Gaston Doumergue


Gaston Doumergue
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir François Doumergue
Gaston Doumergue
Gaston Doumergue.jpg
Gaston Doumergue

Mandats
13e président de la République française
13 juin 1924 – 13 juin 1931
(&&&&&&&&&&&025567 ans, 0 mois et 0 jour)
Élection 13 juin 1924
Président du Conseil Édouard Herriot
Paul Painlevé
Aristide Briand
Édouard Herriot
Raymond Poincaré
Aristide Briand
André Tardieu
Camille Chautemps
André Tardieu
Théodore Steeg
Pierre Laval
Prédécesseur Alexandre Millerand
Successeur Paul Doumer
Président du Conseil des ministres
9 février 1934 – 8 novembre 1934
Président Albert Lebrun
Gouvernement Doumergue (2)
Prédécesseur Édouard Daladier
Successeur Pierre-Étienne Flandin
9 décembre 1913 – 2 juin 1914
Président Raymond Poincaré
Gouvernement Doumergue (1)
Prédécesseur Louis Barthou
Président du Sénat
22 février 1923 – 13 juin 1924
Prédécesseur Léon Bourgeois
Successeur Justin Germain Casimir de Selves
Ministre des Colonies
26 août 1914 – 20 mars 1917
Président Raymond Poincaré
Président du Conseil René Viviani
Aristide Briand
Gouvernement Gouvernements Viviani (2), Briand (5) et (6)
Prédécesseur Maurice Raynaud
Successeur André Maginot
7 juin 1902 – 24 janvier 1905
Président Émile Loubet
Président du Conseil Émile Combes
Gouvernement Gouvernement Combes
Prédécesseur Albert Decrais
Successeur Étienne Clémentel
Ministre des Affaires étrangères
3 – 26 août 1914
Président Raymond Poincaré
Président du Conseil René Viviani
Gouvernement Gouvernements Viviani (1)
Prédécesseur René Viviani
Successeur Théophile Delcassé
9 décembre 1913 – 9 juin 1914
Président Raymond Poincaré
Président du Conseil Lui-même
Gouvernement Gouvernements Doumergue (1)
Prédécesseur Stéphen Pichon
Successeur Léon Bourgeois
Ministre de l'Instruction publique et des Beaux-arts
4 janvier 1908 – 3 novembre 1910
Président Armand Fallières
Président du Conseil Georges Clemenceau
Aristide Briand
Gouvernement Gouvernements Clemenceau (1) et Briand (1)
Prédécesseur Aristide Briand
Successeur Maurice Faure
Ministre du Commerce et de l'Industrie
14 mars 1906 – 4 janvier 1908
Président du Conseil Ferdinand Sarrien
Georges Clemenceau
Gouvernement Gouvernements Sarrien et Clemenceau (1)
Prédécesseur Georges Trouillot
Successeur Jean Cruppi
Ministre du Travail
14 mars – 27 octobre 1906
Président Armand Fallières
Président du Conseil Ferdinand Sarrien
Gouvernement Gouvernements Sarrien
Prédécesseur Georges Trouillot
Successeur René Viviani
Titulaire du fauteuil 3 de la Section 6 de l'Académie des sciences morales et politiques
1934 – 18 juin 1937
Prédécesseur Fernand Laudet
Successeur Étienne Bandy de Nalèche
Biographie
Nom de naissance Pierre, Paul, Henri, Gaston Doumergue
Date de naissance 1er août 1863
Lieu de naissance France Aigues-Vives, Gard (France)
Date de décès 18 juin 1937 (à 73 ans)
Lieu de décès France Aigues-Vives Gard (France)
Nature du décès Embolie
Parti politique Radical
Conjoint Jeanne-Marie Gaussal
Diplômé de Faculté de droit de l'université de Paris
Profession Avocat, Juge de paix
Religion protestant

Francecoatofarms1898-2.png
Présidents de la République française
Présidents du Conseil des ministres français

Gaston Doumergue, né le 1er août 1863 à Aigues-Vives (Gard) et mort le 18 juin 1937 dans la même ville, est un homme d'État français. Il fut notamment président du Conseil, président du Sénat et président de la République.

Sommaire

Biographie

Débuts

Gaston Doumergue est issu d'une famille protestante de la petite bourgeoisie. Son père était un propriétaire exploitant à Aigues-Vives.

Après une licence et un doctorat de droit à Paris, il s'inscrit en 1885 au barreau de Nîmes.

En 1893, alors qu'il est juge de paix à Alger, il revient en France à Aigues-Vives et présente sa candidature aux élections législatives de décembre 1893. Il est élu député radical de Nîmes, et réélu le 8 mai 1898 et le 27 avril 1902. jusqu'en 1910 Il est élu sénateur du Gard, il est réélu en 1912 et en 1921

Sous la présidence d'Émile Loubet, il est ministre des Colonies (7 juin 1902-18 janvier 1905) dans le gouvernement Combes.

Il est ministre sans interruption de 1906 à 1910. En 1906 Il est ministre du Commerce et de l'Industrie, puis ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts à partir de 1908.

Du 9 décembre 1913 au 8 juin 1914, il est président du Conseil, ministre des Affaires étrangères à la demande du président Poincaré.

Le 3 août 1914, le jour même de la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France, marquant le début de la Première Guerre mondiale, le président du Conseil René Viviani fait appel à lui, pour le remplacer au Ministère des Affaires étrangères, lors du remaniement de son premier gouvernement. Puis, il sera ministre des Colonies dans les gouvernements qui se succéderont du 26 août 1914 (Gouvernement Viviani II) au 19 mars 1917 (Gouvernement Briand VI).

En 1923, il est élu président du Sénat.

Président de la République

Sa carrière culmina avec son élection à la présidence de la République le 13 juin 1924 (mandat achevé le 13 juin 1931). La gauche, qui avait obligé Alexandre Millerand à démissionner, croyait pouvoir porter Paul Painlevé à la présidence, mais la droite déjoua ses ambitions en se reportant massivement sur Gaston Doumergue, qui bénéficiait déjà d'une partie des voix de gauche.

Il se déclara partisan d'une politique de fermeté vis-à-vis de l'Allemagne face au nationalisme renaissant. Son septennat a été marqué par une la prospérité de la France[réf. nécessaire] mais aussi par une forte instabilité ministérielle.

Il participe à l'inauguration de la Mosquée de Paris, en 1926, avec le sultan marocain Moulay Youssef.

Président du Conseil

Sa bonhomie et son sympathique accent du midi le rendirent vite populaire, au point qu'après les événements sanglants du 6 février 1934, on le rappela comme président du Conseil pour former un gouvernement d'union nationale où se côtoyaient André Tardieu et Édouard Herriot.

Cette tentative ne réussit pas : en mauvaise santé, il lui fut difficile d'arbitrer à l'intérieur d'un de ces cabinets dans lesquels on met généralement les plus grands espoirs parce qu'ils symbolisent l'unité de la nation, mais qui sont en réalité composés de ministres venus de tous les bords de l'échiquier politique et qui ne s'entendent pas. Il fut d'ailleurs affaibli par l'assassinat de Louis Barthou, le 9 octobre, et préféra démissionner peu après, le 8 novembre.

René Viviani disait de lui : « Dans une démocratie bien organisée Doumergue serait juge de paix en province[1]. Â»

Décès

L’hommage de la nation, rassemblant une importante foule, a lieu à Nîmes en mai 1937, place des Arènes, « une écharpe tricolore ceinture le monument romain, au centre sur un immense écusson noir, une longue palme de branches d’olivier y est fixée Â». Sa tombe se trouve dans le petit cimetière d'Aigues Vives (Gard) son village natal, où son épouse Jeanne (née Gaussal) l'a rejoint en 1963.

Fonctions

Fonctions exécutives

  • 1902 - 1905 : ministre des Colonies
  • 1906 - 1908 : ministre du Commerce et de l'Industrie
  • 1908 - 1910 : ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts
  • 1913 - 1914 : président du Conseil et ministre des Affaires étrangères
  • 1914 - 1917 : ministre des Colonies
  • 1923 - 1924 : président du Sénat
  • 1924 - 1931 : président de la République
  • 1934 : président du Conseil

Mandats électifs

Particularités

Gaston Doumergue lors de sa parade d'investiture, en juin 1924.

Gaston Doumergue est à ce jour le seul chef de l'État français depuis Clovis (si l'on excepte Henri IV, protestant ayant abjuré sa foi pour se convertir au catholicisme et ainsi devenir roi de France) à ne pas avoir été de confession catholique romaine (il était protestant).

Il est également, avec Nicolas Sarkozy, l'un des deux seuls Présidents de la République française à s'être marié en cours de mandat : le 1er juin 1931, 13 jours après son dernier Conseil des Ministres, il épousa Jeanne-Marie Gaussal, agrégée de l'Université. Dans les deux cas, le mariage eut lieu devant le maire du VIIIe arrondissement venu spécialement à l'Élysée.

Franc-maçon, il était membre de la loge L'Écho, à l'Orient de Nîmes, Grand Orient de France[2].

Notes et références

  1. ↑ * Jean Rives, Gaston Doumergue. Du modèle républicain au sauveur suprême, cité par une page de recension bibliographique de l'Université de Toulouse.
  2. ↑ Journal de la GLF, novembre 2008

Annexe

Bibliographie

  • Yvert Benoît (dir.), Premiers ministres et présidents du Conseil. Histoire et dictionnaire raisonné des chefs du gouvernement en France (1815-2007), Paris, Perrin, 2007, 916 p.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gaston Doumergue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gaston Doumergue — Pierre Paul Henri Gaston Doumergue …   Wikipedia Español

  • Gaston Doumergue — Pierre Paul Henri Gaston Doumergue (* 1. August 1863 in Aigues Vives, Département Gard; † 18. Juni 1937 ebenda) war ein französischer Politiker und Präsident in der Zeit der Dritten Republik. Zunächst Radikalsozialist, entwickelte sich Doumergue… …   Deutsch Wikipedia

  • Gaston Doumergue — Infobox Politician name = Gaston Doumergue caption = Portrait of Gaston Doumergue by Henri Manuel width = 200px height = 200px birth date = 1 August 1863 birth place = Aigues Vives residence = death date = Death date and age|1937|6|18|1863|8|1… …   Wikipedia

  • Projet de réforme de l'État de Gaston Doumergue — Le président du Conseil, ancien président de la République, Gaston Doumergue (1863 1937), qui était censé sauver la Troisième République finissante. Le projet de réforme de l État de Gaston Doumergue est une tentative avortée de révision des …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Gaston Doumergue (1) — Régime Troisième République Président du Conseil Gaston Doumergue Début 22 décembre 1913 Fin 2 juin 1914 Durée …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Gaston Doumergue (2) — Régime Troisième République Président du Conseil Gaston Doumergue Début 9 février 1934 Fin 8 novembre 1934 Durée …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement gaston doumergue (1) — Gouvernements de la France Précédent : Gouvernement Louis Barthou 22 mars 1913 …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement gaston doumergue (2) — Régime Troisième République Président du Conseil Gaston Doumergue Début 9 février 1934 …   Wikipédia en Français

  • Gouvernements Gaston Doumergue — Gouvernement Gaston Doumergue  Cette page d’homonymie répertorie les différents gouvernements portant le même nom. Gouvernement Gaston Doumergue (1) : 9 décembre 1913 2 juin 1914 Gouvernement Gaston Doumergue… …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Gaston Doumergue —  Cette page d’homonymie répertorie différents gouvernements partageant un même nom. Gouvernement Gaston Doumergue (1) : 9 décembre 1913 2 juin 1914 Gouvernement Gaston Doumergue (2) : 9 février 1934… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.