Henry de Ghent

Henri de Gand

Henri de Gand (c. 1217- mort le 29 juin[1] ou le 8 septembre[2] 1293 à Tournai), chanoine puis archidiacre de Tournai[3], philosophe scolastique, connu comme le Doctor Solennis, naquit dans la région de Mude, près de Gand et mourut à Tournai (ou Paris). Il aurait appartenu à une famille italienne appelée Bonicolli, en flamand Goethals, mais la question de son nom a été très discutée. Il fit ses études à Gand puis à Cologne sous Albert le Grand. Après avoir obtenu le grade de docteur il revint à Gand et on dit qu'il y fut le premier à faire un cours public de philosophie et de théologie. Attiré à Paris par la gloire de l'université, il prit part aux nombreuses disputes entre les ordres et les prêtres séculiers, défendant chaleureusement ces derniers. Contemporain de Thomas d'Aquin, il s'opposa à plusieurs des théories qui dominaient alors et injecta une forte dose de platonisme aux doctrines aristotéliciennes de son temps. Il distinguait entre la connaissance des objets réels et l'inspiration divine par laquelle nous connaissons l'être et l'existence de Dieu. La première ne jette aucune lumière sur la deuxième. Les individus ne sont pas constitués par leur élément matériel, mais par leur existence indépendante, c'est-à-dire finalement par le fait qu'ils sont créés comme des entités séparées. Les Universaux doivent être distingués dans la mesure où ils font référence à nos esprits ou à l'esprit divin. Dans l'intelligence divine existent des modèles ou des types des genres et des espèces d'objets naturels. Sur ce sujet Henri est loin d'être clair; mais il défend Platon contre la critique aristotélicienne de son temps et fait tout son possible pour montrer que les deux conceptions sont en harmonie. En psychologie, son idée de l'union intime de l'âme et du corps est remarquable : il considère le corps comme faisant la partie de la substance de l'âme, qui à travers cette union devient plus parfaite et plus complète.

Œuvres

  • Quodlibeta Theologica (Paris, 1518; Venise, 1608 et 1613); Summa theologiae (Paris, 1520; Ferrare, 1646); De scriptoribus ecclesiasticis (Cologne, 1580).

Notes et références

  1. selon J.-F. Foppens, Bibliotheca Belgica, sive vivorum in Belgio. Vita, scriptisque illustrium catalogus, librorum que nomenclatura, Foppens, Bruxelles, 1739, 2 volumes in-quarto, xxxxi- 1 f - 1233 p. 
  2. selon Aubert Lemire, Bibliotheca ecclesiastica, J.-Alb. Fabricius, Anvers, 1639-49 (réimpr. Hambourg, 1718), in-folio .
  3. D'après Biographie Universelle de Michaud, tome XV, p. 505

(en) « Henri de Gand », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]

Ce document provient de « Henri de Gand ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henry de Ghent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henry of Ghent — (c. 1217 – 1293), scholastic philosopher, known as Doctor Solemnis (the Solemn Doctor), also known as Henricus de Gandavo and Henricus Gandavensis, was born in the district of Mude, near Ghent, and died at Tournai (or Paris). Between the death of …   Wikipedia

  • Henry of Ghent — • A notable scholastic philosopher and theologian of the thirteenth century Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Henry of Ghent     Henry of Ghent      …   Catholic encyclopedia

  • Henry of Ghent — See Henry of Ghent and Duns Scotus, see Intellectual context (The) of later medieval philosophy: universities, Aristotle, arts, theology …   History of philosophy

  • Henry of Ghent — ▪ French philosopher French  Henri de Gand,  byname  Doctor Solemnis (“Exalted Teacher”)   born c. 1217, , Ghent, Flanders [now in Belgium] died June 29, 1293, Tournai       Scholastic philosopher and theologian, one of the most illustrious… …   Universalium

  • Henry of Ghent and Duns Scotus — Stephen Dumont LIFE AND WORKS Henry of Ghent Henry of Ghent was arguably the most influential Latin theologian between Thomas Aquinas and Duns Scotus, regent as a leading master of theology at the University of Paris for the better part of the… …   History of philosophy

  • Ghent (Kentucky) — Ghent …   Deutsch Wikipedia

  • Henry Hetherington — (17 June 1792 ndash;23 August 1849) was a leading British Chartist. Early years Henry Hetherington was the son of a London tailor, John Hetherington (1770 to 6 November 1806), and was born on 17 June 1792, at 16 Compton Street, Soho, London. He… …   Wikipedia

  • Henry Atkinson — (1782 ndash; June 14 1842) was a U.S. army officer. He was a native of Person County, North Carolina. He entered the army in 1808 as a captain in the infantry, serving at various outposts on the Western frontier. He moved to New York and was… …   Wikipedia

  • Henry Raudales — was born in Guatemala and took his first violin lessons from his father Enrique Raudales at the age of four. Only three years later he made his début as solist in a Mendelssohn concert in North Carolina, which attracted the attention of Yehudi… …   Wikipedia

  • Henry Mintzberg — Henry Mintzberg, OC, OQ, FRSC (* 2. September 1939 in Kanada) ist ein kanadischer Professor für Betriebswirtschaftslehre und Management. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Arbeiten 3 Ausz …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.