Giurgiu


Giurgiu
Giurgiu
Image illustrative de l'article Giurgiu
Un jour de marché à Giurgiu en 1837
Romania location map.svg
Giurgiu
Armoiries
Administration
Pays Drapeau de Roumanie Roumanie
Région Munténie
Județ Giurgiu
Statut Chef-lieu
Maire Lucian Iliescu (PNL)
(2004-2008)
Géographie
Coordonnées 43° 54′ 03″ N 25° 58′ 26″ E / 43.90083, 25.9738943° 54′ 03″ Nord
       25° 58′ 26″ Est
/ 43.90083, 25.97389
  
Altitude moy. 25 m
Arrosée/baignée par le Danube
Démographie
Population 68 923 hab. (1er juillet 2007)
Autres informations
Code postal 080 301
Site officiel www.primaria-giurgiu.ro

Giurgiu est la capitale du Județ de Giurgiu en Roumanie, județ appelé autrefois Vlașca. Elle est située au milieu des vasières et des marais sur la rive gauche du Danube. Trois petites îles lui font face dont la plus grande qui abrite son port, Smârda.

Le pont de l'Amitié qui unit Giurgiu à Roussé, le seul dans la partie bulgaro-roumaine du Danube, traverse le fleuve à proximité.

Sommaire

Population

D'après le recensement 2002, Giurgiu a une population de 69 587 âmes. En 1900 sa population était de 13 977 habitants. L'accroissement annuel de la population est de -0,7%. Le taux de chômage est de 17,2 %. 16,8% de la population a moins de 15 ans, 3,6% plus de 75 ans.

Histoire

La région autour de Giurgiu était densément peuplée à l'époque des Daces (Thraces septentrionaux du premier siècle avant notre ère, décrits par Hérodote) comme le prouve l'archéologie, et même leur roi Burebista y a eu une résidence (on pense que c'était à Popești sur la rivière Argeș).

À l'époque de l'empereur romain Justinien (483-565) c'était l'emplacement de Théodorapolis, ville et port fortifié face à celle de Prista sur la rive droite. Lorsque les Bulgares remplacèrent les Romains, au VIIe siècle, Théodorapolis tomba en ruine et Prista prit le nom de Roussé.

Selon le Codex latinus parisinus (1395) la ville actuelle de San-Giorgio fut fondée au XIVe siècle, pendant le règne de Mircea cel Bătrân, comme port sur le Danube, par des marchands génois entreprenants, qui y ont établi une banque et pratiqué le commerce des soies et des velours. Ils baptisèrent la ville du nom du saint patron de Gênes, San Giorgio (saint Georges), appellation qui a donné Giurgiu en roumain et Djurdjevo en bulgare. La ville fut conquise en 1420 par les Ottomans qui voulaient ainsi contrôler la circulation sur le Danube.

Ville fortifiée et port, Giurgiu fut souvent impliquée dans les guerres pour la conquête du Bas-Danube ; surtout dans les luttes menées par Mihai Viteazul (régnant de 1593 à 1601) contre les Turcs et par la suite dans les guerres russo-turques. Elle fut incendiée en 1659. En 1829, Giurgiu est rendue à la Valachie suite à une nouvelle guerre russo-turque, et ses fortifications sont rasées, lui laissant pour seule défense un donjon sur l'île de Slobozia, réuni à la côte par un pont.

En 1869, Giurgiu et Bucarest furent les deux premières villes roumaines à être reliées par un chemin de fer, construit par les britanniques pour exporter les céréales de la plaine valaque par le Danube et la mer Noire. Le port et la ville se développèrent. Giurgiu fut bombardée par les allemands pendant la Première Guerre mondiale, et reconstruite dans les années 1920. Comme toute la Roumanie, elle fut soumise aux régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989. Dans les années 1950, le Pont de l'Amitié la relia à la ville bulgare de Roussé, de l'autre côté du Danube.

De 1990 à 2007, l'accroissement du trafic, consécutif au retour de la démocratie en Roumanie et Bulgarie, se traduisit par un engorgement de plus en plus étouffant du pont et de la ville, avec des camions de toutes nationalités attendant parfois durant des semaines. Depuis 2007, avec l'entrée des deux pays dans l'Union européenne et l'ouverture de la frontière, la situation s'est beaucoup améliorée.

Personnalités célèbres

  • Ioan Bassarabescu
  • Tudor Vianu
  • Petre Ghelmez

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giurgiu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giurgiu — Giurgiu …   Deutsch Wikipedia

  • Giurgiu — Escudo …   Wikipedia Español

  • Giurgiu —   [ dʒurdʒu], Hauptstadt des Kreises Giurgiu, Südrumänien, an der Donau gegenüber von Russe (Bulgarien), 74 200 Einwohner; Werft, Zucker , Konservenfabrik, Chemiekombinat; Donauhafen, Grenzübergang (doppelstöckige Straßen und Eisenbahnbrücke).  … …   Universal-Lexikon

  • giurgiu — giúrgiu s.n. (reg.) (în expr.) cu părul făcut giurgiu = cu părul zbârlit. Trimis de blaurb, 15.05.2006. Sursa: DAR …   Dicționar Român

  • Giurgiu — (spr. dschurdschu), Giurgevo (spr. dschurdschĕwo), Hauptstadt des rumän. Kr. Vlaşca, an der Donau, Rustschuk gegenüber, (1899) 13.978 E., festes Schloß; Hauptstapelplatz des untern Donauhandels …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Giurgiu — Infobox Settlement subdivision type = Country subdivision name = ROU timezone=EET utc offset=+2 timezone DST=EEST utc offset DST=+3 map caption = Location of Giurgiu |official name=Giurgiu image shield=Coa Giurgiu GR RO.png subdivision… …   Wikipedia

  • Giurgiu — ▪ Romania       city, capital of Giurgiu județ (county), southern Romania. It is situated on the left (north) bank of the Danube, 40 miles (65 km) south of Bucharest. Its origins have not been clearly established, though it is probable that… …   Universalium

  • Giurgiu — Original name in latin Giurgiu Name in other language Giurgiu, Gjurgevo, Gyurgyevo, Gyurgyev Yergogu, Yergou, giurgiu, Гюргево State code RO Continent/City Europe/Bucharest longitude 43.88333 latitude 25.96667 altitude 19 Population 69067 Date… …   Cities with a population over 1000 database

  • Giurgiu — Sp Džùrdžu nkt. Ap Giurgiu L aps. c., P Rumunija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Giurgiu — Admin ASC 1 Code Orig. name Giurgiu Country and Admin Code RO.42 RO …   World countries Adminstrative division ASC I-II


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.