Gustave De Beaumont

ÔĽŅ
Gustave De Beaumont

Gustave de Beaumont

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaumont.
Beaumont, Gustave de - 2.jpg

Le comte Gustave Auguste Bonnin de la Bonninière de Beaumont, est un homme politique français né à Beaumont-la-Chartre (Sarthe) le 16 février 1802 et mort à Tours (Indre-et-Loire) le 30 mars 1866.

Sommaire

Biographie

Dernier des quatre enfants du comte Jules de Beaumont et de la comtesse née Rose Préau de la Baraudière, Gustave de Beaumont entra dans la magistrature sous la Restauration. Procureur du roi au tribunal de première instance de Versailles (22 février 1826), puis au tribunal de Paris (27 septembre 1829), il se fit remarquer par sa verve et son éloquence. Il resta en place après la Révolution de 1830.

En 1831, il fut charg√© par le gouvernement d'aller √©tudier le syst√®me p√©nitentiaire am√©ricain. Il embarqua sur le vaisseau Le Havre avec son ami Alexis de Tocqueville, dont il √©crivait √† son p√®re : ¬ę Il est √©vident que nos destin√©es sont et seront toujours communes. ¬Ľ[1] Ils pass√®rent dix mois aux √Čtats-Unis.

√Ä son retour, Gustave de Beaumont fut d√©sign√© pour √™tre l'organe du minist√®re public dans le proc√®s intent√© par la baronne de Feuch√®res, ancienne ma√ģtresse du dernier prince de Cond√©, √† la famille de Rohan. Sur son refus, il fut destitu√© et se retira sur ses terres au ch√Ęteau de La Borde √† Beaumont-la-Chartre, o√Ļ il se consacra √† des travaux litt√©raires et historiques. Il √©pousa en 1836 Cl√©mentine de Lafayette, petite-fille du marquis de La Fayette.

Son voyage aux √Čtats-Unis lui fournit la mati√®re de deux ouvrages qui lui valurent chacun un prix Montyon : l'un intitul√© Du syst√®me p√©nitentiaire aux √Čtats-Unis (1833), √©crit en collaboration avec Tocqueville ; l'autre, Marie, ou de l'Esclavage aux √Čtats-Unis (1835), compos√© sous forme de r√©cit romantique enrichi de nombreuses notes. En 1837, il fit avec son √©pouse un voyage en Irlande dont il tira la mati√®re d'un livre sur L'Irlande sociale, politique et religieuse (1839).

Beaumont, Gustave de.jpg

√Člu d√©put√© le 15 d√©cembre 1839 par le 6e coll√®ge √©lectoral de la Sarthe (Mamers), il si√©gea sur les bancs de l'opposition dynastique et s'opposa avec d√©termination aux ministres doctrinaires de Louis-Philippe Ier, parlant notamment sur les chemins de fer et sur l'Alg√©rie. Il fut r√©√©lu le 9 juillet 1842 (226 voix sur 287 votants et 368 inscrits) puis le 1er ao√Ľt 1846 (233 voix sur 299 votants et 362 inscrits) et fut √©galement, √† cette derni√®re date, √©lu dans le 4e coll√®ge de la Sarthe (Saint-Calais). Il opta pour Mamers et reprit sa place dans les rangs de la gauche constitutionnelle. En 1844, il proposa un amendement au paragraphe du projet d'adresse relatif √† la politique ext√©rieure, et intervint fr√©quemment dans le d√©bat sur la r√©forme des prisons. En 1845, il soutint la proposition R√©musat sur les incompatibilit√©s, celle de Vatry sur les d√©put√©s int√©ress√©s dans les march√©s pass√©s avec l'√Čtat et celle de Cr√©mieux en faveur de la r√©forme √©lectorale.

√Ä la chute de la monarchie de Juillet, il fut √©lu en 1848 repr√©sentant de la Somme (5e sur 12 avec 83.985 voix sur 114.212 votants), devint vice-pr√©sident de l'Assembl√©e constituante et, si√©geant √† droite de l'Assembl√©e, se rallia √† une R√©publique tr√®s mod√©r√©e. Il soutint la politique du g√©n√©ral Cavaignac, et fit partie du Comit√© de constitution, mais il ne put prendre une large part aux d√©bats en raison des missions diplomatiques dont l'investit le Gouvernement, qui le nomma ambassadeur √† Londres, puis √† Vienne. Il vota pour le r√©tablissement du cautionnement (9 ao√Ľt 1848), contre la r√©duction de l'imp√īt du sel (28 d√©cembre), pour la proposition Rateau (12 janvier 1849), pour les cr√©dits de l'exp√©dition de Rome (16 avril), contre l'amnistie des transport√©s (2 mai), pour l'amendement Cavaignac demandant au gouvernement de ¬ę prendre les mesures n√©cessaires pour prot√©ger √©nergiquement [les int√©r√™ts] int√©rieurs et ext√©rieurs de la R√©publique ¬Ľ (23 mai).

R√©√©lu √† l'Assembl√©e l√©gislative le 13 mai 1849 (67 850 voix sur 103 029 votants et 135.640 inscrits), il continua de suivre la m√™me politique, soutenant la r√©publique constitutionnelle mais loin de la Montagne et des repr√©sentants de la d√©mocratie avanc√©e.

Oppos√© au coup d'√Čtat du 2 d√©cembre 1851, il fit partie comme Tocqueville, des d√©put√©s arr√™t√©s le 2 d√©cembre 1851 √† la Mairie du Xe arrondissement o√Ļ ils s'√©taient r√©unis, apr√®s avoir √©t√© expuls√©s manu militari du Palais-Bourbon, pour protester contre le coup de force de Louis-Napol√©on Bonaparte. Conduit au fort du Mont-Val√©rien, il fut lib√©r√© au bout de quelques jours et resta ensuite √† l'√©cart de la vie publique. Le 1er juin 1863, il fit n√©anmoins une tentative infructueuse, comme candidat de l'opposition, pour se faire √©lire au Corps l√©gislatif : il √©choua dans la 4e circonscription de la Sarthe (7 078 voix contre 14 708 au d√©put√© bonapartiste sortant Marc de Beauvau-Craon).

Il avait été élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1841.

Ňíuvres

Références

Source partielle

  • ¬ę Gustave de Beaumont ¬Ľ, dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d‚Äôhistoire et de g√©ographie, 1878 [d√©tail des √©ditions]  (Wikisource)
  • Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des Parlementaires fran√ßais, Paris, Dourloton, 1889

Liens externes

Notes

  1. ‚ÜĎ Gustave de Beaumont √† Jules de Beaumont, 25 avril 1831, cit√© sur le site www.tocqueville.culture.fr

  • Portail de la France au XIXe si√®cle Portail de la France au XIXe si√®cle
Ce document provient de ¬ę Gustave de Beaumont ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gustave De Beaumont de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gustave de beaumont ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Beaumont. Le comte Gustave Auguste Bonnin de la Bonnini√®re ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Gustave de Beaumont ‚ÄĒ Gustave Auguste de la Bonnini√®re de Beaumont, 1848 Gustave Auguste de la Bonnini√®re de Beaumont (* 6. Februar 1802 in Beaumont la Chartre, D√©partement Sarthe; ‚Ć 31. M√§rz 1866 in Tours) war ein franz√∂sischer Publizist und Politiker ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Gustave de Beaumont ‚ÄĒ M. Gustave de Beaumont (b. February 6, 1802 in Beaumont la Chartre, France, d. March 30, 1865 in Paris, France) was a French magistrate, prison reformer, and travel companion to the famed philosopher and politician Alexis de Tocqueville. While he ‚Ķ   Wikipedia

  • Gustave de Beaumont ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Beaumont. Le comte Gustave Auguste Bonnin de la Bonnini√®re de Beaumont, est un homme politique fran√ßais ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Beaumont ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Contenido 1 Personas 2 Geograf√≠a 2.1 En B√©lgica 2.2 En Canad√° ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Beaumont (Familienname) ‚ÄĒ Beaumont ist ein franz√∂sischer Familienname: Bekannte Namenstr√§ger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Beaumont-la-Chartre ‚ÄĒ Beaumont sur D√™me Beaumont sur D√™me Ajouter une image Administration Pays France R√©gion Pays de la Loire D√©partement Sarthe Arrondissement La Fl√®che Canton ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Beaumont-sur-Deme ‚ÄĒ Beaumont sur D√™me Beaumont sur D√™me Ajouter une image Administration Pays France R√©gion Pays de la Loire D√©partement Sarthe Arrondissement La Fl√®che Canton ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Beaumont ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Sommaire 1 Familles 2 Patronymes 2.1 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Beaumont-sur-D√™me ‚ÄĒ 47¬į 41‚Ä≤ 42‚Ä≥ N 0¬į 34‚Ä≤ 09‚Ä≥ E / 47.695, 0.5692 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.