Fortunee Briquet


Fortunee Briquet

Fortunée Briquet

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Briquet (homonymie).
Fortunée Briquet (gravure de 1804)

Marguerite-UrsuIe-Fortunée Briquet, née Bernier le 26 juin 1782 à Niort où elle est morte le 14 mai 1815 à Niort, est une femme de lettres française et une « polygraphe »[1].

Sommaire

Biographie

Fortunée Bernier reçut une éducation très soignée et fut une des élèves les plus remarquables d’Hilaire-Alexandre Briquet, qui plus tard devint son époux, et qui avait fait insérer ses premiers écrits dans l’Almanach des Muses. En 1800, une Ode sur les vertus civiles lui ouvrit les portes de la Société des belles-lettres et des salons de Paris. Fanny de Beauharnais, la tante du premier consul, avait donné le signal des applaudissements en lui adressant ces vers, avec son poème de l’Ile de la Félicité :

Muse et Grâce à la fois ! un jour que sera-t-elle ?
Les talents n’ont point d’âge, elle naît immortelle.

Parurent ensuite les Odes sur la mort de Dolomieu, une ode à Denis Lebrun, la Vertu est la base des républiques, et son Mémoire sur Klopstock, sa vie et ses ouvrages, qui la fit admettre à l’Athénée des arts de Paris.

La plus importante des œuvres de Fortunée Briquet est sans contredit son célèbre Dictionnaire historique, littéraire et bibliographique des françaises et des étrangères naturalisées en France (Paris, Gillé, 1804, in-8°).

Elle produisit encore quelques morceaux en 1807, mais cessa bientôt d’écrire. Des chagrins domestiques empoisonnèrent ses derniers jours, sa santé s’altéra et elle en mourut.

De ses vers séduisans telle est la destinée,
Qu’amour les change en fleurs pour en faire un bouquet :
Dont aussitôt sa mère ornée
Va se mirer
C’est alors que le Dieu, se servant de briquet
Fait feu sur Vénus Fortunée

Son fils était l’historien Apollin Briquet.

Notes et références

  1. Nicole Pellegrin, Histoires d'historiennes, Université de Saint-Etienne, 2006, p.11.

Bibliographie

Lien externe

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail des femmes Portail des femmes
Ce document provient de « Fortun%C3%A9e Briquet ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fortunee Briquet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fortunée Briquet — Pour les articles homonymes, voir Briquet (homonymie). Fortunée Briquet (gravure de 1804) Marguerite UrsuIe Fortunée Briquet, née Bernier le 26 juin 1782 …   Wikipédia en Français

  • Briquet (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Briquet (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Briquet (homonymie) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Apollin Briquet — Marie Charles Apollin Briquet, né à Niort le 14 vendémiaire an IX et mort à Levallois Perret le 17 septembre 1881, est un historien français. Fils de l’historien Hilaire Alexandre Briquet et de la femme de lettres Fortunée Briquet, Apollin… …   Wikipédia en Français

  • Hilaire-alexandre briquet — Henri Alexandre Briquet, plus connu sous le nom de Hilaire Alexandre, né à Chasseneuil le 30 octobre 1762 et mort à Niort le 28 mars 1833, est un historien français. Placé, le 30 mai 1778, sous la curatelle de son oncle, Marie Claude Gabriel… …   Wikipédia en Français

  • Hilaire-Alexandre Briquet — Henri Alexandre Briquet, plus connu sous le nom de Hilaire Alexandre, né à Chasseneuil le 30 octobre 1762 et mort à Niort le 28 mars 1833, est un historien français. Placé, le 30 mai 1778, sous la curatelle de son oncle, Marie Claude Gabriel… …   Wikipédia en Français

  • Jeanne-Michelle de Pringy — Jeanne Michelle de Pringy, dite Mme de Pringy (ou Pringi), est une romancière du XVIIe siècle. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Sources 4 Liens externes …   Wikipédia en Français

  • Anne-Charlotte de Crussol de Florensac d'Aiguillon — Pour les autres membres des familles, voir : Maison de Crussol et Duc d Aiguillon. Anne Charlotte de Florensac, duchesse d Aiguillon Anne Charlotte de Crussol de Florens …   Wikipédia en Français

  • Marie-Charlotte Hippolyte de Campet de Saujon — Marie Charlotte Hippolyte de Campet de Saujon, by marriage Countess of Boufflers (1724 – 1800), was a French lady of letters and salon hostess. Nicknamed l idole by Madame du Deffand, she was a lady in waiting to the duchesse de Chartres and a… …   Wikipedia

  • D'Aulnoy — Marie Catherine d’Aulnoy Marie Catherine, Baronne d’Aulnoy (* um 1650 als Le Jumel de Barneville in Barneville la Bertran; † 1705 in Paris), auch unter dem Namen Madame d’Aulnoy bekannt, war eine französische Schriftstellerin. Sie ist Verfasserin …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.