ‏הרודיון‎ …   Deutsch Wikipedia

  • Herodeum — Das Herodium. Luftbild von Südwesten Herodium von Süden gesehen Das Herodium oder Herodion (hebräisch ‏הרודיון‎ …   Deutsch Wikipedia

  • Herodion — Das Herodium. Luftbild von Südwesten Herodium von Süden gesehen Das Herodium oder Herodion (hebräisch ‏הרודיון‎ …   Deutsch Wikipedia

  • Herodes I. — Herodes I., auch Herodes der Große (* um 73 v. Chr.; † im März 4 v. Chr. in Jerusalem) war König über Judäa, Galiläa, Samarien und andere Gebiete. Als von Rom eingesetzter und gestützter Vasallenkönig (er war Prokonsul; d. h. er verwaltete… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.