Generateur automatique de phrases


Generateur automatique de phrases

Générateur automatique de phrases

Un générateur automatique de phrases (parfois appelé « pipotron »[réf. nécessaire]) est un programme qui crée des phrases à partir d'un corpus bien défini. Il s'agit d'une supercherie dont le but est la vraisemblance d'un texte inventé par le programme. Quelqu'un qui utilise une telle matrice sera étonné de la cohérence du propos pourtant composé de toutes pièces par assemblage au hasard de morceaux de phrases. Comment un programme peut-il créer un discours entier qui ait du sens ?

En réalité un générateur de phrases ne donne que l'illusion de créer du sens. Une analyse des isotopies du texte créé montre qu'il n'a en fait quasiment aucun sens, et que le locuteur (le générateur de phrase) disserte sur un thème donné sans jamais entrer dans le vif du sujet, par supercherie, à la manière d'un locuteur qui parle la « langue de bois ».

Technique

Comment se passe la production des phrases ? Il suffit de demander au programme de faire des phrases sur un thème (linguistique) précis. Le programme sélectionne le champ lexical correspondant à ce thème, puis il assemble au hasard les termes du champ lexical de façon à former des phrases.

  • Le champ lexical en question doit être assez vaste pour que les mêmes termes ne reviennent pas trop souvent, de façon à donner l'illusion d'une variété dans le propos.
  • Chaque terme du champ lexical, placé au hasard dans la phrase produite doit pouvoir faire partie de toute autre phrase produite sans qu'il y ait d'incohérence grammaticale. Certains termes sont donc exclus de la base de donnée lexicale, car ils sont, dans les phrases naturelles, placés dans un endroit précis de la phrase. On peut cependant conserver ces termes dans la base lexicale en obligeant le générateur à les placer dans une phrase ou dans un texte à l'endroit où ils sont d'habitude : le terme premièrement, par exemple, sera placé quelques phrases avant le terme deuxièmement. Le texte produit gagne ainsi en complexité donc en vraisemblance.
  • La base lexicale ne doit pas comporter trop de termes, sous peine d'un plus grand risque d'incongruité.
  • Les thèmes abordés par le générateur automatiques de phrases doivent être des thèmes où l'on croise ordinairement des termes techniques et inhabituels : par exemple, la philosophie kantienne ou la théorie de la superfluidité. De cette façon, d'une part, les termes inconnus par le lecteur renforcent l'impression d'un discours réfléchi donc naturel, et d'autre part ils peuvent plus facilement faire partie d'un champ lexical plus serré donc présentant moins de risque d'incongruité.

Un générateur automatique de phrase est parfois très étonnant et peut servir de test ludique pour savoir si un professionnel d'un domaine précis (par exemple la philosophie) peut détecter ou non la supercherie. Mais surtout, il est un objet de réflexion pour l'étude de la sémantique et des langages artificiels.

Exemples

Un exemple de phrase produite n'ayant aucun sens mais qui, pour le non-spécialiste, peut passer pour vraisemblable :

L'organisation rousseauiste de la continuité découle d'une représentation universelle de l'objectivisme. Le paradoxe de l'antipodisme rationnel illustre, par là même, l'idée selon laquelle l'objectivisme n'est ni plus ni moins qu'une immutabilité morale. Il est alors évident que Kierkegaard interprète l'analyse synthétique de la continuité.

On remarquera l'outil par là même, servant à relier d'une manière faussement savante deux idées sans aucun rapport l'une avec l'autre. Mais le lecteur essaie de construire un rapport, comme il en a l'habitude ; tous les mots de la philosophie ayant au moins entre eux un point commun, qui est d'appartenir au champ de la philosophie, le lecteur croit comprendre au moins une chose, c'est qu'il s'agit, dans ce texte, de philosophie, ou du moins de sciences humaines. Cela peut parfois suffire à la vraisemblance du propos, surtout si un contexte ou un cotexte bien choisi vient la renforcer, tel un discours censé être officiel.

[réf. nécessaire]

Un exemple simple de productions de phrases
Sujet Verbe Complément d'objet direct
Mon voisin mange de la choucroute
Le président annonce des réformes
L'hirondelle ne fait pas le printemps
Le président ne fait pas de la choucroute

En complexifiant, il peut en résulter des sentences creuses imitant bien la langue de bois[réf. nécessaire].

  • Portail des langues Portail des langues
Ce document provient de « G%C3%A9n%C3%A9rateur automatique de phrases ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Generateur automatique de phrases de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Générateur Automatique De Phrases — Un générateur automatique de phrases (parfois appelé « pipotron »[réf. nécessaire]) est un programme qui crée des phrases à partir d un corpus bien défini. Il s agit d une supercherie dont le but est la vraisemblance d un texte… …   Wikipédia en Français

  • Générateur automatique de phrases — Un générateur automatique de phrases est un programme qui crée des phrases à partir d un corpus bien défini. Il s agit d une supercherie dont le but est la vraisemblance d un texte inventé par le programme. Quelqu un qui utilise une telle matrice …   Wikipédia en Français

  • Génération automatique de textes — La génération automatique de texte (GAT) [1] est une sous discipline de la linguistique computationnelle qui vise à exprimer sous une forme textuelle, syntaxiquement et sémantiquement correcte[2], une représentation formelle d un contenu. Outre… …   Wikipédia en Français

  • Pipotron — Générateur automatique de phrases Un générateur automatique de phrases (parfois appelé « pipotron »[réf. nécessaire]) est un programme qui crée des phrases à partir d un corpus bien défini. Il s agit d une supercherie dont le but… …   Wikipédia en Français

  • Faux-texte — « Bolo bolo » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bolo bolo. Exemple d utilisation de faux texte afin d attirer l attention sur la mise en page plutôt que sur le contenu …   Wikipédia en Français

  • Bolo bolo — Faux texte « Bolo bolo » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bolo bolo …   Wikipédia en Français

  • Bolobolo — Faux texte « Bolo bolo » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bolo bolo …   Wikipédia en Français

  • Faux-Texte — « Bolo bolo » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bolo bolo …   Wikipédia en Français

  • Faux texte — « Bolo bolo » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bolo bolo …   Wikipédia en Français

  • Lipsum — Faux texte « Bolo bolo » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bolo bolo …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.