Gouvernement Révolutionnaire De Zanzibar

ÔĽŅ
Gouvernement Révolutionnaire De Zanzibar

Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zanzibar.
Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar
Jamhuri ya Watu wa Zanzibar (sw)
Revolutionary Government of Zanzibar (en)
Flag of Zanzibar.svg
Drapeau
Carte du Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar (en clair)
Administration
Statut politique Entité administrative autonome de la Tanzanie
Capitale Zanzibar City
Gouvernement
- Président

Amani Abeid Karume
Géographie
Superficie 121 320 km¬≤
Démographie
Population 984 625 hab.
Densit√© 8,1 hab./km¬≤
Langue(s) kiswahili, anglais
Autres
Fuseau horaire UTC +3

Le Gouvernement r√©volutionnaire de Zanzibar (en anglais Revolutionary Government of Zanzibar, en kiswahili Jamhuri ya Watu wa Zanzibar) est une entit√© administrative autonome de la Tanzanie qui r√©unit cinq r√©gions de la Tanzanie couvrant deux des trois √ģles principales de l'archipel de Zanzibar : Unguja et Pemba[1].

Cette entit√© a √©t√© cr√©√©e en 1964 √† la r√©union des deux √Čtats ind√©pendant de Zanzibar et du Tanganyika qui ont alors form√© la Tanzanie actuelle. Elle couvre le territoire insulaire correspondant √† l'ancien sultanat de Zanzibar, la partie continentale de ce sultanat ayant √©t√© rattach√© au protectorat de Tanganyika le 10 d√©cembre 1963.

La troisi√®me grande √ģle de l'archipel de Zanzibar, Mafia, n'a jamais constitu√© une possession des diff√©rentes entit√©s politiques bas√©es dans le reste de l'archipel et apr√®s avoir √©t√© rattach√©e au protectorat du Tanganyika, elle fait aujourd'hui partie de la r√©gion de Pwani.

La capitale du Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar, Zanzibar City, située sur Unguja est la plus grande ville de l'archipel et est membre de l'Organisation des villes du patrimoine mondial.

Autrefois gros producteurs d'épices et notamment de clous de girofle, le tourisme se développe depuis la chute du socialisme et devient la principale source de revenus.

Sommaire

Toponymie

Des colons perses seraient peut-√™tre partis depuis Chiraz pour s'√©tablir √† Zanzibar et le nom viendrait du persan ō≤ŔÜŕĮō®ōßōĪ Zangi-bar signifiant la ¬ę c√īte des gens de couleur cuivre ¬Ľ (Zangi signifiant cuivre). Cependant, certains pr√©f√®rent l'origine arabe Zayn Z'al Barr.

Géographie

Carte de l'√ģle d'Unguja

Le Gouvernement r√©volutionnaire de Zanzibar est compos√© des √ģles principales d'Unguja et de Pemba et des petites √ģles situ√©es √† proximit√©.

Unguja, la plus au sud des deux √ģles principales, est divis√©e en trois r√©gions, Unguja Nord, Unguja sud et central, Unguja ville et Ouest, dont six districts.

Pemba, la plus au nord des deux √ģles principales, est divis√©e en deux r√©gions, Pemba nord et Pemba sud, dont quatre districts.

L'autre √ģle principale de l'archipel de Zanzibar, Mafia, ne fait pas partie du Gouvernement r√©volutionnaire de Zanzibar et est g√©r√©e par la r√©gion de Pwani.

Histoire

Article d√©taill√© : Histoire de Zanzibar.

Politique

Bien que rattaché à la Tanzanie, Zanzibar bénéficie d'une certaine autonomie politique mais dépend totalement du pouvoir tanzanien à propos des questions économiques, financières, juridiques, de politique étrangère et de maintien de la paix à l'étranger et dans l'archipel.

L'entit√© d√©signe son propre pr√©sident plac√© √† la t√™te d'un gouvernement local charg√© des affaires r√©gionales. La chambre des repr√©sentants est connu sous le nom de Baraza la Wawakilishi[1] (avec 50 si√®ges, √©lus au suffrage universel pour un mandat de cinq ans) charg√©e de voter des lois propres √† l'entit√©. Le pouvoir est aux mains du pr√©sident qui est ministre de Tanzanie. Il existe √©galement un conseil r√©volutionnaire connu sous le nom de Baraza la Mapinduzi et dont le r√īle n'est plus que secondaire[1].

Chefs de gouvernement

Les √©lections du 30 octobre 2005 ont conduit √† la r√©√©lection du pr√©sident Amani Abeid Karume et la victoire de son parti, le Chama Cha Mapinduzi. Ces √©lections sont contest√©es par l'opposition du Civic United Front et de son leader Seif Sharif Hamad qui d√©nonce des fraudes massives. Des affrontements ont caus√© la mort de neuf personnes le lendemain des √©lections apr√®s l'annonce des r√©sultats officiels. Les √©lections de 2000, √©galement contest√©es, avaient elles-aussi entra√ģn√© des manifestations ayant caus√© la mort de 35 personnes.

Nom Prise de Fonction Fin de mandat Parti
Skeikh Abeid Amani Karume 12 janvier 1964 7 avril 1972 ASP
Skeikh Mwinyi Aboud Jumbe 11 avril 1972 30 janvier 1984 ASP, 1977 CCM
Ali Hassan Mwinyi 30 janvier 1984 24 octobre 1985 CCM
Idris Abdul Wakil 24 octobre 1985 25 octobre 1990 CCM
Salmin Amour 24 octobre 1990 8 novembre 2000 CCM
Amani Abeid Karume 8 novembre 2000 en cours de mandat CCM

Partis Politique

  • ASP - Afro-Shirazi Party
  • CCM - Chama Cha Mapinduzi

Culture

Article d√©taill√© : Culture swahilie.

Zanzibar partage avec Lamu, les cit√©s de la c√īte Est-Africaine et les Comores de nombreux √©l√©ments culturels Swahilis comme une langue proche, l'architecture, le commerce r√©gional ou encore la musique taarab.

La population actuelle descendrait des shirazi et des esclaves noirs. Les Portugais et les Britanniques n'ont pas cherch√© √† faire de Zanzibar une colonie de peuplement. L'apport des Britanniques a surtout √©t√© culturel : suppression de l'esclavage, instruction publique, syst√®me de sant√© publique et installation d'un syst√®me judiciaire bas√© sur les principes d√©mocratiques. L'architecture coloniale britannique y a laiss√© de belles r√©alisations int√©grant les arts d√©coratifs locaux comme dans le vieux quartier de Stone Town √† Zanzibar City.

Personnalités liées à l'archipel

Freddie Mercury (de son vrai nom Farookh Bulsara), leader du groupe britannique Queen, est n√© √† Zanzibar le 5 septembre 1946 et l'a quitt√© √† l'√Ęge de 5 ans.

Annexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Références

  1. ‚ÜĎ a‚ÄČ, b‚ÄČ et c‚ÄČ (en) Site d'information sur Zanzibar
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de la Tanzanie Portail de la Tanzanie
Ce document provient de ¬ę Gouvernement r%C3%A9volutionnaire de Zanzibar ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gouvernement Révolutionnaire De Zanzibar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gouvernement revolutionnaire de Zanzibar ‚ÄĒ Gouvernement r√©volutionnaire de Zanzibar Pour les articles homonymes, voir Zanzibar. Gouvernement r√©volutionnaire de Zanzibar Jamhuri ya Watu wa Zanzibar (sw) Revolutionary Government of Zanzibar  ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Gouvernement r√©volutionnaire de zanzibar ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Zanzibar. Gouvernement r√©volutionnaire de Zanzibar Jamhuri ya Watu wa Zanzibar (sw) Revolutionary Government of Zanzibar  ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Gouvernement r√©volutionnaire de Zanzibar ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Zanzibar. Gouvernement r√©volutionnaire de Zanzibar Jamhuri ya Watu wa Zanzibar (sw) Revolutionary Government of Zanzibar (en) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Zanzibar (homonymie) ‚ÄĒ Zanzibar Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Zanzibar peut d√©signer : l archipel de Zanzibar situ√© dans l oc√©an Indien et faisant partie de la Tanzanie ; un √Čtat qui occupe entre… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Zanzibar (archipel) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Zanzibar. Zanzibar Carte de l archipel de Zanzibar ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Zanzibar (pays) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Zanzibar. Zanzibar 1963 ‚Äď 1964 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Zanzibar City ‚ÄĒ 6¬į9‚Ä≤51‚Ä≥S 39¬į12‚Ä≤21‚Ä≥E / 6.16417, 39.20583 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Zanzibar ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Zanzibar peut d√©signer : l archipel de Zanzibar situ√© dans l oc√©an Indien et faisant partie de la Tanzanie ; un √Čtat qui occupe entre autres une ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • ZANZIBAR ‚ÄĒ Simple petite √ģle corallienne, basse et pluvieuse, au large des c√ītes de l‚Äôactuelle Tanzanie, ne couvrant que 1 658 kilom√®tres carr√©s, Zanzibar a jou√©, dans l‚Äôhistoire, un r√īle essentiel comme centre de la thalassocratie omanaise, comme carrefour ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • R√©volution de Zanzibar ‚ÄĒ Carte de l √Čtat de Zanzibar avec les deux √ģles principales d Unguja et Pemba qui forment l archipel de Zanzibar avec Mafia (hors carte). Informations g√©n√©rales ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.