François Dollier de Casson

François Dollier de Casson en 1681

François Dollier de Casson (Casson, 1636 - Montréal, 1701) est un militaire, explorateur, Sulpicien chargé de développer la Nouvelle-France. Il est considéré comme le second fondateur de Montréal et a écrit la première histoire de la ville.

Sommaire

Biographie

François Dollier naquit en 1636, à Grand Fougeray en Haute-Bretagne d'une famille de la petite noblesse bourgeoise et militaire. Ses parents sont : Claude de Casson, sieur de la Devorais et Françoise d'Escaillon.

Il commença à 16 ans une carrière militaire avec le maréchal de Turenne. À 21 ans, en 1657, il entre chez les Sulpiciens comme séminariste. Devenu prêtre, il est envoyé près de dix ans plus tard comme missionnaire au Canada.

Période missionnaire

L'hiver 1666-67 est une dure initiation alors qu'Alexandre de Prouville de Tracy mène une expédition contre les Agniers (Mohawks). Il est envoyé la même année au fort Sainte-Anne du lac Champlain. L'année suivante, il fut chargé de la cure des Trois-Rivières, l'espace d'un an.

Décidé d'apprendre la langue algonquine, il se rend aux Grands Lacs avec René Bréhant de Galinée en juin 1669. Il revient par la rivière des Outaouais et arrive à Ville-Marie en juin 1670.

Supérieur des Sulpiciens à Ville-Marie

Plan des rues de Ville-Marie en 1672 par François Dollier de Casson, supérieur des Sulpiciens, seigneurs de l'île de Montréal.

Les Sulpiciens, possesseurs de la Seigneurie de Montréal depuis 1663, demandèrent à Dollier de Casson de devenir supérieur en 1671. Il s'engagea avec énergie. Avec l'aide de Bénigne Basset, arpenteur, il fit le premier tracé des rues.

Les Sulpiciens décidèrent la construction d'une église et M. Dollier en fit le plan. (Cette première église Notre-Dame servira de 1678 à 1829.)

Entre 1672 et 1674, il écrivit son Histoire du Montréal.

Tombé malade en 1674, il part retrouver l'air de son pays natal séjournant quatre ans au château de Casson.

Désirant revenir à Ville-Marie, il repart au printemps de 1678. En 1680, il songe à créer un canal : le canal de Lachine. On commence les travaux mais les difficultés amènent l'arrêt de l'entreprise.

En 1685, il se mit à ériger le vieux séminaire de la rue Notre-Dame.

Il meurt le 27 septembre 1701.

Extrait de son Histoire du Montréal

« Monsieur de Montmagny, ayant donc l'esprit imbu de la sorte, dit à Mr de Maison Neufve dans sa première visite : "Vous savez que la guerre a recommencé avec les Yroquois, qu'ils nous l'ont déclarée au lac Saint-Pierre ce mois dernier, qu'ils ont rompu la paix d'une façon qui les fait voir plus animés que jamais. Il n'y a pas d'apparence que vous songiez à vous mettre dans un lieu si éloigné. Il faut changer de délibération. Si vous voulez, on vous donnera l'île d'Orléans. Au reste, la saison serait trop avancée pour monter jusques à l'île du Montréal, quand vous en auriez la pensée". À ces paroles, Mr de Maison Neufve lui répondit en homme de cœur et du métier : "Mr, ce que vous me dîtes serait bon si on m'avait envoyé pour délibérer et choisir un poste, mais, ayant été déterminé par la Compagnie qui m'envoie que j'irais au Montréal, il est de mon honneur et vous trouverez bon que j'y monte pour y commencer une colonie, quand tous les arbres de cette île se devraient changer en autant d'Iroquois. Quant à la saison, puisqu'elle est trop tardive, vous agréez que je me contente avant l'hiver d'aller reconnaître le poste avec les plus lestes de mes gens, afin de voir le lieu où je me pourrai camper avec tout mon monde, le printemps prochain."»

(Depuis l'an de N.-S. 1640 jusques à l'an 1641)

Bibliographie

Œuvre

Restée à l'état de manuscrit, conservée à Paris, son Histoire du Montréal a finalement été publiée. Il existe plusieurs versions.

  • Histoire du Montréal, Nouvelle édition critique par Marcel Trudel et Marie Baboyant, Hurtubise HMH, Cahiers du Québec, Collection documents d'histoire, Montréal, 1992, 342 p.
  • Histoire du Montréal, 1640-1672, Eusèbe Sénécal, Montréal, 1871. Édition conforme au manuscrit de Paris.
  • A History of Montreal 1640-1672. Translated and Edited With a Life of the Author By Ralph Flentey, London: J. M. Dents & Sons, 1928

Références

  • Marie Baboyant, Une mise à jour de l'histoire du Montréal de François Dollier de Casson (1672), dans Les Origines de Montréal, Actes du colloque organisé par la Société historique de Montréal, Leméac, Montréal, 1993.
  • Les Bretons en Amérique française 1504-2004, Éditions les Portes du large, de Marcel Fournier, président de la société généalogique franco-canadienne

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article François Dollier de Casson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francois Dollier de Casson — François Dollier de Casson François Dollier de Casson en 1681 François Dollier de Casson (Casson, 1636 Montréal, 1701) est un militaire, explorateur, Sulpicien chargé de développer la Nouvelle France. Il est considéré comme le second fondateur de …   Wikipédia en Français

  • Francois Dollier de Casson —     François Dollier de Casson     † Catholic Encyclopedia ► François Dollier de Casson     Fourth superior of Saint Sulpice, Montreal, Canada, b. near Nantes, France, 1636; d. in 1701. He was first a soldier and served as a captain under Marshal …   Catholic encyclopedia

  • François Dollier de Casson — François Dollier de Casson, (1636 ndash; 27 September 1701), was born in France into a wealthy bourgeois and military family. He began his adult life in the army which he left after three years to continue his studies and become a priest.After… …   Wikipedia

  • Dollier de Casson — François Dollier de Casson François Dollier de Casson en 1681 François Dollier de Casson (Casson, 1636 Montréal, 1701) est un militaire, explorateur, Sulpicien chargé de développer la Nouvelle France. Il est considéré comme le second fondateur de …   Wikipédia en Français

  • Casson, François Dollier de — • Fourth superior of Saint Sulpice, Montreal, Canada, b. near Nantes, France, 1636; d. in 1701 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Francois Vachon de Belmont — François Vachon de Belmont François Vachon de Belmont en 1725 …   Wikipédia en Français

  • François Vachon de Belmont — en 1725 Plan de Montréal dessiné par François Vachon de Belmont en 1702. On peut distinguer quelques côtes …   Wikipédia en Français

  • François de Salignac de la Mothe-Fénelon — (1641 ndash; 1679), was a Sulpician missionary in New France. He was the half brother of François Fénelon, Archbishop of Cambrai and ten years older.Little is known of François in his early years until he left for the missions of New France in… …   Wikipedia

  • François Bailly — (1630? 1690) was a French mason, architect and official who a was prominent citizen in Montreal. Born in France, he came to Canada in 1659 under contract with the Abbé Queylus. He formed partnerships first with Urbain Brossard then with Michel… …   Wikipedia

  • Casson — 47° 23′ 12″ N 1° 33′ 30″ W / 47.3866666667, 1.55833333333 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.