Gustave Charpentier


Gustave Charpentier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charpentier (homonymie).
Gustave Charpentier
Gustave Charpentier LOC.jpg
Nom de naissance 25 juin 1860
Naissance Dieuze, Drapeau de France France
Décès 18 février 1956
Paris, Drapeau de France France
Activité principale Compositeur

Gustave Charpentier est un compositeur français, né à Dieuze (Meurthe, Moselle aujourd'hui) le 25 juin 1860 et mort à Paris le 18 février 1956.

Sommaire

Biographie

Né à Dieuze (Moselle) , sa famille quitte sa région natale après la guerre franco-prussienne de 1870 et s'installe à Tourcoing où il suit des cours de violon et d'harmonie à l'école des Beaux-Arts. Au vu de ses excellents résultats et consciente du talent de son élève, la Ville de Tourcoing lui offre une bourse pour qu'il puisse continuer ses études au conservatoire de Paris.

Charpentier fut élève d'Émile Pessard et de Jules Massenet au Conservatoire de Paris et remporta deux ans plus tard le Prix de Rome en 1887. Sa composition Napoli, symphonie sentimentale et pittoresque et son œuvre vocale et instrumentale La Vie du poète, symphonie-drame sont volontairement excentriques. En 1897, il créa Le Couronnement de la muse, un spectacle qui avait pour décor Montmartre[1]. Sa carrière est principalement liée au succès de son chef d'œuvre, Louise, même si, en 1913, un deuxième opéra avait vu le jour: Julien. Ce dernier n'eut pas de succès et il fut retiré des salles de l'Opéra-Comique après seulement 20 représentations.

Très préoccupé par les questions sociales, il est le fondateur du Conservatoire populaire Mimi Pinson, destiné à l'éducation artistique des jeunes ouvrières et, avec Alfred Bruneau, de la Fédération des Artistes musiciens (1902), un prolongement de la Chambre syndicale des artistes musiciens de Paris, fondée en 1901.

Après avoir travaillé à la transposition (orchestration et coupures) de ses œuvres les plus célèbres pour la radio, en 1938-1939, Gustave Charpentier collabora à une version cinématographique de son opéra Louise mise en scène par Abel Gance.

Gustave Charpentier s'éteignit à Paris en 1956, cinq ans après avoir dirigé pour la dernière fois Le Couronnement de la Muse (1250 exécutants) devant le marché Saint-Pierre à l'occasion du bi-millenaire de Paris et Montmartre.

Principales œuvres

Œuvres orchestrales

  • Impressions d'Italie, suite symphonique (1889)
  • Munich, poème symphonique (1910-1911)
Œuvres lyriques
  • Didon, scène lyrique (1887)
  • La Vie du poète, drame symphonique pour voix solistes, chœur et orchestre (1888)
  • La Chanson du chemin pour soprano, ténor, voix de femmes et piano (1893)
  • Impressions fausses pour baryton, voix d'hommes et orchestre (1894)
  • Les Fleurs du mal pour voix et piano (1895)
  • Sérénade à Watteau voix solistes, chœur et orchestre (1896)
  • Le Couronnement de la muse voix solistes, chœur et orchestre (1897)
  • Le Chant d'apothéose voix solistes, chœur et orchestre (1902)
  • La Vie féerique, musique de film pour voix et orchestre (après 1913)
  • Poèmes chantés (1895; 1900), mélodies sur des textes de Verlaine, Baudelaire, Blémont, Méry et al.

Opéras

Projets inachevés

  • L'Amour au faubourg (1910-1913 ; ensuite appelé Duthoit, épopée populaire en trois soirées)
  • Orphée (non représenté, inachevé - deux actes)
  • Eros(non représenté, inachevé)
  • Julie(non représenté, inachevé)

Correspondance

  • Gustave Charpentier, Lettres inédites à ses parents : la vie quotidienne d'un élève de Conservatoire (1879-1887), Françoise Andrieux éd., Paris, Presses universitaires de France, 1984.
  • Alfred Bruneau et Gustave Charpentier : une amitié indestructible et tendre : correspondances inédites (sous la direction de Sylvie Douche et Jean-Christophe Branger), Paris : Université de Paris-Sorbonne, coll. « Observatoire musical français », série « Correspondances, entretiens, souvenirs » n° 2, 2004, 120 p., 21 cm. ISBN 2-84591-107-6. Ouvrage résultant des travaux d'un séminaire. En appendice : « Les cours de Mimi Pinson seront mon unique récréation » de Michela Niccolai.

Bibliographie

  • Louis Aubert, Notice sur la vie et les travaux de Gustave Charpentier, Paris, Firmin-Didot, 1956.

Références

  1. La cantate Le Couronnement de la muse fut composée et créée pour le gala donné au Casino de Paris à l'occasion de la deuxième Promenade de la Vache enragée ou Vachalcade, cortège carnavalesque montmartrois se moquant de la Promenade du Bœuf Gras, célèbre cortège du Carnaval de Paris. La muse dont il est question ici est la Muse de Montmartre, sorte de reine carnavalesque de la Vachalcade.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gustave Charpentier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gustave Charpentier — (* 25. Juni 1860 in Dieuze (Moselle); † 18. Februar 1956 in Paris) war ein französischer Komponist. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Gustave Charpentier — (25 de junio, de 1860 18 de febrero, de 1956) fue un compositor francés, conocido ante todo por su ópera Louise. Nació en Dieuze, hijo de un panadero, y después de estudiar en el conservatorio de Lille entró en el Conservatorio de París en 1881.… …   Wikipedia Español

  • Gustave Charpentier — (June 25, 1860 – February 18, 1956) was a French composer, best known for his opera Louise .He was born in Dieuze, the son of a baker, and after studying at the conservatoire in Lille entered the Paris Conservatoire in 1881. There he studied… …   Wikipedia

  • Gustave Charpentier — (Dieuze, Moselle, 25 de junio de 1860 París, 18 de febrero de 1956) fue un compositor francés, muy conocido por su ópera Louise, discípulo de Jules Massenet en el Conservatorio de París e influido también por Richard Wagner. Charpentier ganó en… …   Enciclopedia Universal

  • Rue Gustave-Charpentier — 17e arrt …   Wikipédia en Français

  • Charpentier (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Charpentier — Family name Pronunciation Shaur PAHN t yih Meaning worker or fixer of wood, builder of wood Related names Carpenter (surname), Zimmermann, Zimerman, Zimmerman, Carpentier Charpentier …   Wikipedia

  • Charpentier — ist der Familienname folgender Personen: Albert Charpentier (1878–1914), französischer Maler Alexandre Charpentier (1856–1909), französischer Bildhauer und Medailleur Alfred Charpentier (1888–1982), kanadischer Gewerkschafter Auguste Charpentier… …   Deutsch Wikipedia

  • Charpentier — es un apellido de origen francés que significa carpintero. Personajes ilustres apellidados Charpentier: Jacques Charpentier (1524 1574), médico y filósofo francés. François Charpentier (1620 1702), literato francés. Marc Antoine Charpentier,… …   Wikipedia Español

  • Gustave — Gustav (oder Gustaf) ist ein männlicher Vorname aus dem Schwedischen mit der Bedeutung „Stütze der Goten“. Inhaltsverzeichnis 1 Namenstag 2 Varianten 3 Schwedische Herrscher und Prinzen 4 Bekannte Namensträger …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.