Galilee (region)

ÔĽŅ
Galilee (region)

Galilée (région)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galilée.
Le district du Nord, division administrative israélienne, correspondant à la Galilée et au plateau du Golan.

La Galil√©e (h√©breu:hagalil-◊Ē◊í◊ú◊ô◊ú; arabe:al-jaleel-ōßŔĄō¨ŔĄŔäŔĄ; signifie circuit) est une large r√©gion situ√©e dans le nord d'Isra√ęl, traditionnellement divis√©e en trois parties:

  • Haute Galil√©e ;
  • Basse Galil√©e ;
  • Galil√©e occidentale, aussi appel√©e "La c√īte Nord d'Isra√ęl".

Sommaire

Géographie

La Galil√©e est un massif montagneux rocailleux du Nord d'Isra√ęl. Son point culminant est le mont Meron a plus de 1028 m√®tres. Elle poss√®de des temp√©ratures douces et une pluviosit√© √† m√™me d'alimenter quelques cours d'eau et propre √† l'agriculture. La Galil√©e englobe plus du tiers du territoire actuel d'Isra√ęl, s'√©tendant de Dan au nord, au pied du mont Hermon jusqu'aux monts Carmel et Gilboa au sud, et de la vall√©e du Jourdain √† l'est jusqu'aux abords de la mer M√©diterran√©e √† l'Ouest, en passant par les plaines de Jezreel et Akko. La particularit√© des fronti√®res nord de l'√Čtat d'Isra√ęl forme le "Doigt" de Galil√©e.

Histoire

Durant la période romaine, la province de Palestine fut divisée en trois régions, la Judée, la Samarie et la Galilée, qui est la plus large région, située au nord.

Suite √† la destruction du Temple de J√©rusalem en l'an 70, la Galil√©e devint le centre spirituel du juda√Įsme. Elle abrita le Sanh√©drin. Dans ses collines furent r√©dig√©es la Mishna et le Talmud. De nombreux rabbins y v√©curent et y sont enterr√©s, tels Rabbi Ishma√ęl.

Apr√®s la prise de contr√īle de la r√©gion par le califat arabe en 638, celle-ci fit partie du jund de Urdunn (Jourdain). Le Shi'a Fatimid prit le contr√īle de la r√©gion dans les ann√©es 900; une secte v√©n√©rant le calife Fatimid al-Hakim bi-Amr Allah forma la religion druze, au centre-nord de la Galil√©e.

Durant les Croisades, la Galilée fut organisée en Principauté de Galilée, une des plus importantes seigneuries des Croisades.

Au cours du XVIe si√®cle, la Galil√©e a connu un important repeuplement juif constitu√© essentiellement de S√©farades expuls√©s de la p√©ninsule ib√©rique. Sous leur impulsion, la ville de Safed est devenu le centre mondial du mysticisme juif et de la diffusion de la Kabbale.

Au d√©but du XXe si√®cle, la Galil√©e fut colonis√©e par les Arabes, les Druzes et des minorit√©s telles que les Circassiens et les Juifs. La population juive fut grandement augment√©e par l'immigration sioniste.

Pendant la guerre isra√©lo-arabe de 1948, la Galil√©e fut envahie par les forces syriennes mais tomba finalement sous le contr√īle d'Isra√ęl. Une grande partie de la population arabe prit la fuite, laissant des villages entiers vides; toutefois, plus de Palestiniens rest√®rent que dans la plupart des autres zones, particuli√®rement √† cause d'un rapprochement avec les Druzes.

Dans les années 1950 et 1960, les kibboutzim autour de la mer de Galilée furent régulièrement bombardés par l'artillerie de l'Armée syrienne. Les bombardements cessèrent après la conquête israélienne du Plateau du Golan en 1967.

Durant les ann√©es 1970 et 1980, l'OLP a lanc√© des attaques sur des villages de la Haute Galil√©e depuis le Liban. Ces attaques ont pouss√© Isra√ęl √† envahir le Liban en 1979 et 1982 pour d√©truire les forces palestiniennes.

Galilée moderne

GalileeRoshPina.JPG

Près d'un million d'Israéliens, dont la moitié sont des Arabes, peuplent actuellement la Galilée. Les villes les plus peuplées sont Nazareth, Tibériade, Nahariya et Karmiel. L'économie est basée sur l'agriculture, l'industrie centralisée dans quelques parcs et le tourisme.

Safed est une petite ville mais qui tient une grande place dans le juda√Įsme. C'est l'une de ses quatre villes saintes juives, avec J√©rusalem, H√©bron et Tib√©riade. Des c√©l√®bres rabbins y ont v√©cu et y sont enterr√©s. Il s'y d√©roule √©galement un festival annuel de musique klezmer mondialement connu.[1].

Dans la Bible

Il n'y a aucune mention de la Galil√©e dans le Pentateuque. Le nom appara√ģt dans le Livre de Josu√©, chapitre 20, verset 7 et au chapitre 21, verset 32. Dans le premier livre des Rois chapitre 9, versets 11 √† 13,on apprend que Salomon r√©compensa Hiram pour certains services effectu√©s par celui-ci en lui offrant une plaine parmi les montagnes de Naphtali. Hiram fut d√©√ßu du cadeau, et l'appela "la terre de Cabul". Les Jud√©ens l'appel√®rent Galil. Selon le Livre des Macchab√©es, la Galil√©e fut le th√©√Ętre de nombreux combats quand les Jud√©ens se dress√®rent contre la dynastie s√©leucide.

C'est dans le Nouveau Testament que la Galilée est surtout citée. L'essentiel de la vie de Jésus s'y déroule. Les trois premiers évangiles sont consacrés à ses activités dans cette région. L'expression de "Galilée des Nations" (p. ex. Matthieu 4, 15) Galil haGoyim, laisse penser qu'elle symbolisait une région à convertir, face à la Judée et au Temple de Jérusalem. C'est peut-être aussi la trace de l'expression "Sagesse des Nations", les mots GLYL, Galil, Galilée, et HKHMH, Hokhmah, Sagesse ayant mêmes guématries.

Voir aussi

Références

  • Texte initial de "Easton's Bible Dictionary", 1897.


Liens externes

  • Portail d‚ÄôIsra√ęl Portail d‚ÄôIsra√ęl
Ce document provient de ¬ę Galil%C3%A9e (r%C3%A9gion) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Galilee (region) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Galil√©e (r√©gion) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Galil√©e. Le district du Nord, division administrative isra√©lienne, correspondant √† la Galil√©e et au plateau du Golan ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • GALIL√ČE ‚ÄĒ R√©gion du nord d‚ÄôIsra√ęl, la Galil√©e est situ√©e entre la fronti√®re du Liban et la plaine de Yizr√©el, et s‚Äô√©tend du Jourdain, √† l‚Äôest, √† la plaine c√īti√®re m√©diterran√©enne, √† l‚Äôouest. R√©gion de collines plus √©lev√©es au nord (haute Galil√©e) qu‚Äôau sud ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Galilee ‚ÄĒ For other uses, see Galilee (disambiguation). An orchard in Upper Galilee ‚Ķ   Wikipedia

  • Galilee, Sea of ‚ÄĒ ‚Ė™ lake, Israel also called ¬†Lake Tiberias, ¬†Arabic ¬†BuŠł•ayrat ŠĻ¨abarńęyńĀ, ¬†Hebrew ¬†Yam Kinneret, ¬† ¬†¬†¬†¬†¬†¬†lake in Israel through which the Jordan River flows. From 1948 to 1967 it was bordered immediately to the northeast by the cease fire line with… ‚Ķ   Universalium

  • GALILEE ‚ÄĒ (Heb. ◊Ē÷∑◊í÷ľ÷ł◊ú÷ī◊ô◊ú, Ha Galil), the northernmost region of EreŠļď Israel. Name The name Galilee is derived from the Hebrew galil which comes from the root ◊í◊ú◊ú ( to roll ), and thus means a circle. It appears in the Bible in the combination Gelil ha… ‚Ķ   Encyclopedia of Judaism

  • Galilee ‚ÄĒ ‚ÄĘ The native land of Jesus Christ, where He began His ministry and performed many of His works, and whence He drew His Apostles Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Galilee ¬†¬†¬†¬†Galilee ‚Ķ   Catholic encyclopedia

  • Galilee ‚ÄĒ Galil√©e Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Galil√©e est le nom francis√© du savant italien Galileo Galilei. La Galil√©e est une r√©gion du Moyen Orient. Sciences Les termes suivants doivent… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Galilee (disambiguation) ‚ÄĒ Galilee is a large region overlapping with much of the North District of Israel, that is traditionally divided into three regions:* The Upper Galilee * The Lower Galilee * The Western Galilee * Sea of GalileeGalilee can also refer to:* Galilee of ‚Ķ   Wikipedia

  • Region HII ‚ÄĒ R√©gion HII La n√©buleuse de la Rosette dans la constellation de la Licorne. Les √©toiles jeunes de l amas au centre de la n√©buleuse ionisent le gaz environnant, alors que les vents stellaires √©mis par ces m√™mes √©toiles ont commenc√© √†… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©gion H II ‚ÄĒ R√©gion HII La n√©buleuse de la Rosette dans la constellation de la Licorne. Les √©toiles jeunes de l amas au centre de la n√©buleuse ionisent le gaz environnant, alors que les vents stellaires √©mis par ces m√™mes √©toiles ont commenc√© √†… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.