Git

Git
Git-logo.svg
Développeurs Junio Hamano
Linus Torvalds
et contributeurs
Dernière version 1.7.7.4 (18 novembre 2011) [+/-]
Écrit en C, Bourne Shell, Perl
Environnement POSIX et Windows
Type Gestion de version
Licence GNU GPL v2
Site web git-scm.com

Git est un logiciel de gestion de versions décentralisée. C'est un logiciel libre créé par Linus Torvalds, le créateur du noyau Linux, et distribué sous la GNU GPL version 2.

Sommaire

Particularités techniques

Comme BitKeeper, Git ne repose pas sur un serveur centralisé. C'est un outil bas niveau, qui se veut simple et très performant, dont la principale tâche est de gérer l'évolution du contenu d'une arborescence.

Git indexe les fichiers d'après leur somme de contrôle calculée avec la fonction SHA-1. Quand un fichier n'est pas modifié, la somme de contrôle ne change pas et le fichier n'est stocké qu'une seule fois. En revanche, si le fichier est modifié, les deux versions sont stockées sur le disque.

Git n'était pas, au départ, à proprement parler un logiciel de gestion de versions. Linus Torvalds expliquait que, « par bien des aspects, vous pouvez considérer git comme un système de fichiers : il permet un adressage associatif, et possède la notion de versionnage, mais surtout, a été conçu en résolvant le problème du point de vue d'un spécialiste des systèmes de fichiers. Il n'y avait donc aucun intérêt à créer un système de gestion de version traditionnel. ». Il a aujourd'hui évolué pour intégrer toutes les fonctionnalités d'un gestionnaire de versions.

Git est considéré comme performant, au point que certains autres logiciels de gestion de version (Darcs, Arch), qui n'utilisent pas de base de données, se sont montrés intéressés par le système de stockage des fichiers de Git pour leur propre fonctionnement[1],[2]. Ils continuent toutefois à proposer des fonctionnalités plus évoluées.

Les serveurs Git utilisent par défaut le port 9418 pour le protocole spécifique à git.
Les ports 80/443 peuvent aussi être utilisé de manière standard quand le protocole http/https est utilisé.

Fonctionnement

Git possède deux structures de données : une base d'objets et un cache de répertoires. Il existe quatre types d'objets :

  • l'objet blob, qui représente le contenu d'un fichier (l'origine de cette dénomination est probablement à chercher dans les Binary Large OBjects des bases de données).
  • l'objet tree ("arbre" en anglais), qui est une liste d'objets de type blobs et des informations associées à chaque blob, tel que le nom du fichier et les permissions. Cet objet décrit l'arborescence des sources à un temps donné.
  • l'objet commit, qui donne accès à l'historique d'une arborescence de source. Il contient un message de log, un objet arbre et pointe vers un ou plusieurs objets commit parents.
  • l'objet tag qui est une manière de représenter un commit spécifique. Il est en général utilisé pour marquer certains commits, par exemple par un numéro ou un nom de version (2.1 ou bien Hardy Heron).


La base des objets peut contenir n'importe quel type d'objets. Une couche intermédiaire, utilisant des index (les sommes de contrôle), établit un lien entre les objets de la base et l'arborescence des fichiers.

Chaque objet est identifié par une somme de contrôle SHA-1 de son contenu. Git calcule la somme de contrôle et utilise cette valeur pour déterminer le nom de fichier de l'objet. L'objet est placé dans un répertoire dont le nom correspond aux deux premières lettres de la somme de contrôle. Le reste de la somme de contrôle constitue alors le nom du fichier pour cet objet.

Git enregistre chaque révision dans un fichier en tant qu'objet blob unique. Les relations entre les objets blobs sont déterminées en examinant les objets commit. En général, les objets blobs sont stockés dans leur intégralité en utilisant la compression de la zlib. Ce principe peut rapidement consommer une grande quantité de place disque ; de ce fait, les objets peuvent être combinés dans des archives, qui utilisent la compression différentielle (c'est-à-dire que les blobs sont enregistrés sous la forme de différences par rapport aux autres blobs).

Quelques commandes

Git dispose notamment des commandes suivantes (pour une liste complète, consultez la page de manuel Git) :

  • git init crée un nouveau dépôt.
  • git clone clone un dépôt distant.
  • git add ajoute de nouveaux objets blobs dans la base des objets pour chaque fichier modifié depuis le dernier commit. Les objets précédents restent inchangés.
  • git commit intègre le haché d'un objet tree et les hachés des objets commits parents pour créer un nouvel objet commit.
  • git branch crée une nouvelle branche de développement.
  • git merge fusionne plusieurs branches de développement.

Interfaces

Catalin Marinas maintient un script similaire à la commande Quilt, mais fonctionnant au-dessus de Git : Stacked GIT (ou StGit).

Une interface Web est fournie en standard avec Git :

  • gitweb : implémentée en Perl et maintenue par Kay Sievers.

ainsi que deux interfaces graphiques :

  • git-gui : outil permettant les opérations git courantes, implémenté en Tcl/Tk
  • gitk [1] : est l'interface de visualisation détaillée et graphique d'un historique git

D'autres projets fournissent des interfaces pour git :

  • tig [2] est une interface texte
  • qgit [3] propose des outils supplémentaires par rapport à gitk
  • JGit/EGit [4] est une interface écrite en Java, puis une extension git pour Eclipse
  • giggle [5] est une interface en GTK+.
  • tortoiseGit [6] reprend les éléments d'interface de TortoiseSVN

Développement

Git a été spécialement développé et optimisé pour le noyau Linux. Linus Torvalds a débuté son écriture en avril 2005, pour remplacer le programme propriétaire BitKeeper. En effet, Larry McVoy a révoqué la possibilité d'utiliser gratuitement son logiciel, après qu'Andrew Tridgell eut tenté une rétro-ingénierie sur les protocoles utilisés par BitKeeper. Les raisons de cette révocation restent toutefois controversées.

La première version a été publiée le 7 avril 2005. Depuis, le développement de cet outil s'est poursuivi. Il a été progressivement amélioré, se voyant doté d'interfaces graphiques, d'interfaces Web ou de scripts évolués.

Le Kernel Summit de juillet 2005 a été l'occasion pour Linus Torvalds d'annoncer que les versions suivantes du noyau (à partir de la version 2.6.12) seraient développées à l'aide de Git.

Fin juillet 2005, Linus Torvalds a décidé de confier la maintenance et les évolutions de Git à Junio Hamano, expliquant qu'il avait « toujours dit qu'il ne voulait pas vraiment le maintenir sur le long terme ».

Le développement est très actif. La parution de la première version stable (1.0) date du 21 décembre 2005, soit moins d'un an après le démarrage du projet.

Origine du nom

Le magazine PC World nous apprend que « quand on lui a demandé pourquoi il avait appelé son logiciel « git », qui est à peu près l'équivalent de « connard » en argot anglais, Linus Torvalds a répondu « je ne suis qu'un égocentrique, donc j'appelle tous mes projets d'après ma propre personne. D'abord Linux, puis Git. »[3].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Git de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gît — gît …   Dictionnaire des rimes

  • Git — Git …   Википедия

  • Git — Entwickler Junio C. Hamano, Shawn O. Pearce, Linus Torvalds und viele andere Aktuelle Version 1.7.7.3 (8. November 2011) …   Deutsch Wikipedia

  • GIT — Datos generales Origen Buenos Aires, Argentina Información …   Wikipedia Español

  • Git — may refer to: * Git (album), by Skeletons The Girl Faced Boys *Git (pronoun), the second person, dual, personal pronoun (subject case) in Old English *Git (software), a distributed version control system *Feathers in the Wind (깃) (pronounced and… …   Wikipedia

  • Git Up — «Git Up» Sencillo de D12 del álbum D12 World Formato CD Género(s) Hip hop Duración 4:03 4:08 (video musical) Dis …   Wikipedia Español

  • git — [gıt] n BrE spoken not polite [Date: 1900 2000; Origin: get someone born to an unmarried mother (16 20 centuries), from get to beget ] an offensive word for an unpleasant and annoying person, especially a man ▪ You miserable git! …   Dictionary of contemporary English

  • git-go — ˈgitˌgō variant of get go herein * * * /git goh /, n. Dial. 1. start; beginning: to work hard from the git go. 2. pep; energy; get up and go …   Useful english dictionary

  • Git — Git, n. (Founding) See {Geat}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • git-go — /git goh /, n. Dial. 1. start; beginning: to work hard from the git go. 2. pep; energy; get up and go. * * * …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.