Garde-côte


Garde-côte

Garde-côtes

Un corps de garde-côtes est une organisation nationale responsable de l'action civile de l'État en mer. Il est chargé de missions de police maritime (lutte contre les trafics illégaux en mer, police de la navigation), de sécurité civile en mer (recherche et sauvetage) et, dans certains pays, des aides à la navigation (balisage, service de brise-glace, etc.). D'une manière générale, il est responsable de l'application des lois de l'État dans les zones maritimes sous sa juridiction (mer territoriale, ZEE…), ainsi que des règlements internationaux.

Tous les pays ne possèdent pas de corps de garde-côtes ; les missions de police et de sécurité sont alors réparties entre plusieurs administrations et organisations ou associations privées. Selon les pays, les garde-côtes peuvent être un corps militaire ou administrés par un département civil, généralement le ministère de l'intérieur ou des transports. Certaines de leurs missions peuvent également être concédées à des agences privées.

Navires garde-côtes argentin dans le port d'Ushuaïa

Sommaire

Canada

Article détaillé : Garde côtière canadienne.

La Garde côtière canadienne est un service civil dirigé par le ministère des Pêches et Océans. Il est chargé de patrouiller la plus longue côte au monde avec 243 042 kilomètres pour faire respecter les règlements de la sécurité maritime et de la pêche ainsi que d'effectuer des sauvetages. Les lois maritimes et la défense du territoire sont le ressort du Commandement maritime des Forces armées canadiennes. Le respect des lois civiles est le ressort de la Gendarmerie royale du Canada et des forces de police locales mais ces derniers peuvent utiliser les navires de la GCC.

Les autres aspects de ses missions sont la gestion et l'entretien des aides à la navigation (balisage, radionavigation, diffusion d'information sur la sécurité maritime) et un service de brise-glaces pour le maintien de la navigabilité sur certaines voies maritimes (fleuve Saint-Laurent, golfe du Saint-Laurent, voie maritime du nord-est, baie d'Hudson).

Son collège de formation est situé près de Sydney, en Nouvelle-Écosse.

États-Unis d'Amérique

Article détaillé : United States Coast Guard.

Le United States Coast Guard est une organisation militaire qui dépend en temps de paix du United States Department of Homeland Security (ministère de l'intérieur) créé après les attentats du 11 septembre 2001. En temps de guerre, elle serait placée sous la direction du Secrétaire d'État à la marine.

Le collège du United States Coast Guard est à New London, dans le Connecticut et forme les officiers. Les officiers mariniers sont formés au U.S. Coast Guard Chief Petty Officers Academy à Petaluma, en Californie et le centre de formation des équipages au United States Coast Guard Training Center de Cape May, dans le New Jersey.

France

La France ne possède pas de corps de garde-côtes à proprement dit. Ces missions sont assurées par plusieurs administrations, Marine nationale, Gendarmerie maritime, Affaires maritimes, Douanes, Police nationale ainsi que par une association privée, la Société nationale de sauvetage en mer. La coordination est assurée par les préfectures maritimes en France métropolitaine et par les préfets et haut-commissaires dans les départements et territoires d'outre-mer, sous la direction d'un organisme interministériel, le secrétariat général de la mer sous l'autorité du Premier ministre. L'opportunité de la création d'un corps de garde-côtes en France fait l'objet d'un débat récurrent.

Autres services nationaux

  • En Inde, l’Indian Coast Guard est une organisation paramilitaire qui veille à la surveillance des côtes et à la recherche en mer.
  • En Italie, la Guardia Costiera est une organisation militaire faisant partie du ministère des infrastructures et des transport.
  • En Malaisie, le Malaysian Maritime Enforcement Agency (MMEA) est une organisation civile sous la direction du Premier ministre. Son directeur est nommé par le roi et son personnel par la commission de la fonction publique. Elle peut être placée sous le commandement des forces armées en cas de conflit.
  • À Singapour, la Police Coast Guard (PCG) est une branche du service de police.
  • À Taïwan, les Garde-côtes de la République de Chine ont été formés en 2001 à partir d'unités provenant des forces armées.

Liens externes

Commons-logo.svg

Autres


  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Garde-c%C3%B4tes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Garde-côte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • garde-côte — [ gardəkot ] n. m. • 1599; de garder et côte 1 ♦ Anciennt Service de guet le long des côtes. 2 ♦ Anciennt Vaisseau cuirassé à faible rayon d action, chargé de défendre les côtes. Des garde côtes. 3 ♦ Petite embarcation chargée de la surveillance… …   Encyclopédie Universelle

  • garde-côte — GARDE CÔTE: Ne jamais employer cette expression au pluriel en parlant des seins d une femme …   Dictionnaire des idées reçues

  • garde-côte — (gar de kô t ) s. m. 1°   Vaisseau chargé de surveiller les côtes, d y faire la police, de les défendre. •   Le capitaine d un vaisseau de guerre, garde côte, rencontre le vaisseau qui porte Suffolk, VOLT. Moeurs, 114.    Adjectivement. Vaisseau… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Garde côte — Garde côtes Un corps de garde côtes est une organisation nationale responsable de l action civile de l État en mer. Il est chargé de missions de police maritime (lutte contre les trafics illégaux en mer, police de la navigation), de sécurité… …   Wikipédia en Français

  • garde-côte, garde-côtes ou garde-côtes, garde-côtes — ● garde côte, garde côtes ou garde côtes, garde côtes nom masculin Autrefois, petit bâtiment de guerre spécialement conçu pour la défense des côtes. (Aujourd hui, la surveillance côtière est confiée à des avisos ou à des vedettes rapides.) …   Encyclopédie Universelle

  • garde-côte, gardes-côtes ou garde-côtes, gardes-côtes — ● garde côte, gardes côtes ou garde côtes, gardes côtes nom masculin Sous l Ancien Régime, milicien chargé de la surveillance et éventuellement de la défense des côtes …   Encyclopédie Universelle

  • garde-côtes — ⇒GARDE CÔTE(S), (GARDE CÔTE, GARDE CÔTES)subst. masc. A. Vieilli. Milicien chargé de la surveillance des côtes. Pour être rapproché de sa famille, comme garde côte (MICHELET, Journal, 1845, p. 618). Les douaniers et les gardes côtes venaient… …   Encyclopédie Universelle

  • garde — 1. (gar d ) s. f. 1°   Action de garder, de conserver, de défendre quelqu un ou quelque chose, de surveiller quelqu un ou quelque chose. Avoir la garde d une bibliothèque, d un magasin. Il faut une garnison de trois mille hommes pour la garde de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • garde- — ⇒GARDE , élém. de compos. Premier élém. de compos.; issu du subst. garde, il forme des subst. gén. masc. désignant des pers. dont la fonction est de garder quelqu un ou quelque chose; issu d une forme du verbe garder, il forme des subst. masc.… …   Encyclopédie Universelle

  • garde-pêche — [ gardəpɛʃ ] n. m. • 1669; de 2. garde ou garder et 2. pêche 1 ♦ Agent chargé de surveiller la pêche. Des gardes pêche. 2 ♦ Vedette garde pêche : petite embarcation utilisée pour la surveillance des pêches côtières. Des garde pêche. ⇒ garde côte …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.