Francesco Algarotti


Francesco Algarotti
Francesco Algarotti

Le comte Francesco Algarotti est un écrivain italien, né le 11 décembre 1712 à Venise et mort le 3 mai 1764 à Pise.

Il étudie à Rome et à Bologne. À vingt ans, il se rend à Paris où il se lie d’amitié avec Voltaire (1694-1778) qui le surnomme « le cher cygne de Padoue ». Il fait paraître, à Naples en 1737, un ouvrage de vulgarisation de l’optique de Sir Isaac Newton (1643-1727), Neutonianismo per le dame (Le Newtonianisme pour les dames), qui connaît un grand succès[1] en Europe. Ce livre marque le début de la littérature de vulgarisation dédiée aux femmes.

Il rencontre l'écrivaine Mary Wortley Montagu en Angleterre en 1738 qui le poursuit de ses assiduités sans succès plusieurs années durant.

Il part ensuite visiter la Russie où il rencontre Frédéric le Grand (1712-1786) qui le fait comte de Prusse en 1740 et chambellan de la cour en 1747. On rapporte que les deux hommes ont été amants. Il retourne en Italie et s’installe d’abord dans sa ville natale, Venise, puis à Pise, où il décède. Frédéric le Grand fera ériger à sa mémoire un monument sur le Campo Santo de Pise.

Ses connaissances dans les arts et en musique sont renommées. Son œuvre la plus célèbre est Saggi sopra le belle arti, un essai sur l’art. Francesco Algarotti est devenu membre de la Royal Society le 8 juillet 1736.

Notes et références

  1. Il est réédité en italien en 1738, 1739 et 1746. Il est traduit en français en 1738 sous le titre de Le Newtonianisme pour les dames et en anglais en 1739 sous le titre de Theory of Light and Colours et sera réédité en 1742 et en 1745.

Sources

  1. Éric Sartori, Histoire des femmes scientifiques de l’Antiquité au XXe siècle, Plon, Paris, 2006, 443 p. (ISBN 2-259-20288-8)

Hommages

  • Son monument funéraire au Camposanto di Pisa.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francesco Algarotti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francesco Algarotti — Francesco Algarotti …   Deutsch Wikipedia

  • Francesco Algarotti — Francesco Algarotti …   Wikipedia Español

  • Francesco Algarotti — Infobox Person name = PAGENAME |thumb image size = 200px caption = Tomb of Algarotti in Camposanto di Pisa birth name = birth date = 11 December, 1712 birth place = death date = 3 May, 1764 death place = death cause = resting place = resting… …   Wikipedia

  • ALGAROTTI (F.) — ALGAROTTI FRANCESCO (1712 1764) Né à Venise d’une famille de riches commerçants (le titre de comte lui fut donné par le roi de Prusse), Francesco Algarotti incarne les tendances culturelles d’une classe qui aspire à l’hégémonie. Des études… …   Encyclopédie Universelle

  • Francesco — may refer to:* Francesco Sforza, (1401 1466), Italian condottiero and Duke of Milan * Francesco Berni, (1497 1536), Italian writer; * Antonio Francesco Grazzini, (1503 1584) Italian writer; * Francesco Primaticcio, 1504 1570) Italian painter,… …   Wikipedia

  • Francesco Pavona — Amor tröstet die verwundete Venus, Pastellgemälde im Schloss Wörlitz …   Deutsch Wikipedia

  • Algarotti — Algarotti, Francesco, Graf v. A., geb. zu Venedig 1712, studirte zu Bologna, Padua etc., lebte in Paris, machte eine Reise nach Rußland u. lernte auf der Rückkehr von dort 1739 Friedrich den Gr. kennen, ward 1747 dessen Kammerherr u. von ihm zum… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Algarotti — Algarotti, Francesco, Graf, ital. Schriftsteller und vielseitiger Gelehrter, geb. 11. Dez. 1712 in Venedig, gest. 3. Mai 1764 in Pisa, trat schon in einem Alter von 20 Jahren als ein Kenner der schönen Wissenschaften wie der Anatomie und Physik… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Algarotti — Algarotti, Francesco, Graf, geb. zu Venedig 1711, studierte die mathematischen u. physikalischen Wissenschaften, bildete sich aber zugleich zum Kunstkenner u. Künstler u. versuchte sich auch poetisch. Er schrieb schön u. klar u. wurde dadurch ein …   Herders Conversations-Lexikon

  • Algarotti, Francesco — ▪ Italian art connoisseur born Dec. 11, 1712, Venice [Italy] died May 3, 1764, Pisa  connoisseur of the arts and sciences, esteemed by the philosophers of the Enlightenment for his wide knowledge and elegant presentation of advanced ideas.… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.