Gnaeus Pompeius Strabo


Gnaeus Pompeius Strabo

Gnaeus Pompeius Strabo (mort en 87 av. J.-C.), est un général romain originaire de Picenum (région située entre les Apennins et l’Adriatique, correspondant à l'actuelle région des Marches) et père du grand Pompée. Il est le premier de la branche de la gens Pompeia à atteindre le statut sénatorial, en dépit du préjudice anti-rural du sénat romain. Il devient même consul.

Histoire

Inscription dite Bronze d'Asculum témoignant de la concession de la citoyenneté romaine à des auxiliaires espagnols par Pompeius Strabo lors de la Guerre sociale. CIL VI, 37045

Pendant la guerre sociale, en 89 av. J.-C., Strabo reprit l'armée de Lucius Porcius Cato, mort lors d'une bataille contre les Marses au lac Fucin et il reprit l'attaque contre les Marses ; il continua aussi le siège de la ville d'Asculum. Les Italiens, pour faire face à Pompeius Strabo et à ses troupes, soulevèrent une armée très importante en hommes. En effet, les Romains possédaient 60 000 hommes et les Italiens 75 000 (ces chiffres sont importants). Pompeius Strabo battit les Italiens et la ville d'Asculum capitula en novembre 89 av. J.-C. Les officiers de la ville furent fouettés ou décapités, les civils captifs furent forcés de quitter Asculum sans leurs biens qui furent vendus et dont le produit de la vente revint à Strabo. Pompeduis Silo (chef des Marses) et les rebelles italiens abandonnèrent la capitale de la confédération Italica, et s'enfuirent vers la ville de Samnium, dans le Sud de l'Italie. Cette victoire romaine brisa la révolte italienne dans le nord et le 25 décembre 89 av. J.-C., Pompeius Strabo revint à Rome en triomphe.

Après son consulat et la guerre, Strabo s'est retiré à Picenum avec tous ses soldats vétérans. Il y est resté jusqu'en 87 av. J.-C., lorsque Sylla réclama son aide pour combattre Caius Marius en Espagne. Sylla s'est chargé d'enlever à Strabo le commandement de ses troupes et de le remplacer. Mais lorsque Strabo quitta le camp, ses soldats tuèrent le nouveau commandant. Strabo est mort de la peste peu après, à sa mort la foule a retiré son corps du lit funéraire pour le traîner à dos d'âne dans Rome et finalement jeter sa dépouille mortelle dans le Tibre. Le fils de Strabo, Pompée, reprit ses anciennes légions à Picenum, et s'autoproclama général à l'âge de 23 ans.

Il donna son nom aux villes de Alba Pompeia et Laus Pompeia.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gnaeus Pompeius Strabo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gnaeus Pompeius Strabo — († 87 v. Chr.) war Politiker der späten römischen Republik aus der ländlichen Region Picenum. Er wurde der erste seines Zweiges der Familie der Pompeii, der in Rom – trotz der Vorurteile des Senats gegen homines novi – zum Senator aufstieg.… …   Deutsch Wikipedia

  • Pompeius Strabo — Gnaeus Pompeius Strabo (died 87 BC), whose cognomen means cross eyed , is often referred to in English as Pompey Strabo to distinguish him from Strabo, the geographer. Strabo lived in the Roman Republic. Strabo was born and raised into a noble… …   Wikipedia

  • Gnaeus Pompeius — Büste des Pompeius in Kopenhagen Gnaeus Pompeius Magnus (dt. auch Pompejus; * 29. September 106 v. Chr.; † 28. September 48 v. Chr. bei Pelusium) war ein römischer Politiker und Feldherr, bekannt als Gegenspieler Gaius Iulius Caesars. Er galt bis …   Deutsch Wikipedia

  • Gnaeus Pompeius Magnus — Büste des Pompeius in Kopenhagen Gnaeus Pompeius Magnus (dt. auch Pompejus; * 29. September 106 v. Chr.; † 28. September 48 v. Chr. bei Pelusium) war ein römischer Politiker und Feldherr, bekannt als Gegenspieler Gaius Iulius Caesars. Er galt bis …   Deutsch Wikipedia

  • Gnaeus Pompeius —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes de la Rome antique partageant un même nom. Gnaeus Pompeius peut désigner plusieurs personnalités de la Rome antique : Gnaeus Pompeius Strabo Gnaeus Pompeius Magnus, plus connu …   Wikipédia en Français

  • Gnaeus Pompeius Magnus — Pompée Pour les articles homonymes, voir Pompée (homonymie). Gnaeus Pompeius Magnus dit Pompée le Grand Pompée le Grand (Gnaeus Pompeius Magnus) est un géné …   Wikipédia en Français

  • Pompeia (sister of Pompeius Strabo) — Pompeia (flourished 2nd century BC 1st century BC) was a Roman woman. Pompeia was born and raised into a noble family in Picenum (modern Marche Abruzzo) a rural district in Northern Italy, off the Adriatic Coast. Pompeia’s mother was a woman… …   Wikipedia

  • Pompeia (Schwester des Gnaeus Pompeius Magnus) — Pompeia (* um 100 v. Chr.) entstammte als Schwester des römischen Triumvirn Gnaeus Pompeius Magnus dem Plebejergeschlecht der gens Pompeia. Sie war die Tochter des Konsuls von 89 v. Chr., Gnaeus Pompeius Strabo. Bereits 81 v. Chr. war Pompeia… …   Deutsch Wikipedia

  • Pompeius (Begriffsklärung) — Pompeius ist der Name der gens Pompeia, siehe Pompeianer – dort auch zur genealogischen Übersicht Flavius Pompeius, Konsul im Osten 501 († 532) Gaius Pompeius Longus Gallus, Konsul 49 Gnaeus Pompeius Strabo († 87 v. Chr.), Konsul 89 v. Chr. und… …   Deutsch Wikipedia

  • Gnaeus — or Cnaeus was a Roman praenomen derived from Etruscan Cneve, of unknown meaning. Some individuals named Gnaeus were: Gnaeus Calpurnius Piso Gnaeus Cornelius Cinna Magnus Gnaeus Cornelius Scipio Asina Gnaeus Cornelius Scipio Calvus Gnaeus Domitius …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.