Golda Meir


Golda Meir
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meir.
Golda Meir
גולדה מאיר
Golda Meir 03265u.jpg
Mandats
4e Premier ministre de l'État d'Israël
17 mars 19693 juin 1974
Président Zalman Shazar
Ephraim Katzir
Prédécesseur Levi Eshkol
Successeur Yitzhak Rabin
Ministre des Affaires étrangères
de l'État d'Israël
18 juin 195612 janvier 1966
Premier ministre David Ben Gourion
Levi Eshkol
Prédécesseur Moshé Sharett
Successeur Abba Eban
Ministre du Travail et de la Sécurité sociale
de l'État d'Israël
10 mars 194910 juin 1956
Premier ministre David Ben Gourion
Moshé Sharett
David Ben Gourion
Prédécesseur Mordechai Bentov
Successeur Mordechai Namir
Biographie
Date de naissance 3 mai 1898
Lieu de naissance Drapeau : Russie Kiev
Date de décès 8 décembre 1978 (à 80 ans)
Lieu de décès Drapeau : Israël Jérusalem
Nationalité Israélienne
Profession Enseignante
Religion Judaïsme

Emblem of Israel.svg
Premiers ministres israéliens

Golda Meir (en hébreu : גולדה מאיר, connue aussi sous le nom de Golda Meirson), née Golda Mabovitch à Kiev le 3 mai 1898 et décédée à Jérusalem le 8 décembre 1978, a participé à la création de l'État d'Israël, a été ministre des Affaires étrangères, ainsi que le quatrième premier ministre d'Israël du 17 mars 1969 au 11 avril 1974.

En raison de sa fermeté, elle avait gagné le surnom de « la Dame de Fer » de la politique israélienne avant que ce qualificatif ne soit employé pour Margaret Thatcher, alors Premier ministre de Grande-Bretagne. Pendant sa vie politique, Golda Meir avait gagné les surnoms de « meilleur homme du gouvernement » (par Ben Gourion) et de « grand-mère d'Israël » par la presse populaire.

Elle a été la première femme à accéder au poste de Premier ministre en Israël et la troisième femme dans le monde à ce niveau de responsabilité (seules Sirimavo Bandaranaike au Sri Lanka et Indira Gandhi en Inde l'ont précédée).

Sommaire

Biographie

Née à Kiev en Ukraine au cœur de l'Empire russe, son père choisit d'émigrer vers les États-Unis en 1903 et de s'installer dans le Wisconsin à partir de 1906. Elle reçut une éducation juive.

Golda Meir en 1914 à Milwaukee

À l'âge de 14 ans, elle quitte la maison de ses parents qui souhaitent la marier à un homme plus âgé. Elle rejoint sa sœur Sheyna à Denver et y rencontre Morris Myerson qu'elle épousera plus tard (en 1917).

Sa vie militante commence à 18 ans dans des réunions politiques, au cours desquelles elle prend la parole pour défendre un sionisme socialiste.

En 1921, Golda Meir, son mari et sa sœur Sheyna choisissent d'émigrer vers la Palestine sous mandat britannique.

À leur arrivée, ils rejoignent un kibboutz et leurs vies sont faites d'arbres à planter, de cuisine et de travaux de la ferme. Golda commence alors à s'affirmer comme un leader. Elle est notamment choisie par son kibboutz comme représentante auprès du syndicat de la Histadrout (embryon du futur parti travailliste) jusqu'en 1924, date à laquelle son mari et elle-même choisissent de quitter le kibboutz pour déménager à Tel Aviv, puis à Jérusalem. Ils y ont deux enfants : Menahem et Sarah.

Lorsque Golda doit retourner avec ses enfants à Tel Aviv pour y devenir la représentante des femmes de la Histadrout, son époux reste seul à Jérusalem jusqu'à sa mort en 1951. Elle gagne progressivement en influence au sein de la Histadrout qui compose une forme de gouvernement de l'ombre, dans l'attente de la création de l'État d'Israël.

En 1946, le pouvoir britannique arrête de nombreux leaders politiques sionistes de Palestine, mais Golda Meir y échappe et prend alors en charge l'organisation. Elle négocie avec les Britanniques tout en restant en contact avec le mouvement de guérilla.

Le 14 mai 1948, Golda Meir est parmi les 24 personnalités (et parmi les deux femmes) qui signent la déclaration d'indépendance de l'État d'Israël.

Le lendemain, Golda Meir reçoit le premier passeport israélien édité pour se rendre aux États-Unis et y collecter des fonds. [réf. nécessaire]

À son retour, elle devient la première ambassadrice israélienne en Union soviétique, poste qu'elle quitte en 1949 pour rejoindre la Knesset, le parlement israélien, où elle siégera jusqu'en 1974.

De 1949 à 1956, elle est ministre du Travail. En 1956, elle reçoit le portefeuille des Affaires étrangères dans le gouvernement de David Ben Gourion, qui dit d'elle qu'elle est « le seul homme de son cabinet ». Il lui fait changer son nom de famille pour un nom hébreu, Meir, qui désigne un « éclat brillant ».

En 1965, elle quitte le gouvernement, fatiguée par l'exercice de ses responsabilités. Elle est rapidement rappelée aux affaires pour prendre la fonction de secrétaire générale du parti travailliste pendant huit mois, avant de se retirer à nouveau le 1er août 1968.

À la mort soudaine de Levi Eshkol le 26 février 1969, le parti la choisit pour devenir Premier ministre. Son mandat est marqué par des troubles au sein de la coalition au pouvoir et par un manque de leadership. Cela se traduit par la mauvaise utilisation des informations renseignées par le Mossad qui entraîne l'attaque par les armées arabes le jour du Yom Kippour 1973. À l'issue de la guerre du Kippour, Golda Meir démissionne le 11 avril 1974 et Yitzhak Rabin lui succède.

L'état d'esprit des Israéliens pendant le mandat de Golda Meir est une confiance totale, notamment liée à la victoire écrasante et les conquêtes de la guerre des Six Jours de 1967. Golda Meir n'a jamais jugé nécessaire de rechercher des compromis avec les Palestiniens. À ce sujet, on lui attribue cette phrase : « Nous pouvons pardonner aux Palestiniens de tuer nos enfants, mais nous ne pourrons jamais leur pardonner de nous obliger à tuer leurs enfants. La Paix viendra quand les Arabes aimeront leurs enfants plus qu'ils nous haïssent. ».

Golda Meir meurt à Jérusalem à l'âge de 80 ans d'un probable lymphome de faible malignité compliqué à la fin de métastases osseuses et hépatiques. Le diagnostic de maladie de Waldenström avait été évoqué[1]. Golda Meir est enterrée au mont Herzl à Jérusalem.

Fonctions en Israël

Notes et références

  1. Golda Meir sur le site de la Fédération Nationale des Centres de Lutte Contre le Cancer : http://www.fnclcc.fr

Articles connexes

 v · d · m  Chronologie des 18 Premiers ministres de l’État d’Israël
1948 1954 1955 1963 1969 1969 1974 1977 1983 1984 1986 1992 1995 1996 1999 2001 2006 2009 ...
Ben Gourion Sharett Ben Gourion Eshkol Allon
intérim
Meir Rabin Begin Shamir Peres Shamir Rabin Peres
Netanyahou Barak Sharon Olmert Netanyahou



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Golda Meir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Golda Meir — (1973) Golda Meir (hebräisch ‏גולדה מאיר‎, ursprünglich Golda Meyerson, geb. Mabowitsch; * 3. Mai 1898 in Kiew; † 8. Dezember 1978 in Jerusalem) war eine israel …   Deutsch Wikipedia

  • Golda Meïr — Golda Meir Golda Meir גולדה מאיר 4e Premier ministre israélien …   Wikipédia en Français

  • Golda Meïr — Golda Meir (1973) Golda Meir (hebräisch ‏גולדה מאיר‎, ursprünglich Golda Meyerson, geb. Mabowitsch; * 3. Mai 1898 in Kiew; † 8. Dezember 1978 in Jerusalem) war eine israelische Politikerin. Sie war langjährige …   Deutsch Wikipedia

  • Golda Meir — o Golda Mabovich (Kiev, Ucrania, 3 de mayo de 1898 Jerusalén, 8 de diciembre de 1978) Política israelí. Era hija de un modesto carpintero judío de la parte occidental del Imperio ruso, que emigró a Estados Unidos en 1906, como muchos judíos… …   Enciclopedia Universal

  • Golda Meir — Infobox Prime Minister name = Golda Meir גּוֹלְדָּה מֵאִיר جولدا مائير order =4th Prime Minister of Israel term start =17 March 1969 term end =3 June 1974 predecessor =Levi Eshkol successor =Yitzhak Rabin office2 =Foreign Affairs Minister of… …   Wikipedia

  • Golda Meir — גולדה מאיר …   Wikipedia Español

  • Golda Meir — noun Israeli statesman (born in Russia) (1898 1978) • Syn: ↑Meir • Instance Hypernyms: ↑statesman, ↑solon, ↑national leader …   Useful english dictionary

  • Golda Meir — Tristeza Los que no saben llorar con todo su corazón, tampoco saben reír …   Diccionario de citas

  • Golda Meïr — Israelsk politiker, blev født i Kiev, uddannet som lærerinde i USA og i 1921 emigrerede hun fra Kiev til det daværende Palæstina …   Danske encyklopædi

  • Golda Meir — (1898 1978) Israeli political leader, 4th prime minister of Israel (1969 1974) …   English contemporary dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.