Gilberto Simoni

ÔĽŅ
Gilberto Simoni
Gilberto Simoni Ic√īne cycliste
Simoni Gilberto 2007.jpg
Gilberto Simoni en 2007
Informations
Nom Simoni
Prénom Gilberto
Date de naissance 25 ao√Ľt 1971 (1971-08-25) (40 ans)
Pays Drapeau d'Italie Italie
Spécialité Grimpeur
√Čquipe pro
1994
1995-1996
1997
1998
1999
2000-2001
2002-2004
2005
2006-2007
2008-2009
2010-05.2010
Jolly Camponobili
AKI
MG Technogym
Cantina Tollo
Ballan
Lampre - Daikin
Saeco
Lampre - Caffita
Saunier Duval-Prodir
Serramenti PVC Diq
Lampre-Farnese Vini
Principales victoires
2 grands tours

Jersey pink.svg Tour d'Italie 2001 et 2003
1 classement annexe de grand tour
Classement par points
Jersey violet.svg Tour d'Italie 2003
11 étapes dans les grands tours
Tour d'Italie (8 étapes)
Tour de France (1 étape)
Tour d'Espagne (2 étapes)

Gilberto Simoni, n√© le 25 ao√Ľt 1971 √† Giovo, dans la province de Trente, dans le Trentin-Haut-Adige) est un coureur cycliste italien. Professionnel de 1994 √† 2010, il a notamment remport√© deux Tours d'Italie, en 2001 et 2003. Il a √©t√© exclu de l'√©dition 2002 avec l'ensemble de son √©quipe pour un contr√īle positif √† la coca√Įne, pour lequel il a √©t√© blanchi quelque temps apr√®s par la f√©d√©ration italienne. Bon grimpeur, il a obtenu ses meilleurs r√©sultats dans des √©tapes de montagne et de haute-montagne, dont huit √©tapes du Tour d'Italie, une √©tape du Tour de France et deux √©tapes du Tour d'Espagne.

Sommaire

Biographie

Jeunesse et carrière amateur

Gilberto Simoni est n√©e √† Pal√Ļ di Giovo, dans la rovince du Trentin en Italie. Il commence √† courir en amateur avec comme objectif de remporter un jour le Tour d'Italie. Il confirme son potentiel sur les courses amateurs en 1993 en remportant coup sur coup le Baby Giro, course r√©serv√© aux amateurs de moins de 27 ans et le championnat d'Italie sur route junior. Quelque temps apr√®s sa retraite, Simoni r√©v√®le √† la Gazzetta dello Sport que le Tour d'Italie √©tait la course qui l'a motiv√© √† devenir professionnel : ¬ę C'est le Giro qui m'a amen√© au cyclisme quand j'√©tais enfant ¬Ľ, dit il, ¬ę c'√©tait mon r√™ve ¬Ľ.

Début de carrière professionnelle

Simoni devient coureur professionnel en 1994 avec l'équipe Jolly Componibili, mais connait une première saison difficile. Il doit faire face aux décès de son père et de son frère ainé. L'année suivante, il participe à ses premiers Tour d'Italie et Tour de France sur lequel son équipe Aki est sélectionnée in-extremis quatre jours avant le départ. Il ne finit aucune de ces courses.

Simoni gagne sa première course en 1997, une étape du Tour du Trentin, alors qu'il court pour de l'équipe MG Technogym de Giancarlo Ferretti. Il finit pour la première fois le Tour de France qu'il court pour la seconde fois, après un nouvel abandon au Tour d'Italie. La saison 1998 est une nouvelle saison décevante pour Simoni au sein de l'équipe Cantina Tollo. Après avoir terminé le Tour d'Italie pour la première fois à la 58e place, il quitte brièvement le cyclisme pour devenir mécanicien du vainqueur du Tour d'Italie 1984, Francesco Moser. Il revient à la compétition en fin de saison. Il réalise sa première belle performance sur un grand tour en finissant 19e de son premier Tour d'Espagne.

Il débute la saison 1999 au sein de l'équipe Ballan et finit le Tour d'Italie à la troisième place au classement général. Il accède pour la première fois au podium de cette course, qu'il ne quittera plus jusqu'en 2007, à l'exception de l'édition 2002 dont il est exclu. Cette place de troisième lui revient suite au déclassement du leader du moment, l'Italien Marco Pantani pour cause de dopage. Ce déclassement lui vaudra les critiques de la presse car pour certains, il n'est pas allé chercher ce podium sur la route. Il remporte ensuite une étape sur le Tour de Suisse et finit à nouveau sur le podium final.

2000-2006 : les principaux succ√®s

En 2000, Simoni est recruté dans une équipe de premier plan, la Lampre, dirigée par un double vainqueur du Tour d'Italie, Giuseppe Saronni. Il termine à nouveau sur le podium du Giro. Sa réputation de grimpeur se confirme lorsqu'il remporte la très difficile étape de l'Alto de l'Angliru sur le Tour d'Espagne. Il s'agit là de sa première victoire d'étape sur un grand tour. Il finit la Vuelta à la 29e place.

Simoni commence donc la saison 2001 avec de solides ambitions, notamment sur le Tour d'Italie. D'autant plus qu'il est le leader au sein de la Lampre. Il domine l'√©dition 2001 de la ¬ę course rose ¬Ľ avec une avance confortable sur l'Espagnol Abraham Olano. Il r√©alise enfin son r√™ve d'enfant en acc√©dant √† la premi√®re place du classement g√©n√©ral. Pour asseoir sa supr√©matie sur ce Giro, il remporte la 21e √©tape, soit √©galement sa premi√®re victoire d'√©tape sur cette course. Il termine la saison en remportant une victoire d'√©tape sur le Tour d'Espagne, la deuxi√®me de sa carri√®re.

√Ä la suite de cette saison, Simoni quitte la Lampre pour la Saeco-Longoni Sport avec comme principal objectif de d√©fendre son titre au Giro. Vainqueur d'une √©tape, Simoni est alors dans la course pour remporter un deuxi√®me titre de rang. Cependant, des traces de coca√Įne sont d√©cel√©s dans son sang lors d'un contr√īle antidopage. Apr√®s avoir clam√© son innocence, Simoni est exclu du Giro et suspendu provisoirement par la Saeco[1]. En juillet, il est blanchi par la F√©d√©ration cycliste italienne qui estime qu'il n'a pas absorb√© de coca√Įne en connaissance de cause. Les traces de coca√Įne proviendraient de bonbons que sa tante aurait ramen√©s du P√©rou[2].

L'esprit revanchard, Simoni revient en 2003, toujours avec l'équipe Saeco entièrement dévouée à sa cause. Avec 3 victoires d'étapes et après une bataille épique face à Stefano Garzelli, vainqueur en 2000, Yaroslav Popovych et Marco Pantani, vainqueur en 1998, Simoni vient glaner son deuxième Tour d'Italie. Il s'adjuge également le maillot cyclamen du classement par points. Fort de ce succès, il décide de s'aligner pour la deuxième fois de sa carrière sur le Tour de France en juillet. Par l'intermédiaire d'interviews, il défie à mainte reprises le quadruple vainqueur du Tour, l'Américain Lance Armstrong. Il lui promet alors une dure bataille dans la haute montagne. Ses performances ne sont cepentdant pas aussi bonnes que sur le Giro. Il parvient tout de même à remporter une étape de montagne en devançant au sprint ses compagnons d'échappés, dont Laurent Dufaux ou Richard Virenque.

Gilberto Simoni aborde la saison 2004 avec l'objectif de remporter le Tour d'Italie pour la troisi√®me fois. La victoire n'est pas au rendez-vous. La concurrence est alors dans sa propre √©quipe : le jeune Damiano Cunego remporte l'√©dition 2004 malgr√© les quatre jours en rose de Simoni. Celui-ci finit troisi√®me du classement g√©n√©ral et obtient une victoire d'√©tape. √Ä la fin du Tour d'Italie, Damiano Cunego et Gilberto Simoni ¬ę enterrent la hache de guerre ¬Ľ. Ils d√©cident de continuer dans la m√™me √©quipe la saison suivante lorsque celle-ci devient la Lampre-Caffita. En juillet, Simoni participe √† son troisi√®me Tour de France. Il le finit √† la 17e place soit son meilleur r√©sultat sur la plus grande course du monde.

Simoni et Cunego se retrouvent pour l'√©dition 2005 du Tour d'Italie. La rivalit√© entre les deux coureurs est sens√©e, d'apr√®s les d√©clarations de l'√©quipe, accro√ģtre leurs forces. Cependant, Simoni se retrouve seul face √† la concurrence apr√®s la d√©faillance de Cunego dans les premi√®res √©tapes de montagne, due √† une infection virale. Simoni se voit donc offrir le leadership de l'√©quipe. Lors de l'ultime √©tape de montagne, alors en course pour la victoire finale, Gilberto Simoni r√©alise avec son compatriote Danilo Di Luca une performance exceptionnelle. Travaillant ensemble, les deux visent √† reprendre du temps au leader, Paolo Savoldelli. Un instant virtuellement leader du g√©n√©ral, Simoni craque sur la fin du parcours en raison de crampe, laissant √©galement filer la victoire d'√©tape. √Ä la fin du Giro. Il termine deuxi√®me du classement g√©n√©ral. Simoni se voit proposer un contrat dans l'√©quipe Sony Ericsson, nouveau nom de l'ex-Fassa Bortolo dirig√©e par un directeur sportif qu'il conna√ģt bien, Giancarlo Ferretti[3]. Cependant, pour des raisons de fraude, l'√©quipe dispara√ģt. En fin de saison, Gilberto Simoni finit son cinqui√®me et dernier Tour d'Espagne √† la 50e place. Il r√©alise cependant une belle prestation dans le Tour de Lombardie qu'il vient finir √† la seconde place, soit son unique podium dans une classique de Coupe du monde. Il signe en fin de saison un contrat de deux ans pour la Saunier Duval-Prodir.

Pour répondre aux demandes de sa nouvelle équipe, Simoni participe entre les saison 2005 et 2006 à des courses de VTT. Il réalise des résultats de premier plan puisqu'il devient champion d'Italie de VTT marathon[4].

Il se pr√©sente sur le Tour d'Italie 2006 avec la ferme intention d'obtenir enfin une troisi√®me victoire. Cependant, Simoni tombe sur beaucoup plus fort en la personne d'Ivan Basso. Ce dernier √©crase tant la course que Simoni l'accuse d'√™tre un extraterrestre et de r√©aliser des performances inhumaines. La rivalit√© qui oppose les deux hommes est n√©e d'un d√©saccord suite √† la promesse que lui aurait fait Ivan Basso dans la mont√©e vers Aprica. √Ä 5 km du sommet, apr√®s avoir l√Ęch√© l'ensemble du peloton, Simoni affirme que Basso lui a promis la victoire s'il roulait pour lui. Cependant, Basso l√Ęche Simoni et gagne l'√©tape avec 77 secondes d'avance. Simoni se r√©tracte quelques jours plus tard et s'excuse publiquement[5]. Il s'aligne une derni√®re fois sur le Tour de France qu'il termine √† la 60e place.

Fin de carrière

Il attaque la saison 2007 avec l'intention de briller sur le Giro. Mais pour la première fois depuis 1999, Simoni ne finit pas sur le podium. Il remportera sa dernière victoire d'étape sur la course italienne au sommet du prestigieux Monte Zoncolan.

Après deux très décevantes saison, en 2008 et 2009, Gilberto Simoni décide de participer à un dernier Tour d'Italie afin de faire sa tournée d'adieu et mettre un terme à sa carrière à la fin de la course, dans le Colisée de Rome. Pour cela, il fait son retour chez la Lampre. Il finit le Giro à sa plus mauvaise place sur un grand tour, la 69e.

En 17 ans de carrière, Gilberto Simoni a participé à 25 grands tours. Il compte 7 podiums dont deux victoires finales ainsi que 11 victoires d'étapes, obtenues sur les trois grands tours.

En 2010, il ouvre une boutique de cycles pour sa reconversion dans la ville de Giovo.

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour d'Italie

Simoni lors du prologue de son dernier Tour d'Italie en 2010.
  • 1995 : abandon
  • 1997 : abandon
  • 1998 : 58e
  • 1999 : 3e
  • 2000 : 3e, vainqueur d'une √©tape
  • 2001 : Jersey pink.svg vainqueur du classement g√©n√©ral et vainqueur d'une √©tape
  • 2002 : mise hors course, vainqueur d'une √©tape
  • 2003 : Jersey pink.svg vainqueur du classement g√©n√©ral, Jersey violet.svg vainqueur du classement par points et vainqueur de trois √©tapes
  • 2004 : 3e, vainqueur d'une √©tape et Jersey pink.svg maillot rose pendant 4 jours
  • 2005 : 2e
  • 2006 : 3e
  • 2007 : 4e, vainqueur d¬īune √©tape
  • 2008 : 10e
  • 2009 : 24e
  • 2010 : 69e

Tour de France

  • 1995 : abandon (13e √©tape)
  • 1997 : 116e
  • 2003 : 84e, vainqueur d'une √©tape
  • 2004 : 17e
  • 2006 : 60e

Tour d'Espagne

  • 1998 : 19e
  • 2000 : 29e, vainqueur d'une √©tape
  • 2001 : 36e, vainqueur d'une √©tape
  • 2002 : 10e
  • 2005 : 50e

Carrière dans le VTT

Sur recommandation de son sponsor, Scott (√Čtats-Unis), Simoni a commenc√© √† participer √† des courses marathon de VTT pendant la saison 2006. Il a rapidement obtenu des r√©sultats en gagnant notamment le championnat d'Italie de VTT-Marathon.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ (en) Saeco suspends Simoni, waits for Tour decision on Monday sur cyclingnews.com, 2 juin 2002. Consult√© le 28 juillet 2010
  2. ‚ÜĎ (en) Simoni cleared sur cyclingnews.com, 28 juillet 2002. Consult√© le 28 juillet 2010
  3. ‚ÜĎ (en) Simoni signs with Ferretti sur cyclingnews.com, 21 septembre 2005. Consult√© le 28 juillet 2010
  4. ‚ÜĎ (en) Gilberto Simoni, MTB champion sur cyclingnews.com, 4 octobre 2006. Consult√© le 28 juillet 2010
  5. ‚ÜĎ (en) Simoni retracts sur cyclingnews.com, 6 juin 2006. Consult√© le 28 juillet 2010

Sources

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gilberto Simoni de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gilberto Simoni ‚ÄĒ Simoni beim ersten Zeitfahren des Giro d Italia 2010 in Amsterdam Gilberto Simoni (* 25. August 1971 in Palu di Giovo) ist ein ehemaliger italienischer Radrennfahrer. Inhaltsverzeichnis ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Gilberto Simoni ‚ÄĒ Informaci√≥n personal Nombre completo Gilberto Simoni Apodo Gibo Fecha de nacimiento 25 de agosto de 1971 (40 a√Īos) ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Gilberto Simoni ‚ÄĒ Infobox Cyclist ridername = Gilberto Simoni image caption = Simoni (right) with Saunier Duval Prodirteam manager Mauro Gianetti fullname = Gilberto Simoni nickname = Gibo dateofbirth = birth date and age|1971|8|25 country = ITA height =… ‚Ķ   Wikipedia

  • Simoni ‚ÄĒ ist der Familienname folgender Personen: Alexandre Simoni (* 1979), brasilianischer Tennisspieler Edward Simoni (* 1959), polnischer Musiker Gastone Simoni (* 1937), Bischof von Mendoza Gilberto Simoni (* 1971), italienischer Radrennfahrer Luigi… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Gilberto ‚ÄĒ ist ein spanischer, portugiesischer und italienischer Vor und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstr√§ger 2.1 Familienname ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Giro d'Italia 2007/Etappen ‚ÄĒ Giro d‚ÄôItalia 2007, √úbersicht der Etappen Inhaltsverzeichnis 1 1. Etappe am 12. Mai von Caprera nach La Maddalena (25,6¬†km; MZF) 1.1 Aufgaben ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Giro d‚ÄôItalia 2007/Etappen ‚ÄĒ Giro d‚ÄôItalia 2007, √úbersicht der Etappen Inhaltsverzeichnis 1 1. Etappe am 12. Mai von Caprera nach La Maddalena (25,6¬†km; MZF) 1.1 Aufgaben ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Giro d'Italia 2006/Etappen ‚ÄĒ Inhaltsverzeichnis 1 1. Etappe am 6. Mai in Seraing (6,2¬†km; EZF) 1.1 Zwischensprints 1.2 Bergwertungen 2 2. Etappe am 7. Mai von Mons nach Charleroi (200¬†km) 2.1 Zwischensprints ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Giro d‚ÄôItalia 2006/Etappen ‚ÄĒ Inhaltsverzeichnis 1 1. Etappe am 6. Mai in Seraing (6,2¬†km; EZF) 1.1 Zwischensprints 1.2 Bergwertungen 2 2. Etappe am 7. Mai von Mons nach Charleroi (200¬†km) 2.1 Zwischensprints ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Giro d'Italia 2003 ‚ÄĒ Der 86. Giro d‚ÄôItalia fand zwischen dem 10. Mai und dem 1. Juni 2003 statt. Die Radfahrer haben vom Start der Rundfahrt in Lecce bis zum traditionellem Ziel in Mailand insgesamt 3408,5 Kilometer zur√ľckgelegt. Sieger der Gesamtwertung wurde der… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.