Fruze

Soulosse-sous-Saint-Élophe

Soulosse-sous-Saint-Élophe
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Canton Coussey
Code Insee abr. 88460
Code postal 88630
Maire
Mandat en cours
Patrick Roger
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Jeanne
Démographie
Population 581 hab. (2006)
Densité 30 hab./km²
Gentilé Solicien(ne)s
Géographie
Coordonnées 48° 24′ 15″ Nord
       5° 44′ 03″ Est
/ 48.4041666667, 5.73416666667
Altitudes mini. 272 m — maxi. 445 m
Superficie 19,32 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Soulosse-sous-Saint-Élophe est une commune française, située dans le département des Vosges et la région Lorraine.

Ses habitants sont appelés les Soliciens.

Sommaire

Géographie

Soulosse-sous-Saint-Élophe est situé dans la vallée du Vair en aval d'Autigny-la-Tour et à 6 km au nord de Neufchâteau. Le hameau de Soulosse occupe une position centrale, dans le creux d'un méandre de la rivière. Les forêts couvrent essentiellement l'ubac, autour du hameau de Fruze traversé par la Frezelle, ruisseau venant de Rollainville. Enfin, Saint-Élophe et Brancourt sont les deux hameaux de l'adret.

Histoire

Saint-Élophe devait correspondre à l'antique Solimariaca dont le nom se retrouve sur quelques inscriptions monumentales retrouvées, ainsi que sur l'Itinéraire d'Antonin.
Edifié sans doute sous la poussée des invasions barbares, un castrum a pu être localisé dans la vallée, sur le site de Soulosse.

La commune est née le 1er juillet 1964 de la fusion de Soulosse (88460), Saint-Élophe (88414), Brancourt (88072) et Fruze (88191).

Le 11 février 2007, les hameaux de Brancourt et de Saint-Élophe sont touchés par une tornade, faisant quelques blessés dont 2 graves et d'importants dégâts matériels, 80 maisons sont endommagées dont 2 sont complètement détruites. La stupeur des habitants, non habitués à ce genre de phénomène, va de pair avec son extrême brièveté : elle n'a duré que 30 secondes.

Début 2008, ouverture de la crèche "La Souris Verte" et de la cantine.

Le conseil municipal de Soulosse sous Saint Elophe s'est prononcé en faveur d'un projet de site d'enfouissement de déchets nucléaires (type FAVL), projet au sujet duquel la population (majoritairement opposée) n'a pas été consultée. À ce jour, la candidature de la commune n'a pas été retenue.

Curiosités

Un musée gallo-romain est installé au rez-de-chaussée de la mairie. Toutes les trouvailles archéologiques faites dans le village y sont exposées : stèles gallo-romaines du 1er au IVe siècle, bornes milliaires, objets quotidiens usuels ... Le musée est ouvert tous les jours de l'année sauf le samedi, mais peut être visité sur réservation. La visite, guidée et commentée, inclut l'église et le parcours de saint Élophe. La légende de saint Elophe y est racontée, de la chapelle saint Epéothe à la source qui jaillit au passage d'Elophe, à la pierre qui se fendit pour abriter le saint... L'église, curieusement de style gothique et roman mélangé, présente un gisant et les reliques de Saint Elophe (enfin, c'est ce qui se dit). Autrefois l'église portait en son toit une grande statue de Saint Elophe qui a du être retirée car elle compromettait la solidité de l'église. Cette grande statue de pierre trône aujourd'hui à côté de l'église. Le bourdon (cloche) de l'église est remarquable par sa taille (4,5 tonnes). L'orgue de l'église est classé au patrimoine.

Personnages célèbres

  • Saint Élophe, qui aurait subi le martyre en l'an 362 sous Julien l'Apostat, faisait l'objet d'un pèlerinage très fréquenté. La légende prétend que le saint décapité gravit la colline, la tête sous le bras, et y prononça un dernier sermon. Il était invoqué notamment contre la goutte et la gravelle (calculs rénaux).
Depuis 1992, le pèlerinage se perpétue tous les lundis du mois d'octobre. C'est une association qui prend en charge l'organisation, avec une partie religieuse le matin et une animation au cours de l'après-midi. Depuis 2006, l'association "Conservation du patrimoine" a créé les "Journées des Élophe", invitant toutes les familles qui portent de nom d'Élophe à se réunir au village qui est probablement la terre de leurs ancêtres. En 2006, les Élophe sont arrivés le samedi 14 octobre et ont passé passé trois jours sur le site à faire connaissance. L'expérience a été renouvelée en octobre 2007.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
juin 1995 → en cours Patrick Roger UMP
1971 1995 Roger Souchal Bâtonnier, ancien député de Meurthe-et-Moselle
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
363 342 426 520 555 558 581
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Liens externes

  • Portail des communes de France Portail des communes de France
  • Portail des Vosges Portail des Vosges
Ce document provient de « Soulosse-sous-Saint-%C3%89lophe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fruze de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Élophe — Soulosse sous Saint Élophe Soulosse sous Saint Élophe Administration Pays France Région Lorraine Département Vosges Arrondissement Neufchâteau Canton …   Wikipédia en Français

  • Soulosse — sous Saint Élophe Soulosse sous Saint Élophe Administration Pays France Région Lorraine Département Vosges Arrondissement Neufchâteau Canton …   Wikipédia en Français

  • Soulosse-sous-Saint-Elophe — Soulosse sous Saint Élophe Soulosse sous Saint Élophe Administration Pays France Région Lorraine Département Vosges Arrondissement Neufchâteau Canton …   Wikipédia en Français

  • Soulosse-sous-Saint-Élophe — 48° 24′ 15″ N 5° 44′ 03″ E / 48.4041666667, 5.73416666667 …   Wikipédia en Français

  • Soulosse-sous-Saint-Élophe — Soulosse sous Saint Élophe …   Deutsch Wikipedia

  • Anciennes Communes Des Vosges — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Vosges qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français

  • Barville (Vosges) — Pour les articles homonymes, voir Barville. 48° 23′ 05″ N 5° 47′ 15″ E …   Wikipédia en Français

  • Brancourt — est une ancienne commune française des Vosges. La commune a existé de la fin du XVIIIe siècle jusqu en 1964. Elle se situe dans la vallée du Vair sur la rive droite, le long de cette même rivière. Une gare déservait la commune, ainsi que les… …   Wikipédia en Français

  • Sionne (Vosges) — Pour les articles homonymes, voir Sionne. 48° 23′ 37″ N 5° 38′ 26″ E …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciennes communes des Vosges — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Vosges qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications du… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.