Henri Saint Jean De Bolingbroke


Henri Saint Jean De Bolingbroke

Henri Saint Jean de Bolingbroke

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bolingbroke.
Henry St Jean vicomte de Bolingbroke
Henry St John, viscount Bolingbroke

Henry St John, vicomte de Bolingbroke[1], né le 16 septembre 1678 à Battersea (Surrey) et mort le 12 décembre 1751, fut un homme politique et philosophe britannique.

Sommaire

Biographie

Après avoir mené une jeunesse dissipée, il entra aux affaires, et y montra bientôt une supériorité qu'on n'avait pas soupçonnée. Nommé en 1700, membre de la Chambre des communes, il se déclara pour les tories, quoique toute sa famille fût whig. Il attira l'attention du roi Guillaume III d'Angleterre puis de la reine Anne Stuart, et fut nommé secrétaire d'État en 1704. Renversé en 1708, il revint au pouvoir 2 ans après, fut chargé du ministère des affaires étrangères et conclut le Traité d'Utrecht signé le 31 mars 1713.

Pendant sa faveur, il fut créé pair avec le titre de comte de Bolingbroke. A la mort de la reine Anne (1714), il perdit tout son crédit et fut même proscrit par le parlement et dépouillé de tous ses biens. Il se réfugia en France, et offrit ses services au prétendant Jacques François Édouard Stuart ; mais bientôt mécontent de ce prince, il s'en détacha et sollicita auprès du nouveau roi George Ier son retour en Angleterre ; il ne put l'obtenir qu'en 1723. Il vécut d'abord à la campagne, étranger aux affaires ; mais en 1725, il reparut sur la scène, et pendant 10 ans, il fut par ses écrits le plus redoutable antagoniste du ministère Robert Walpole.

Désespérant enfin du succès de ses efforts, il se retira de nouveau en France (1735), pour y passer le reste de ses jours ; mais incapable de se fixer, il retourna dès 1738 en Angleterre où il mourut sans avoir pu ressaisir le pouvoir. Il avait épousé en deuxième noces une Française, la marquise de Villette, nièce de Madame de Maintenon.

Notes

  1. En anglais le patronyme "St John" (Saint-Jean) se prononce Sinj'n et "Bolingbroke" se prononce Bullingbrook ou Bullenbrook.

Œuvres

Il a écrit pendant sa retraite un grand nombre d'ouvrages :

  • les uns politiques, tels que :
    • Lettre au chevalier Wyndham sur le patriotisme ;
    • Idée d'un roi patriote ;
    • Des Partis  ;
  • les autres littéraires ou philosophiques, tels que :
    • Réflexions sur l'exil ;
    • Lettres sur l'étude de l'histoire ;
    • Lettres à M. de Pouilly (en français).

Dans ces derniers écrits, il se montre déiste et attaque ouvertement la révélation ; il fut en cela le précurseur de Voltaire, qui plus d'une fois emprunta son nom.

Les écrits de Bolingbroke ont été réunis à Londres, par Mallet, 1754, 5 volumes in-4, et réimprimés en 1809, 8 volumes in-8.

Plusieurs ont été traduits en français, notamment les Lettres sur l'histoire par Jacques Barbeu-Dubourg, 1752.

Bolingbroke fut lié avec les plus grands écrivains de son temps : Matthew Prior, Jonathan Swift et Alexander Pope : C'est lui qui donna à ce dernier le sujet et le fond de l' Essai sur l'homme, qui est son chef-d'œuvre. Il fut également en correspondance avec la célèbre Claudine de Tencin, son amie intime.

Sources

  • « Henri Saint Jean de Bolingbroke », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)
  • Bernard Cottret, Bolingbroke, Exil et écriture au siècle des Lumières. Angleterre-France (vers 1715-vers 1750), Klincksieck, Paris, 1992.
  • (en) Bernard Cottret, Bolingbroke’s Political Writings. The Conservative Enlightenment, Basingstoke, Macmillan 1997, 436 p.; id., New York, St Martin’s Press, 1997, 436 p.

Bibliographie

  • Bernard Cottret, Bolingbroke : exil et écriture au siècle des Lumières. Angleterre-France (vers 1715-vers 1750), Klincksieck, Paris, 1992.
  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
  • Portail des Lumières Portail des Lumières
Ce document provient de « Henri Saint Jean de Bolingbroke ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henri Saint Jean De Bolingbroke de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henri saint jean de bolingbroke — Pour les articles homonymes, voir Bolingbroke. Henry St Jean vicomte de Bolingbroke …   Wikipédia en Français

  • Henri Saint Jean de Bolingbroke — Pour les articles homonymes, voir Bolingbroke. Henry St Jean vicomte de Bolingbroke …   Wikipédia en Français

  • Bolingbroke — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bolingbroke est le nom de: Henri IV d Angleterre, aussi connu comme Henri de Bolingbroke Henri Saint Jean, vicomte de Bolingbroke (1678–1751), politicien… …   Wikipédia en Français

  • Saint — 1347 80, Italian ascetic and mystic. died A.D. 731, pope 715 731. died A.D. 741, pope 731 741. died A.D. 352, Italian ecclesiastic: pope 337 352. died A.D. 683, Sicilian ecclesiastic: pope 682 683. died A.D. 855, Italian ecclesiastic: pope 847… …   Universalium

  • saint — saintless, adj. /saynt/, n. 1. any of certain persons of exceptional holiness of life, formally recognized as such by the Christian Church, esp. by canonization. 2. a person of great holiness, virtue, or benevolence. 3. a founder, sponsor, or… …   Universalium

  • Saint — (as used in expressions) Bolingbroke, Henry Saint John, 1 vizconde Crèvecoeur, Michel Guillaume Saint Jean de East Saint Louis, disturbio racial de Godfrey de Saint Victor Mont Saint Michel Montcalm (de Saint Véran), Louis Joseph de Montcalm… …   Enciclopedia Universal

  • Jean De Gand — Naissance 6 mars 1340 Gand Décès 3 février 1399 Titre …   Wikipédia en Français

  • Jean de Gand — Titre duc de Lancastre Autre titre duc d Aquitaine comte de Richmond comte de Lancastre comte de Lincoln comte de Derby comte …   Wikipédia en Français

  • Jean de Gant — Jean de Gand Jean de Gand Naissance 6 mars 1340 Gand Décès 3 février 1399 Titre …   Wikipédia en Français

  • Jean de gand — Naissance 6 mars 1340 Gand Décès 3 février 1399 Titre …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.