Gabriel Bethlen

ÔĽŅ
Gabriel Bethlen
Gabriel Bethlen

Gabriel Bethlen (hongrois : Bethlen G√°bor, slovaque : Gabriel Betlen) (1580 √† Ilia - 1629 √† Alba Iulia) fut √©lu Prince de Transylvanie le 23 octobre 1613 et roi de Hongrie le 25 ao√Ľt 1620 jusqu'au 31 d√©cembre 1621.

Il fut le meneur d'une insurrection contre les Habsbourg sur le territoire de l'actuelle Slovaquie. Sa dernière intervention armée en 1626 prit une part importante dans le conflit de la Guerre de Trente Ans. Il mena une politique étrangère très active, en faveur du protestantisme.

Biographie

Ce repr√©sentant de la branche d'Ikt√°ri de la tr√®s ancienne famille hongroise de Bethlen, est n√© √† Ilia (hongrois : Marosillye) et √©lev√© √† LńÉzarea (hongrois : Sz√°rhegy), au ch√Ęteau de son oncle Andr√°s L√°z√°r. De l√†, il est envoy√© √† la cour du prince Sigismond Bathory de Transylvanie (Zsigmond B√°thory), qu'il accompagne pendant la campagne de Valachie. En 1605 il aide St√©phane Bocskay √† devenir prince de Transylvanie, et reste son conseiller en chef. Bethlen soutient √©galement son successeur Gabriel Bathory (1608-1613), mais le prince devient jaloux des capacit√©s sup√©rieures de Bethlen, et oblige celui-ci √† chercher refuge chez les Turcs.

En 1613, Bethlen m√®ne une grande arm√©e contre le prince Batory, mais ce dernier est assassin√© par deux de ses officiers et les Turcs placent Bethlen sur le tr√īne, contre l'avis de l'empereur autrichien de Habsbourg, qui pr√©f√©rait un prince plus proche de Vienne que de Constantinople. Le 23 octobre 1613, le r√©gime de Transylvanie √† Cluj-Napoca (hongrois : Kolozsv√°r, allemand : Klausenburg), confirme le choix du sultan de Turquie. En 1615, Bethlen est officiellement reconnu par l'empereur Matthias comme prince de Transylvanie, en √©change de l'engagement secret de Bethlen de soutenir les Habsbourg contre les Turcs.

Tout en √©vitant les cruaut√©s et les exc√®s de ses pr√©d√©cesseurs, Bethlen √©tablit une variante plut√īt √©clair√©e du despotisme patriarcal. Il d√©veloppe les mines et l'industrie et nationalise le commerce ext√©rieur de la Transylvanie. Il se construit un nouveau palais √† Alba Iulia, sa capitale (hongrois : Gyulafeh√©rv√°r), o√Ļ il entretient une cour somptueuse, soutenant les arts et la culture. Il fonde une acad√©mie o√Ļ il invite les pasteurs et professeurs hongrois. Il envoie des √©tudiants dans les universit√©s protestantes d'Angleterre, des Pays-Bas et d'Allemagne protestante, et conf√®re √† tous les pasteurs protestants un titre de noblesse h√©r√©ditaire. Il oblige les propri√©taires terriens √† scolariser les enfants de leurs serfs.

Une part importante de ses revenus est consacrée à entretenir une armée de mercenaires, avec laquelle il conduit une politique étrangère ambitieuse. Maintenant la paix avec la Sublime Porte, il frappe au nord et à l'est.

Pendant la Guerre de Trente Ans qui sévit en Europe de l'Ouest, plusieurs raisons motivent les interventions de Betlen contre les Habsbourg chez le voisin hongrois (1619-1626)

  • Nul doute qu'ils aient √©t√© en partie motiv√©s par l'ambition personnelle
  • L'absolutisme des Habsbourg en Hongrie
  • Les Habsbourg avaient commenc√© une Contre-R√©forme en Hongrie, confisquant les propri√©t√©s des Protestants.
  • Les Habsbourg avaient viol√© la paix de Vienne de 1606, cens√©e mettre un terme au soul√®vement anti-Habsbourg de son pr√©d√©cesseur Stephen Bocskay.
  • Les Habsbourg avaient viol√© l'accord secret avec Bethlen de 1615, et prolong√© la paix avec l'Empire ottoman en juillet 1615. Ils avaient m√™me nou√© une alliance avec George Druget, capitaine de la haute Hongrie (c.-√†-d. la Slovaquie orientale et les territoires adjacents) contre Bethlen.
Gabriel Bethlen.jpg

Tandis que l'empereur Ferdinand II est occup√© avec la r√©bellion tch√®que (1618), Bethlen m√®ne ses arm√©es en Hongrie (plus exactement en Slovaquie actuelle) en ao√Ľt 1619, et occupe la ville de KoŇ°ice (allemand : Kaschau) en septembre. Il gagne bient√īt toute l'actuelle Slovaquie, fixant la capitale de la Hongrie √† Presbourg (aujourd'hui: Bratislava) en octobre, l'√©lecteur palatin lui remet la couronne hongroise. Puis les troupes de Bethlen se joignent aux troupes tch√®ques, et ils manquent de conqu√©rir Vienne en novembre. Mais Bethlen, attaqu√© par les troupes de Habsbourg (George Druget et des mercenaires polonais) en Slovaquie orientale, est forc√© de quitter l'Autriche. Il n'est alors pas oppos√© √† une paix, ni √† une suspension pr√©liminaire des hostilit√©s. Des n√©gociations sont ouvertes successivement dans les villes conquises de Presbourg, KoŇ°ice (hongrois : Kassa) et Bansk√° Bystrica (hongrois : Beszterceb√°nya, allemand : Neusohl). Au d√©but, cela ne m√®ne √† rien parce que Bethlen insiste pour inclure les Tch√®ques dans la paix. Mais finalement une tr√™ve est conclue en janvier 1620. Bethlen re√ßoit 13 comt√©s dans l'est de la Hongrie. Le 20 ao√Ľt 1620, il est √©lu roi de Hongrie par la di√®te de Bansk√° Bystrica avec le consentement des Turcs. Mais Bethlen refuse la couronne pour des raisons tactiques et diplomatiques, principalement parce qu'il esp√®re une r√©conciliation avec les Habsbourg. En septembre, la guerre reprend en Slovaquie du sud-ouest (actuelle Basse-Autriche).

La d√©faite des Tch√®ques face aux troupes de Ferdinand II √† la bataille de la Montagne Blanche (un renfort de 3 000 hommes envoy√© par Bethlen arrivera trop tard), en novembre 1620 donne un nouveau tournant √† l'insurrection de Bethlen contre les Habsbourg. Ferdinand II renoue avec la victoire et commence √† reconqu√©rir les territoires de l'actuelle Slovaquie. Des nouvelles n√©gociations de paix sont entam√©es, mais il n'est plus soutenu par les Turcs, ni par les nobles protestants qui esp√©raient recevoir les propri√©t√©s des catholiques. Un trait√© de paix est conclu √† Nikolsburg, le 31 d√©cembre 1621. Bethlen renonce au titre royal, √† condition que Ferdinand confirme les accords de Vienne de 1606, sur la libert√© de culte aux protestants. En outre Bethlen re√ßoit le titre (purement formel) de prince imp√©rial (de Transylvanie) sur sept comt√©s autour du fleuve sup√©rieur de Tisza (Tisa) (en Slovaquie, en Ukraine, en Hongrie et en Roumanie actuelles), des forteresses de Tokaj, de Mukacheve (hongrois : Munk√°cs) et d'Ecsed, et d'un duch√© en Sil√©sie.

Par deux fois encore (1623-1624 et 1626) Bethlen lance des campagnes sur le territoire de la Slovaquie actuelle contre Ferdinand II, cette fois en tant qu'alli√© des puissances protestantes anti-Habsbourg. La premi√®re fut conclue par la paix de Vienne en 1624, la seconde par la paix de Presbourg en 1626, les deux confirmant la paix de Nikolsburg de 1621. Apr√®s ces campagnes, Bethlen tente un rapprochement avec la cour de Vienne sur la base d'une alliance contre les Turcs et son mariage avec une des archiduchesses autrichiennes (sa premi√®re √©pouse, Zsuzsanna K√°rolyi, √©tait morte en 1622). Mais Ferdinand ne lui accorde aucune confiance et rejette ses tentatives d'ouvertures. Bethlen est oblig√© de renoncer √† ses projets anti-Turcs, qui l'avaient anim√©s jusqu'ici. En cons√©quence, √† son retour de Vienne il √©pouse Catherine de Brandebourg, fille de l'√©lecteur de Brandebourg, et s'allie plus √©troitement avec les puissances protestantes, particuli√®rement avec son beau-fr√®re Gustave Adolphe de Su√®de (leurs √©pouses √©taient sŇďurs) qui, il l'esp√®re, l'aidera √† obtenir la couronne polonaise. Il est mort le 15 novembre 1629 avant d'avoir accompli ces grands desseins.

Gabriel Bethlen fut certainement un des personnages les plus saisissants et les plus originaux de son siècle. Un calviniste ardent, qui se vantait d'avoir lu la bible vingt-cinq fois. Il était néanmoins tolérant, aidant même le jésuite Kaldy à traduire et imprimer sa version des écritures.


Précédé par
Gabriel Ier Bathory
Prince
(1613-1629)
Suivi par
Catherine de Brandebourg

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gabriel Bethlen de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gabriel Bethlen ‚ÄĒ (de Ikt√°r) ( English, Hungarian: Bethlen G√°bor ,Romanian: Gabriel Bethlen , German: Gabriel Bethlen von Ikt√°r , Slovak: Gabriel Bethlen ; 1580 November 15, 1629) was a prince of Transylvania (1613 1629), duke of Opole (1622 1625) and leader of an ‚Ķ   Wikipedia

  • Gabriel Bethlen ‚ÄĒ Pr√≠ncipe de Transilvania El Conde Gabriel Bethlen Reinado (1613 1629) Nacimiento 15 de noviembre de ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Gabriel Bethlen ‚ÄĒ G√°bor Bethlen, Kupferstich aus Theatrum Europaeum, 1662 G√°bor Bethlen oder Gabriel Bethlen (von Iktar) (ungarisch Bethlen G√°bor, slowakisch: Gabriel Betl√©n) (* um 1580 in Elienmarkt, heute Ilia, Rum√§nien; ‚Ć 15. November 1629 in We ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Gabriel B√°thory ‚ÄĒ (Hungarian: B√°thory G√°bor; 15 August, 1589 ndash; 27 October, 1613) was Prince of Transylvania from 1608 to his death in 1613.FamilyGabriel was born at Oradea as the son of Stephen B√°thory (1553 1601), from Somlyo branch of the B√°thory family,… ‚Ķ   Wikipedia

  • Gabriel II Bethlen ‚ÄĒ Gabriel Bethlen Gabriel Bethlen Gabriel Bethlen (hongrois : Bethlen G√°bor, slovaque : Gabriel Betlen) (1580 √† Ilia 1629 √† Alba Iulia) fut √©lu Prince de Transylvanie le 23 octobre 1613 et roi de ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Bethlen G√°bor ‚ÄĒ Gabriel Bethlen Gabriel Bethlen Gabriel Bethlen (hongrois : Bethlen G√°bor, slovaque : Gabriel Betlen) (1580 √† Ilia 1629 √† Alba Iulia) fut √©lu Prince de Transylvanie le 23 octobre 1613 et roi de ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Gabriel B√°thory ‚ÄĒ Reinado (1608 1613). Nacimiento 15 de agosto de 1589 Fallecimiento ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Bethlen ‚ÄĒ ist der Familienname folgender Personen: G√°bor Bethlen (auch Gabriel Bethlen) (1580‚Äď1629), F√ľrst von Siebenb√ľrgen Istv√°n Bethlen (1582‚Äď1648), F√ľrst von Siebenb√ľrgen Istv√°n Bethlen (Politiker) (1874‚Äď1946), ungarischer Politiker Istv√°n Bethlen… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Gabriel B√°thory ‚ÄĒ (* 1589; ‚Ć 27. Oktober 1613) war ein transsylvanischer F√ľrst und regierte von 1608 bis 1613. Nachdem 1606 mit dem Frieden von Zsitvatorok der Krieg zwischen den Habsburgern und den T√ľrken zu Ende ging, F√ľrst Stephan Bocskay pl√∂tzlich starb und… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Bethlen G√°bor ‚ÄĒ (d.i. Gabriel Bethlen), geb. 1580 aus altungar. prot. Geschlecht, 1613 mit t√ľrk. Hilfe F√ľrst von Siebenb√ľrgen, 1620 bei dem Aufstand der b√∂hm. St√§nde gegen √Ėsterreich als deren Verb√ľndeter zum K√∂nig von Ungarn gew√§hlt, welcher W√ľrde er 1621 im… ‚Ķ   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.