Famille De Croÿ


Famille De Croÿ

Famille de Croÿ

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croy (homonymie).

La famille de Croÿ est une ancienne et illustre Maison de la noblesse européenne.

Sommaire

Présentation

La Maison de Croÿ est du nombre de ces grandes familles dont le nom et l'existence politique se trouvent liés depuis plusieurs siècles à tous les évènements remarquables de l'histoire. Un caractère qui lui est propre, ou du moins qu'elle ne partage qu'avec très peu de maisons illustres. C'est que plus, on remonte vers le berceau de son origine, plus on trouve de monuments qui attestent de sa noblesse, de sa puissance et de son antique splendeur. Elle fut admise à siéger, parmi les princes, aux diètes de l'Empire, depuis l'année 1486.

Longtemps avant cette époque et, depuis, sans interruption, la maison de Croÿ n'a pas cessé d'être appelée aux places les plus éminentes du clergé, de la diplomatie, de la cour et des armées de France, en Bourgogne, en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas.

On trouve les premières traces de la Maison de Croÿ au XIIe siècle, en Picardie. Elle a pris son nom du village de Crouy (Somme).

La maison de Croÿ descends des rois de Hongrie, de la dynastie des Árpád, que la légende fait remonter à Attila. Marc de Hongrie, chassé par son frère et dépossédé de son royaume, se serait réfugia en France, en 1147, où il aurait épousé Catherine de Croÿ.

Le seigneurie de Croÿ fut élevée au rang de duché par le roi Henri IV en 1598 en faveur de Charles de Croÿ, duc d'Aerschot, droit confirmé par Louis XV en 1768.

Elle a donné naissance à deux cardinaux, l'un en 1517, archevêque de Tolède, primat d'Espagne et chancelier de Castille, l'autre grand aumônier de France et archevêque de Rouen ; deux évêques et ducs de Cambrai, princes du Saint-Empire ; cinq évêques de Thérouanne, de Tournai, de Camin, d'Arras et d'Ypres ; un grand-bouteiller, un grand-maître et un maréchal de France ; six chevaliers de l'Ordre du Saint-Esprit ; un tuteur, parrain et premier ministre de la personne de l'empereur Charles Quint, grand-chambellan, grand-amiral et premier ministre de ce monarque et bien sûr régent de l'empire à la mort des parents de Charles V ; un grand chambellan et premier ministre de Philippe le Bon, duc de Bourgogne ; un grand-maître et plusieurs maréchaux de l'Empire ; un grand-écuyer du roi d'Espagne, un dignitaire de la même charge près d'Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, en 1555 ; un gouverneur-général des Pays-Bas en 1573 ; treize généraux des armées bourguignonne, impériale et espagnole et sept généraux au service de la France ; un généralissime des années du Tsar Pierre le Grand, quatre chefs du Conseil des finances aux Pays-Bas et un surintendant des finances de Philippe III, roi d'Espagne ; enfin un grand nombre d'ambassadeurs et de ministres plénipotentiaires aux diètes de l'Empire, en France, en Espagne, en Italie et en Angleterre.

À ce brillant palmarès fait par le chevalier de Courcelles, ajoutons que cette maison a donné naissance également à des députés, des sénateurs et Pairs de France.

Le gouvernement du duché de Brabant et des comtés de Flandre et de Hainaut a été, pour ainsi dire, héréditaire dans cette maison. Deux de ses branches sont depuis plus de deux siècles en possession de la grandesse d'Espagne, et elle compte en 1979, trente-deux chevaliers de l'Ordre de la Toison d'or.

  1. Cette famille, établie en Picardie, est dite de Croÿ-Solre. Elle s'est subdivisée en plusieurs branches :
    1. les sires de Croÿ et de Renty, éteints en 1612 ;
    2. les marquis d'Havré, éteints en 1700 ;
    3. les comtes du Rœulx, éteints en 1585 ;
    4. les princes de Croÿ et du St-Empire, éteints en 1702 en la personne de Charles-Eugène de Croÿ, généralissime des armées russes, mort en Livonie prisonnier de Charles XII de Suède ;
    5. les princes de Chimay, éteints en 1521 ;
    6. les princes de Solre et de Mœurs, devenus branche ainée en 1767, par l'extinction des précédents ;
    7. les ducs d'Havré de Croÿ, connus surtout dans ces derniers temps et qui se sont éteints au XIXe siècle.

Membres

Bourgogne

Croÿ-Aerschot

Croÿ-Havré

Première ligne

épouse de Charles Philippe de Croÿ.
Dessin de la chasse et du corps momifié de Charles Eugène de Croÿ (Église St. Nicholas de Tallinn)
Château des Croÿ, Havré
  • Charles Philippe de Croÿ (1549-1613) épouse Diane de Dommartin, marquise d'Havré, baronne de Dompmartin, dame de Fontenoy-le-Château, de Bayon, d'Hardemont et d'Oginvillier. (30/09/1552-162?),
  • Charles Alexandre de Croÿ
  • Ernst Bogislaw von Croÿ (1620-1684)

Deuxième ligne

Croÿ-Roeulx

Origines

Époque contemporaine

  • Emmanuel de Croÿ-Solre (1718-1784)
  • Anne Emmanuel de Croÿ (1743-1803)
  • Auguste Louis Philippe Emmanuel de Croÿ, connu comme Le Bel Auguste (1765-1822)
  • Gustave Maximilien Juste de Croÿ-Solre, cardinal (1763-1844)
  • Rudolf von Croÿ actuel Chef, 1re branche: Allemande.
  • Frantz de Croÿ actuel Chef, 2e branche: Française.
  • Justin de Croÿ-Solre actuel Chef de famille, 3e branche: Belge. La maison de Croÿ-Solre établie en Belgique est fondée Prince de Cröy en 1677 et obtint une haute reconnaissance de noblesse du Roi des Belges le 2 janvier 1933, avec autorisation de porter le titre de Prince et la qualification d'Altesse Sérénissime pour toute leur descendance, et le 27 octobre 1947, le roi des Belges, Léopold III autorisa cette branche de la famille de Cröy à ajouter " de Solre " au nom illustre de Croÿ en tant qu'Altesse Princière. Cette branche a été reconnu à la plus haute reconnaissance par le Roi Belge et confirmé une seconde fois avec le titre de Prince de Solre. 3 enfants légitimes : Prince Michael de Croÿ Solre. [4ème dans l'ordre] Frank, Prince de Croÿ Solre, Jennifer, Duchesse de Croÿ et Princesse de Solre.

Armorial

Figure Blasonnement
Armoiries de Mesnil 3.svg

Blason ville fr Rousies (Nord).svg



Blason fam fr Croÿ-Flandres-Craon.svg



Blason ville fr Avesnelles (Nord).svg


D'argent, à trois fasces de gueules.[1]


ou


Écartelé: aux 1 et 4, d'argent, à trois fasces de gueules (de Croÿ) ; aux 2 et 3, d'argent, à trois doloires de gueules, les deux du chef adossées (Renty). Casque couronné.[2]



ou


Écartelé: aux 1 et 4, d'argent, à trois fasces de gueules (de Croÿ) ; aux 2 et 3, d'argent, à trois doloires de gueules, les deux du chef adossées (Renty) ; sur le tout écartelé, aux 1 et 4, d'or au lion de sable (Flandre) ; aux 2 et 3, losangé d'or et de gueules (Craon).[3]


ou


Écartelé : aux 1 et 4, d’argent à trois fasces de gueule (qui est Croÿ) ; aux 2 et 3, contre-écartelé : aux a et d, d’azur à trois fleurs de lis d’or (qui est France) ; aux b et c, de gueules (qui est d’Albret) ; sur le tout du contre-écartelé, d’hermines (qui est Bretagne) ; et sur le tout de l’écartelé, de gueules à trois roses d’or (qui est Arenberg).[4]


Notes et références

Bibliographie

Article connexe

Liens externes

Ce document provient de « Famille de Cro%C3%BF ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Famille De Croÿ de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Famille de Croy — Famille de Croÿ Pour les articles homonymes, voir Croy (homonymie). La famille de Croÿ est une ancienne et illustre Maison de la noblesse européenne. Sommaire 1 Présentation 2 Membres …   Wikipédia en Français

  • Famille de croÿ — Pour les articles homonymes, voir Croy (homonymie). La famille de Croÿ est une ancienne et illustre Maison de la noblesse européenne. Sommaire 1 Présentation 2 Membres …   Wikipédia en Français

  • Famille de Croÿ — Pour les articles homonymes, voir Croy (homonymie). Cette page explique l histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Croÿ …   Wikipédia en Français

  • Croy (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Famille de Croÿ Jürgen Croy, ancien gardien de but est allemand de football Toponyme Croy, commune suisse du canton de Vaud Croy, hameau de la… …   Wikipédia en Français

  • Croÿ — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme La famille de Croÿ est une famille de la haute noblesse européenne. Toponyme L île de Croÿ est une des îles Kerguelen. Ce document provient de « …   Wikipédia en Français

  • Croy (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Crouy (homonymie). Patronyme La famille de Croÿ est une famille de la haute noblesse européenne. Jürgen Croy, ancien …   Wikipédia en Français

  • Famille von Wrangel — Pour les articles homonymes, voir Croy (homonymie). Cette page explique l histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Croÿ …   Wikipédia en Français

  • Famille von Bellingshausen — Pour les articles homonymes, voir Croy (homonymie). Cette page explique l histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Croÿ …   Wikipédia en Français

  • Famille de MUYSER LANTWYCK — de Muyser Lantwyck Devise : Suaviter sed fortiter Ancienne famille remontant au début du XVe siècle, issue de Jean de Moysere, échevin de Vaelbeek, homme de fief à Héverlé en 1451, censier du prieuré de Groenendael, châtelain du manoir de… …   Wikipédia en Français

  • Famille de Rougé — La famille de Rougé est une ancienne famille noble d extraction chevaleresque de Bretagne mentionnée dès 1045. Sommaire 1 Origines …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.