Frederic Lenormand


Frederic Lenormand

Frédéric Lenormand

Frédéric Lenormand en Chine, été 2006

Frédéric Lenormand, né le 5 septembre 1964 à Paris IVe, est un romancier français.

Biographie

Fils d'un professeur de mathématiques à l'Université de Paris VIII et de la directrice du centre de documentation du Planning familial, Lenormand est aussi le petit-fils d'un collectionneur d'art japonais, si bien que son enfance baigna dans la culture, la littérature et les mythes asiatiques. Après un bac de langues en 1982 (il parle russe, anglais et italien), il poursuit ses études à l'Institut d'études politiques de Paris puis à la Sorbonne.

À Madrid, en 1988, il écrit cinq romans coup sur coup afin de cerner ses possibilités littéraires. L'un d'entre eux, Le songe d'Ursule, inspiré par le cycle de Carpaccio conservé au musée de l'Académie, lui vaut le prix Del Duca du jeune romancier.

En 1989, le montant du prix en poche, il va vivre à New York, où il écrit Les fous de Guernesey ou Les amateurs de littérature, publié par les éditions Robert-Laffont.

Dans les années 1990, il reçoit un certain nombre de prix, bourses et encouragements divers, dont la prestigieuse Bourse du Jeune Romancier de la Fondation Lagardère, le Prix Thyde-Monnier de la Société des Gens de Lettres, la bourse Villa Médicis Hors les Murs et le Prix François-Mauriac de l'Académie française.

Auteur de romans historiques exclusivement, il se spécialise dans le XVIIIe siècle, puis dans la Révolution, puis dans la Terreur, puis dans les maisons de santé transformées en prisons à cette époque. Ce parcours culmine avec la publication chez Fayard de deux ouvrages purement analytiques abordant des sujets peu traités, La pension Belhomme, sur les prisonniers de cette maison de fous, et Douze tyrans minuscules, sur les policiers qui les y enfermèrent. Afin de ne pas s'enfermer dans un domaine minuscule, il change son fusil d'épaule, glisse des policiers de la Terreur à ceux de la Chine ancienne, et donne une suite aux romans chinois de Robert van Gulik, décédé en 1967. Ce sera Les nouvelles enquêtes du juge Ti (Librairie Arthème Fayard).

La particularité de ces "nouvelles enquêtes" est de situer avec précision le juge Ti dans le contexte historique de la dynastie des Tang, qui marqua l'apogée de l'empire du Milieu. L'auteur se fonde pour cela sur les nombreux travaux parus dans le monde entier ces quarante dernières années, afin de restituer avec un soin méticuleux les mœurs, les usages et le raffinement de cette civilisation. L'intérêt de ces livres repose à la fois sur une intrigue criminelle à la Agatha Christie version asiatique, sur la personnalité d'un mandarin plein d'ironie face aux aléas de l'existence, et sur la reconstitution d'une culture chinoise diverse, inattendue et rayonnante.

On peut s'interroger sur la légitimité de reprendre un héros, sinon créé, du moins popularisé par un précédent écrivain. Force est de reconnaître que le résultat est original, personnel, qu'il renouvelle le thème du juge chinois adepte de Confucius, polygame et itinérant, et offre au lecteur un aperçu des Tang qu'il ne trouvera nulle part ailleurs, que ce soit sous la plume des écrivains chinois ou de leurs confrères occidentaux.

Les nouvelles enquêtes du juge Ti sont traduites en tchèque (Garamond), en espagnol (Ediciones Paidos Iberica), en portugais (Europress) et en bulgare (éditions Paradox).

Lenormand est parallèlement l'auteur de récits pour les enfants, dont le cycle de L'orphelin de la Bastille (éditions Milan), qui lui permet d'épancher sa passion pour la Révolution française.

Romans

Les nouvelles enquêtes du juge Ti;
  • Le château du lac Tchou-an
  • La nuit des juges
  • Petits meurtres entre moines
  • Le palais des courtisanes
  • Madame Ti mène l'enquête
  • Mort d'un cuisinier chinois
  • L'art délicat du deuil
  • Mort d'un maître de Go
  • Dix petits démons chinois
  • Médecine chinoise à l'usage des assassins
  • Guide de survie d'un juge en Chine
  • Panique sur la Grande Muraille
  • Le mystère du jardin chinois
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « Fr%C3%A9d%C3%A9ric Lenormand ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frederic Lenormand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Frédéric Lenormand — Pour les articles homonymes, voir Lenormand. Frédéric Lenormand 2011 Frédéric Lenormand, né le 5 septembre …   Wikipédia en Français

  • Lenormand — ist der Familienname folgender Personen: Frédéric Lenormand, französischer Schriftsteller Henri René Lenormand, französischer Dramatiker Louis Sébastien Lenormand, französischer Physiker und Erfinder Marie Anne Lenormand, französische Wahrsagerin …   Deutsch Wikipedia

  • Lenormand — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Frédéric Lenormand (1964), romancier français Gérard Lenorman (1945), chanteur français Henri René Lenormand (1882 1951), dramaturge français… …   Wikipédia en Français

  • Frédéric Henri Lenormand de Lourmel — Frédéric Henri Le Normand de Lourmel Frédéric Henri Le Normand de Lourmel (12 juillet 1811 7 novembre 1854), général de brigade, tué à la bataille d Inkerman. Statue du général Le Normand de Lourmel à Pontivy. Fils d’officier, Frédéric Henri Le… …   Wikipédia en Français

  • Élie Frédéric Forey — Naissance 10 janvier 1804 Paris Décès 20 juin 1872 (à 68 ans) Paris …   Wikipédia en Français

  • Elie Frederic Forey — Élie Frédéric Forey Élie Frédéric Forey Origine  France Grade …   Wikipédia en Français

  • Elie Frédéric Forey — Élie Frédéric Forey Élie Frédéric Forey Origine  France Grade …   Wikipédia en Français

  • Élie-Frédéric Forey — Origine  France Grade …   Wikipédia en Français

  • Gérard Lenormand — Gérard Lenorman Pour les articles homonymes, voir Lenormand. Gérard Lenorman est un auteur, compositeur, interprète né le 9 février 1945 (64 ans) à Bénouville (Calvados) de Madeleine Lenorman et de père allemand connu uniquement de… …   Wikipédia en Français

  • Juge Ti — Pour les articles homonymes, voir Juge et Ti. Le juge Ti est un personnage littéraire inspiré de Di Renjie (ou Ti Jen Tsié selon la translittération de l EFEO employée dans la traduction française des romans où il apparaît), une figure historique …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.