Gulliver


Gulliver

Les Voyages de Gulliver

Les Voyages de Gulliver

Illustration de Les Voyages de Gulliver


Auteur Jonathan Swift
Genre Roman
Pays d'origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution Londres
Éditeur Benjamin Motte
Date de parution 1726
Dessinateur Richard Redgrave

Les Voyages de Gulliver, en anglais Gulliver’s Travels, est un roman satirique écrit par Jonathan Swift en 1721.

Une version censurée et modifiée par son éditeur paraît pour la première fois en 1726 ; ce n’est qu’en 1735 qu’il paraîtra en version complète.

Il fut traduit pour la première fois en français sous le titre Voyages du capitaine Lemuel Gulliver au XVIIIe siècle, par l’abbé Desfontaines.

Sommaire

Préludes

  • 1705 : The Battle of the Books : Swift y décrit une bataille allégorique entre les livres anciens et modernes
  • 1706 : Daniel Defoe publie une Histoire de fantômes : « A True Relation of the Apparition of One Mrs Veal, the Next Day After Her Death, at Canterbury, the 8th of September 1705 ».
  • 1719 : Defoe qui n’a pas encore publié son Robinson Crusoe écrit : Memoirs of sundry translations from the World of the Moon translated from the Lunar languages by the Author of the True-Born English Man, une satire de la culture et de la politique anglaises.
  • 1720 : Defoe écrit Life and Adventures of Mr Duncan Campbell, une histoire poétique et fantastique mettant en scène un magicien muet.

Les quatre voyages de Gulliver

En 1721, il commence Les Voyages de Gulliver. Cette œuvre, écrite à la première personne et divisée en quatre parties, marque un sommet de la satire sociale et politique au travers d’éléments mêlant, sur le mode du pamphlet ou de la description narrative, de la philosophie, de la logique, du fantastique et de la science-fiction.

Ces récits, très riches, mêlent, en les relativisant, critique et raison, folie et pamphlet, fantastique et science-fiction. En ce sens, Swift amorce l’ère des Lumières et précède Oscar Wilde, Lewis Carroll, mais aussi Edgar Allan Poe.

Voyage à Lilliput

Où l’on voit Lemuel Gulliver, chirurgien de marine et mari d'une certaine Victoria O., naviguer vers Bristol. Après un naufrage, il se retrouve sur l’île de Lilliput, dont les habitants, les Lilliputiens, ne mesurent qu'environ six pouces de haut (env. 15 cm). Plusieurs aspects de la société Lilliputienne semblent bien plus avancés que l'Angleterre de l'époque, pourtant les peuples passent leur temps à faire la guerre. Après bien des aventures, Gulliver découvre l'origine de la guerre entre Lilliput et Blefuscu qui est l'île voisine : un roi a voulu imposer le côté par lequel devaient être cassés les œufs à la coque ; d'où le nom des partisans de chaque doctrine, les Gros-boutiens et les Petits-boutiens. Swift tend à y démontrer l’inutilité et le ridicule des guerres. À la fin du récit, Gulliver décide de s'en aller.

Dans la version originale, les habitants s'appellent Big-Endian et Little-Endian selon leur doctrine d'appartenance. Dans les traductions, ces termes sont en général rendus par Gros-boutiens et Petit-boutiens. Certains traducteurs ont proposé d'autres termes : Gros-boutistes et Petit-boutistes, Maxiboutiens et Miniboutiens, etc.

Voyage à Brobdingnag

Gulliver entreprend un deuxième voyage et se retouve à Brobdingnag, pays peuplé de géants, que l'auteur situe dans l'océan Pacifique entre le Japon et l'Amérique. Du fait de sa petite taille, le héros devient un objet de curiosité pour le roi, la reine et la cour. Il explique au roi le système politique existant en Angleterre. Le souverain critique vivement les institutions anglaises.

Voyage à Laputa, aux Balnibarbes, à Glubbdubdrib, à Luggnagg et au Japon

Laputa jouxte, en miroir, l’ile volante de Lagado. En abusant de la philosophie spéculative, les hommes y perdent tout sens commun. C’est une critique de la philosophie et de la spéculation. Le passage critique également les « brillants » scientifiques qui veulent faire « profiter » le peuple de leurs brillantes innovations, contre son gré s’il le faut, sans voir que, bien souvent, leurs inventions conduisent les peuples à la ruine. Les scientifiques finissent par perdre le bon sens.

Voyage au pays de Houyhnhnms

Pays peuplé par les Houyhnhnms, des chevaux beaux et intelligents arrivés au sommet de la raison et de la sagesse, qui sont les maîtres des Yahoos, des animaux répugnants par leur aspect et leur comportement, qui se révèlent, au grand désespoir de Gulliver, être des humains. Swift pose ici une question de réflexion : quelle est la différence entre un être humain et un animal ? Cette différence est-elle réelle ou est-elle simplement apparente ? Doit-on avoir honte d’être humain ?

Voir aussi

Adaptations cinématographiques et télévisuelles

Références à cette œuvre

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « Les Voyages de Gulliver ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gulliver de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gulliver — can refer to:In fiction: *Lemuel Gulliver, the main character of the story Gulliver s Travels by Jonathan Swift *Gulliver Gully Foyle, the lead protagonist in the science fiction novel The Stars My Destination *In the novel A Clockwork Orange ,… …   Wikipedia

  • Gulliver — ist der Name von Dorothy Gulliver (1908–1997), US amerikanische Schauspielerin Lemuel Gulliver, Titelheld in Jonathan Swifts Roman Gullivers Reisen Trina Gulliver (* 1969), britische Dartspielerin Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Gulliver — male proper name, from O.Fr. goulafre glutton, a very common name, found as a surname in Domesday Book (William Gulafra) …   Etymology dictionary

  • Gulliver — m (Gùliver, prema engl.: Gàliver) DEFINICIJA glavni lik znamenitoga Swiftova djela Gulliverova putovanja …   Hrvatski jezični portal

  • Gulliver — n. Lemuel Gulliver, main character of the novel Gulliver s Travels (1726 novel by Jonathan Swift) …   English contemporary dictionary

  • Gulliver — noun Date: 1726 an Englishman in Jonathan Swift s satire Gulliver s Travels who makes voyages to the imaginary lands of the Lilliputians, Brobdingnagians, Laputans, and Houyhnhnms …   New Collegiate Dictionary

  • Gulliver — Gul·li·ver (gŭlʹə vər) n. An Englishman who travels to the imaginary lands of Lilliput, Brobdingnag, and Laputa and the country of the Houyhnhnms in Jonathan Swift s satire Gulliver s Travels (1726). * * * …   Universalium

  • Gulliver — This interesting and ancient surname is one of three variants of Gulliver, which is of Old French origin, and is a nickname which was given to a particularly covetous or acquisitive person. The derivation is from the Old French goulafre , glutton …   Surnames reference

  • Gulliver — ● ►fr sg. np. f. ►ORG Groupe des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres en Ille et Vilaine et les Environs de Rennes. Héhé... http://www.gulliver.eu.org/ …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • GULLIVER —    the hero of Swift s satirical romance entitled Gulliver s Travels, which records his adventures among the pigmies of Lilliput, the giants of Brobdingnag, the quacks of Laputa, and the HOUYHNHNMS (q.v.) …   The Nuttall Encyclopaedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.