Frederic Beigbeder


Frederic Beigbeder

Frédéric Beigbeder

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beigbeder.
Frédéric Beigbeder
Frederic Beigbeder.jpg
Activité(s) critique littéraire, éditeur et écrivain français.
Naissance 21 septembre 1965
Neuilly-sur-Seine, France France
Langue d'écriture français
Genre(s) Roman, nouvelle

Frédéric Beigbeder (né le 21 septembre 1965 à Neuilly-sur-Seine) est un écrivain et critique littéraire français.

Sommaire

Biographie

Frédéric Beigbeder naît dans une famille d'origine béarnaise. Sa mère, Christine de Chasteigner de La Rocheposay, est traductrice littéraire (romans de Barbara Cartland, par exemple) et son père, Jean-Michel Beigbeder, est recruteur (« chasseur de têtes Â»). Son frère, Charles, est le fondateur de la société de courtage en ligne Selftrade, puis de la société Poweo.

En avril 1979, âgé alors de treize ans, il fait une apparition sur TF1, interviewé sur la science-fiction lors de l'émission Temps X des frères Igor et Grichka Bogdanoff.

Il effectue sa scolarité aux lycées Montaigne et Louis-le-Grand à Paris. Diplômé de Sciences Po Paris (section service public), il achève ses études par un DESS en marketing – publicité au Celsa.


En 1990, âgé de vingt-cinq ans, il publie son premier roman, Mémoires d'un jeune homme dérangé. Il devient ensuite concepteur-rédacteur dans l'agence de publicité CLM/BBDO tout en étant critique littéraire ou chroniqueur nocturne dans les magazines Elle, Paris Match, Voici ou encore VSD. Il fait également partie de l'équipe des critiques littéraires de l'émission Le Masque et la Plume et de Rive droite / Rive gauche sur la chaîne câblée Paris Première.

En mai 1991, il épouse Diane de Mac Mahon avant de divorcer en mars 1996[1].

Frédéric Beigbeder à Cracovie, en octobre 2004.

En 1994, paraît son deuxième roman, Vacances dans le coma puis, en 1997, L'amour dure trois ans, qui clôt la trilogie de Marc Marronnier. Suit un recueil de nouvelles chez Gallimard en 1999, Nouvelles sous ecstasy. L'année suivante, Beigbeder est licencié pour faute grave de chez Young & Rubicam, peu après la parution de son roman satirique 99 francs (depuis réintitulé 14,99 € puis 6,20 €) qui se vend à 380 000 exemplaires[réf. nécessaire], roman qui épingle les travers de la publicité. Le roman est adapté au cinéma par Jan Kounen, dans un film sorti le 26 septembre 2007. L'écrivain, qui a participé activement à l'écriture du film et au tournage, y joue également un petit rôle.

Entre-temps, Frédéric Beigbeder obtient sa propre émission littéraire, Des livres et moi, sur Paris Première. En 2002, durant la campagne présidentielle, il s'occupe de la campagne médiatique du candidat du Parti communiste, Robert Hue. La même année, il accepte de co-animer avec Jonathan Lambert une émission quotidienne d'access prime-time sur Canal+, l'Hypershow, qui compte moins de 500 000 téléspectateurs en moyenne et dure moins de trois mois[2].

En 1999 naît sa fille Chloé de son union avec Delphine Vallette.

En janvier 2003, Flammarion propose à l'écrivain de passer « de l'autre côté du miroir Â» et de devenir éditeur. Le premier roman qu'il choisit s'appelle Une fièvre impossible à négocier de Lola Lafon, sur son engagement alter-mondialiste et son appartenance au groupe anarchiste des « Black Blocs Â». En trois ans, il publie environ vingt-cinq livres pour le compte de Flammarion, avant de quitter ses fonctions en 2006.

Son roman Windows on the World, qui se déroule dans les tours jumelles du World Trade Center durant les attentats du 11 septembre 2001, reçoit le prix Interallié en 2003, et sa traduction anglaise (par Frank Wynne) est récompensée de l'Independent Foreign Fiction Award en 2005. Il publie en 2005 L'Égoïste romantique et, en 2007, Au secours pardon (suite des aventures d'Octave, le héros de 99 francs).

Entre septembre 2005 et mai 2007, il est chroniqueur dans Le Grand Journal, présenté par Michel Denisot.

Frédéric Beigbeder est également animateur de l'émission hebdomadaire de critique littéraire et cinématographique Le Cercle sur Canal+ Cinéma et est par ailleurs chroniqueur à Lire et intervieweur pour GQ.

En 2008 à Paris, une patrouille de police aperçoit deux individus penchés sur le capot d'une voiture. C'est Frédéric Beigbeder et un ami. Ils sont arrêtés pour possession et consommation de drogue (cocaïne) sur la voie publique et relaxés le surlendemain[3]. Cet épisode sera à l'origine d'une polémique impliquant le procureur de la République de Paris : Jean-Claude Marin est, en effet, placé « en détention non provisoire Â» au chapitre 27 du Roman français de Frédéric Beigbeder, paru le 18 août 2009 chez Grasset. Invoquant la peur des conséquences judiciaires, l'éditeur demande à l'écrivain de retirer certains passages du livre[4],[5]. A la grande surprise de ses admirateurs et lecteurs, il obéit à son éditeur plutôt que d'affronter la justice, pratiquant ainsi une auto-censure peu flatteuse et en totale contradiction avec une liberté de ton pourtant affichée ostensiblement...

Frédéric Beigbeder fonde le Prix de Flore en 1994 et préside son jury depuis lors. Ce prix a couronné notamment Michel Houellebecq, Virginie Despentes, Amélie Nothomb, Christine Angot et Guillaume Dustan. Il crée également le Prix Sade en 2001 avec Lionel Aracil et siège dans le jury du Prix Décembre.

Œuvres

Romans

Nouvelle

Essai

Entretien

Bandes dessinées

Cinéma

Frédéric Beigbeder est le co-auteur avec Jean-Marie Périer de L'Attrape-Salinger, documentaire sur J. D. Salinger. Il joue son propre rôle dans Les ruses de Frédéric (2007), moyen-métrage de Louis Skorecki et fait également des apparitions dans Comme t'y es belle ! de Lisa Azuelos, Tu vas rire, mais je te quitte de Philippe Harel et La Personne aux deux personnes de Nicolas & Bruno, ainsi que dans le film pornographique La Fille du batelier de Patrice Cabanel.

Il apparaît à plusieurs reprises dans 99 francs.

Références

Voir aussi

Bibliographie

  • Léo Scheer, Frédéric Beigbeder, écrivain d'aujourd'hui
  • Alain-Philippe Durand, Frédéric Beigbeder et ses doubles

Lien externe

Commons-logo.svg

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la télévision Portail de la télévision
Ce document provient de « Fr%C3%A9d%C3%A9ric Beigbeder ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frederic Beigbeder de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Frederic Beigbeder — Frédéric Beigbeder, Krakau (Polen), 2004 Frédéric Beigbeder [fʀedeˈʀik bɛgbeˈde] (* 21. September 1965 in Neuilly sur Seine) ist ein französischer Schriftsteller. Beigbeder studierte Politikwissenschaft und arbeitete zehn Jahre als Texter in… …   Deutsch Wikipedia

  • Frédéric Beigbeder — bei den 60. Filmfestspielen von Cannes (2007) Frédéric Beigbeder [fʀedeˈʀik bɛgbeˈde] (* 21. September 1965 in Neuilly sur Seine) ist ein französischer Schriftsteller. Frédéric Beigbeder wurde 19 …   Deutsch Wikipedia

  • Frédéric Beigbeder — (born September 21 1965) is a French writer, commentator, literary critic and pundit.BiographyHe was born into a privileged family in Neuilly sur Seine. His mother, Christine de Chasteigner, is a translator of mawkish novels (Barbara Cartland et… …   Wikipedia

  • Frédéric Beigbeder — Frédéric Beigbeder, Cracovia (Polonia), 23 de octubre de 2004. Frédéric Beigbeder (Neuilly sur Seine, 21 de septiembre de 1965) es un escritor, crítico y comentarista francés. Hijo de Christine de Chasteigner, traductora de novelas, y Jean Michel …   Wikipedia Español

  • Frédéric Beigbeder — Pour les articles homonymes, voir Beigbeder. Frédéric Beigbeder …   Wikipédia en Français

  • Beigbeder — ist der Familienname von: Frédéric Beigbeder (* 1965), französischer Schriftsteller Juan Beigbeder (1888–1957), spanischer Außenminister Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort b …   Deutsch Wikipedia

  • Frédéric — ist die französische Form von Friedrich und der Vorname folgender Personen: Frédéric Amorison (* 1978), belgischer Radrennfahrer Frédéric von Anhalt (* 1943 oder 1946), Adoptivsohn von Marie Auguste, Prinzessin von Anhalt Frédéric Back (* 1924),… …   Deutsch Wikipedia

  • Frederic Bonnaud — Frédéric Bonnaud Pour les articles homonymes, voir Bonnaud (homonymie). Frédéric Bonnaud (né en 1967) est un journaliste français et animateur de radio à la voix haut perchée et au rythme haletant . Il est le fils de l historien Robert Bonnaud.… …   Wikipédia en Français

  • Beigbeder — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Charles Beigbeder (1964 ), le créateur de la société Poweo ; Frédéric Beigbeder (1965 ), un écrivain et animateur de télévision… …   Wikipédia en Français

  • Frédéric — Infobox Given Name Revised name = Frédéric imagesize= caption= pronunciation= gender = meaning = region = origin = related names = footnotes = Frédéric and Frédérick are the French versions of the common male given name Frederick. They may refer… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.