Foie gras

Foie gras
Image illustrative de l'article Foie gras
Foie gras prêt à consommer

Lieu d'origine Égypte ancienne
Date - 4 500 ans
Place dans le service entrée, ou accessoire d'autres plats
Température de service froid ou chaud
Ingrédients foie frais issu de l'élevage puis de l'engraissement par gavage d’oies et de canards
Accompagnement vin liquoreux, champagne
Classification patrimoine culturel et gastronomique protégé en France

Le foie gras est une spécialité culinaire à base de foie frais issu de l'élevage puis de l'engraissement par gavage d’oies et de canards. Le foie gras frais est le produit agricole issu de l'élevage avicole et le foie gras cuit correspond à la spécialité culinaire.

Sommaire

Histoire

Une fresque égyptienne montrant le gavage des oies.

Représentée dans les fresques de tombes vieilles de 4 500 ans à Saqqarah, la pratique du gavage des oies remonte au moins à l'Égypte ancienne. Les Égyptiens gavaient plusieurs espèces d'oiseaux palmipèdes, dont des oies, à l'aide de granules de grains rôtis et humidifiés.

La pratique s'est poursuivie sous l'Empire romain. Pline l'Ancien évoque le gavage d'oies à l'aide de figues séchées. Au IVe siècle, le De re coquinaria d’Apicius donne sa première recette. Le foie produit s'appelait Jecur ficatum, que l'on traduit littéralement par « foie aux figues ». Les anciens ne conservèrent que le terme ficatum ou figue pour sa dénomination, ce qui donna la forme figido au VIIIe siècle, puis fedie, feie au XIIe et finalement « foie ». Cette racine se retrouve dans les langues romanes, comme le français, italien, portugais, espagnol et le roumain.

La tradition du foie gras s'est perpétuée après la chute de l'Empire romain en Europe centrale, dans les communautés juives. Les juifs utilisaient fréquemment la graisse d'oie pour la cuisson, car le beurre avec la viande et le saindoux leur étaient interdits. De plus, les huiles d'olive et de sésame étaient difficiles à obtenir en Europe centrale et de l'ouest. Les Juifs répandirent l’élevage des oies, de l’Alsace jusqu’à l’Oural, et apprirent à en maîtriser le gavage, surtout dans les régions où pousse le maïs introduit au XVIIe siècle : l’Alsace et la Hongrie[1].

Ainsi, si traditionnellement, deux régions françaises, l'Alsace et le Sud-ouest , se disputent la paternité de ce mets de fête, l'origine du foie gras est en réalité très ancienne.

Technique d'élevage et d'engraissement

Le principe de base pour obtenir du foie gras est d'élever des oies ou des canards, puis de les gaver durant la période précédant l'abattage (en général, une douzaine de jours) afin d'engraisser l'animal. Cet engraissement permet notamment de faire grossir le foie qui donnera le foie gras frais. Cette technique d'engraissement fait l'objet de controverses.

Outre le foie gras produit, les carcasses de volailles ainsi engraissées fournissent également d'autres produits agricoles comme les magrets ou les pattes servant à l'élaboration de spécialités culinaires comme le confit d'oie ou de canard par exemple.

Présentation

Le foie gras se présente sous plusieurs formes définies par la législation :

  • Foie gras entier : maximum deux morceaux issus de deux foies différents.
  • Foie gras : assemblage de morceaux de foies différents.
  • Bloc de foie gras : plusieurs foies émulsionnés, garantissant un goût homogène ; procédé inventé en 1954 par Henri Lacroix[réf. nécessaire]
  • Bloc de foie gras avec morceaux : crème de foies gras avec morceaux ajoutés après le mixage.
  • Mousse de foie gras : émulsion de foie gras et d'un corps gras.
  • Pâté de foie gras : contenant au moins 50% de foie gras.
  • Parfait de foie gras : contenant au moins 75% de foie gras.

Le foie gras peut être de différentes préparations.

  • Cru : produit de base de travail des cuisiniers, le foie gras cru permet tous les mariages et mise en valeurs possible du produit, c'est dans cette présentation qu'il peut être préparé avant mise en conserve ou service, il ne se garde pas longtemps. On le trouve sur de nombreux "marchés au gras" du sud de la France, ainsi que chez les producteurs de foie gras d'oie et de canard.
  • Mi cuit : le foie gras mi cuit a été pasteurisé à moins de 100° par une cuisson à cœur et est généralement présenté dans des terrines ou bocaux. Le foie gras mi cuit se conserve plusieurs mois au réfrigérateur, es onctueux et conserve tous les arômes du foie fraichement travaillé.
  • Cuit : également appelé foie gras traditionnel, il est stérilisé en autoclave à plus de 100°C. C'est la forme la plus traditionnelle de vente que nous connaissons, à l'instar des grands crus il peut être conservé dans un endroit frais et sec pendant plusieurs années, pendant lesquelles il se bonifiera.

L'idéal est de le sortir du réfrigérateur 15 minutes avant dégustation, afin de lui permettre de retrouver tous ses arômes.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Habitudes de consommation

En France, on le consomme traditionnellement froid en entrée, le plus souvent lors de repas de fête (réveillon par exemple). Il est également utilisé pour farcir des préparations de fruits, en premier lieu des figues, ou encore de magrets séchés. Il est également possible de le consommer chaud, seul (escalope de foie gras poêlée) ou comme ingrédient d'une recette plus élaborée (tournedos Rossini, sauce périgourdine). Lorsqu'il s'agit d'un foie gras entier il se déguste avec un couteau et une fourchette (comme une viande). Il est accompagné le plus souvent d'un vin liquoreux, tels le Sauternes, certains vins d'Alsace ou du Gers s'accommodent parfaitement avec ce mets.

Les anglo-saxons le préfèrent chaud. Dans le monde il peut être servi sous d'autres formes. Mais pour pouvoir le valoriser chaud il faut connaître la date d'abattage, ce que la réglementation ne permet pas à ce stade.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Patrimoine culturel gastronomique

La Loi n° 2006-11 du 5 janvier 2006 d'orientation agricole a ajouté l'article L654-27-1[2] au code rural français aux termes duquel « Le foie gras fait partie du patrimoine culturel et gastronomique protégé en France. On entend par foie gras, le foie d'un canard ou d'une oie spécialement engraissé par gavage. ».

Production

Production mondiale

  • En 2004 :
  • Drapeau de France France : 20 000 t,
  • Drapeau de Hongrie Hongrie : 2 600 t,
  • Drapeau de Bulgarie Bulgarie : 2 000 t,
  • Drapeau d'Israël Israël : 500 t (production interdite depuis 2005),
  • Drapeau d'Espagne Espagne : 500 t,
  • Belgique : 90 t
  • autres : 480 t,
  • total monde 2004: 26 170 tonnes.

Production française

Avec près des trois quarts de la production mondiale, la France est de loin le premier pays fabriquant de foie gras dans le monde[3].

  • En 2004 :
    • 74 % de la production mondiale (23 670 tonnes en 2004, 97 % en canard et le reste en oie),
    • 98 % de la transformation,
    • 90 % des 35 000 personnes employées par cette industrie résident dans les Landes, en Périgord, en Midi-Pyrénées et en Alsace.
  • En 2007, les exportations françaises de foie gras ont atteint 111 millions d'euros en progression de 17 %. Les principaux clients sont l'Espagne (35,7 M€), la Belgique (14,6 M€), le Japon (14,4 M€) et la Suisse (10,2 M€).

Notes et références

  1. Jean-Robert Pitte, « Le foie gras, tradition juive » sur le Monde des religions, 1er nocvembre 2004
  2. [1]
  3. http://www.economie.gouv.fr/directions_services/dgccrf/documentation/hiver2008/foie_gras.htm
  4. statistiques officielles (sources : AGRESTE-SCEES, ministère de l'Agriculture, France)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Foie gras de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Foie-gras — Le foie gras cuit est une spécialité culinaire traditionnellement en terrine très appréciée et simple à obtenir. Le produit de base est le foie gras frais issu de l élevage puis de l engraissement d’oies et de canards. Le gavage, nécessaire à l… …   Wikipédia en Français

  • Foie Gras — Le foie gras cuit est une spécialité culinaire traditionnellement en terrine très appréciée et simple à obtenir. Le produit de base est le foie gras frais issu de l élevage puis de l engraissement d’oies et de canards. Le gavage, nécessaire à l… …   Wikipédia en Français

  • foie gras — o foie gras. (Voz fr.). m. Paté de hígado, generalmente de ave o cerdo …   Enciclopedia Universal

  • foie-gras — s.m.inv. ES fr. {{wmetafile0}} TS gastr. fegato d oca ingrassata secondo un particolare trattamento, usato in raffinate preparazioni culinarie {{line}} {{/line}} DATA: 1942. ETIMO: fr. foie gras propr. fegato grasso …   Dizionario italiano

  • Foie gras — [fo̯a gra] die; , s <zu fr. foie »Leber« u. gras »fett, fleischig«> Gänsestopfleber …   Das große Fremdwörterbuch

  • foie gras — [ ,fwa gra ] noun uncount PâTÉ DE FOIE GRAS …   Usage of the words and phrases in modern English

  • foie gras — 1818, short for páté de foie gras …   Etymology dictionary

  • foie-gras — (del francés; pronunciamos fuagrás ) sustantivo masculino 1. (no contable) Pasta alimenticia que se prepara con hígado de oca o de otros animales: Yo voy a hacerme un bocadillo de foie gras con queso …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • foie gras — o foie gras (Voz fr.). m. Paté de hígado, generalmente de ave o cerdo …   Diccionario de la lengua española

  • foie-gras — o foie gras (Voz fr.). m. Paté de hígado, generalmente de ave o cerdo …   Diccionario de la lengua española


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.