Giraglia Rolex Cup

Giraglia

Giraglia
Vue de l'île de la Giraglia.
Vue de l'île de la Giraglia.
Géographie
Pays France France
Localisation Mer Méditerranée
Coordonnées 43° 01′ 30″ N 9° 24′ 24″ E / 43.025, 9.40666743° 01′ 30″ N 9° 24′ 24″ E / 43.025, 9.406667
Géologie Île continentale
Administration
France France
Région Corse
Département Haute-Corse
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1
France location map-Regions and departements.svg
Giraglia
Îles de France
Ile de la Giraglia
Catégorie IV de la CMAP
(Aire de gestion des habitats/espèces)
 [1]
Emplacement Haute-Corse
Ville proche Ersa
Coordonnées 43° 01′ 30″ Nord
       09° 24′ 24″ Est
/ 43.025, 9.40667
Superficie 8 ha
Création 1993
Site web [site officiel]
Remarque protection de la biotope

La Giraglia est un îlot situé au nord-est du Cap Corse, à une distance d'un mille environ du village de Barcaggio, sur la commune d'Ersa.

Autrefois centre de pêche au corail, l'îlot voit aujourd'hui son écosystème rare protégé par le réseau Natura 2000, site FR9400568[1] du bout du Cap.

L'épave d'un navire de commerce romain, découverte en 1988 entre la Corse et la Giraglia par Michel Oliva a fait l'objet de recherches archéologiques entre 1994 et 1999.

Sommaire

Bâtiments

Tour génoise

Une tour génoise y fut bâtie au XVIe siècle. Dès 1573, une tour à la Giraglia est listée parmi les tours littorales à construire par Gênes pour défendre la Corse. La décision de construction est finalement prise en 1582 par le seigneur cap-corsin Don Cristofaro Tagliacarne et le gouverneur génois Stefano Passano, avec l'accord de la population. Le 6 octobre 1583, l'accord de construction est validé par l'Office de Construction des Tours, avec juillet 1584 comme date initiale d'achèvement prévu.

Les travaux démarrent sous la direction de l'architecte Domenico Pelo. Cependant, des problèmes logistiques liés au fait de construire sur un îlot retardent le chantier. Dans une lettre du 29 juillet 1584, Don Tagliacarne informe le nouveau gouverneur génois, Cattaneo de Marini, des difficultés de transport de la nourriture et du matériel de Bastia à la Giraglia, afin de réclamer des délais supplémentaires. Insensible, le gouverneur adresse au Sénat de Gênes une lettre désignant Bartolomeo de Sarzana comme futur chef de la tour.

Malgré les problèmes d'approvisionnement, la deuxième voûte de l'édifice est achevée le 16 novembre 1584 et la tour presque terminée le 10 décembre. Le surintendant Don Tagliacarne envoie l'avis de fin des travaux au gouverneur fin décembre 1584. Il a alors dépensé 9311 lires pour la construction, somme qui lui est remboursée, suite à son assignation des agents du Trésor le 6 février 1585. Le prélèvement d'un droit d'ancrage doit permettre de recouvrer cet argent.

La tour est un édifice en pierre de forme carrée, aujourd'hui propriété du Conservatoire du Littoral dans un bon état de conservation. Sur trois niveaux, comme toutes les tours génoises littorales, la tour est sommée d'une terrasse entourée de créneaux et flanquée d'une guardiola.

Du XVIe siècle au XVIIIe siècle, la garnison de la tour est composée d'un chef, de trois soldats dont au moins un bombardier, et d'un homme chargé du ravitaillement et du transport par barque jusqu'à la Corse. Le personnel est cap-corsin ou bastiais. Certains chefs s'imposent en dynastie, tels les De Urbanis, à partir de 1720.

Le Phare

Phare de la Giraglia (Cap Corse)
Article détaillé : Phare de l'Île de la Giraglia.

Sports

Régate

La Giraglia-Rolex Cup est une course en équipage organisée par le Yacht Club Italiano. Créée en 1953, elle se targue d'être le plus ancien trophée de voile italien disputé sans interruption depuis sa création et la plus prestigieuse[2]. Elle est restée pendant longtemps l'unique régate longue de la mer Méditerranée. Elle fut créée dans le but de renforcer les liens entre la France et l'Italie après guerre[2] et partait à l'origine de Toulon[2].

Dans son parcours actuel, les bateaux partent du port de Saint-Tropez, virent l'île du Levant puis l'îlot de la Giraglia, qui lui donne son nom, pour arriver à Gênes, après 243 milles.

L'édition de 2005, qui eut lieu les 11 et 18 juin, fut la première à accueillir des multicoques.

Le record, établi en 2003, est détenu par l'équipage du bateau néo-zélandais Alfa Romeo : 22h, 13mn et 48s.

Rallye

La Ronde de la Giraglia est un rallye automobile qui se déroule depuis 1971 dans le Cap corse et le Nebbio. L'édition 2006 a eu lieu du 17 au 19 mars.

Références

  • Tour génoise de la Giraglia : Magazine Pointe du Cap no 2 ; d'après une étude de l'historien Antoine-Marie Graziani
  1. FR94000568réseau Natura 2000
  2. a , b  et c "Et si la Giraglia Rolex Cup était l'avenir des courses à la voile ?" de Gilles Pernet, Le Point, 11 juin 2008.

Liens externes


  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de la Corse Portail de la Corse
Ce document provient de « Giraglia#R.C3.A9gate ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giraglia Rolex Cup de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giraglia — is an island and lighthouse at the northern tip of Corsica. There is an annual keelboat regatta, called the Giraglia Cup, from St. Tropez, France, through the Îles d Hyères past Giraglia, and then finishing off in Genoa, Italy, a total distance… …   Wikipedia

  • Giraglia — Vue de l île de la Giraglia. Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Rolex — Logo de Rolex Création 1905 Personnages clés Hans Wilsdorf (fondateur) André, Patric …   Wikipédia en Français

  • Kito de Pavant — au départ de la Route du Rhum en 2010 Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Armel LeCléac'h — Armel Le Cléac’h Brit Air monocoque 60 pieds d Armel Le Cléac’h. Armel Le Cléac h est un skipper français né le 11 mai 1977 à Saint Pol de Léon (Finistère). Biographie Armel Le Cléac’h devient skipper professionnel en 1999 après avoir …   Wikipédia en Français

  • Armel Le Cleac'h — Armel Le Cléac’h Brit Air monocoque 60 pieds d Armel Le Cléac’h. Armel Le Cléac h est un skipper français né le 11 mai 1977 à Saint Pol de Léon (Finistère). Biographie Armel Le Cléac’h devient skipper professionnel en 1999 après avoir …   Wikipédia en Français

  • Armel Le Cleac’h — Armel Le Cléac’h Brit Air monocoque 60 pieds d Armel Le Cléac’h. Armel Le Cléac h est un skipper français né le 11 mai 1977 à Saint Pol de Léon (Finistère). Biographie Armel Le Cléac’h devient skipper professionnel en 1999 après avoir …   Wikipédia en Français

  • Armel Le Cléac’h — conférence à St Pol de Léon …   Wikipédia en Français

  • Banque Populaire IV — En 2008 Autres noms Bayer Cropscience (2002 2004) Team Australia (2011 ) Débuts 2002 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Dick — Pour les articles homonymes, voir Dick. Jean Pierre Dick et Loïck Peyron remportent la BWR 2010 2011. Jean Pierre Dick, né le 8 octobre …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.