Famille Du Plessis De Jarzé


Famille Du Plessis De Jarzé

Famille du Plessis de Jarzé

Armes de René du Plessis : écartelé au 1 et au 4 de gueules à un massacre de cerf d'argent surmonté de 2 croissants de même posés l'un sur l'autre, au 2 et au 3 d'argent à une bande fuselée de gueule, à la bordure de sable chargée de 8 besans d'or
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plessis (homonymie).

Les du Plessis sont une famille devenue historique sous le titre du Plessis de Jarzé, issue des seigneurs de la Roche-Pichemer, et apparemment originaire d'une petite terre, à peine connue au point de vue féodal situé en Argentré.

Sommaire

Histoire

On y trouve en effet Pierre du Plessis en 1393 et, de 1434 à 1454, Guillaume du Plessis, seigneur de la Roche-Pichemer. René du Plessis, fils de Guillaume, posséda aussi les deux terres. Il n'est pas nécessaire de pousser plus loin l'enquête pour établir que le petit fief du Plessis en Argentré a donné son nom aux seigneurs de la Roche-Pichemer, et par là même à ceux du Plessis de Jarzé.

Membres

Parmi ceux qui naquirent à la Roche-Pichemer, on distingue :

  • Jean du Plessis, frère aîné de Guillaume, mari de Jeanne Triganne, laquelle convola avec N. Coueffé ; il se distingua assez dans la guerre contre les Anglais pour être honoré de la confiscation de ses biens par le roi d'Angleterre au profit de Richard Auxel. Il mourut prisonnier en 1434 ;
  • René du Plessis1551 - † 1607), est comte de Jarzé, par suite de son mariage avec Renée Bourré (qui hérita de sa sœur Yolande Bourré, assassinée par Charles de Souvigné, son mari). Ils eurent : René (1579), Françoise (1582), Ambroise (1584), Charles (1586), René (1587), François (1588)[1]. Il eut un commandement parmi les royaux pendant les guerres de religion, soit sous le duc d'Épernon, soit sous les ordres du maréchal de Lavardin. Il était catholique, ce qui n'empêchait pas ses troupes de profaner les églises et de commettre des cruautés et des horreurs. Henri IV le chargea en 1593 et le 2 mai 1596 de garder son château de Jarzé contre les ligueurs qui occupaient plusieurs places voisines. Chevalier de l'ordre et gentilhomme ordinaire, il mourut au Château de la Roche-Pichemer en 1607. Il fut inhumé dans l'église de Saint-Ouën le 29 décembre 1607. Son écusson porte écartelé au 1 et au 4 de gueules à un massacre de cerf d'argent surmonté de 2 croissants de même posés l'un sur l'autre, au 2 et au 3 d'argent à une bande fuselée de gueles, à la bordure de sable chargée de 8 besans d'or ;
  • René du Plessis, soupirant d'Anne d'Autriche, petit-fils du précédent, ne naquit point comme ses frères et soeurs au Château de la Roche-Pichemer, qu'il vendit en 1645. Ses descendants conservèrent encore moins de liens avec le Bas-Maine où ils ne possédèrent plus que la terre de Villiers (Sainte-Gemmes-le-Robert).

Notes et références

  1. Dont le curateur, Robert Fanon, fit regrossoyer les infortations faites à Saumur (contre l'assassin de leur tante) qui avoient été adirées, le 2 février 1600.

Bibliographie

  • Chartrier d'Hauterives ;
  • Revue d'Anjou, t. II, p. 384, et année 1883, article d'Arthur du Chêne ;
  • Pinard, Chronologie militaire, t. VI, p. 234 ;
  • Archives de Maine-et-Loire, E. 2.362.

Source

« Famille du Plessis de Jarzé », dans Alphonse-Victor Angot, Ferdinand Gaugain, Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne, Goupil, 1900-1910 [détail de l’édition], t. III, p. 289.

  • Portail de la Mayenne Portail de la Mayenne
  • Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire
Ce document provient de « Famille du Plessis de Jarz%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Famille Du Plessis De Jarzé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Famille du Plessis de Jarze — Famille du Plessis de Jarzé Armes de René du Plessis : écartelé au 1 et au 4 de gueules à un massacre de cerf d argent surmonté de 2 croissants de même posés l un sur l autre, au 2 et au 3 d argent à une bande fuselée de gueule, à la bordure …   Wikipédia en Français

  • Famille du plessis de jarzé — Armes de René du Plessis : écartelé au 1 et au 4 de gueules à un massacre de cerf d argent surmonté de 2 croissants de même posés l un sur l autre, au 2 et au 3 d argent à une bande fuselée de gueule, à la bordure de sable chargée de 8… …   Wikipédia en Français

  • Famille du Plessis de Jarzé — Armes de René du Plessis : écartelé au 1 et au 4 de gueules à un massacre de cerf d argent surmonté de 2 croissants de même posés l un sur l autre, au 2 et au 3 d argent à une bande fuselée de gueule, à la bordure de sable chargée de 8… …   Wikipédia en Français

  • Jarze — Jarzé Jarzé Administration Pays France Région Pays de la Loire Département Maine et Loire Arrondissement Angers Canton Seiches su …   Wikipédia en Français

  • Plessis (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Toponyme 1.1 Communes françaises 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Jarzé — 47° 33′ 22″ N 0° 13′ 55″ W / 47.5561111111, 0.231944444444 …   Wikipédia en Français

  • Famille De Montalais — Armes des Montalais : d or à trois chevrons d azur à la fasce de gueules brochante. Devise : Vincere aut mori. Famille de Montalais, famille d origine angevine et d ancienne chevalerie. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Famille de montalais — Armes des Montalais : d or à trois chevrons d azur à la fasce de gueules brochante. Devise : Vincere aut mori. Famille de Montalais, famille d origine angevine et d ancienne chevalerie. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Famille d'Escoubleau de Sourdis — La famille d Escoubleau de Sourdis tire son nom du château d Escoubleau, situé près de Châtillon sur Sèvres (commune fusionnée aujourd hui à Mauléon). Cette famille, dont on n a jamais mis en doute la filiation depuis Geoffroy d Escoubleau qui… …   Wikipédia en Français

  • Famille de Montalais — Armes des Montalais : d or à trois chevrons d azur à la fasce de gueules brochante. Devise : Vincere aut mori. Famille de Montalais, famille d origine angevine et d ancienne chevalerie. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.