Hautes-Pyrenees

ï»ż
Hautes-Pyrenees

Hautes-Pyrénées

Hautes-Pyrénées
Drapeau des Hautes-Pyrénées Logo des Hautes-Pyrénées
Localisation des Hautes-Pyrénées en France
Administration
Région Midi-Pyrénées
Préfecture Tarbes
Préfet de département Jean-François Delage
Président du
conseil général
Josette Durrieu PS
Sous-préfecture(s) ArgelÚs-Gazost
BagnĂšres-de-Bigorre
Statistiques
Population totale 234 666 hab. (2008)
Densité 53 hab./km2
Superficie 4 464 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Cantons 34
Intercommunalités 33
Communes 474

Le département des Hautes-Pyrénées (en occitan gascon eths PirenÚus Nauts ou eths Hauts PirenÚus) est un département français de la région Midi-Pyrénées. Sa préfecture est la ville de Tarbes. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 65.

Les habitants des Hautes-Pyrénées sont les Haut-Pyrénéens.

Sommaire

Histoire

Article dĂ©taillĂ© : Histoire des Hautes-PyrĂ©nĂ©es.
Blason « d’or Ă  deux lions lĂ©opardĂ©s de gueules, armĂ©s et lampassĂ©s d’azur, passant l’un sur l’autre Â».

Le dĂ©partement a Ă©tĂ© crĂ©Ă© Ă  la RĂ©volution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 dĂ©cembre 1789, Ă  partir d’une partie de la province de Gascogne, la dite Bigorre et le Pays des Quatre-VallĂ©es (Aure, Barousse,NestĂšs et le Magnoac).

Le conventionnel tarbais Bertrand BarĂšre s’est particuliĂšrement battu en ce sens : « Si ce pays, le Bigorre, est trop petit pour former un dĂ©partement, il convient de l’agrandir. Mais il serait trĂšs inique de n’en faire que des districts dĂ©pendant d’une ville Ă©trangĂšre ; ce serait un meurtre politique que de faire de Tarbes le misĂ©rable chef-lieu d’un district. Â» Il est alors baptisĂ© « Hautes-PyrĂ©nĂ©es Â».

On notera l’étonnante gĂ©ographie de ce dĂ©partement qui possĂšde deux petites enclaves dans le dĂ©partement voisin des PyrĂ©nĂ©es-Atlantiques. C’est une survivance du Moyen Âge : en effet, Ă  la fin du XIe siĂšcle, Gaston IV le CroisĂ©, vicomte de BĂ©arn, Ă©pouse TalĂšse d’Aragon, vicomtesse du Montaner, petit territoire situĂ©e entre BĂ©arn et Bigorre ; le Montaner reste au BĂ©arn mais TalĂšse garde pour elle cinq paroisses qui constituent toujours les deux enclaves dans les PyrĂ©nĂ©es-Atlantiques.

GĂ©ographie

Article dĂ©taillĂ© : GĂ©ographie des Hautes-PyrĂ©nĂ©es.
Carte topographique des Hautes-Pyrénées

Le département des Hautes-Pyrénées fait partie de la région Midi-Pyrénées. Il est limitrophe des départements des Pyrénées-Atlantiques, du Gers, de la Haute-Garonne, et de la province de Huesca (Espagne) .

Trois rĂ©gions naturelles bien distinctes composent le paysage haut-pyrĂ©nĂ©en : la montagne et ses vallĂ©es, les coteaux et les plaines.

La montagne, c’est-Ă -dire les PyrĂ©nĂ©es, recouvre, au sud, la moitiĂ© du territoire du dĂ©partement. Elle forme une barriĂšre naturelle entre la France et l’Espagne, ne permettant qu’un seul accĂšs routier vers l’Aragon par le tunnel Aragnouet-Bielsa. 35 de ses pics dĂ©passent 3 000 m et le pic du Vignemale, Ă  3 298 m, en est le point culminant.

Deux zones gĂ©ologiques distinctes caractĂ©risent cette rĂ©gion de montagnes :

  • la chaĂźne dite « axiale Â», oĂč l’on trouve les plus hauts sommets des PyrĂ©nĂ©es françaises comme le Vignemale, qui culmine Ă  3 298 m ;
  • une zone de chaĂźnons plissĂ©s sĂ©dimentaires.

Moins Ă©levĂ©es mais plus massives que les reliefs alpins, elles isolent de nombreuses vallĂ©es encaissĂ©es et « cul-de-sac Â» naturels, vĂ©ritables microcosmes conservĂ©s par ces murailles de pierre.

L’altitude des PyrĂ©nĂ©es s’estompe progressivement en remontant vers le nord, et les montagnes cĂšdent la place au piĂ©mont, limitĂ© Ă  l’est par le vaste plateau de Lannemezan (Ă  600 m environ), vĂ©ritable chĂąteau d’eau du dĂ©partement oĂč naissent de nombreuses riviĂšres des bassins de la Garonne et de l’Adour (Gers, BaĂŻse, Save, Gimone, Midou, Douze). Ce plateau morainique formĂ© au Quaternaire par la dĂ©bĂącle des glaciers est sujet Ă  un climat relativement rude.

Plus Ă  l’ouest et au nord, le piĂ©mont laisse filtrer des vallĂ©es plus larges qui attirent la majoritĂ© de la population du dĂ©partement. C’est lĂ  un pays vallonnĂ©, au climat plus clĂ©ment.

À l’ouest, le bassin du Gave de Pau ou Lavedan forme une large vallĂ©e de Lourdes Ă  ArgelĂšs-Gazost.

Au centre, on trouve la vallĂ©e de Campan dominĂ©e par le Pic du Midi, le col du Tourmalet, les massifs du NĂ©ouvielle et de l’Arbizon.

À l’est, la vallĂ©e de la Neste se dĂ©roule jusqu’à Arreau oĂč se rejoignent les vallĂ©es d'Aure et du Louron.

Les vallĂ©es sont reliĂ©es entre elles par des cols d’altitude parfois Ă©levĂ©e tel le Soulor, le Tourmalet, l’Aspin ou encore le Peyresourde.

Climat

Article dĂ©taillĂ© : Climat des Hautes-PyrĂ©nĂ©es.

Il est radicalement divisĂ© en deux : au nord les plaines et bas plateaux, doux et peu ventĂ©s, au sud les montagnes, rigoureuses et longtemps enneigĂ©es (Ă  l'exception des basses vallĂ©es).

Économie

Article dĂ©taillĂ© : Économie des Hautes-PyrĂ©nĂ©es.

Les Hautes-PyrĂ©nĂ©es, territoire de culture du maĂŻs et d’élevage, sont largement tournĂ©es vers la production alimentaire. Elles comptent de nombreuses productions fameuses tel l’oignon de TrĂ©bons, le haricot tarbais...

Faiblement industrialisĂ©es, elles se sont longtemps illustrĂ©es dans le matĂ©riel Ă©lectrique, ferroviaire et le textile et essaient de se tourner vers l’aĂ©ronautique et l’électronique. L’activitĂ© principale se situe dans la plaine de Tarbes, autour de Lourdes et de BagnĂšres-de-Bigorre. Alstom produit ainsi Ă  SĂ©mĂ©ac et BagnĂšres-de-Bigorre. À Ossun, la Socata, filiale d'EADS, est prĂ©sente afin de fabriquer des avions d'affaires et de tourisme. La commune accueille Ă©galement TARMAC, une sociĂ©tĂ© vouĂ©e au dĂ©mantĂšlement des avions pour lequel il a fallu construire un imposant bĂątiment. SEB possĂšde un site Ă  Lourdes.

Le thermalisme, à BagnÚres-de-Bigorre, BarÚges ou encore Cauterets, a une importance économique considérable.

Le tourisme constitue la premiĂšre activitĂ© Ă©conomique. Il s’est dĂ©veloppĂ© autour de Lourdes, centre de pĂšlerinage, des stations de ski, telle la station du Tourmalet, ou encore des sites tels le cirque glaciaire de Gavarnie, de rĂ©putation mondiale, ou l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre.

DĂ©mographie

La fontaine monumentale des Quatre Vallées
Article dĂ©taillĂ© : DĂ©mographie des Hautes-PyrĂ©nĂ©es.

Les habitants des Hautes-Pyrénées sont les Haut-Pyrénéens.

La ville principale et chef-lieu est Tarbes qui a rĂ©unit autour d’elle une agglomĂ©ration, le Grand Tarbes, comprenant des communes secondaires telles qu’Ibos, Aureilhan, Orleix ou SĂ©mĂ©ac.

La ville mariale, Lourdes, est la seconde plus grande ville.

BagnĂšres-de-Bigorre, ArgelĂšs-Gazost sont des villes thermales de moindre importance.

Les communes de Vic-en-Bigorre, Rabastens-de-Bigorre, Maubourguet, Lannemezan, Saint-Laurent-de-Neste, Arreau ou Luz-Saint-Sauveur pourraient encore ĂȘtre citĂ©es.

Culture

Article dĂ©taillĂ© : Culture dans les Hautes-PyrĂ©nĂ©es.

Principaux Ă©tablissements culturels

Tarbes, chef-lieu de département, centralise les principaux établissements culturels.

Le MusĂ©e Massey, dans ce magnifique Ă©crin de verdure qu'est le jardin du mĂȘme nom, renferme plusieurs types de collection. Il abrite ainsi le musĂ©e des Beaux-Arts mais encore le musĂ©e international des Hussards. La salle d'exposition du Carmel lui est complĂ©mentaire.

Aux lieux d'exposition, s'ajoutent les différentes scÚnes de la ville dont celle de la Gespe consacrés aux musiques actuelles. La Pari, scÚne du spectacle vivant, est encore un lieu destiné à la créativité comtemporaine. Le principal théùtre tarbais reste celui des Nouveautés mais, le Parvis, établissement culturel pluridisciplinaire alliant musique, danse et cinéma situé en périphérie au coeur du centre commercial Le Méridien, voit lui aussi se jouer en son sein de nombreuses piÚces.

Le Parvis est encore à l'origine d'un réseau local de cinémas de proximité alimentant les salles d'ArgelÚs-Gazost, d'Arrens-Marsous, de BagnÚres-de-Bigorre, de BarÚges, de Capvern-les-Bains, de Cauterets, de Cizos, de Gourette, de Laruns, de Loudenvielle, de Lourdes, de Luz-Saint-Sauveur, de Saint-Laurent-de-Neste et de Val-Louron.

Aussi, tout comme Tarbes, BagnÚres-de-Bigorre est également dotée d'un musée des Beaux-Arts dit musée Salies.

Principales manifestations culturelles

Tarbes accueille, en juillet, le festival d’équitation Equestria et, en aoĂ»t, un festival de tango. Tous les deux ans, un festival de musique militaire se dĂ©roule Ă  Tarbes durant le mois de septembre (derniĂšre Ă©dition : du 19/09/2008 au 21/09/2008).

Tourisme

Sanctuaires de Lourdes
Article dĂ©taillĂ© : Tourisme dans les Hautes-PyrĂ©nĂ©es.

Le tourisme est la premiĂšre activitĂ© Ă©conomique en Hautes-PyrĂ©nĂ©es et revĂȘt donc une importance toute particuliĂšre.

Lourdes est un centre majeur de pÚlerinage dans la Chrétienté.

Mais outre cela, les Pyrénées offrent un espace privilégié pour la pratique du ski, du thermalisme et pour le tourisme vert...

Les stations de ski sont nombreuses et on peut citer celles de Cauterets, de Saint-Lary-Soulan, du Tourmalet, de Luz-Ardiden, de Piau-Engaly, du Hautacam...

L’activitĂ© thermale, Ă  BagnĂšres-de-Bigorre, BarĂšges ou encore Cauterets s’accompagne de la pratique du jeu dans les casinos.

La rĂ©putation de sites tels le cirque glaciaire de Gavarnie, le Parc national des PyrĂ©nĂ©es, l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre sont encore lĂ  source de tourisme.

Communes ayant plus de 10% de résidences secondaires

Selon le recensement gĂ©nĂ©ral de la population du 8 mars 1999, 20.8 % des logements disponibles dans le dĂ©partement Ă©taient des rĂ©sidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes des Hautes-Pyrénées dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.

Politique

Article dĂ©taillĂ© : Politique des Hautes-PyrĂ©nĂ©es.

Administration

Article dĂ©taillĂ© : Administration des Hautes-PyrĂ©nĂ©es.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail des Hautes-PyrĂ©nĂ©es Portail des Hautes-PyrĂ©nĂ©es
  • Portail de la rĂ©gion Midi-PyrĂ©nĂ©es Portail de la rĂ©gion Midi-PyrĂ©nĂ©es
  • Portail des PyrĂ©nĂ©es Portail des PyrĂ©nĂ©es
Ce document provient de « Hautes-Pyr%C3%A9n%C3%A9es ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hautes-Pyrenees de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hautes-pyrĂ©nĂ©es — Hautes PyrĂ©nĂ©es 
   WikipĂ©dia en Français

  • Hautes PyrĂ©nĂ©es — Hautes PyrĂ©nĂ©es 
   WikipĂ©dia en Français

  • Hautes-PyrĂ©nĂ©es — Region 
   Deutsch Wikipedia

  • Hautes-PyrĂ©nĂ©es — (spr. ot pireneh), franz. Departement, s. PyrenĂ©es 
   Kleines Konversations-Lexikon

  • Hautes-PyrĂ©nĂ©es — V. PyrĂ©nĂ©es françaises 
   EncyclopĂ©die Universelle

  • Hautes-PyrĂ©nĂ©es —   [otpire ne], DĂ©partement in SĂŒdfrankreich, Region Midi PyrĂ©nĂ©es, umfasst die mittleren PyrenĂ€en, 4 464 km2, 223 000 Einwohner; Verwaltungssitz ist Tarbes.   
   Universal-Lexikon

  • Hautes PyrenĂ©es — (spr. Hoht Pyreneh), s.u. PyrenĂ€en 
   Pierer's Universal-Lexikon

  • Hautes-PyrĂ©nĂ©es — (spr. ƍt pirenē ), s. OberpyrenĂ€en 
   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Hautes-PyrĂ©nĂ©es — 43°12â€ČN 0°8â€ČE / 43.2, 0.133 
   WikipĂ©dia en Français

  • Hautes-PyrĂ©nĂ©es — Infobox Department of France department=Hautes PyrĂ©nĂ©es|number=65 region=Midi PyrĂ©nĂ©es prefecture=Tarbes subprefectures=ArgelĂšs Gazost BagnĂšres de Bigorre population=222,368|pop date=1999|pop rank=84th|density=50 area=4464|area scale=9… 
   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.