Friedrich Engels


Friedrich Engels
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Friedrich Engel, Engels et Engel.
Friedrich Engels
Friedrich Engels HD.jpg

Naissance 28 novembre 1820
Barmen aujourd'hui Wuppertal (Confédération germanique Confédération germanique)
Décès 5 août 1895
Londres (Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni)
Nationalité allemande
Principaux intérêts philosophe, et théoricien du socialisme
Influencé par Karl Marx, Hegel, Feuerbach, Charles Darwin, Lewis Henry Morgan, Claude Henri de Rouvroy de Saint-Simon, Proudhon, Stirner
Célèbre pour La méthode d'étude « socialiste scientifique », le communisme primitif et la naissance de l'opposition dominant/dominé.

Friedrich Engels, né le 28 novembre 1820 à Barmen (ville qui est aujourd'hui une partie de Wuppertal), et mort le 5 août 1895 à Londres, est un philosophe et théoricien socialiste allemand, grand ami de Karl Marx. Après la mort de Marx, il assura la rédaction définitive des tomes II et III du Capital, à partir des brouillons laissés par l'auteur.

Sommaire

Biographie

Marx et Engels. Monument à Berlin.
  • D'une situation industrieuse à la situation de la classe laborieuse

Il est issu d'une famille d'industriels, son père ayant fait fortune dans l'industrie du textile. Il quitte le lycée d'Elberfeld pour raisons familiales en 1838. Tout en travaillant comme commis dans une société commerciale à Brême, il commence à étudier la philosophie en profondeur. Il se rapproche particulièrement de la philosophie de Hegel, qui prédomine alors dans la philosophie allemande de l'époque, au détriment de celle de Schopenhauer.

En 1842 il s'installe en Angleterre, à Manchester, et travaille dans une société industrielle où son père a des intérêts. C'est là qu'il écrit en 1845 La situation de la classe laborieuse en Angleterre.

  • Rencontre et révolution

La même année, Engels contribue au journal Annales franco-allemandes, édité et publié par Karl Marx à Paris. Après leur première rencontre en 1844, ils découvrent qu'ils partagent les mêmes vues et décident de collaborer plus étroitement. Après l'expulsion de Marx hors France, ils s'installent en Belgique, où la liberté d'expression est plus grande que dans d'autres pays d'Europe.

En juillet 1845, Engels propose à Marx un voyage en Angleterre. Il y rencontre Marie Burns, une ouvrière irlandaise, avec laquelle il vivra jusqu’à sa mort. C'est probablement elle qui l'a introduit dans le mouvement chartiste, dont il rencontre quelque dirigeants comme George Julian Harney. Marx et Engels retournent à Bruxelles en janvier 1846, où ils fondent le Comité de Correspondance Communiste. Le but est d'unifier les socialistes des différentes parties de l'Europe. Influencé par les conceptions de Marx, la Ligue des justes, organisation socialiste, se transforme en Ligue des communistes.

Sur demande de la Ligue des communistes, Marx commence en 1847 à rédiger un pamphlet basé entre autres sur les Principes du communisme d'Engels. Cet ouvrage, terminé en six semaines, est écrit de manière à rendre les principes communistes accessibles à tous. Il est intitulé Manifeste du Parti communiste, et publié anonymement en février 1848. En raison de la révolution de 1848, Engels et Marx sont expulsés en mars de Belgique. Ils s'installent à Cologne, où ils fondent un nouveau journal, la Neue Rheinische Zeitung (Nouvelle Gazette rhénane). Engels participe activement à la Révolution de 1848, prenant part au soulèvement de Elberfeld. Il combat dans la campagne de Baden contre les Prussiens (juin-juillet 1849) comme aide de camp d'August Willich, le leader d'un Corps Libre dans la révolte du Baden-Palatinat[1].

  • Mécène et Savant

En 1849, Engels et Marx sont contraints de quitter le pays et partent pour Londres. Les autorités prussiennes pressent le gouvernement britannique d'expulser les deux hommes, mais le Premier Ministre John Russel refuse.

Afin d'aider financièrement Marx, Engels retourne travailler avec son père à Manchester, avant de repartir pour Londres en 1870. Il s’intéresse particulièrement au féminisme. Il considère par exemple le concept de mariage monogame comme résultant de la domination de l'homme sur la femme.

À partir de 1864, il milite au sein de l'Association internationale des travailleurs (Première Internationale), jusqu’à sa dissolution en 1876. Il publie en 1878 Monsieur E. Dühring bouleverse la science (dont trois chapitres seront extraits pour former un ouvrage sous le titre Socialisme utopique et socialisme scientifique en 1880). Après la mort de Marx en 1883, il réunit ses brouillons pour assurer la publication posthume des livres II et III de l'ouvrage Le Capital. Il assume aussi l'édition et la traduction d'autres écrits de Marx. Il travaille à l'unification des différents partis ouvriers marxistes au sein de la Deuxième Internationale.

Il meurt à Londres en 1895, sans enfant.

  • Marxisme ou « engelisme » : critiques sur Engels

Par ses écrits, son militantisme communiste, son travail de publication de textes importants de Marx, il reste pour beaucoup une référence du marxisme.

Cependant, la publication par David Riazanov des manuscrits originaux de Marx a montré que Engels avait modifié les textes de ce dernier avant de les publier, en en altérant parfois le sens. Par ailleurs, Maximilien Rubel accuse Engels d'être l'inventeur du marxisme idéologique[2] et d'avoir ainsi dénaturé la pensée de Marx.

Depuis la fin des années 1990, des accusations envers Engels sur la dénaturation des œuvres théoriques de Marx et sur la paternité du « marxisme idéologique » tendraient peu à peu à disparaître[3],[4].

Œuvres

Engels et Marx

  • La Sainte Famille (1844/45)
  • L'Idéologie allemande (Première partie, 1845/46)
  • Statuts de la Ligue des communistes (1847)
  • Manifeste du Parti communiste (1848[5])
  • La Nouvelle Gazette Rhénane (1849)
  • Adresse du Comité central à la ligue des communistes (1850)
  • Statuts de la Société Universelle des Communistes Révolutionnaires (1850)
  • Abd El Kader ; Bugeaud ; Algérie (articles de New American Cyclopedia) (1859)
  • Inventer l'inconnu, textes et correspondance autour de la Commune, La Fabrique, 2008 

Engels

Portraits

Notes et références

  1. [1]
  2. Maximilien Rubel, Marx critique du marxisme, recueil, Payot, 1974, réédition en 2000
  3. Georges Labica, Mireille Delbraccio et al, 1997
  4. Tristram Hunt, 2009
  5. Le Manifeste volume 1 (éd. 1901)disponible sur Gallica; le volume 2 (éd. 1901)disponible sur Gallica
  6. [2]

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Friedrich Engels de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Friedrich Engels — Friedrich Engels, Fotograf George Lester ca. 1868[1] …   Deutsch Wikipedia

  • Friedrich Engels — Nombre Friedrich Eng …   Wikipedia Español

  • Friedrich Engels — fue un filósofo y revolucionario alemán (Barmen Elberfeld, actualmente Wuppertal, Renania, entonces parte de Prusia, 1820 Londres, 1895). Amigo y colaborador de Karl Marx, fue coautor con él de obras fundamentales para el nacimiento del… …   Enciclopedia Universal

  • Friedrich Engels — Infobox Philosopher region = Western Philosophy era = 19th century philosophy color = #B0C4DE image caption = Friedrich Engels name = Friedrich Engels birth = 28 November 1820 (Barmen, Prussia) death = death date and… …   Wikipedia

  • Friedrich Engels — The co founder of socialism, along with Karl Marx. Intelligent and well educated, Engels wrote and published numerous articles and books. His most well known book was The Communist Manifesto, written in collaboration with Marx and published in… …   Investment dictionary

  • Friedrich Engels — noun socialist who wrote the Communist Manifesto with Karl Marx in 1848 (1820 1895) • Syn: ↑Engels • Instance Hypernyms: ↑socialist …   Useful english dictionary

  • Friedrich Engels — n. (1820 1895) German philosopher and socialist, co authored the Communist Manifesto with Karl Marx …   English contemporary dictionary

  • Friedrich Engels (Fabrikant) — Friedrich Engels Grabmal auf dem …   Deutsch Wikipedia

  • Friedrich-Engels-Allee 142 — Das Wohnhaus Friedrich Engels Allee 142 ist ein denkmalschütztes Wohngebäude an der Wuppertaler Friedrich Engels Allee in Unterbarmen. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Friedrich-Engels-Gymnasium (Berlin) — Friedrich Engels Gymnasium Schulform Gymnasium Gründung 1905 Ort Berlin Reinickendorf …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.