Halakhah


Halakhah

Halakha

Les Juifs et le judaïsme
Généralités
Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion
Judaïsme : Principes de foi
Diaspora juive
Groupes ethniques


Culture juive
Courants du judaïsme
Orthodoxe · Massorti · Réformé · Libéral · Karaïte
Langues juives
Histoire du peuple juif
Antiquité juive
Histoire moderne
Israël
Voir aussi
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Le terme Halakha, ou halokho selon la prononciation ashkenaze (hébreu הלכה, « voie, » plur. halakkhot) désigne, lorsqu'il s'écrit avec une majuscule, l'institution juive, regroupant les lois, sentences et prescriptions religieuses, qui règlent la vie quotidienne des Juifs ou, écrit avec une minuscule, un article de cette « Loi juive. »

Sommaire

Origines de la halakha

Le judaïsme étant antérieur à la distinction entre les domaines « religieux » et « non-religieux » du quotidien, la Halakha ne guide pas seulement la vie rituelle ou les croyances de ceux qui la suivent, mais aussi de nombreux aspects de leur vie quotidienne. Elle se fonde tant sur les acquis des générations précédentes que sur les discussions et débats portant sur les problèmes se présentant pour la génération présente.

Dans le droit communautaire

Historiquement, la Halakha servit de pilier et ciment à de nombreuses communautés juives, régies par ses règles civiles et religieuses. Avec l'avènement de l'ère moderne, et son corollaire, la « séparation de l'Église et de l'État, » elle ne fut plus suivie que sur base volontaire, à l'exception de l'Etat moderne d'Israël lequel, en sa qualité d'« État juif », se fonde sur certains de ces points pour quelques domaines de statuts familiaux et personnels, notamment les lois sur le mariage et le divorce.

Diversité de la halakha

Du fait de la grande diversité entre communautés juives, différentes approches de la Halakha se retrouvent parmi les Juifs ashkénazes, sépharades, orientales et yéménites, ainsi que dans les communautés de moindre importance. Cependant, alors que les communautés en dehors d'Europe occidentale demeurèrent longtemps attachées à la Loi et leurs traditions, les communautés ashkénazes se divisèrent sur le caractère obligatoire de la Halakha et le rôle du passé et de la tradition dans son élaboration. En émergèrent les courants du orthodoxe, conservateur, réformé et reconstructionniste du judaïsme.

Fixation et interprétation

Seuls les Posqim reconnus ont la possibilité et disposent de la méthode pour fixer la Halakha selon le Droit talmudique, sans transgresser la Torah.

Les livres dans lesquels sont énumérées de nombreuses Halakhot (règles de la Halakha) sont le Choulhan Aroukh, le Rambam, le Michnah Brurah et Haïé Adam.

Rapport avec les autres religions

Avec le christianisme

Dans le Nouveau Testament, les disputes entre le Rabbi Jésus et les docteurs de la loi au sujet de la nature et de l'objet de la Loi ont donné lieu à de nombreux commentaires exégétiques sur les rapports entre judaïsme et christianisme.

La controverse portait sur le juridisme des rabbins et une certaine tendance vers le légalisme dans l'interprétation de la Loi. La position chrétienne est fréquemment décrite comme allant vers une forme d'antinomisme, c'est-à-dire une simplification et une systématisation de la Loi. Toutefois, celle-ci prétend toujours être en descendance directe avec la loi mosaïque et abrahamique : N'allez pas croire que je sois venu pour abolir la Loi ou les Prophètes ; je ne suis pas venu abolir mais accomplir. (Mt 5, 17).

Avec l'islam

Dans les études sur les rapports entre judaïsme et islam, la halakha est parfois décrite comme une charia juive, bien que cette description soit juridiquement incorrecte sur plusieurs points.

L'herméneutique et l'objet téléologique la loi divine divergent profondément entre ces deux religions, notamment en raison d'une compréhension différente de la révélation ontologique, de la nature de la volonté divine ainsi que de la qualité et de la dignité de ceux qui obéissent ou désobéissent à la loi.

Voir aussi

  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail du droit Portail du droit
Ce document provient de « Halakha ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Halakhah de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HALAKHAH — DEFINITION The word halakhah (from the root halakh, to go ), the legal side of Judaism (as distinct from aggadah, the name given to the nonlegal material, particularly of the rabbinic literature), embraces personal, social, national, and… …   Encyclopedia of Judaism

  • Halakhah — Halakhic /heuh lah khik, lak ik/, adj. /hah law kheuh/; Seph. Heb. /hah lah khah /; Ashk. Heb. /hah law khaw /, n., pl. Halakhahs, Heb. Halakhoth, Halakhot, Halakhos Seph. / lah khawt /; Ashk. / law khohs / for 2. 1. (often l.c.) the entire body… …   Universalium

  • halakhah — ha•la•khah [[t]hɑˈlɔ xə, hɑ lɑˈxɑ[/t]] n. pl. la•khahs, la•khoth, la•khot [[t] lɑˈxɔt[/t]] 1) jud the body of Jewish law, comprising the oral law as transcribed in the Talmud and subsequent legal codes and rabbinical decisions 2) jud a law or… …   From formal English to slang

  • Halakhah — Halakhic /heuh lah khik, lak ik/, adj. /hah law kheuh/; Seph. Heb. /hah lah khah /; Ashk. Heb. /hah law khaw /, n., pl. Halakhahs, Heb. Halakhoth, Halakhot, Halakhos Seph. / lah khawt /; Ashk. / law khohs / for 2. 1. (often l.c.) the entire body… …   Useful english dictionary

  • HALAKHAH —    JEWISH law which forms part of the MIDRASH …   Concise dictionary of Religion

  • Halakhah — n. entire body of Jewish law and tradition …   English contemporary dictionary

  • HALAKHAH LE-MOSHE MI-SINAI — (Heb. הֲלָכָה לְמשֶׁה מִסִּינַי; a law given to Moses at Sinai ). As part of the oral law , a number of laws, possessing biblical authority but neither stated in Scripture nor derived by hermeneutical principles, are stated in rabbinic literature …   Encyclopedia of Judaism

  • TECHNOLOGY AND HALAKHAH — Halakhah deals with the prescription of the behavior of the individual, the family, the community, and a Jewish state. It encompasses all the actions in one s life. It sets forth both the principles and the guidelines along which day to day… …   Encyclopedia of Judaism

  • MIDRESHEI HALAKHAH — (Heb. מִדְךְשׁי הֲלָכָה; Halakhic Midrashim ), the appellation given to a group of tannaitic expositions on four books of the Pentateuch. This body of tannaitic literature will be discussed below under the following headings: (1) Characteristics… …   Encyclopedia of Judaism

  • LEVITES IN THE HALAKHAH — The levite has no privileges, neither through personal or family status nor any special sanctity, and it was ruled that the levite is equivalent to the Israelite in all things, including ritual defilement through contact with a corpse, which is… …   Encyclopedia of Judaism


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.