Fete des lumieres (Lyon)

ÔĽŅ
Fete des lumieres (Lyon)

Fête des lumières (Lyon)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fête des lumières et Illumination.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas √™tre confondu avec le Festival Lumi√®re, autre √©v√©nement lyonnais
Colline de Fourvière inondée de lumière

La fête des lumières, également appelée fête du 8 décembre ou illuminations, est une manifestation populaire qui se tient chaque année autour du 8 décembre, date traditionnelle de l'évènement, à Lyon (France).

Sommaire

Histoire

Bougies sur les fa√ßades des quais de Sa√īne, d√©cembre 2005

Origines de la vénération à Marie

La ville de Lyon v√©n√®re la Vierge Marie depuis le Moyen √āge et s'est mise sous sa protection en 1643, ann√©e o√Ļ le sud de la France √©tait touch√© par la peste : les √©chevins de Lyon, le pr√©v√īt des marchands et les notables firent alors vŇďu de rendre hommage chaque ann√©e √† la Vierge si l'√©pid√©mie de peste cessait.

Depuis, un cortège solennel municipal se rend à la basilique Notre-Dame de Fourvière depuis la Cathédrale Saint-Jean chaque 8 septembre (et non le 8 décembre), jour de consécration de la ville à la Vierge, pour lui offrir cierges et écus d'or.

Les premières illuminations du 8 décembre

En 1852, est inaugur√©e la statue de la Vierge Marie √©rig√©e sur la chapelle de la colline de Fourvi√®re. R√©alis√©e par le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch, elle a √©t√© propos√©e par quelques notables lyonnais et fervents catholiques puis accept√©e par le cardinal de Bonald en 1850. L'inauguration de la statue aurait d√Ľ avoir lieu le 8 septembre 1852, jour de la f√™te de la nativit√© de la Vierge et date anniversaire du vŇďu des √©chevins de 1643. Mais une crue de la Sa√īne aurait emp√™ch√© qu'elle f√Ľt pr√™te ce jour-l√† et que la c√©r√©monie s'effectu√Ęt. L'archev√™ch√©, en accord avec la commission des la√Įcs, choisit alors de reporter l'inauguration √† la date du 8 d√©cembre.

Or, le 8 d√©cembre est la date de la f√™te de l'Immacul√©e Conception de la Vierge, f√™te c√©l√©br√©e depuis le IXe si√®cle, m√™me si la proclamation du dogme ne date que de 1854. Les jours qui pr√©c√®dent l'inauguration, tout est en place pour les festivit√©s : la statue doit √™tre illumin√©e par des feux de Bengale, on pr√©voit des feux d'artifices depuis le haut de la colline et des fanfares vont jouer dans les rues. Les notables catholiques lyonnais proposent d'illuminer les fa√ßades de leurs maisons comme cela se fait traditionnellement pour les grands √©v√®nements (entr√©es royales, victoires militaires...).

Mais voil√† que, le 8 d√©cembre au matin, un violent orage s'abat sur Lyon. Le ma√ģtre des c√©r√©monies d√©cide aussit√īt de tout annuler et de reporter les r√©jouissances nocturnes au dimanche suivant. Puis, finalement, le ciel se d√©gage et la population lyonnaise qui avait tant attendu cette c√©r√©monie, d'un geste spontan√©, illumine ses fen√™tres, descend dans les rues et quelques feux de bengale allum√©s √† la h√Ęte √©clairent la statue et la chapelle de Notre-Dame-de-Fourvi√®re (la basilique n'existe pas encore). Les Lyonnais chantent des cantiques et crient ¬ę Vive Marie ! ¬Ľ jusque tard dans la nuit.

Les confusions régulières

Les historiens et sociologues s'int√©resseront aux confusions que font les n√©o-Lyonnais (ceux qui ne sont pas d'ici : tout le monde peuvent pas √™tre de Lyon, il en faut ben d'un peu partout) quant √† l'origine de cette f√™te : souvent le m√©lange des vŇďux √† la Vierge et l'oubli des dates fait remonter l'origine des Illuminations, voire la cr√©ation de la Basilique Notre-Dame de Fourvi√®re, √† un vŇďu prononc√© apr√®s une √©pid√©mie de peste qui aurait s√©vi en 1643.

La poursuite de la tradition

Depuis 1852, la f√™te a √©t√© reconduite chaque ann√©e. La tradition veut que chaque famille lyonnaise conserve d√©sormais avec ses d√©corations de No√ęl, son assortiment de verres du 8 d√©cembre, √©pais et parfois color√©s. D√®s le mois de novembre, on trouve dans les magasins des sacs de ces fameuses bougies courtes et cannel√©es comme des g√Ęteaux, ainsi que des assortiments de verres. Le soir du 8 d√©cembre, les bougies sont allum√©es et plac√©es dans les verres d√©pos√©s sur le bord des fen√™tres.

Depuis la municipalité de Michel Noir en 1989, la fête spontanée est accompagnée par des animations proposées par la municipalité et les professionnels du spectacle, qui s'étalent sur plusieurs jours. Ces animations ont fait que cette fête a revêtu un caractère également touristique, attirant plusieurs millions de visiteurs chaque année. La participation populaire demeure néanmoins très présente du fait des nombreuses façades illuminées et des déambulations le soir du 8 décembre. Notons que certains Lyonnais fustigent les dépenses d'électricité réalisées à cette occasion, qu'ils estiment considérables et superflues.


La F√™te des Lumi√®res √©tant avant tout un √©v√®nement religieux, des points de vue contradictoires se font √©galement entendre au sein de la population lyonnaise :

- de la part des ath√©es radicaux qui fustigent l'organisation d'un √©v√®nement religieux par les pouvoirs publics. A leurs yeux, la municipalit√© enfreint la loi sur la la√Įcit√© en faisant la promotion de l'√©v√®nement, par voie d'affiches, dans des lieux non-d√©volus √† la pratique de cultes (stations de m√©tro, voie publique...)

- de la part des catholiques traditionalistes qui fustigent la mutation d'un évènement pieux en foire touristique.

- de la part de certains Lyonnais de souche qui, malgré leur implication, voient en l'actuelle forme de l'évènement une totale négation de son caractère initial (recueillement/liesse, évènement lyonnais/évènement touristique...).

De plus, et malgré un attachement indiscutable de la population lyonnaise à la tradition, les fenêtres pourvues de lumignons demeurent sensiblement minoritaires sur l'ensemble de la ville (elles sont cependant majoritaires dans certains quartiers, selon les catégories de population qui les occupent). Ceci s'explique , d'une part, par le fait que la ville de Lyon compte parmi ses habitants nombre de non-Lyonnais ainsi que des populations non-chrétiennes (musulmans, athées...) et, d'autre part, par le fait que seuls les batiments d'habitations sont généralement concernés.

La f√™te ne cesse cependant de prendre de l‚Äôampleur et la pr√©sence, ces derni√®res ann√©es, de concepteurs nationaux et internationaux de renom illustre bien le rayonnement international grandissant de cette manifestation. √Čtendue d√©sormais sur 4 jours, Lyon 8 d√©cembre ‚Äď F√™te des Lumi√®res anime tous les quartiers et offre dans toute la ville des sc√©nographies et des spectacles de lumi√®re innovants et surprenants, sur des sites traditionnels ou insolites.

En 2003, plus de 3 millions de personnes y ont assisté, et lors de l'édition 2006, plus de 4 millions.

Heavent Sud, le salon des professionnels de l’événement, organisait, le 29 mars 2007 au Palais des Festivals de Cannes, la première édition des trophées de l’événement. La Fête des Lumières s’est vu décerner le trophée du meilleur événement Grand Public 2006.

Bibliographie

  • Histoire du 8 d√©cembre, des origines √† la s√©paration de l'Eglise et de l'Etat, J√©r√īme Caviglia, La Taillanderie, 2004
  • La merveilleuse histoire du 8 d√©cembre √† Lyon, G√©rald Gambier, La Taillanderie, 2006
  • Des coutumes populaires aux illuminations lyonnaises du 8 d√©cembre, Maurice Chambost, 1986
  • Lumi√®res sur le huit d√©cembre, Philippe Dujardin et Pierre-Yves Saunier, Ville de Lyon, 2002

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références


  • Portail des f√™tes et des traditions Portail des f√™tes et des traditions
  • Portail de Rh√īne-Alpes Portail de Rh√īne-Alpes
  • Portail du Grand Lyon Portail du Grand Lyon
Ce document provient de ¬ę F%C3%AAte des lumi%C3%A8res (Lyon) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fete des lumieres (Lyon) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • F√™te des lumi√®res (Lyon) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir F√™te des lumi√®res et Illumination.  Ne doit pas √™tre confondu avec le Festival Lumi√®re, autre √©v√©nement lyonnais La f√™te des lumi√®res, √©galement appel√©e f√™te du 8 d√©cembre ou illuminations, est une… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Fete des lumieres ‚ÄĒ F√™te des lumi√®res Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. La f√™te des lumi√®res est une manifestation populaire qui se tient √† Lyon (France) le soir du 8 d√©cembre, date √† laquelle est c√©l√©br√©e l… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • F√™te Des Lumi√®res ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. La f√™te des lumi√®res est une manifestation populaire qui se tient √† Lyon (France) le soir du 8 d√©cembre, date √† laquelle est c√©l√©br√©e l Immacul√©e… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • F√™te des Lumi√®res ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. La f√™te des lumi√®res est une manifestation populaire qui se tient √† Lyon (France) le soir du 8 d√©cembre, date √† laquelle est c√©l√©br√©e l Immacul√©e… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • F√™te des lumi√®res ‚ÄĒ The F√™te des lumi√®res (festival of lights) in Lyon, France expresses gratitude toward Mary, mother of Jesus on December 8 of each year.Fact|date=April 2008 This uniquely Lyonnaise tradition dictates that every house place candles along the… ‚Ķ   Wikipedia

  • F√™te des lumi√®res ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. La f√™te des lumi√®res est une manifestation populaire qui se tient √† Lyon (France) le soir du 8 d√©cembre, date √† laquelle est c√©l√©br√©e l Immacul√©e… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Manufacture des tabacs (Lyon) ‚ÄĒ Manufacture des tabacs de Lyon La Manufacture des Tabacs est une ancienne usine de tabacs, situ√©e dans le 8e arrondissement de Lyon, aujourd hui r√©habilit√©e en campus universitaire, propri√©t√© de l universit√© Jean Moulin Lyon 3. Sommaire 1… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Place des Jacobins (Lyon 2√®me) ‚ÄĒ Place des Jacobins (Lyon) Place des Jacobins La place en 2007 Coordonn√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • F√™te du 8 d√©cembre ‚ÄĒ F√™te des lumi√®res (Lyon) Pour les articles homonymes, voir F√™te des lumi√®res et Illumination.  Ne doit pas √™tre confondu avec le Festival Lumi√®re, autre √©v√©nement lyonnais ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Lyon ‚ÄĒ Lyon ‚Ķ   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.