Hallux valgus

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oignon (homonymie).
Hallux Valgus-Aspect pré op décharge.JPG
Classification internationale
des maladies
CIM-10 : M20.1

L’hallux valgus (HV, du latin hallus, gros orteil et valgus : « tourné en dehors »), souvent accompagné d'un « oignon » (callosité de la peau en regard de la déformation), est une déformation du pied correspondant à la déviation du premier métatarsien en varus (en dedans) et du gros orteil (hallux) en valgus (en dehors).

Sommaire

Description

L'HV associe plusieurs déformations qui sont :

  • un hallux abductus si M1P1 > 10° ;
  • un metatarsus varus si M1M2 > 10° ;
  • un metatarsus elevatus
  • une pronation du gros orteil (pas toujours présente).

Ces déformations n’évoluent pas forcément en même temps. De plus, on trouve une exostose, qui peut être très douloureuse, sur le bord médial de la première tête métatarsienne.

Étiologie

Cette malformation a une prédominance féminine et est souvent bilatérale[1]. Il en existe deux formes principales : L'une est acquise par défaillance progressive des systèmes de stabilisation du premier métatarsien (vieillissement, microtraumatismes, surcharge). C'est l'hallux valgus secondaire, qui représente 70 % des cas. Dans ce cas, le rôle d'un mauvais chaussage est prépondérant (chaussures trop étroites)[2].

L'autre, liée à un défaut d'orientation de la tête métatarsienne, est dite « juvénile » car elle apparaît dans la deuxième décennie de la vie du patient. Elle est héréditaire et transmissible par la mère avec pénétrance génétique variable de 72 %. Elle représente 30 % des cas.

Chez l'homme, elle est souvent associée avec une surcharge pondérale et la présence de pieds plats[3].

Physiopathologie ou mécanismes à l'origine de la difformité

Subluxation latérale de la phalange proximale sur la tête métatarsienne

Conséquences de cette subluxation latérale de la phalange proximale sur la tête métatarsienne, sont observées plusieurs altérations secondaires

  • Rétraction de la capsule sur son versant latéral (« fibulaire »)
  • Amincissement de la capsule sur son versant médial (« tibial »)
  • Saillie médiale de dimensions variables
  • Pronation de l'hallux volontiers en rapport avec l'intensité de la déviation
  • Déviation médiale du premier métatarsien avec accroissement de la valeur de l'angle intermétatarsien. Ceci a pour conséquence la découverture des sésamoïdes, ancrés latéralement par le ligament transverse intermétatarsien profond.

Déstabilisation de l'articulation métatarsophalangienne du deuxième orteil

Le retentissement de l'HV sur le deuxième rayon n'est pas obligatoire. Au fur et à mesure que la déformation de l'hallux s'accentue, l'encombrement spatial de l'hallux retentit sur le deuxième orteil qui se déforme en griffe. Si la déformation se poursuit et se majore, un chevauchement des orteils peut s'observer avec le deuxième orteil qui se positionne au-dessus ou au-dessous du premier.

Divers

  • Le premier métatarsien ne peut plus jouer son rôle et ainsi engendrer une hyperkératose de la peau, appelé communément oignon. Le déplacement latéral de la première phalange entraîne un déplacement associé des tendons extenseurs et fléchisseurs du gros orteil. Ceux-ci n'ont plus une force axiale sur l'articulation mais possèdent une force de déformation latérale, car excentrés, qui accélère la déformation, d'où le caractère progressif de la maladie. Ainsi il est clairement illusoire de guérir l'hallux valgus par des manœuvres externes de recentralisation du gros orteil. Il faut soit s'orienter vers des cales en silicone afin de traiter la symptomatologie soit, en cas de douleurs résistantes, à une intervention chirurgicale.
  • Déformation de l'ongle
  • Griffe du deuxième orteil
  • Supra ou infraductus des orteils
  • Hyperkératose sous les têtes moyennes
  • Hyperkératose sous le sésamoïde interne
  • Hyperkératose sous la tête de M2 car hyperappui
  • Douleur arthrosique et douleur de l’exostose (frottements, étirement du système capsulo ligamentaire en interne)
  • Sésamoïdopathie.

Grands principes du traitement

Histoire de l'oignon

Examen physique

Bilan radiographique

Traitement non chirurgical dit « conservateur »

Le sujet souffrant d'oignon doit comprendre la nature de son problème. Il doit porter de préférence des chaussures à semelles larges souples à talon peu élevé, chaussure assurant la liberté du gros orteil et de la saillie médiale.

Nombreux sont les sujets qui ne se plaignent plus de rien après un simple changement de style de chaussure (ex. pantoufles pour les consultants en chirurgie orthopédique de la consultation orthopédico-psychiâtrique du lundi à l'Hôpital Sainte-Anne Henri Roussel à Paris à la fin des années 1980). Certaines femmes adorent porter les chaussures à la mode et ne sont pas emballées par ce type de traitement dit « conservateur ». Il n'est pas rare dans ces cas de les voir réclamer l'opération, tout comme certains « joggers » d'âge mûr, « sportifs », « cultivés ». Encore faut-il que ces personnes soient averties que seuls deux pieds opérés sur trois peuvent porter n'importe quelle chaussure après l'opération, ce qui laisse un pied opéré sur trois limité dans son choix de chaussures[2].

Les personnes opérées dans ce dernier groupe présentent fréquemment de gros pieds larges, de telle sorte que, même après chirurgie de correction et alors même que leurs articulations métatarso-phalangiennes sont réalignées, leurs pieds ne peuvent toujours pas s'adapter à une chaussure fine, étroite, et pointue.

Une orthèse (contention par un dispositif élastique) peut aider à soulager certains patients[4].

Prise de décision

Les principaux motifs de traitement sont une pathologies liées à l’exostose (frottement, hygroma, fistulisation, cors…), une gène esthétique, des douleurs liées aux conséquences de cette déformation ou d'origine arthrosique.

Techniques opératoires

Au cours d'une intervention chirurgicale, plusieurs types de corrections peuvent être apportées, isolément ou de manière combinée :

  • Ostéotomie de la tête du premier méta (ostéotomie de Reverdin Isham): permet de réorienter la surface articulaire du méta et corrige la déformation
  • Opération d'Akin, ostéotomie de la base de la première phalange : elle corrige le valgus de la phalange souvent présent.
  • Ostéotomie métatarsienne (« chevron » simple, ostéotomie de Scarf, etc.)
  • Geste de libération distale des parties molles
  • Opération de Keller : arthroplastie par résection de la base de la première phalange du gros orteil, qui reste utilisée en cas de dégénérescence arthrosique de la première articulation métatarso-phalangienne (hallux rigidus et hallux valgus)
  • Arthrodèse ou « fusion » métatarsophalangienne du gros orteil

Du point de vue de la technique pure, l'opération peut être menée selon plusieurs modalités :

  • Chirurgie classique : le chirurgien incise la peau en regard des zones à traiter.
  • Chirurgie mini-invasive [5]: les techniques sont adaptés pour permettre d'effectuer les mêmes gestes, mais par des incisions (et donc des cicatrices) plus petites et en préservant mieux les tissus sous-cutanés.
  • Chirurgie percutanée [6]: les avancées techniques les plus récentes permettent de pratiquer les gestes chirurgicaux à travers la peau. La taille des incisions ne dépasse alors pas quelques millimètres.

Si les deux dernières s'accompagnent de suites opératoire plus simples pour les patients, toutes les techniques ne peuvent pas traiter toutes les déformations. C'est au chirurgien, entraîné à ces techniques modernes, d'opter pour l'une ou l'autre.

Liens connexes

Notes et références

  1. Coughlin MJ, Jones CP, Hallux valgus: demographics, etiology, and radiographic assessment, Foot Ankle Int, 2007;28:759-77
  2. a et b Choa R, Sharp R, Mahtani KR, Hallux valgus, BMJ 2010;341:c5130
  3. Nguyen US, Hillstrom HJ, Li W et Als. Factors associated with hallux valgus in a population-based study of older women and men: the MOBILIZE Boston study, Osteoarthritis Cartilage, 2010;18:41-6
  4. Landsman A, Defronzo D, Anderson J, Roukis T, Scientific assessment of over-the-counter foot orthoses to determine their effects on pain, balance, and foot deformities, J Am Podiatr Med Assoc, 2009;99:206-15.
  5. Chirurgie mini-invasive du pied
  6. Chirurgie percutanée

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hallux valgus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hallux Valgus — Pour les articles homonymes, voir Oignon (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • HALLUX VALGUS — HALLUX VALGUS,искривление большого пальца ноги кнаружи, является весьма распространенной деформацией стопы; напр., по Пайру (Раут), Н. v.встречается у 20 25 % всех взрослых людей, Вейнерт (Weinert) же вообще считает редкостью неискривленную ногу… …   Большая медицинская энциклопедия

  • Hallux valgus — Hallux valgus …   Википедия

  • Hallux valgus — Clasificación y recursos externos CIE 10 M20.1 CIE 9 …   Wikipedia Español

  • hallux valgus — m. anat. patol. Deformación articular de la primera falange del dedo gordo del pie que origina una callosidad dolorosa y provoca que dicho hueso se desvíe hacia el resto de dedos, a los que cruza por encima o por debajo. Se debe corregir… …   Diccionario médico

  • Hallux valgus — ● Hallux valgus déviation vers l extérieur du pied de l articulation métatarso phalangienne, le gros orteil se mettant en abduction et le premier métatarsien en adduction. (Il se rencontre le plus souvent chez la femme et est fréquemment… …   Encyclopédie Universelle

  • Hallux valgus — Klassifikation nach ICD 10 M20.1 Hallux valgus (erworben) …   Deutsch Wikipedia

  • Hallux valgus — The big toe (the hallux) is bent outward (valgus) so it overlaps the 2nd toe. A bunion is a localized painful swelling at the base of the big toe that can accompany hallux valgus. It is frequently associated with inflammation. It can be related… …   Medical dictionary

  • Hallux valgus — El Hallux valgus corresponde a una desviación del primer dedo del pie, fuera de la línea media, acompañado además de una protuberancia (exostosis) en la articulación metatarso falángica, deformidad comúnmente llamada Juanete . Generalmente se… …   Enciclopedia Universal

  • Hallux valgus — Hạllux vạlgus   der, , Ballenzehe, Fehlstellung der Großzehe, die im Grundgelenk aus ihrer natürlichen Richtung stark zur Kleinzehenseite hin abgewinkelt ist. Hierbei kommt es zu einem starken Vorspringen des Mittelfußköpfchens (»Ballen«) und… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.