Glaucome

ÔĽŅ
Glaucome
Glaucome
Classification et ressources externes
Human eye cross-sectional view grayscale.png
Schéma d'un oeil humain.
CIM-10 H40-H42
CIM-9 365
DiseasesDB 5226
eMedicine oph/578 
MeSH D005901
En haut vision normale. En bas baisse avancée de l'acuité visuelle due à un glaucome. Source National Eye Institute (NIH).
 
En haut vision normale. En bas baisse avancée de l'acuité visuelle due à un glaucome. Source National Eye Institute (NIH).
En haut vision normale. En bas baisse avancée de l'acuité visuelle due à un glaucome. Source National Eye Institute (NIH).

Le glaucome est une maladie d√©g√©n√©rative du nerf optique qui entra√ģne une perte progressive de la vision commen√ßant tout d'abord en p√©riph√©rie et progressant graduellement vers le centre. Cette maladie est souvent associ√©e √† une pression intraoculaire (PIO) √©lev√©e qui compresse et endommage les fibres du nerf optique et de la r√©tine. Dans d'autres cas, malgr√© une PIO normale, une circulation sanguine inad√©quate entra√ģne la mort (n√©crose) des cellules du nerf optique et de la r√©tine. La perte de vision associ√©e avec le glaucome est permanente et irr√©versible. Sans traitement cette maladie peut mener jusqu'√† la c√©cit√©.

Sommaire

Terminologie

¬ę Glaucome ¬Ľ est un terme vague si on n'y associe pas un qualificatif pr√©cis. En effet, les types de glaucome sont nombreux. Le plus courant des glaucomes est le glaucome chronique √† angle ouvert.

Le terme "glaucome" n'est pas utilisé pour les hypertonies oculaires (généralement modérées) sans retentissement sur le nerf optique qui sont tout de même à surveiller car un certain nombre peut évoluer en glaucome.

On sait aujourd'hui que le niveau d'hyperpression susceptible d'engendrer un glaucome est propre à chaque individu, ce qui rend le diagnostic de la maladie difficile à son début. La frontière est parfois difficile à établir entre hypertonie simple sans conséquence et hypertonie avec risque de glaucome. Il existe une relation et une continuité fréquente mais non systématique entre hypertonie oculaire et glaucome qui représentent en fait des stades différents d'une même maladie.

Les critères de diagnostic ont fort évolué ces dernières années. Toutes les personnes présentant une hyperpression oculaire ne développeront pas un glaucome et certaines personnes avec une pression considérée selon les anciens critères comme normale (à savoir entre 10 et 21 mm Hg) seront atteintes par un glaucome.

Classification des glaucomes

Elles sont possibles selon diff√©rents crit√®res. On est bien loin de la dichotomie d‚Äôantan : le Glaucome Chronique √† Angle Ouvert (GCAO) et le Glaucome Aigu par Fermeture de l‚ÄôAngle(GAFA) qui est une urgence ophtalmologique.

Il existe une prédisposition génétique au glaucome[1].

selon l’angle irido-cornéen

  • √† angle ouvert
  • par fermeture de l‚Äôangle
  • mixte

selon l‚Äô√Ęge

  • glaucome cong√©nital : c‚Äôest-√†-dire pr√©sent d√®s la naissance et donc responsable d‚Äôune buphtalmie.
  • infantile : qui appara√ģt entre 3-4 ans et 15 ans.
  • juv√©nile : qui appara√ģt √† partir de 10 ans et avant 40 ans. Ce sont habituellement des formes familiales, √† √©volution rapide.
  • forme de l‚Äôadulte : forme la plus commune.

selon la présentation des signes

  • aigu : c‚Äôest le classique GAFA.
  • chronique
  • subaigu

classification traditionnelle, selon la cause

  • primitif, c'est-√†-dire sans cause : le glaucome √† angle ouvert, √† angle ferm√©, le glaucome cong√©nital.
  • secondaire, c'est-√†-dire avec une cause identifi√©e : le glaucome pigmentaire, le glaucome exfoliatif, le glaucome n√©ovasculaire, le glaucome traumatique, le glaucome du pseudophaque.
  • par fermeture de l‚Äôangle (GFA)
    • angle fermable : c'est-√†-dire que moins de 1/4 (ou 90¬į) de trab√©culum est visible en gonioscopie.
    • fermeture de l‚Äôangle : c'est-√†-dire angle fermable et Pression Intra Oculaire (PIO) sup√©rieure √† 21 mmHg.
    • glaucome chronique par fermeture de l‚Äôangle : c'est-√†-dire angle fermable et Pression Intra Oculaire (PIO) sup√©rieure √† 21 mmHg avec en plus un Champ Visuel (CV) ab√ģm√©.

Suivant les atteintes associées

  • endoth√©liale : Ce sont les ICE syndrome, la dystrophie de Fuchs, le glaucome n√©o vasculaire, le syndrome de Peter.
  • iris : Ce sont l‚Äôiridoschisis et l‚Äôaniridie.
  • r√©tine : C‚Äôest le cas du glaucome d√Ľ √† un d√©collement de r√©tine. C‚Äôest l‚Äôorigine du glaucome n√©o vasculaire dont le primum movens est l‚Äôisch√©mie r√©tinienne.
  • tumeur : C‚Äôest le glaucome m√©lanocytaire.
  • les maladies g√©n√©rales : Ce sont le Sturge-Weber, la fistule carotido-caverneuse, le glaucome secondaire √† la prise de cortico√Įdes.

inflammation et traumatisme

  • glaucome et k√©ratite, √©piscl√©rite, scl√©rite
  • glaucome et uv√©ite
  • glaucome et traumatisme oculaire
  • glaucome et h√©morragie

glaucome post opératoire

  • glaucome par bloc pupillaire (glaucome malin)
  • glaucome de l‚Äôaphake
  • glaucome du pseudophake (surtout si pose d‚Äôun implant de chambre ant√©rieure)
  • glaucome par invasion √©pith√©liale ou endoth√©liale : apr√®s chirurgie ou traumatisme. Il est exceptionnel.
  • glaucome apr√®s chirurgie corn√©enne : si greffe de m√™me taille que le receveur
  • glaucome et chirurgie r√©tinovitr√©enne : √† cause du silicone et de la conjonctive qui est ab√ģm√©e.

selon le mécanisme

  • Glaucome √† angle ouvert
    • obstacle pr√©trab√©culaire : ICE syndrome, et glaucome n√©o vasculaire
    • obstacle trab√©culaire : GPAO, cortico√Įdes, glaucome juv√©nile
    • obstacle post trab√©culaire : par hyperpression veineuse (fistule carotido-caverneuse, Sturge-Weber)
  • glaucome √† angle ferm√©
    • par bloc pupillaire ant√©rieur : il est exceptionnel
    • par bloc pupillaire post√©rieur
    • sans bloc pupillaire : c‚Äôest l‚Äôiris plateau.
  • anomalie angulaire : C‚Äôest le glaucome cong√©nital.

Rappel anatomique et physiologique

Humeur aqueuse

1. chambre post√©rieure (remplie d'humeur vitr√©e), 2. ora serrata, 3. muscle cilliaire, 4. ligament suspenseur, 5. canal de Schlemm, 6. pupille, 7. chambre ant√©rieure (remplie d'humeur aqueuse), 8. corn√©e, 9. iris, 10. cristallin cortical, 11. noyau du cristallin, 12. corps cilliaire, 13. conjonctive, 14. muscle oblique inf√©rieur, 15. muscle droit inf√©rieur, 16. muscle droit m√©dian, 17. veines et art√®res r√©tinales, 18. papille optique ou point aveugle, 19. lame cribl√©e, 20. art√®re r√©tinale centrale, 21. veine r√©tinale centrale, 22. nerf optique, 23. veine vortiqueuse, 24. conjonctif, 25. macula, 26. fov√©a, 27. scl√®re, 28. choro√Įde, 29. muscle droit sup√©rieur, 30. r√©tine.

La pression intra-oculaire est fonction du volume d'humeur aqueuse contenue dans la chambre ant√©rieure de l'Ňďil. Cette humeur aqueuse est s√©cr√©t√©e par le corps ciliaire dans l'espace appel√© chambre post√©rieure, puis passe √† travers la pupille (entre l'iris et le cristallin) dans la chambre ant√©rieure (espace entre la corn√©e et le rideau irien). Elle est ensuite r√©sorb√©e dans l'angle irido-corn√©en au travers du filtre trab√©culaire trab√©culum, puis drain√©e dans le canal de Schlemm. Elle se jette enfin dans les veines scl√©rales pour rejoindre la circulation veineuse g√©n√©rale.

Pression intra-oculaire

La pression intra-oculaire habituelle chez l'adulte est comprise entre 10 et 21 mm de mercure (Hg) (moyenne de 16). Elle est mesurée à l'aide de tonomètres automatisés à jet d'air.

D√©finir la PIO normale chez une personne donn√©e n√©cessite de conna√ģtre la rigidit√© de la corn√©e qui d√©pend essentiellement de son √©paisseur. En effet, la mesure ne se fait pas directement dans l'humeur aqueuse mais √† travers la corn√©e. Aussi, cette derni√®re influence la mesure. Les personnes ayant une corn√©e √©paisse ont une pression oculaire mesur√©e plus √©lev√©e que les personnes dot√©es d'une corn√©e fine. Par ailleurs la pression oculaire augmente naturellement avec l'√Ęge.

Autrement dit, la mesure de la pression oculaire n'est qu'un param√®tre qui demande √† √™tre interpr√©t√©e en fonction de l'√©paisseur corn√©enne et de l'√Ęge de la personne. Ce crit√®re donn√© isol√©ment ne permet donc pas d'affirmer qu'une personne est porteuse d'une maladie glaucomateuse ni qu'elle en est indemne.

Mécanisme des glaucomes

Hypertonie oculaire

L'hypertonie oculaire n'est qu'un sympt√īme comme l'est la fi√®vre par exemple. La pression oculaire peut √™tre retrouv√©e √©lev√©e dans de nombreuses affections oculaires diff√©rentes qui vont d√©finir autant de types particuliers d'hypertonie oculaire ou de glaucomes.

Les m√©canismes les plus courants sont :

  • une diminution de l'√©limination par obstruction de l'angle irido-corn√©en d'origine cong√©nitale par une membrane r√©siduelle embryonnaire (membrane de Barkan) glaucome cong√©nital ou acquise avec l'√Ęge par scl√©rose du trab√©culum. Ce second cas correspond au glaucome chronique √† angle ouvert (angle dit ouvert car normal anatomiquement). Il s'agit de la cause d'hypertonie oculaire de loin la plus fr√©quente en pratique ;
  • un blocage pupillaire par le cristallin secondaire au vieillissement. Celui-ci augmente de volume et peut provoquer un blocage de l'orifice pupillaire. L'humeur aqueuse s'accumule alors derri√®re l'iris et pousse celui-ci en avant, ce qui entra√ģne chez certaines personnes pr√©dispos√©es (personnes dont l'angle iridocorn√©en est d√©j√† √©troit, cas que l'on rencontre surtout chez des hyperm√©tropes) une fermeture compl√®te de l'angle. C'est le m√©canisme des crises de glaucome aigu dit par fermeture de l'angle. Plus rarement le blocage pupillaire se fait par syn√©chies irido-cristalliniennes compliquant une uv√©ite ant√©rieure aigu√ę non trait√©e. Le cristallin colle sur le rebord irien et emp√™che le passage de l'humeur aqueuse ;
  • par augmentation de s√©cr√©tion ciliaire. Elle est classique dans les uv√©ites ant√©rieures aigu√ęs (on parle ici d'uv√©ite hypertensive plut√īt que de glaucome). Il s'agit d'une cause rare.

Conséquences

Les cons√©quences d'une hyperpression intraoculaire se font essentiellement au niveau des fibres optiques. Ces derni√®res correspondent aux prolongements des cellules ganglionnaires de la r√©tine qui vont quitter l'Ňďil au niveau de la papille optique pour constituer le nerf optique. L'hypertonie oculaire va provoquer une acc√©l√©ration de la d√©g√©n√©rescence de ces fibres. Cette hypertonie aura des cons√©quences d'autant plus rapides qu'elle est √©lev√©e et prolong√©e.

Son retentissement, surtout si elle est chronique, d√©pendra aussi de la qualit√© de la microcirculation du sujet : ce sont les ¬ę facteurs vasculaires du glaucome chronique √† angle ouvert ¬Ľ. Ainsi, les facteurs de risque vasculaire, d'art√©rioscl√©rose (hypertension art√©rielle, diab√®te sucr√©, tabagisme, hypercholest√©rol√©mie) seront √† corriger eux aussi quand on traite un glaucome chronique.

En pratique, l'hyperpression oculaire est responsable d'une neuropathie optique d√©g√©n√©rative. Un nerf optique normal contient plus d'un million de fibres √† la naissance. Naturellement, le nombre de fibres diminue au fil du temps √† raison d'environ 5 000 fibres par an. L'hyperpression oculaire va entra√ģner une acc√©l√©ration de cette d√©g√©n√©rescence.

Une autre cons√©quence de l'hyperpression oculaire, si elle est majeure (sup√©rieure √† 40 ou 50 mmHg, telle qu'on l'observe dans les glaucomes aigus) est une sid√©ration de l'acivit√© ou une destruction des cellules endoth√©liales corn√©ennes qui entra√ģne l'apparition d'un Ňďd√®me corn√©en d√©crit comme une ¬ę bu√©e √©pith√©liale ¬Ľ.

Traitement

Il s'agit principalement de traiter l'hypertonie oculaire.

Traitement médical

Il s'agit souvent d'un traitement prescrit √† vie, qui agit sur deux m√©canismes : la diminution de la s√©cr√©tion d'humeur aqueuse ou l'augmentation de l'√©limination d'humeur aqueuse.

  1. diminution de la sécrétion d'humeur aqueuse
  • collyres b√™ta-bloquants
  • inhibiteurs de l'anhydrase carbonique (par collyre ou voie g√©n√©rale)
  • collyre agoniste alpha2 adr√©nergiques
  1. augmentation de l'élimination d'humeur aqueuse

En absence de contre-indication, on prescrira en première intention un collyre bêta-bloquant. En seconde intention ou s'il existe des contre-indications aux bêta-bloquants, on prescrira d'autres collyres hypotonisants. Il est fréquent d'associer plusieurs classes thérapeutiques.

Traitement au laser

On r√©alise une trab√©culoplastie. Gr√Ęce √† un laser on photocoagule l'angle irido-corn√©en, ainsi l'humeur aqueuse est √©limin√©e plus rapidement.

Traitement chirugical

On réalise une trabéculectomie, au niveau de la conjonctive, on fait une fenêtre (que l'on referme après l'opération) par laquelle on réalise un petit "trou" permettant à l'humeur aqueuse de circuler de part et d'autre de l'iris.

Surveillance

Elle doit √™tre r√©guli√®re (tous les 6 mois √† 1 an), sont √©valu√©s :

  • la pression intra-oculaire
  • la t√™te du nerf optique
  • le champ visuel

Voir aussi

Les différents types de glaucome

Notes et références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Glaucome de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • glaucome ‚ÄĒ [ glokom ] n. m. ‚ÄĘ 1649; lat. m√©d. glaucoma, mot gr. ‚ô¶ M√©d. Maladie de l Ňďil caract√©ris√©e par une augmentation de la pression interne qui accro√ģt la duret√© du globe, et entra√ģne une compression du nerf optique et une diminution de l acuit√©… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • GLAUCOME ‚ÄĒ s. m. T. de M√©dec. Maladie des yeux, o√Ļ l humeur vitr√©e devient opaque, et semble prendre une couleur glauque. Le glaucome n est pas incurable, lorsqu on y rem√©die de bonne heure ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GLAUCOME ‚ÄĒ n. m. T. de M√©decine Affection oculaire caract√©ris√©e par l‚Äôatrophie des membranes de l‚Äôoeil et l‚Äôexcavation du nerf optique ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • glaucome ‚ÄĒ (gl√ī k√ī m ) s. m. Terme de m√©decine. Maladie des yeux o√Ļ l humeur vitr√©e devient opaque, avec d√©formation de la pupille et affaiblissement de la vue. √ČTYMOLOGIE ¬†¬†¬†Du grec, glauque, √† cause de la teinte que prend le fond de l oeil ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • Glaucome Chronique ‚ÄĒ Le glaucome chronique √† angle ouvert est une maladie de l Ňďil caract√©ris√©e par une destruction progressive et insidieuse des fibres nerveuses constituant le nerf optique en g√©n√©ral sous l effet d une pression oculaire √©lev√©e. Cette maladie est… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Glaucome Aigu ‚ÄĒ Le glaucome aigu par fermeture de l angle est une urgence ophtalmologique qui se caract√©rise par une augmentation brutale de la pression intra oculaire pouvant aboutir √† des complications graves. Il ne doit pas √™tre confondu avec le glaucome… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Glaucome Cong√©nital De Peters ‚ÄĒ Le glaucome cong√©nital de Peters est un glaucome par trab√©culo dysg√©n√©sie, souvent associ√© √† une cataracte, une dysmorphie faciale et un hypospadias. Affection en principe autosomique r√©cessive, due √† un d√©faut de migration des cr√™tes neurales… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Glaucome congenital de Peters ‚ÄĒ Glaucome cong√©nital de Peters Le glaucome cong√©nital de Peters est un glaucome par trab√©culo dysg√©n√©sie, souvent associ√© √† une cataracte, une dysmorphie faciale et un hypospadias. Affection en principe autosomique r√©cessive, due √† un d√©faut de… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Glaucome cong√©nital de peters ‚ÄĒ Le glaucome cong√©nital de Peters est un glaucome par trab√©culo dysg√©n√©sie, souvent associ√© √† une cataracte, une dysmorphie faciale et un hypospadias. Affection en principe autosomique r√©cessive, due √† un d√©faut de migration des cr√™tes neurales… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Glaucome chronique ‚ÄĒ Le glaucome chronique √† angle ouvert est une maladie de l Ňďil caract√©ris√©e par une destruction progressive et insidieuse des fibres nerveuses constituant le nerf optique en g√©n√©ral sous l effet d une pression oculaire √©lev√©e. Cette maladie est… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.