Henri Beraud

ÔĽŅ
Henri Beraud

Henri Béraud

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Béraud.
Henri Béraud

Henri B√©raud, n√© √† Lyon le 21 septembre 1885 et mort √† Saint-Cl√©ment-des-Baleines sur l'√ģle de R√© le 24 octobre 1958, est un romancier et journaliste fran√ßais.

En tant que polémiste, il signait également de son pseudonyme Tristan Audebert.

Sommaire

Biographie

N√© d'un p√®re boulanger, √©lev√© par les Fr√®res, il emploie sa juv√©nile √©nergie √† de nombreuses activit√©s : po√®te d√©butant, fondateur de revues √©ph√©m√®res (dont L'Ours, √† Lyon), repr√©sentant en vins et spiritueux, collecteur de beurre, n√©gociant en charbon, antiquaire. Il est lieutenant d'artillerie pendant la Premi√®re Guerre mondiale.

Carrière de reporter-journaliste

L'√©poque du Canard Encha√ģn√©

Il rejoint Le Canard encha√ģn√© en f√©vrier 1917, recommand√© par Paul Vaillant-Couturier, avec qui il se lie d'amiti√©, ainsi qu'avec Roland Dorgel√®s. Son amiti√© ancienne avec Albert Londres, dont le talent avait √©t√© r√©v√©l√© au d√©but de la guerre, a pu lui servir aussi de carte de visite. Il collabore √©galement √† la fin de la guerre au Crapouillot de Jean Galtier-Boissi√®re.

Au Canard Encha√ģn√©, il publie des contes, un court feuilleton (L'angoisse du mercanti ou le compte du tonneau en 1918), une √©tude sur l'humour lyonnais, et surtout des articles pol√©miques contre le Parlement, l'Acad√©mie fran√ßaise, le gouvernement, les officiers antir√©publicains et l'Action fran√ßaise. C'est lui qui introduit au Canard Encha√ģn√© la r√©f√©rence au juli√©nas, qui passa pour le vin du Canard Encha√ģn√© par excellence jusqu'aux ann√©es 1960.

Il est également reporter international au Petit Parisien et à Paris-Soir.

1934 - 1944

Le Canard rompt avec Henry B√©raud lorsqu'il prend parti pour les manifestants du 6 f√©vrier 1934. Dans Les Raisons d'un silence, l'√©crivain explique les raisons de son engagement de 1934 pour lequel il dut ¬ę renoncer √† bien des joies, rompre de ch√®res amiti√©s ¬Ľ ; pour l'essentiel, il s'agissait d'en finir au plus vite avec un ¬ę r√©gime en pleine crevaison qui annon√ßait la guerre et le d√©sastre ¬Ľ. Pour Jean Galtier-Boissi√®re, ami de B√©raud, celui-ci √©volua de l'extr√™me gauche √† l'extr√™me droite sans nettement s'en rendre compte, en suivant la pente de ses int√©r√™ts : il en vint √† s'identifier au grand monde dont son talent avait su forcer les portes.

Il participe aussi √† la revue Le Merle blanc, d'Eug√®ne Merlo, √† L'Ňíuvre et il est grand reporter et observateur politique au Journal. Il est le directeur politique officieux et √©ditorialiste de Gringoire de 1928 √† 1943. Il √©crit des articles violemment anglophobes, sans √©prouver de sympathie particuli√®re pour l'Allemagne nazie. Il est cependant condamn√© √† mort en 1944 pour intelligence avec l‚Äôennemi. Plusieurs √©crivains dont Fran√ßois Mauriac interviennent en sa faveur. Il est finalement graci√© par le g√©n√©ral de Gaulle.

Gravement malade, il est lib√©r√© en 1950 et meurt en 1958 dans sa propri√©t√© de l'√ģle de R√©.

Ňíuvres

  • L'√Čcole moderne de peinture lyonnaise (1912)
  • Le Vitriol de Lune (1921, prix Goncourt 1922)
  • Le Martyre de l‚Äôob√®se, (prix Goncourt 1922)
  • Lazare, Albin Michel, 1924
  • Ce que j'ai vu √† Moscou, Les √Čditions de France 1925
  • Le Bois du templier pendu, Les √Čditions de France, 1926
  • Ce que j'ai vu √† Berlin, Les √Čditions de France, 1926
  • Rendez- vous Europ√©eens , Les Editions de France, 1928
  • La Gerbe d'or, Les √Čditions de France, 1928
  • Ce que j'ai vu √† Rome, Les √Čditions de France 1929
  • Le 14 juillet, Librairie Hachette 1929
  • Qu‚Äôas-tu fait de ta jeunesse ? (1941)
  • Les Lurons de Sabolas (1932)
  • Ciel de suie (1933)
  • Dictateurs d'aujourd'hui (1933)
  • Pav√©s rouges, Les √©ditions de France, 1934
  • Faut-il r√©duire l'Angleterre en esclavage (1935)
  • Les raisons d'un silence, Inter-France, 1944
  • Les derniers beaux jours, Plon, 1953
  • Portraits de contemporains. Quarante t√™tes de Bib culott√©es, reprises des deux s√©ries parues au Merle Blanc, 2000
  • Retour sentimental vers Alphonse Daudet, 2001
  • √Čcrits dans Gringoire (1928-1937), 2003
  • Au Capucin Gourmand
  • Le Fl√Ęneur salari√©, pr√©face de Pierre Assouline, postface de Pierre Mac Orlan, √©d. Bartillat, 252 p. Recueil de 19 reportages effectu√©s entre 1919 et 1925.
  • Rendez-vous europ√©ens, Les √Čditions de France, 1928

Bibliographie

  • Cahiers Henri B√©raud √©dit√©s par l'Association R√©taise des Amis de Henri B√©raud, Loix-en-R√©
  • Jean Butin, De la gerbe d'or au pain noir, la longue marche d'Henri B√©raud, Roanne, 1978
  • R. Cardinne-Petit, Le Martyre de B√©raud. 1997
  • Pierre Malo, Dans la prison de Saint-Martin-de-R√© avec Henri B√©raud
  • Le Proc√®s Henri B√©raud
  • Alain de Benoist, Guidargus Henri B√©raud, 2003-2004
  • Paul Lintier, Le Tube 1233, pr√©c√©d√© de Souvenirs sur Paul Lintier par Henri B√©raud
  • Francis Bergeron, B√©raud, coll. Qui suis-je ?, √Čditions Pard√®s, 2003 (ISBN 978-2867143175)

Cérémonie d'écrivains sur la tombe de Béraud

Le 14 juillet de chaque ann√©e, √† Saint-Cl√©ment-des-Baleines (√éle de R√©), une c√©r√©monie sur la tombe de Henri B√©raud est organis√©e, suivie d'un colloque sur les √©crivains (¬ę √©crivains maudits et politiquement incorrects ¬Ľ, comme les qualifie l'Association R√©taise des Amis d'Henri B√©raud, plusieurs √©tant d'extr√™me droite, d'autres des anarchistes de droite) regroupant les associations d'amis d'Henri B√©raud, Alphonse de Ch√Ęteaubriant, Robert Brasillach, Jean de La Varende, Henry de Monfreid, Andr√© Fraigneau, L√©on Bloy, Pierre Drieu La Rochelle, Louis-Ferdinand C√©line, Pierre Gripari et Jacques Chardonne[1].

Citation

¬ę Vous √™tes, messieurs, des types dans le genre de Louis XV lequel, assure la l√©gende, dit [...] : 'Apr√®s moi le d√©luge'. Alors que les s√©nateurs se promeuvent souverains, vous prenez des fa√ßons royales. Du coup, voici les deux Chambres r√©concili√©es avec M.L√©on Dadais, qui adore les belles mani√®res, les chaises perc√©es et le langage des cours. [...] Cependant le peuple n'est pas content de vous ; on murmure. Et quand je dis le peuple, j'entends aussi bien les poilus de l'avant que les chauves de l'arri√®re. ¬Ľ

‚ÄĒ Le Canard Encha√ģn√©, 18 septembre 1918

Référence

Lien interne

Liens externes

Ce document provient de ¬ę Henri B%C3%A9raud ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henri Beraud de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henri B√©raud ‚ÄĒ (born 21 September 1885 in Lyon, died 24 October 1958 in Saint Cl√©ment des Baleines) was a French novelist and journalist. Life Henri B√©raud was the son of a baker. In 1903 he began his work in journalism. [… ‚Ķ   Wikipedia

  • Henri B√©raud ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir B√©raud. Henri B√©raud Autres noms Tristan Audebert Activ ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • B√©raud ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom.  Pour les articles homophones, voir B√©raut et B√©rot. Patronyme B√©raud est un nom de famille notamment port√© par : Laurent B√©raud (1797 1858),… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Henri D√©sir√© Landru ‚ÄĒ ¬ę Landru ¬Ľ redirige ici. Pour les autres significations, voir Landru (homonymie). Henri D√©sir√© Landru Photo de police de Landru en 1921 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Henri de Sully (tr√©sorier) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Henri de Sully. Henri IV, sire de Sully, n√© en 1282 et mort en 1336, grand bouteiller de France, est un seigneur fran√ßais du XIVe si√®cle, grand tr√©sorier du royaume sous Philippe V. Sommaire 1 Biographie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Henry B√©raud ‚ÄĒ Henri B√©raud Pour les articles homonymes, voir B√©raud. Henri B√©raud Henri B√©raud, n√© √† Lyon le 21  ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Ivan B√©raud ‚ÄĒ Mandats ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges ‚ÄĒ Jules Henri Vernoy de Saint Georges, appel√© √©galement Henri de Saint Georges, n√© le 7 novembre 1799 √† Paris o√Ļ il est mort le 23 d√©cembre 1875, est un librettiste, auteur dramatique et romancier fran√ßais. Il fut l un des librettistes les plus… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Tristan Audebert ‚ÄĒ Henri B√©raud Pour les articles homonymes, voir B√©raud. Henri B√©raud Henri B√©raud, n√© √† Lyon le 21  ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alain De Benoist ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Benoist. Alain de Benoist Nom de ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.