Georg Wilhelm Pabst


Georg Wilhelm Pabst

Georg Wilhelm Pabst

Naissance 25 août 1885
Raudnitz
Drapeau de République tchèque République tchèque
Nationalité Flag of Germany.svg Allemand
Décès 29 mai 1967
Vienne
Drapeau d'Autriche Autriche
Profession Réalisateur
Films notables La Rue sans joie,
Loulou,
L'Opéra de quat'sous,
Paracelse

Georg Wilhelm Pabst, né le 25 août 1885 à Raudnitz (Bohême, Autriche-Hongrie, aujourd'hui République tchèque) et décédé le 29 mai 1967 à Vienne (Autriche), est un réalisateur, scénariste, producteur et monteur allemand d'origine autrichienne.

Sommaire

Biographie

Il naît dans une famille autrichienne de Bohême, où son père est employé des chemins de fer. Il est d'abord comédien pour le théâtre, en Suisse, puis à Berlin. Il séjourne aux États-Unis, puis revient en Europe, notamment en France où il est interné pendant la Grande Guerre jusqu'en 1919.

De retour en Allemagne, il fonde, avec Carl Froelich une maison de production, dans laquelle il débute comme réalisateur en 1923. Ses grands succès à l'époque du muet sont La Rue sans joie (1925), avec Greta Garbo, Les Mystères d'une âme (1926), L'Amour de Jeanne Ney (1927) et Loulou (1929), avec Louise Brooks, des films profondément réalistes influencés par la psychanalyse (alors peu connue hors d'Allemagne) et qui abordent avec franchise les problèmes de la sexualité.

Au début du parlant, il réalise deux exhortations à l'amitié franco-allemande : Quatre de l'infanterie (1930) et La Tragédie de la mine (1931), encadrant le célèbre Opéra de quat'sous d'après Bertolt Brecht, avec une musique de Kurt Weill.

Après l'arrivée au pouvoir des nazis, il passe un temps à l'étranger, tournant aux États-Unis et en France (Salonique, nid d'espions, 1937), avant de revenir en Allemagne, où il poursuit son travail de cinéaste tout en s'accommodant du nouveau régime.

Après la Guerre, il s'efforce d'exorciser les démons du nazisme, avec notamment Le Procès (1948), La Fin d'Hitler et C'est arrivé le 20 juillet (1955).

Il cesse de tourner en 1956 et meurt, presque oublié, le 29 mai 1967 à Vienne (Autriche).

Filmographie

Réalisateur

Scénariste

  • 1923 : Le Trésor (Der Schatz)
  • 1929 : Loulou (Die Büchse der Pandora)
  • 1930 : Prix de beauté (Miss Europe)
  • 1933 : Don Quichotte (version en français)
  • 1933 : Don Quichotte (version en allemand)
  • 1933 : Don Quixote
  • 1936 : White Hunter
  • 1941 : Les Comédiens (Komödianten)
  • 1953 : La Maison du silence (La Conciencia acusa)

comme Producteur

comme Monteur

Récompenses et Nominations

Récompenses

  • 1941 : Médaille d'or du meilleur réalisateur à la Mostra de Venise pour Les Comédiens
  • 1963 : Récompense honoraire aux German Films Awards pour sa contribution individuelle au cinéma germanique.

Nominations

Anecdotes

  • Il était particulièrement apprécié de ses comédiens qu'il traitait de façon très humaine, par opposition à d'autres réalisateurs de l'époque.
  • En 1935, il envisagea de faire un film inspiré de l'opéra Faust réunissant les deux actrices qu'il avait révélées, Greta Garbo (dans le rôle de Gretchen) et Louise Brooks (dans celui d'Hélène de Troie), mais le projet ne vit pas le jour.
  • Le réalisateur américain Quentin Tarantino fait plusieurs fois référence à lui dans son film Inglourious Basterds.
  • Le film "Paraselse" (Paraselsus)a été doublé en français vers 1990, et dialogué par Jacques Ruisseau, théoriquement pour la télévision; mais n'a jamais été diffusé.

Bibliographie

  • PABST, Georg Wilhelm, « Servitude et grandeur de Hollywood », Le rôle intellectuel du cinéma, Paris, SDN-Institut International de Coopération Intellectuelle, 1937, pp.251-255.
  • AMENGUAL, Barthélémy, G.W. Pabst, Paris, Seghers, 1966
  • ATWELL, Lee, G.W. Pabst, Boston, Twayne Publishers, 1977
  • MITRY, Jean, Histoire du cinéma. Art et industrie, 5 volumes, Paris, Éditions Universitaires - J.P. Delarge, 1967-1980
  • KRACAUER, Siegfried, De Caligari à Hitler. Une histoire psychologique du cinéma allemand, Paris, Flammarion, 1987²
  • The Films of G.W. Pabst. An extraterritorial cinema, edited by Eric Rentschler, New Brunswick, Rutgers University Press, 1990
  • BAXTER, John, "G.W. Pabst" in International Directory of Films and Filmmakers, Chicago, 1990, pp.376-378
  • G.W. Pabst, herausgegeben von Wolfgang Jacobsen, Berlin, Argen, 1997
  • GROPPALI, Enrico, Georg W. Pabst, Firenze, La Nuova Italia, 1983
  • VANDEN BERGHE, Marc, La mémoire impossible. Westfront 1918 de G.W. Pabst. Grande Guerre, soldats, automates. Le film et sa problématique vus par la 'Petite Illustration' (1931), Bruxelles, 2001
  • G.W. Pabst, Filmographie extensive sur www.imdb.com/name/nm0655065

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Georg Wilhelm Pabst de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Georg Wilhelm Pabst — und Schauspieler Albert Préjean 1931 während der Dreharbeiten für den Film Die Dreigroschenoper Georg Wilhelm Pabst (* 25. August 1885 in Raudnitz, Böhmen; † 29. Mai 1967 in Wien), üblicherweise bezeichnet als G. W. Pabst, war ein öster …   Deutsch Wikipedia

  • Georg-Wilhelm Pabst — Naissance 25 août 1885 Raudnitz  République tchèque Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Georg Wilhelm Pabst — Nacimiento 25 de agosto de 1885 Raudnitz, Bohemia Imperio austrohúngaro hoy República Checa Fallecimiento 26 de mayo de 1967 …   Wikipedia Español

  • Georg Wilhelm Pabst — Georg Wilhelm Pabst, (* 25 de Agosto de 1885 en Raudnitz, Bohemia (República Checa), † 26 de Mayo de 1967 en Viena) es considerado uno de los más grandes directores del cine alemán. Su debut como director fue con la película El Tesoro (1923),… …   Enciclopedia Universal

  • Georg Wilhelm Pabst — Infobox actor name = Georg Wilhelm Pabst bgcolour = silver imagesize = caption = birthname = birthdate = Birth date|1885|8|25 birthplace = Raudnitz, Bohemia, Austria Hungary (now Czech Republic) deathdate = death date and age|1967|5|29|1885|8|27… …   Wikipedia

  • Pabst, Georg Wilhelm — (1885 1967)    film* director; with Fritz Lang* and F. W. Murnau,* counted among the premier filmmakers of the Weimar era. Born in the Bohemian city of Raudnitz, Pabst was raised in Vienna, where his father was a railway official. He began… …   Historical dictionary of Weimar Republik

  • Pabst, Georg Wilhelm — • ПАБСТ (Pabst) Георг Вильгельм (27.8.1885 29.5.1967)    нем. и австр. режиссёр. С 1905 был актёром и реж. в т рах Цюриха, Зальцбурга, Берлина, Нью Йорка, с 1919 Вены. В кино с 1921 (вначале актёр, сценарист и ассистент реж. К. Фрёлиха). Как… …   Кино: Энциклопедический словарь

  • Pabst, Georg Wilhelm — ► (1885 1967) Realizador cinematográfico alemán. Representó el movimiento Nueva objetividad, relacionado con Brecht, en sus películas Lulú (1928), La Atlántida (1932), Comediante (1941) y El proceso (1947), entre otras …   Enciclopedia Universal

  • Pabst, Georg Wilhelm —    см. Пабст, Георг Вильгельм …   Энциклопедический словарь экспрессионизма

  • Pabst — ist der Familienname folgender Personen: Andreas Pabst (* 1979), deutscher Dirigent, Pianist und Arrangeur Angela Pabst (* 1957), deutsche Althistorikerin Augie Pabst (* 1933), US amerikanischer Autorennfahrer Captain Frederick Pabst (1836–1904) …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.