Alain Perrin

ÔĽŅ
Alain Perrin
Alain Perrin
Jean-Claude Plessis 01 (cropped).jpg
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : Qatar Al-Khor
Biographie
Nationalit√© Drapeau de France France
Naissance 7 octobre 1956 (1956-10-07) (55 ans)
√† Lure (Haute-Sa√īne)
Poste Entraineur
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1966-1970 Drapeau : France SR Haguenau
1970-1971 Drapeau : France Tomblaine
1971-1975 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine
1976-1981 Drapeau : France Varang√©ville
1983-1987 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine
√Čquipes entra√ģn√©es
Ann√©es √Čquipe Stats
1993-1995 Drapeau : France ES Troyes AC  ?
1995-2002 Drapeau : France ES Troyes AC 293
2002-2004 Drapeau : France Ol. Marseille 73
2004-2004 Drapeau : √Čmirats arabes unis Al Ayn Club 4
2005-2005 Drapeau : Angleterre Portsmouth 21
2006-2007 Drapeau : France FC Sochaux 47
2007-2008 Drapeau : France Olympique lyonnais 55
Nov.2008-D√©c.2009 Drapeau : France AS Saint-√Čtienne 51
2010-... Drapeau : Qatar Al-Khor 1
* Compétitions officielles nationales et internationales.

Alain Perrin, n√© le 7 octobre 1956 √† Lure (Haute-Sa√īne), est un ancien joueur de football fran√ßais devenu entra√ģneur. Apr√®s avoir entra√ģn√© Troyes, Marseille, Sochaux ou encore Lyon, il signe un contrat avec Saint-√Čtienne le 12 novembre 2008[1]. Alain Perrin est d√©mis de ses fonctions d'entraineur de l'AS Saint-√Čtienne le 15 d√©cembre 2009.

Sommaire

Parcours

Carrière du joueur

Biographie de l'entra√ģneur

La période troyenne

C'est l'ES Troyes AC qui lui propose son premier vrai d√©fi comme entra√ģneur. Recrut√© en 1993, alors que le club √©volue encore dans l'ancien championnat de National 2, il r√©ussit √† ramener l'Estac au niveau professionnel en √† peine trois saisons. Apr√®s une premi√®re saison de Deuxi√®me Division difficile, le club aubois n'y sauve sa place que gr√Ęce √† deux d√©p√īts de bilans en fin de saison. Les quatre ann√©es qui suivent sont un vrai conte de f√©e, durant lesquelles le club va jusqu'√† bousculer la hi√©rarchie de la Premi√®re Division, signant quelques succ√®s retentissants en Europe (victoire de la Coupe Intertoto en 2001) et en Coupe de France (demi-finaliste en 2001), et r√©v√©lant des joueurs de qualit√© tels que J√©r√īme Rothen ou Mamadou Niang. Son style fait de 4-2-1-2-1 et de 5-2-3 constitue sa marque de fabrique, la discipline et la g√©n√©rosit√© dans l'effort, ses principes. Perrin pouvait en outre compter sur la confiance aveugle du pr√©sident Vacelet et g√©rait une fonction de manager, et non de simple entra√ģneur. Il quitte le club en 2002, afin de relever un d√©fi encore plus ambitieux.

Quelques petits tours à Marseille et à l'étranger

En 2002, il rejoint l'Olympique de Marseille o√Ļ il se distinguera par une 3e place en championnat de Division 1 d√®s sa premi√®re saison. En janvier 2004, apr√®s l'√©limination d√®s la phase de poule de la Coupe d'Europe et une s√©rie de d√©faites en championnat, Perrin est limog√©.

Il d√©cide de s'exiler au √Čmirats arabes unis, o√Ļ il entra√ģne bri√®vement le club Al Ayn √† Abou Dabi, puis en Angleterre, √† Portsmouth, o√Ļ il ne reste que quelques mois.

La renaissance sochalienne

Coupe de France de football 2007 au c√īt√© du pr√©sident du FC Sochaux Jean-Claude Plessis (√† droite).

En 2006, le FC Sochaux lui tend les bras : il signe un contrat, recrute des joueurs de talent et ram√®ne la Coupe de France de football 2006-2007 en Franche-Comt√©, sa r√©gion natale. Il ne reste toutefois qu'une saison dans le club sochalien.

Le douloureux épisode lyonnais

Le 30 mai 2007, il prend la succession de G√©rard Houllier au poste d'entra√ģneur de l'Olympique lyonnais[2]. Il remporte deux premiers troph√©es avec Lyon d√®s juillet 2007, d'abord lors de la Peace Cup en Cor√©e du Sud puis, le 28 juillet, le Troph√©e des Champions, face √† son ancien club, le FC Sochaux (2-1).

Le 17 mai 2008, il remporte le Championnat de France de L1 avec l'Olympique lyonnais, le 7e d'affilé pour le club. Le 24 mai 2008, il remporte à nouveau la Coupe de France, cette fois-ci avec Lyon, en battant le Paris Saint-Germain en finale (1-0 après prolongation)[3], permettant à l'OL de réaliser le premier doublé Coupe de France-Championnat de son histoire.

Malgré ce doublé, Alain Perrin est licencié le 17 juin 2008. On parle de divergences de points du vue notamment avec Robert Duverne[4].

Des difficult√©s apparaissent toutefois pour licencier Alain Perrin de Lyon et l'affaire dure[5]. Une fois la d√©mission ent√©rin√©e, Alain Perrin se confie dans L'√Čquipe sur son passage lyonnais[6]. Entre temps, il est remplac√© √† la t√™te de l'effectif lyonnais par Claude Puel.

Au chevet de Saint-√Čtienne

Lors du mois d'ao√Ľt 2008, Perrin refuse une offre du FC Nantes et devient par la suite, avec son adjoint, consultant pour la cha√ģne crypt√©e Canal +. Le 12 novembre 2008, il accepte de succ√©der √† Laurent Roussey √† la t√™te de l'AS Saint-√Čtienne[1]. Celui-ci vient d'√™tre remerci√© apr√®s la lourde d√©faite √† domicile des Verts qui pr√©cipite le club dans la zone de rel√©gation. Alain Perrin est une nouvelle fois accompagn√© par son adjoint Christophe Galtier. Son arriv√©e n'est pas imm√©diatement convaincante puisque les Verts perdent alors √† deux reprises contre le LOSC et l'OGC Nice, ce qui provoque leur chute √† la 20e place √† l'issue de la 15e journ√©e de Ligue 1. L'AS Saint-√Čtienne enregistre par la suite deux succ√®s cons√©cutifs face √† l'AS Nancy Lorraine et face au Havre AC. La saison des Verts reste tourment√©e par plusieurs revers, et il faut attendre la derni√®re journ√©e pour que leur maintien soit assur√©. Un succ√®s 4-0 face √† Valenciennes leur permet de sortir in extremis de la zone rouge, alors que Caen, qui vient de perdre contre les Girondins de Bordeaux (sacr√©s champions gr√Ęce √† ce succ√®s), est rel√©gu√© en Ligue 2 en compagnie du Havre et de Nantes.

Le 15 d√©cembre 2009, suite a une s√©rie catastrophique de mauvais r√©sultats au sein de l'AS Saint-√Čtienne, Alain Perrin est limog√© de son poste d'entra√ģneur et est remplac√© par son adjoint Christophe Galtier.

L'exil au Qatar

En juin 2010, il signe un contrat de 2 ans avec le club qatari d'Al-Khor et succ√®de √† un autre entra√ģneur fran√ßais, Bertrand Marchand[7].

Carri√®re d'entra√ģneur

Clubs

Saison Club Division
1983 - 1993 AS Nancy-Lorraine (équipe junior) Drapeau de la France -
1993 - 1994 ES Troyes AC Drapeau de la France 4
1994 - 1996 ES Troyes AC Drapeau de la France 3
1996 - 1999 ES Troyes AC Drapeau de la France 2
1999 - 2002 ES Troyes AC Drapeau de la France 1
2002 - janvier 2004 Olympique de Marseille Drapeau de la France 1
2004 - octobre 2004 Al Ayn Club Drapeau des √Čmirats arabes unis √Čmirats arabes unis 1
avril 2005 - d√©cembre 2005 Portsmouth Drapeau de l'Angleterre 1
2006 - 2007 FC Sochaux Drapeau de la France 1
2007 - 2008 Olympique lyonnais Drapeau de la France 1
novembre 2008 - d√©cembre 2009 AS Saint-√Čtienne Drapeau de la France 1
juin 2010 - Al-Khor Drapeau : Qatar 1

Palmarès

Statistiques

Equipe Pays Période Statistiques[8]
M V N D % Victoire
Olympique de Marseille Drapeau de France France mai 2002 - janvier 2004 60 31 9 20 51,7%
FC Sochaux-Montb√©liard Drapeau de France France juin 2006 - juin 2007 38 15 12 11 39,5%
Olympique lyonnais Drapeau de France France mai 2007 - juin 2008 38 24 7 7 63,2%
AS Saint-√Čtienne Drapeau de France France Novembre 2008 - D√©cembre 2009 33 11 7 15 33.3%

Statistiques en Ligue 1.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Statistiques d'Alain Perrin Entra√ģneur


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alain Perrin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alain Perrin ‚ÄĒ ÔĽŅ Spielerinformationen Geburtstag 7. Oktober 1956 Geburtsort Lure,  ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Alain Perrin ‚ÄĒ Infobox Football biography playername = Alain Perrin Alain Perrin (centre) fullname = nickname = Reggie dateofbirth = birth date and age|1956|10|7 cityofbirth = Lure countryofbirth = France currentclub = manageryears = 1993 ndash;2002 2002… ‚Ķ   Wikipedia

  • Perrin ‚ÄĒ ist der Name folgender Personen: Abner Monroe Perrin (1827 1864), General der Army of Northern Virginia Alain Perrin (* 1956), franz√∂sischer Fu√üballtrainer Bernadette Perrin Riou (* 1955), franz√∂sische Mathematikerin Daniel Perrin (* 1961),… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Perrin ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom.  Pour l‚Äôarticle homophone, voir P√©rin. Patronyme Perrin est un nom de famille notamment port√© par : Abb√© Pierre Perrin (1620 1675), po√®te… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Perrin ‚ÄĒ General= Perrin may refer to: *Perrin Air Force Base, located in rural Grayson County, Texas *Perrin friction factors, in hydrodynamics *Perrin number, in mathematics *Perrin s Beaked Whale, the newest species of Beaked Whale to be described… ‚Ķ   Wikipedia

  • Alain Decaux ‚ÄĒ was born July 23, 1925 in Lille, France. A historian by profession, he was elected to the Acad√©mie fran√ßaise on February 15, 1979.Bibliography1947 fr. Louis XVII retrouv√© (Librairie acad√©mique Perrin) 1949 fr. L√©tizia. Napol√©on et sa m√®re… ‚Ķ   Wikipedia

  • Alain-Gerard Slama ‚ÄĒ Alain G√©rard Slama Alain G√©rard Slama Alain G√©rard Slama Naissance 25 f√©vrier 1942 (67 ans) Tunis ( ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alain-Dominique Perrin ‚ÄĒ Alain Dominique Perrin, n√© le 10 octobre 1942 √† Nantes, est un homme d affaires fran√ßais. Sommaire 1 Biographie 2 Distinctions 3 Voir aussi 3.1 Lien int ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alain Juppe ‚ÄĒ Alain Jupp√© Alain Jupp√© 15e Premier ministre fran√ßais ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alain Jupp√© ‚ÄĒ Alain Jupp√©, le 27 ao√Ľt 2008. Mandats Ministre d √Čtat ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.