Fin De Partie

ÔĽŅ
Fin De Partie

Fin de partie

Fin de partie
Auteur Samuel Beckett
Genre Th√©√Ętre
Pays d'origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Date de la 1re représentation 1er avril 1957
Th√©√Ętre

Par catégories
S√©rie th√©√Ętre

Personnalités

Acteur - Actrice
Metteur en scène
Décorateur
Dramaturge

Voir aussi

Pièce - Salle
Histoire - Genres
Festivals - Récompenses
Techniques

Le portail du th√©√Ętre

Fin de Partie est la deuxième pièce de Samuel Beckett à avoir été représentée. Elle met en scène quatre personnages handicapés physiquement menant une existence absurde dans un pièce close, située au milieu d'un monde que l'on suppose désert.

Sommaire

Création

Fin de Partie a √©t√© cr√©√©e en fran√ßais le 1er avril 1957, √† Londres, au Royal Court Theatre, dans une mise en sc√®ne de Roger Blin, avec :

La pi√®ce a √©t√© reprise le m√™me mois, √† Paris, au Studio des Champs-√Člys√©es, avec la m√™me distribution, sauf pour le r√īle de Nell qui a √©t√© tenu par Germaine de France.

Fin de partie a été jouée en anglais en 1958 avec en complément La Dernière Bande, un texte de quelques pages dont le titre anglais est Krapp’s Last Tape.

Personnages et contenu narratif

Hamm, aveugle paraplégique, occupe le centre de la scène. Il entretient avec son valet et fils adoptif Clov une relation étrange, "sado-masochiste" et pathétique. Celui-ci affirme vouloir le quitter ou le tuer mais n'a le courage de faire aucune de ces deux choses pendant toute la pièce.

Nell et Nagg, les parents de Hamm, ont perdu leurs jambes lors d'un accident de tandem et vivent désormais dans des poubelles.

Il n'y a pas √† proprement parler d'intrigue dans Fin de partie. On peut toutefois se demander si la journ√©e mise en sc√®ne n'est qu'une ¬ę journ√©e comme les autres ¬Ľ comme veut le croire Hamm ou si des √©l√©ments nouveaux et inconnus, inqui√©tants ou porteurs d'espoir font leur apparition dans la vie des personnages au cours de la pi√®ce. Il semble en effet que Nell meurt et qu'√† la fin de la pi√®ce Clov quitte d√©finitivement Hamm. On peut donc avoir l'impression, comme Clov ne cesse de le r√©p√©ter, que ¬ę quelque chose suit son cours ¬Ľ.

Procédés de composition de la pièce

Le discours est sans ordre logique apparent, r√©p√©titif et perc√© de silences ; la plupart des r√©pliques peuvent sembler sans int√©r√™t pour comprendre l'√©volution de la pi√®ce. Il faut dire que le dialogue, chez Beckett, n'a pas la m√™me fonction que dans le th√©√Ętre classique: il n'est souvent au service d'aucune action. Dans Fin de Partie, les paroles des personnages font largement r√©f√©rence √† un pass√© r√©volu, ou √† l'imaginaire, comme pour compenser la vacuit√© du pr√©sent et l'impuissance √† agir plut√īt que pour y rem√©dier. Hamm notamment, se plait √† raconter, et √† imposer aux autres, son "histoire", et rappelle souvent √† Clov les temps anciens.

Silences, et r√©p√©tition, comme toujours dans le th√©atre de Beckett, jouent un r√īle primordial, ils ponctuent l'ensemble de la pi√®ce. Les silences sont de dur√©e variable, mais c'est la fr√©quence de pauses relativement br√®ves qui est la plus remarquable: la didascalie ¬ę Un temps ¬Ľ est √©crite de multiples fois tout au long du texte. Les r√©p√©titions, elles aussi nombreuses, ont un effet comparable √† celui des silences. Comme elles, elles contribuent √† l'impression de faillite d'un langage qui ne parvient pas √† exprimer le monde ou les sentiments de fa√ßon intelligibles. Certaines phrases, ou fragments de phrases, reviennent de mani√®re r√©currente, et semblent exprimer les obsessions des personnages. On peut penser √† cette question de Hamm: ¬ę ce n'est pas l'heure de mon calmant? ¬Ľ. De m√™me, r√©p√©titions de courts √©changes entre Hamm et Clov tout le long de la pi√®ce. Ce n'est pas le langage brillant et clair dont usent de nombreux personnages de th√©√Ętre traditionnel qui est mis en sc√®ne ici. Beckett reprend, en les accentuant, les d√©fauts de la communication de tous les jours, comme il reprend, en les radicalisant, des d√©tresses communes: vieillissement, d√©p√©rissement du corps, incompr√©hension mutuelle, d√©pendance m√™l√©e de rancŇďur vis √† vis d'autrui.

Considérations sur le titre et le nom des personnages

Le titre fran√ßais et plus encore le titre que l'auteur a donn√© √† sa traduction anglaise (Endgame) peuvent faire r√©f√©rence au jeu d'√©chec, dont Beckett √©tait d'ailleurs adepte. Hamm serait un roi condamn√© incapable de reconna√ģtre sa d√©faite et Clov, son pion, le prom√®nerait de temps √† autre sur l'√©chiquier pour lui donner l'impression qu'il peut encore faire quelque chose.

Hamm peut signifier un cabotin, un mauvais acteur en anglais. Ce dernier est en effet un personnage tr√®s th√©√Ętral, emphatique dans ses propos et qui ressent cruellement le besoin d'attirer l'attention sur lui. Il r√©cite des passages de son ¬ę roman ¬Ľ √† son p√®re. Il faut √©galement noter que la premi√®re phrase de son texte, ¬ę √Ä moi de jouer ¬Ľ fait directement r√©f√©rence au th√©√Ętre.

Hamm peut également être interprété comme une abréviation de hammer (marteau en anglais). On pourrait alors voir Clov comme une déformation du mot clou (le u et le v ont la même origine), Nell comme une approximation de nail (clou en anglais), et Nagg comme une abréviation de Nagel ( clou en allemand).

  • Portail du th√©√Ętre Portail du th√©√Ętre
  • Portail de la litt√©rature Portail de la litt√©rature
Ce document provient de ¬ę Fin de partie ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fin De Partie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fin de Partie ‚ÄĒ Auteur Samuel Beckett Genre Th√©√Ętre Pays d origine  Royaume Uni Date de la 1re repr√©sentation 1er avril ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Fin de partie ‚ÄĒ Cet article concerne la pi√®ce de th√©√Ętre. Pour la fin de partie au jeu d √©checs, voir finale (√©checs). Sc√®ne avec Hamm et Clov Fin de Partie est la deuxi√®me pi√®ce de Samue ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Fin de partie ‚ÄĒ Endspiel (frz. Fin de partie, engl. Endgame) ist ein Theaterst√ľck von Samuel Beckett aus dem Jahr 1956. Das Original ist auf franz√∂sisch geschrieben und wurde dann von Beckett selbst ins Englische √ľbersetzt. Inhaltsverzeichnis 1 Handlung 2… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • √Čtude de fin de partie ‚ÄĒ √Čtude d √©checs Une √©tude de fin de partie ou √©tude est une position du jeu d √©checs compos√©e , cela signifie qu au lieu de provenir d une partie d √©checs r√©elle, elle a √©t√© construite afin d √™tre pr√©sent√©e √† la mani√®re d une √©nigme. L objectif… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • La Fin de partie de l'Enchanteur ‚ÄĒ est le cinqui√®me et dernier opus de la saga de fantasy de David et Leigh Eddings, la Belgariade. Synopsis Alors que Garion, Belgarath et Silk progressent en terre mallorienne en direction de la Cit√© de la Nuit √Čternelle, Ce Nedra et les… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Partie terminee ‚ÄĒ Partie termin√©e Pour les articles homonymes, voir Partie. Partie termin√©e ou plus couramment Game Over en anglais est le message inscrit √† l √©cran √† la fin d une partie dans les jeux vid√©o lorsque l on a soit perdu, soit gagn√©. Cette expression a ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • fin ‚ÄĒ 1. fin [ f…õŐÉ ] n. f. ‚ÄĘ Xe; lat. finis ¬ę borne, limite, fin ¬Ľ I ‚ô¶ Point d arr√™t ou limite d un ph√©nom√®ne dans le temps. 1 ‚ô¶ Moment, instant auquel s arr√™te un ph√©nom√®ne, une p√©riode, une action. ‚áí limite, terme. Du d√©but, du commencement √† la fin ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Partie termin√©e ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Game over et Partie. Partie termin√©e ou plus couramment Game Over en anglais est le message souvent inscrit √† l √©cran √† la fin d une partie dans les jeux vid√©o (mais aussi les flippers, etc.) lorsque l on a soit… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • partie ‚ÄĒ [ parti ] n. f. ‚ÄĘ 1119; de 2. partir I ‚ô¶ √Čl√©ment d un tout organis√©. 1 ‚ô¶ (Envisag√© dans ses rapports avec la totalit√© qui le comprend.) ¬ę je tiens impossible de conna√ģtre les parties sans conna√ģtre le tout, non plus que de conna√ģtre le tout sans… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • fin ‚ÄĒ 1. (fin) s. f. 1¬į¬†¬†¬†Celle des deux extr√©mit√©s o√Ļ une chose cesse d exister, en parlant soit de l espace, soit de la dur√©e. L espace n a ni commencement ni fin. ‚Äʬ†¬†¬†Je hais les pi√®ces d √©loquence Hors de leur place et qui n ont point de fin, LA… ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.