Aile en W

Aile en mouette

Mouette montrant la forme d'aile reproduite sur certains avions.

L'aile en mouette est une aile d'avion qui au lieu d'être droite comporte une « brisure » : l'aile est montante entre le fuselage et la brisure. Elle est parallèle au sol ou légèrement descendante après la brisure.

Le nom lui a été donné en raison de sa ressemblance avec celles des oiseaux du même nom.

Sommaire

Planeurs

Planeur DFS Habicht.

La première apparition d'aile en mouette date de 1921 sur le planeur Weltensegler. Mais après l'accident d'avion qui a tué le pilote, le concept a été abandonné.

Elle est réapparu en 1930 sur le planeur de record Fafnir d'Alexander Lippisch. Ce profil devait apporter une meilleure portance et une amélioration de la stabilité en virage.

Mais son succès a été surtout esthétique. L'aile en mouette a été utilisée pour tous les planeurs de hautes performances jusque dans les années 1950.

Planeurs avec ailes en mouette :

  • DFS Habicht
  • DFS REIHER
  • Schempp-Hirth Minimoa
  • DFS Kranich
  • Rhoensperper
  • Lippisch Fafnir
  • Weltensegler

Hydravions

Hydravion Beriev Be-12 avec ailes en profil d'aile en mouette
Martin PSM-5 Marlin
Martin PBM-3 Mariner

L'aile en mouette a été développée sur les hydravions au début des années 1930 avec l'augmentation de la puissance des moteurs et celle du diamètre des hélices. En effet, Elle permettait d'installer les moteurs plus haut, à plus grande distance de l'eau et donc avec la possibilité d'installer des hélices de grand diamètre. L'alternative étant de placer le moteur sur un pylône.

Le premier hydravion avec aile en mouette a été le Short Knuckleduster qui a volé en 1933.

On trouve cette configuration sur le Dornier Do 26, un avion de transport rapide qui a volé en 1938 et dont 6 exemplaires ont été construits.

Ainsi que sur les PBM Mariner et P5M Marlin, des avions de patrouille maritime de l'US Navy.

L'apparition d'avions à long rayon d'actions a rendu obsolète les hydravions dans les années 1950.

On trouve encore l'aile en mouette sur certains modèles d'après-guerre, comme le Beriev Be-12 Chaika (dont le nom signifie « mouette » en russe).

Hydravions avec ailes en mouette :

Avions classiques

Westland Lysander Mk III utilisé pour des missions en France occupée pendant la Seconde Guerre Mondiale

L'aile en mouette est apparue à la fin des années 1920, avec le PZL P.1 conçu par avec l'inventeur polonais Zygmunt Pulawskien 1928.

La configuration a été d'ailleurs été appelée « Aile Pulawsky » ou « Aile polonaise ».

Elle a été choisie pour améliorer la visibilité offerte au pilote avec une aile haute qui par sa structure pouvait être plus fine à l'emplanture dans le fuselage.

Elle a été utilisée sur les chasseurs tels que le polonais PZL P.11 et le russe Polikarpov I-15 ainsi que sur d'autres avions comme l'avion d'observation britannique Westland Lysander.

Avions terrestres avec ailes en mouette :

Aile en mouette inversée

Junkers Ju 87B Stuka
F4U-1 appontant sur le USS Bunker Hill

De façon paradoxale, cette configuration a le même objectif que l'aile en mouette, à savoir l'installation d'hélice de grand diamètre sur des moteurs très puissants.

L'aile en mouette était adaptée aux avions bimoteurs avec des moteurs à grandes hélices installés sur chacune des ailes en un point élevé.
L'aile en mouette inversée permettait d'installer des moteurs avec de grandes hélices sur des monomoteurs où le moteur est installé à l'avant du fuselage. En surhaussant le moteur, elle évitait des trains d'atterrissage hauts sur pattes donc lourds, complexes et fragiles.

Cette configuration fut installée sur deux avions majeurs de la Seconde Guerre Mondiale :

  • L'avion allemand d'attaque en piqué Junkers Ju-87 Stuka. La situation surhaussée de l'hélice facilitait aussi le largage de la bombe lors du piqué où un bras mobile évitait à la bombe de heurter l'hélice.
Cette configuration procurait aussi un avantage aérodynamique après un piqué au moment de la ressource.
  • Le chasseur américain Chance Vought F4U Corsair prévu dès sa conception comme chasseur embarqué sur porte avions (où l'appontage met le train d'atterrissage à rude épreuve) et qui fut équipé du moteur à hélices le plus puissant de tous les chasseurs américains de la Seconde Guerre Mondiale.
Cette configuration permettait aussi au train d'atterrissage de se rétracter vers l'arrière et non sur le côté dans l'aile. Cela libérait donc de la place pour l'emport d'armes supplémentaires.

Liens externes

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « Aile en mouette#Aile en mouette invers.C3.A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aile en W de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aile — aile …   Dictionnaire des rimes

  • aile — [ ɛl ] n. f. • XVe; ele XIIe; lat. ala I ♦ 1 ♦ Chacun des organes du vol chez les oiseaux (une paire), les chauves souris (une paire), les insectes (généralement deux paires : élytres). Plumes des ailes de l oiseau (⇒ alaire) . Coup, battement d… …   Encyclopédie Universelle

  • ailé — aile [ ɛl ] n. f. • XVe; ele XIIe; lat. ala I ♦ 1 ♦ Chacun des organes du vol chez les oiseaux (une paire), les chauves souris (une paire), les insectes (généralement deux paires : élytres). Plumes des ailes de l oiseau (⇒ alaire) . Coup,… …   Encyclopédie Universelle

  • aile — AILE. s. f. Partie de l oiseau, par le moyen de laquelle il se leve & se soustient dans l air. Une aile forte, une aile roide. une aile rompuë. deployer, estendre les ailes. voler à tire d aile. C est voler en longueur. Battre des ailes. cet… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Aile VI — Gréement Marconi Débuts 1927 Longueur hors tout 14,47 m Longueur de coque 13,90 m (9,66 m à la flottaison) Maître bau 2,74 m Tirant d eau 1,90 m Voilure …   Wikipédia en Français

  • aile — d oyseau, ou d autre beste qui vole, Ala, alae. Les ailes d une armée, Alae, alarum. cornua. Liu. lib. 22. Aile, ou Qui a des ailes, Alatus, Aliger. Ayans deux ailes, Bipennis. Qui sont és ailes d une armée, Equites alarij. Rongner les ailes,… …   Thresor de la langue françoyse

  • ailé — ailé, ée (é ou è lé, lée) adj. 1°   Qui a des ailes. •   Les chants mystérieux du peuple ailé des airs, M. J. CH. Oedipe roi, IV, 3. 2°   Se dit de certains animaux à qui il n est pas ordinaire d avoir des ailes. Des poissons ailés. Pégase,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AILE — Saltar a navegación, búsqueda AILE アイル es una banda Visual Kei indie que comenzó en 2001. A veces catalogada como Oshare kei, su sonido es una mezcla de melodías bright pop y hard rock. Ha tenido muchos cambios de integrantes, separaciones y… …   Wikipedia Español

  • ailé — AILÉ, ÉE. adj. Qui a des ailes. Il ne se dit guère que De certains animaux à qui il n est pas ordinaire d avoir des ailes. Des serpens ailés. Des poissons ailés. Un cheval ailé. [b]f♛/b] On représente ordinairement Un foudre ailé, pour Symbole de …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Aile — アイル es una banda Visual Kei indie que comenzó en 2001. A veces catalogada como Oshare kei, su sonido es una mezcla de melodías bright pop y hard rock. Ha tenido muchos cambios de integrantes, separaciones y reformaciones, su música se ha… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.