Flying Cloud

Flying Cloud
Flying Cloud.jpg
Autres noms Oiseau des Îles (1935-1957)
Tuxtla (1957-1968)
Équipage 25 marins
Gréement Trois-mâts goélette
Débuts 1935
Longueur hors-tout 63.40 m
Longueur de coque 56 m
Maître-bau 9,70 m
Tirant d'eau 4,80 m
Voilure 1090 m² (11 voiles)
Déplacement 600 tonnes
Capacité 78 passagers
Motorisation Cleveland diesel 420 cv
Chantier Chantiers Dubigeon Nantes Drapeau de France France
Armateur Windjammer Barefoot Cruises Miami
Port d’attache Malabo Drapeau de Guinée équatoriale Guinée équatoriale

Le Flying Cloud, ex-Oiseau des îles, est une goélette à trois mâts construite en 1935 par les chantiers Dubigeon pour la Compagnie française des phosphates de l’Océanie (CFPO). Ce fut le dernier grand voilier construit par ce chantier français de Nantes.

Regréé en trois-mâts goélette, le voilier intègre en 1968 la flotte de croisière de la Windjammer Barefoot Cruises qui possède aussi le Mandalay, le Polynésia II, le Yankee Clipper et le Legacy. Cette compagnie était basée à Miami Beach en Floride.

Sommaire

Histoire

Construit au chantier naval Dubigeon de Nantes, cette goélette à trois mâts à coque acier, a été lancée le 7 juin 1935 sous le nom d’Oiseau des îles en tant que navire de ravitaillement pour l'exploitation des phosphates sur l'île de Makatea.

Son voyage inaugural du 22 novembre 1935 l'emméne de Saint-Nazaire à destination de Papeete par le canal de Suez.

En octobre 1941 le voilier est réquisitionné par les Forces navales françaises libres (FNFL) de Tahiti. Le trois-mâts aura le privilège, comme les goélettes Étoile et Belle Poule d'arborer le pavillon à Croix de Lorraine. Doté d'un armement léger, il est affecté à des missions de représentation des autorités de la France libre dans le Pacifique.

D'octobre 1942 à 1947, toujours sous réquisition, il est utilisé pour le ravitaillement de la Polynésie française.

Il est rendu à son propriétaire en 1947, puis vendu en 1957 au Mexique. Converti en navire à moteur, il est utilisé le long des côtes sous le nom de Tuxtla. La compagnie mexicaine le remet en vente dès 1960.

En 1968, il est racheté par la Windjammer Barefoot Cruises. Il est regréé en trois-mâts goélette et reconverti en voilier de croisière dans les Caraïbes sous le nom de Flying Cloud. Il possède, dans cette configuration, 40 cabines pour 66 passagers et un équipage de 28 hommes.

En 2002, nécessitant une couteuse remise en état, il a été mis en retraite. En 2007, la compagnie Windjammer Barefoot Cruises cesse ses activités.

Pour éviter son total démentèlement par sa mise en vente à la ferraille, une association de plongée sous-marine des Îles Vierges britanniques à Tortola, la BVI SCUBA Organizations[1] s'est portée acquéreur en 2008 pour son rapatriement.

Le projet n'abouti pas et la coque est livrée au ferrailleur en 2009.

C'était en 2009 le plus ancien navire construit par les Dubigeon encore en activité après le Belem.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Flying Cloud de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Flying Cloud (Флайинг Клауд) — «Flying Cloud» («Флайинг Клауд») парусник (США) Тип: парусник (США). Водоизмещение: 1812 тонн. Размеры: 71,6 м х 12,4 м. Максимальная скорость: более 14 узлов. Спущен на воду: 1851 г. «Flying Cloud» — самый известный из всех знаменитых клиперов,… …   Энциклопедия кораблей

  • Flying Cloud (Clipper) — The Flying Cloud of 1851 was the most famous of the extreme clippers built by Donald McKay in East Boston, Massachusetts, intended for Enoch Train of Boston, who paid $50,000 for her construction.The Flying Cloud was purchased at launching by… …   Wikipedia

  • Flying Cloud Airport — Infobox Airport name = Flying Cloud Airport nativename = nativename a = nativename r = image width = caption = IATA = FCM ICAO = KFCM type = Public owner = operator = Metropolitan Airports Commission city served = location = Eden Prairie,… …   Wikipedia

  • REO Flying Cloud — Hersteller: REO Motor Car Company Produktionszeitraum: 1927–1936 Klasse: Oberklasse Karosserieversionen: Roadster, 2 Türen Cabriolet, 2 Türen Coupé, 2 Türen Limousine, 2/4 Türen …   Deutsch Wikipedia

  • Cloud (video game) — Cloud Developer(s) Jenova Chen …   Wikipedia

  • Cloud (surname) — Cloud or Cloude is a surname found in early England and in some native American families. Contents 1 Origins 2 Variants 2.1 Known variants 2.2 Likely variants …   Wikipedia

  • Cloud Strife — Design for character Cloud Strife Series Final Fantasy and Compilation of Final Fantasy VII First game …   Wikipedia

  • Cloud 9 (comics) — Cloud Nine is also the name of a fictional comics rock band/superhero group from the Zenith series in 2000 AD Magazine Cloud 9 Interior to Avengers: The Initiative #1. Art by Stefano Caselli Publication inform …   Wikipedia

  • Flying saucer — is the name given to a type of unidentified flying object (UFO) with a disc or saucer shaped body, usually described as silver or metallic, occasionally reported as covered with running lights or surrounded with a glowing light, hovering or… …   Wikipedia

  • Cloud seeding — can be done by ground generators, plane, or rocket (not shown). Cloud seeding, a form of intentional weather modification, is the attempt to change the amount or type of precipitation that falls from clouds, by dispersing substances into the air… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.