Henri Focillon


Henri Focillon

Henri Focillon, né en 1881 et mort en 1943 est un historien de l'art français.

Fils du graveur Victor-Louis Focillon, il est le Directeur du Musée des Beaux-Arts de Lyon. Professeur d'histoire de l'art à l'université de Lyon, à l'école des Beaux-Arts de Lyon, à la Sorbonne, au collège de France puis aux États-Unis où il a choisi de s'exiler. Poète, graveur, pédagogue hors-pair, Henri Focillon a formé des générations d'historiens de l'art, tels que André Chastel, Louis Grodecki ou Jurgis Baltrusaitis. Figure tutélaire de l'histoire de l'art, il a interrogé des champs aussi variés de la discipline que l'art médiéval, la peinture de son temps, la préhistoire ou encore l'art japonais.

Souvent plébiscité en tant que médiéviste, Henri Focillon fut pourtant un commentateur sagace de l'art de son temps, étudiant des longitudes éloignées et examinant avec pénétration ses contemporains[1]. Son engagement politique, longtemps passé sous silence ou tenu pour mineur, fait de lui une figure incontournable d'une histoire de l'art engagée au nom de laquelle il prononça depuis les États-Unis un appel aux Français libres[2].

L'exposition qui se tint en 2004 au Musée des Beaux-Arts de Lyon a permis de réévaluer l'importance d'Henri Focillon, acteur éminemment important de l'histoire de l'art française et internationale.

Sommaire

Notes et références

  1. Colin Lemoine, Henri Focillon et La peinture au XIXe siècle : la langue de l’espace, Actes du colloque international Henri Focillon, Lyon, 13 mars 2004.
  2. Contributions de François-René Martin, Annamaria Ducci et Alice Thomine, in Actes du colloque international Henri Focillon, Lyon, 13 mars 2004.

Bibliographie non exhaustive

  • Vie des formes (1934) - rééd. PUF, 2010
  • Éloge de la main
  • Benvenuto Cellini
  • Raphaël
  • Piero della Francesca (1951)

Histoire de la peinture

  • La peinture au XIXe et XXe siècles (1927-1928)
  • De Callot à Lautrec. perspectives de l’art français

Histoire de la gravure

  • Giovanni Battista Piranesi (1918)

Art de l'Extrême-Orient

  • L'art bouddhique, Coll. Art et Religion, Paris, Henri Laurens Editeur,1921, 336p.
  • Hokusai (1924)

Histoire de l'art médiéval

  • Art des sculpteurs romans (1932)
  • Art d'occident 1 : Moyen Âge roman et gothique
  • Art d'occident 2 : Moyen Âge gothique (1938)
  • Moyen Age. Survivances et réveils (1943)
  • L'An mil (1952)

Bibliographie critique

  • La vie des formes. Henri Focillon et les arts, Paris et Gand, INHA, Snoeck Decaju & Zoon, 2004.
  • Colin Lemoine, Photographie et cinéma chez Henri Focillon : illustrer, sérier, diffuser et enseigner. Le renouvellement d’une discipline, actes du Congrès international d’histoire de l’art, Montréal, 22-27 août 2004, revue RACAR, 2007.
  • Colin Lemoine, La pratique la plus sévère de l’histoire de l’art n’empêche pas le métissage’ : Henri Focillon cartographe de l’histoire de l’art., actes du colloque international Henri Focillon, Paris, 11-12 mars 2004, et Lyon, 13 mars 2004, Paris, Éditions Kimé, 2007.
  • Colin Lemoine, Langage, langues et dialectes : l’écriture de la latinité chez Henri Focillon. Comment échapper aux systèmes dans les règles de l’art ? actes du colloque international Henri Focillon e l’Italia, Ferrare, 16-17 avril 2004. Ferrare: Casa Editrice Le Lettere, 2007.
  • Annamaria Ducci, Henri Focillon et l'histoire. Réflexions à partir de l'An Mil, Revue de l'art (2005)
  • Annamria Ducci, Jamais nous n’avons éprouvé un plus haut sentiment de sécurité intellectuelle que devant ces murailles : il Piero della Francesca di Henri Focillon, Bulletin de l'AHAI, 2004.
  • Matthias Waschek (dir.) Relire Focillon, Principes et théories de l’histoire de l’art, Louvre & École nationale supérieure des beaux-arts, 1998.
  • Henri Focillon, Cahiers pour un temps, 1986.

Liens externes

  • (fr) La Vie des formes, L'Éloge de la main dans la bibliothèque numérique Les Classiques des sciences sociales.
  • (en) Henri Focillon dans le Dictionary of Art Historians de Lee Sorensen et Monique Daniels, à Durham (NC).
  • (fr) Le programme du colloque Henri Focillon au Musée des Beaux-arts de Lyon, 2004 (site INHA).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henri Focillon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henri Focillon — (Dijon, 7 de septiembre de 1881 New Haven, 1943) fue un historiador del arte francés, especialista en la Edad Media. Tuvo una sólida formación clásica y humanística, manifestando pronto una decidida vocación por la Historia del Arte. Sus… …   Wikipedia Español

  • Henri Focillon — (1881 March 3, 1943) was a French art historian.Director of the Musée des Beaux Arts in Lyon. Professor of Art History at the University of Lyon, at the Ecole des Beaux Arts in Lyon, at the Sorbonne, at the Collège de France and then in the… …   Wikipedia

  • FOCILLON (H.) — Plus d’un siècle après sa naissance, l’importance de la pensée d’Henri Focillon, théoricien et historien d’art, apparaît mieux. Sur le plan des méthodes, son «formalisme» a connu, en France, une certaine désaffection, à laquelle mirent fin les… …   Encyclopédie Universelle

  • Focillon — (Henri) (1881 1943) historien d art français: Vie des formes (1934) …   Encyclopédie Universelle

  • Focillon —   [fɔsi jɔ̃], Henri, französischer Kunsthistoriker, * Dijon 7. 9. 1881, ✝ New Haven (Conneticut) 3. 3. 1943; wurde 1913 Professor in Lyon, 1925 an der Sorbonne, 1938 am Collège de France in Paris. Ab 1940 lebte er in den USA, wo er an der Yale… …   Universal-Lexikon

  • Victor-louis focillon — Victor Louis Focillon, né à Dijon en 1849 et mort à Paris en 1918. Il étudie à l Ecole des Beaux Arts de Dijon. C est un graveur aquafortiste qui réalise de la gravure d interprétation. Il expose au Salon de Paris en 1876 et y obtient une mention …   Wikipédia en Français

  • Victor-Louis Focillon — Victor Louis Focillon, né à Dijon en 1849 et mort à Paris en 1918. Il étudie à l Ecole des Beaux Arts de Dijon. C est un graveur aquafortiste qui réalise de la gravure d interprétation. Il expose au Salon de Paris en 1876 et y obtient une mention …   Wikipédia en Français

  • STYLE — Sous l’égide de la linguistique, le style devient aujourd’hui l’objet d’une science: la stylistique veut être la science des registres de la langue, et elle s’efforce de définir le style comme concept opératoire. Mais le mot style a, dans l’usage …   Encyclopédie Universelle

  • FORME — L’histoire du concept de forme et des théories de la forme est des plus singulières. Nous vivons dans un monde constitué de formes naturelles. Celles ci sont omniprésentes dans notre environnement et dans les représentations que nous nous en… …   Encyclopédie Universelle

  • MAIN — La main, organe de préhension et récepteur sensitif important, est l’apanage des Primates et de l’homme. En vérité, la main humaine possède une signification particulière, car elle se trouve à l’extrémité du membre supérieur qui est libéré des… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.