Gilbert de Sempringham


Gilbert de Sempringham

Gilbert de Sempringham, né à Sempringham (Angleterre) entre 1083 et 1089 où il est mort en 1189, est le fondateur de l'ordre de Saint-Gilbert.

Sommaire

Biographie

Sempringham, où il naît, est à la limite des marais du Lincolnshire, entre Bourn et Heckington. Son père, Jocelin, est un riche chevalier normand qui possède des terres dans le Lincolnshire ; sa mère, dont le nom est inconnu, est une Anglaise d'humble origine. Souffreteux et difforme, il n’est pas destiné à une carrière militaire voire à une carrière de chevalier, mais il est envoyé en France pour y étudier. Après avoir passé quelque temps à l'étranger, où il enseigne, il retourne encore jeune homme dans son Lincolnshire natal. Il est présenté pour obtenir les paroisses de Sempringham et Tirington, dont la nomination dépend de son père. Peu de temps après, il se présente lui-même à la cour de Robert Blouet, évêque de Lincoln, où il devient clerc dans les bureaux épiscopaux. En 1123 Robert est remplacé par Alexandre, qui retient Gilbert à son service et l'ordonne comme diacre, puis comme prêtre, contre sa volonté[1].

Les revenus de Sempringham suffisant à ses besoins à la cour de l'évêque, il consacre aux pauvres ceux de Tirington. Quand on lui offre l'archidiaconat de Lincoln il le refuse, disant qu'il ne connaît pas de voie plus certaine vers la perdition. En 1131, il retourne à Sempringham et, son père étant mort, devient seigneur du château et des terres[1]. C'est cette même année qu'il fonde son premier monastère. Il construit à Sempringham, avec l'aide d'Alexandre, un logement et un cloître pour les religieuses, au nord de l'église Saint-André. Il y adjoint bientôt une communauté de converses, puis une communauté de convers[2].

Vers 1139, un deuxième monastère voit le jour, dans l’île de Haverholm. En 1148, Gilbert se rend au chapitre général de Cîteaux, en Bourgogne, pour demander l'intégration de ses monastères dans l'ordre cistercien. Les abbés refusent. Gilbert fonde alors son ordre propre qui, à sa mort, compte treize monastères, dont neuf monastères doubles, c’est-à-dire accueillant séparément des hommes et des femmes[2].

Article détaillé : Ordre de Saint-Gilbert.

En 1165, Gilbert est emprisonné pour son soutien à Thomas Becket. Menacé d’une sentence d’exil, il est finalement gracié par Henri II. En 1170 il doit faire face à une révolte de 90 de ses convers, et reçoit en cette occasion le soutien du pape Alexandre III[1]. Devenu aveugle, il doit renoncer à gouverner son ordre. Il meurt centenaire à Sempringham, en 1189.

Culte

Il est canonisé en 1202, et fêté le 4 février.

Références

  1. a, b et c (en) « St. Gilbert of Sempringham », Catholic Encyclopedia, sur newadvent.org.
  2. a et b (en) « Order of Gilbertines », Catholic Encyclopedia, sur newadvent.org.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gilbert de Sempringham de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gilbert von Sempringham — (* zwischen 1083 und 1089; † 4. Februar 1189) war ein englischer Ordensgründer. Sein Vater Jocelin war ein reicher normannischer Ritter mit Landbesitz in Lincolnshire. Aufgrund einer Missbildung war er für den Militärdienst nicht geeignet und… …   Deutsch Wikipedia

  • Gilbert of Sempringham — Infobox Saint name=Saint Gilbert of Sempringham birth date=c. 1083 death date=February 4, 1190 feast day=February 16 venerated in=Roman Catholic Church imagesize=250px caption= birth place=Sempringham, Lincolnshire, England death… …   Wikipedia

  • Gilbert of Sempringham — (c. 1083–1189)    Saint and Order Founder.    Gilbert was born in Sempringham, now in Lincolnshire, England. After ordination, he became the parish priest of Sempringham and there he encouraged seven women to follow the Cistercian Rule. The order …   Who’s Who in Christianity

  • Gilbert of Sempringham, Saint — • Short biography of the founder of the Gilbertines, who died in 1189 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Gilbert of Sempringham, Saint — ▪ Roman Catholic priest Gilbert also spelled  Guilbert   born c. 1083, , Sempringham, Lincolnshire, Eng. died Feb. 4, 1189, Sempringham; canonized 1202; feast day February 4, feast day in Northampton and Nottingham February 16       English… …   Universalium

  • St. Gilbert of Sempringham —     St. Gilbert of Sempringham     † Catholic Encyclopedia ► St. Gilbert of Sempringham     Founder of the Order of Gilbertines, b. at Sempringham, on the border of the Lincolnshire fens, between Bourn and Heckington. The exact date of his birth… …   Catholic encyclopedia

  • Gilbert (Vorname) — Gilbert ist ein männlicher Vorname. Er beruht auf dem alten germanischen Männernamen Giselbert, der sich aus der beiden Wortstämmen gisil (Nachkomme eines edlen Geschlechts) und bert/beraht (für bekannt oder berühmt) zusammensetzt. Gilbert wird… …   Deutsch Wikipedia

  • Gilbert de Neuffonts — Gilbert dit de Neuffonts, est un religieux prémontré, qui vivait au XIIe siècle. Il est vénéré comme saint dans l église catholique. Sommaire 1 Vie 2 L abbaye Saint Gilbert de Neuffonts 3 Sources …   Wikipédia en Français

  • Gilbert — m English, French, Flemish, and Dutch: of Germanic origin, introduced to Britain by the Normans. It is composed of the elements gisil pledge + berht bright, famous. This was the name of the founder of the only native British religious order… …   First names dictionary

  • Sempringham — 52° 52′ 43″ N 0° 21′ 34″ W / 52.87863, 0.35949 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.