Fort de Roppe

Fort de Roppe
Fort de Roppe (2).jpg
Description
Type d'ouvrage Fort
Dates de construction De 1875 à 1877
Ceinture fortifiée Place fortifiée de Belfort
Utilisation
Utilisation actuelle A l'abandon
Propriété actuelle Armée française
Garnison
Armement de rempart
Armement de flanquement
Organe cuirassé
Modernisation béton spécial Création d'un abri-caverne, remplacement des caponnières par des coffres de contrescarpe principalement.
Programme 1900
Dates de restructuration
Tourelles Une de 155R + 3 tourelles de mitrailleuses
Casemate de Bourges Une seule
Observatoire
Garnison
Programme complémentaire 1908
Coordonnées 47° 40′ 49″ N 6° 53′ 59″ E / 47.680154, 6.89962947° 40′ 49″ Nord
       6° 53′ 59″ Est
/ 47.680154, 6.899629
  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fort de Roppe

Le Fort de Roppe, de son vrai nom Fort Ney, a été construit entre 1875 et 1877. C'est un ouvrage faisant partie des fortifications de l'Est de la France du type Séré de Rivières. Il fait partie intégrante de la place forte de Belfort.

Ce fort possède un pont-levis à son entrée principale. Il est situé au sommet d'une colline proche de Roppe (mais situé sur cette commune). En 1889, un abri-caverne est construit à proximité (pour 220 hommes). À partir de 1893, ce fort fut relié à un certain nombre d'autres forts autour de Belfort grâce à un chemin de fer stratégique.

Pendant la première guerre mondiale, tout un réseau de galeries de 17 a été creusé sous le fort et bétonné dans l'entre-deux-guerres. Ces galeries relient divers endroits du fort à un casernement souterrain, lui-même bétonné.

Sommaire

Description

Le fort

Plan du fort.
L'entrée vue de l'extérieur.
L'entrée vue de l'intérieur.
Galerie principale en direction du casernement bétonné.
Casemate de Bourges vue de l'arrière.
Casemate de Bourges vue sur le côté.
Casemate de Bourges vue de devant.
Dans la casemate de Bourges. Tout droit, on y distingue une chambre de tir. Sur la gauche, est disposée un deuxième chambre de tir. Chacune d'elles était équipée d'un canon de 75. L'échancrure au plafond était l'emplacement d'un rail à plan à chaine permettant de changer le tube d'un canon en cas de problème.
Dans la casemate de Bourges. Sur la droite, l'escalier permet d'accéder au sous-sol de la casemate, puis au réseau de galeries souteraines.
Une des 2 chambres de tir de la casemate de Bourges.
Guérite blindée d'observation de la casemate de Bourges.
La boulangerie.
Le lavoir.
La cour intérieure. A gauche : le casernement de guerre (bétonné). A droite : le casernement de paix (d'origine).
Le couloir du casernement bétonné.
Dans une chambrée du casernement bétonné.
Accès au premier étage du casernement bétonné.
Premier étage du casernement bétonné.
Le puits de la tourelle de 155R.
Dans le casernement de paix, à proximité du casernement de guerre.
Couloir circulant à l'arrière des chambrées du casernement de paix.
Couloir dans les chambrées du casernement de paix.
Chambrée dans le casernement de paix.
Vestibule du petit magasin à poudre.
Le petit magasin à poudre.
Détail d'une des portes blindées fermant le couloir permettant d'accéder au coffre de contrescarpe double de saillant III (N.E.).
Vestige métallique de la tourelle de mitrailleuse Nord-Est.
Cage d'escalier d'accès au coffre de contrescarpe double nord-est (saillant III).
Accès au coffre de contrescarpe double nord-est (saillant III). Des portes blindées ont été installées à l'entrée de chaque galerie passant sous le fossé et menant à un coffre de contrescarpe.
Dans le coffre de contrescarpe double nord-est.
Dans le coffre de contrescarpe double nord-est.
Dans l'entre-deux-guerres, le coffre de contrescarpe de saillant IV (Sud-Est) a explosé et sa façade s'est ouverte littéralement comme une porte.
Pour cette raison, on a construit une casemate de défense en avant du coffre explosé. Cette casemate est reliée aux réseau de galeries de 17 via un puits à échelons, aujourd'hui condamné.

L'abri-caverne

Plan de l'abri-caverne.
Entrées de l'abri-caverne.
Une des entrées de l'abri-caverne. A gauche, se trouve un puits, aujourd'hui condamné. A droite, se trouvent les cuisines de l'abri-caverne.
Dans l'abri-caverne.
Dans l'abri-caverne.
Dans le magasin à vivres de l'abri-caverne.
La plus grande partie de l'abri-caverne.
Galerie souterraine non bétonnée menant à un abri de piquet non terminé.
Dans la galerie sous roc (souterraine) partant de l'abri-caverne.
Abri de piquet non terminé.
Âtre et galerie bétonnée.
Âtre situé au fond de l'abri-caverne.
Les latrines de l'abri-caverne.

Le réseau de galeries de 17

Plan du réseau de galeries souterraines.
A gauche : vers l'abri-caverne ; tout droit : sortie d'infanterie.
Galerie reliant l'abri-caverne au casernement souterrain.
Rétrécissement de galerie.
Le casernement souterrain.
L'escalier mène à la gaine Nord-Ouest d'accès à la rue du rempart.
Dans la galerie menant au coffre de contrescarpe de Saillant IV, une galerie sur la gauche (au niveau de la porte) permet d'accéder au fossé du fort, à la batterie cuirassée de tourelles de 155R et à la batterie cuirassée de 75.

Rumeurs

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fort de Roppe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fort de Roppe — Innenhof Mörser 220 mm Das …   Deutsch Wikipedia

  • Roppe — Roppe …   Deutsch Wikipedia

  • Roppe — 47° 40′ 10″ N 6° 55′ 08″ E / 47.6694, 6.9189 …   Wikipédia en Français

  • Fort de Giromagny — Innenhof Kammer für Offiziere und Unteroffiziere in der Kehlkaserne mit Ausschußöff …   Deutsch Wikipedia

  • Fort des Hautes Perches — Treppenaufgang zum Wall Plan des …   Deutsch Wikipedia

  • Système Séré de Rivières — Le système Séré de Rivières est un ensemble de fortifications bâti à partir de 1874 et jusqu au début de la Première Guerre mondiale le long des frontières et des côtes de France. Il doit son nom à son concepteur et promoteur le général Raymond… …   Wikipédia en Français

  • Place fortifiée de Belfort — La place fortifiée de Belfort est une place de première ligne de défense du système défensif Séré de Rivières entre celles de Épinal et de Besançon. Sommaire 1 Histoire 2 Forts composant la Place fortifiée 2.1 Fort du Salbert (ou Fort Lefebvre) …   Wikipédia en Français

  • Vétrigne — Vétrigne …   Deutsch Wikipedia

  • Abri caverne — Les abris cavernes (appelés également abris sous roc ou casemates cavernes) sont des éléments de fortifications du Système Séré de Rivières construit après la guerre franco prussienne de 1870. Suite à la crise de l obus torpille, et le problème… …   Wikipédia en Français

  • Eloie — Éloie DEC …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.