Francois Beroalde de Verville

ÔĽŅ
Francois Beroalde de Verville

François Béroalde de Verville

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beroalde.

Fran√ßois B√©roalde de Verville est un √©crivain fran√ßais n√© le 15 avril 1556 √† Paris et mort en octobre 1626. Il est l'auteur du Moyen de parvenir.

Sommaire

Biographie

Fran√ßois B√©roalde de Verville √©tait le fils de Mathieu Brouard, dit B√©roalde, th√©ologien et √©crivain fran√ßais, et de Marie Bletz, la ni√®ce du th√©ologien Fran√ßois Vatable. Son p√®re, apr√®s avoir √©t√© √©v√™que, avait embrass√© le calvinisme. Son enfance se d√©roule sans faits notables jusqu'en 1562 o√Ļ, alors que la famille fuit les massacres religieux de Paris, sa m√®re meurt de la peste. La famille reste en France jusqu'√† la Saint Barth√©lemy, en 1573, avant de fuir pour Gen√®ve. L√†, Mathieu B√©roalde, devenu ministre de l'√Čvangile, tient une pension o√Ļ il dispense une √©ducation √† la fois religieuse et humaniste, avec notamment pour √©l√®ves Pierre de L'Estoile et Agrippa d‚ÄôAubign√©. Ce milieu sera tr√®s favorable √† l'√©veil culturel de Fran√ßois B√©roalde, qui part ensuite √† B√Ęle o√Ļ il apprend l‚Äôhorlogerie et l‚Äôorf√®vrerie. Il √©tudie ensuite la m√©decine, et on suppose que c'est √©galement √† cette p√©riode de sa vie qu'il s'initie √† l'alchimie.

√Ä la mort de son p√®re, le 15 juillet 1576, il d√©cide, √† 27 ans, de retourner √† Paris. Renon√ßant √† tout son h√©ritage au profit de ses deux sŇďurs Anne et Ren√©e, il fr√©quente alors le cercle de Pierre de l'Estoile, audiencier √† la chancellerie, et se convertit au catholicisme. Il publie son premier ouvrage : Appr√©hensions spirituelles.

En 1589, il suit Henri III, chass√© par la Ligue, dans son exil √† Tours. N'ayant plus de m√©c√®nes il survit en traduisant des ouvrages dont La Constance de Juste Lipse et une partie de La Diane de Montemayor. Sa fid√©lit√© au roi lui vaut le titre de chanoine de la cath√©drale Saint-Gatien le 5 novembre 1595. Sa s√©curit√© financi√®re √©tant assur√©e, il va commencer √† produire la majorit√© de son Ňďuvre. En 1600, il √©crit la Serodokimasie, √† la demande du roi Henri IV, et devient tr√®s proche du cercle des m√©decins paracelsiens qui l'entourent.

Il écrit ensuite plusieurs ouvrages, dont le plus connu reste en 1617 Le Moyen de parvenir, avant de décéder en octobre 1626.

Alchimiste ?

Selon Claude Gagnon, il serait l'auteur du fameux livre alchimique sur Nicolas Flamel, le Livre des figures hiéroglyphiques [1] [2].[1] Du coup, ce dernier texte, essentiel dans l'histoire de l'alchimie, ne daterait pas de 1399, mais de 1590 environ, vu son style.

Ňíuvres

Commons-logo.svg

Le Moyen de parvenir (1617)

Le plus connu des ouvrages de François Béroalde est son Moyen de parvenir, imprimé en sous le titre de Salmigondis, ainsi que sous celui de Coupe-cu de la Mélancolie, ou Vénus en belle humeur.[2]

√Čditions

  1. François Béroalde de Verville, François Brouart, dit de la sagesse. Livre premier imprimé en 1593, à Tours chez Jamet Mettayer
  2. édition originale sans date, in-24, de 459 p., que Niceron croit des Elzevirs.
  3. sans date, in-12, de 547 p. : suivant M. Brunet, c'est celle-ci que les curieux ajoutent √† la collection des Elzevirs, et il y en a des exemplaires sous le titre de Salmigondis, √† Chinon, de l'imprimerie de Rabelais, l'ann√©e pantagru√©line, in-12, 2 vol. de 544 p., avec la dissertation de la Monnaie sur l'auteur de cet ouvrage. Cette dissertation a √©t√© r√©imprim√©e dans les √©ditions suivantes.
  4. Les éditions de 1732, 2 vol. in 16. et de 1757 (Paris, Grangé, 1757), 2 vol. in-12.
  5. L'ouvrage a été plusieurs fois réimprimé, notamment en 1841 dans une version commentée par le bibliophile Paul L. Jacob.

Autres Ňďuvres

Le tableau des riches inventions (1600)
Le voyage des princes fortunés (1612)

La plupart ont été réunies sous le titre d'Appréhensions spirituelles, Paris, Timoth. Jouan, 1585, in-12.[3]

B√©roalde de Verville a laiss√© des ouvrages vari√©s : des romans, des trait√©s de morale et de philosophie, des m√©langes, un trait√© sur les vers √† soie et de la po√©sie. Ses Souspirs amoureux t√©moignent de son talent de po√®te.

On trouvera une liste assez exacte des autres écrits de Béroalde dans le t. 54 des Mémoires de Jean-Pierre Niceron.

Son testament mentionne un ouvrage jamais publié nommé De la physique et qui est aujourd'hui perdu. La Croix du Maine lui attribue également deux tragédies françaises sans en indiquer le sujet.

√Čditions modernes

Ňíuvres disponibles

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Claude Gagnon, "D√©couverte de l'identit√© de l'auteur r√©el du 'Livre des figures hi√©roglyphiques', revue Anagrom. Sorcellerie, alchimie, astrologie, Maisonneuve et Larose, n¬į 7-8, 1976 p. 106.
  2. ‚ÜĎ Cet ouvrage est signal√© au XIXe si√®cle par le Dictionnaire Bouillet comme une satire piquante de la vie humaine, √©crite dans le style de Rabelais. Pour la Biographie universelle, il y a des contes agr√©ables dans ce livre ; mais on y en trouve un plus grand nombre d'obsc√®nes et de bouffons on y remarque aussi une grande libert√© en mati√®re de religion, et cela a donn√© lieu de penser que B√©roalde n'√©tait pas catholique de bonne foi.
  3. ‚ÜĎ On trouve dans ce recueil un po√®me intitul√© l' Id√©e de la r√©publique, imitation de l' Utopie de Thomas Morus, ainsi que celle de l' Hynerotomachia F. Colonna, ouvrage connu sous le titre de Songe de Polyphile

Sources partielles

  • ¬ę Fran√ßois B√©roalde de Verville ¬Ľ, dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d‚Äôhistoire et de g√©ographie, 1878 [d√©tail des √©ditions]  (Wikisource)
  • ¬ę Fran√ßois B√©roalde de Verville ¬Ľ, dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphab√©tique de la vie publique et priv√©e de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et litt√©rateurs fran√ßais ou √©trangers, 2e √©dition, 1843-1865 [d√©tail de l‚Äô√©dition]

Liens externes

  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de la po√©sie Portail de la po√©sie
Ce document provient de ¬ę Fran%C3%A7ois B%C3%A9roalde de Verville ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francois Beroalde de Verville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fran√ßois B√©roalde De Verville ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Beroalde. Fran√ßois B√©roalde de Verville est un √©crivain fran√ßais n√© le 15 avril 1556 √† Paris et mort en octobre 1626. Il est l auteur du Moyen de parvenir. Sommaire 1 Biographie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Fran√ßois b√©roalde de verville ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Beroalde. Fran√ßois B√©roalde de Verville est un √©crivain fran√ßais n√© le 15 avril 1556 √† Paris et mort en octobre 1626. Il est l auteur du Moyen de parvenir. Sommaire 1 Biographie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Fran√ßois B√©roalde de Verville ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Beroalde et Brouard. Fran√ßois B√©roalde de Verville de son vrai nom Fran√ßois Vatable Brouard, n√© le 15 avril 1556 √† Paris et mort en octobre 1626 √† Tours, est un √©crivain fran√ßais, auteur du Moyen… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Fran√ßois B√©roalde de Verville ‚ÄĒ Leben, Werk, Siehe englischer Artikel Sargoth¬Ņ!¬Ī 13:21, 30. Jan. 2008 (CET) Fran√ßois B√©roalde de Verville (* 27. April 1556 in Paris; ‚Ć zwischen dem 19. und 26. Oktober 1626) war ein franz√∂sischer Renaissance Schriftsteller, Dichter und… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Fran√ßois B√©roalde de Verville ‚ÄĒ French literature By category French literary history Medieval 16th century  ‚Ķ   Wikipedia

  • B√©roalde de Verville ‚ÄĒ Fran√ßois B√©roalde de Verville Pour les articles homonymes, voir Beroalde. Fran√ßois B√©roalde de Verville est un √©crivain fran√ßais n√© le 15 avril 1556 √† Paris et mort en octobre 1626. Il est l auteur du Moyen de parvenir. Sommaire 1… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • B√©roalde de Verville ‚ÄĒ In diesem Artikel oder Abschnitt¬†fehlen wichtige Informationen. Du kannst Wikipedia helfen, indem du sie recherchierst und einf√ľgst ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • B√ČROALDE DE VERVILLE ‚ÄĒ FRAN√áOIS BROUARD dit (1556 env. 1629) Connu surtout comme l‚Äôauteur pr√©sum√© d‚Äôun livre qui a obtenu un succ√®s durable, le Moyen de parvenir , B√©roalde de Verville a par ailleurs publi√© des ouvrages nombreux et vari√©s, injustement m√©pris√©s. Il est… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • B√©roalde de Verville ‚ÄĒ (spr. w√§rwil ), Fran√ßois, franz. Schriftsteller, geb. 1558 in Paris, gest. 1612 in Tours, Sohn eines zum Protestantismus √ľbergetretenen Bischofs, trat sp√§ter zum Katholizismus zur√ľck. Von seinen zahlreichen Schriften in Prosa und Versen ist die… ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Fran√ßois Le Proust du Ronday ‚ÄĒ Blason des Le Proust de Loudun. Fran√ßois Le Proust du Ronday est n√© le 17 ao√Ľt 1548 √† Loudun et mort le 16 juin 1615 √† Loudun. Fran√ßois Le Proust du Ronday est issu d une famille de jurisconsultes fran√ßais protestants de Loudun. Avocat au… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.