Fabien Pelous

ÔĽŅ
Fabien Pelous
Fabien Pelous Portail du rugby à XV
Photo sur fond noir de Fabien Pelous. Le portrait en buste est pris de trois-quart.
Fiche d'identité
Naissance 7 d√©cembre 1973 (1973-12-07) (37 ans)
à Toulouse (France)
Taille 1,98 m (6‚Ä≤ 6‚Ä≥)
Poids 114 kg (251 lb)
Surnom Le Pélican (débuts)
Lurch (anglophones)
Position deuxième ligne
Carrière en junior
P√©riode √Čquipe
1983-1991 Saverdun
Carrière en senior
P√©riode √Čquipe M (Pts)*
1991-1995
1995-1997
1997-2009
SC Graulhet
US Dax
Stade toulousain
 ? (?)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
P√©riode √Čquipe M (Pts)**
1995-2007 Drapeau : France France 118 (40)

* Matchs joués et points marqués dans chaque équipe comptant
pour les compétitions nationales et continentales officielles.
** Matchs joués et points marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Fabien Pelous (dit Le P√©lican √† ses d√©buts professionnels - Pelous vient de l'occitan pel√≥s, ou velu), n√© le 7 d√©cembre 1973 √† Toulouse (Haute-Garonne), est un joueur de rugby √† XV fran√ßais, ayant grandi √† Gibel (proche de Nailloux). Il a suivi une formation de kin√©sith√©rapeute au CHU de Toulouse.

Formé à Saverdun (Ariège) et issu d'une famille locale d'agriculteurs, il a joué au Stade toulousain de 1997 à 2009, après deux saisons à l'US Dax.

Il a été capitaine de l'équipe de France et du Stade toulousain. Avec le record de sélections en équipe de France (118 capes) et celui du nombre de capitanats (42 brassards), il détient le palmarès le plus fourni du rugby français.

Il a publi√© son autobiographie sous le titre 118 vies (√©ditions Prolongations, le 14 octobre 2009), l'hebdo Rugby n¬į3 du 16 mars 2006 lui ayant √©galement consacr√© un long article l'√Ęme des guerriers.

Il est le parrain de l'association Un maillot pour la vie en faveur des enfants hospitalisés.

Aux élections municipales de 2008 à Toulouse, intéréssé par un poste de maire-adjoint chargé des sports, il est candidat sur la liste du maire sortant Jean-Luc Moudenc (UMP). La liste est battue et il n'intègre pas le conseil municipal. Il affirmera par la suite avoir intégré cette liste par l'intermédiaire du président du Stade Toulousain Jean-René Bouscatel, lui aussi sur la liste, tandis qu'il avait pas de contact avec les socialistes locaux, mais qu'il est "de gauche".

En mai 2010, il figure sur la ¬ę Dream Team ¬Ľ europ√©enne de l'European Rugby Cup (ERC), √† savoir la meilleure √©quipe-type des comp√©titions des clubs europ√©ens au cours des 15 derni√®res ann√©es[1].

En juin 2010, il g√®re la r√©serve de l'√©quipe nationale fran√ßaise, dite √©quipe de France A, entra√ģn√©e par Olivier Magne, et alors en lice dans la Churchill Cup[2].

En 2011, obtenant une licence de pilote d’hélicoptère, Fabien Pelous continuera à exercer ses fonctions actuelles au Comité directeur de la FFR, et au Comité de sélection de l’équipe de France[3].

Il est par ailleurs propri√©taire d‚Äôun vignoble √† Saint-√Čmilion, cog√®re l‚Äôh√ītel Mercure de Saint-Lary, et d‚Äôores et d√©j√† est copropri√©taire d‚Äôune toute prochaine brasserie sur le th√®me du rugby √† Nailloux (au Village des Marques, en juin 2011), toute proche du lieu de son enfance Gibel, le tout en restant consultant pour Canal +[3].

Il s‚Äôappr√™te, de plus, √† passer une ma√ģtrise de Manager g√©n√©ral de club, √† l‚ÄôUniversit√© de Limoges[3].

Il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur le 25 avril 2011[4].

Sommaire

Carrière

En club

Formé à Saverdun, puis passé à Graulhet et à Dax, c'est surtout au Stade toulousain que Fabien Pelous va remporter ses plus grands trophées et ainsi posséder un des plus beaux palmarès du rugby français. Triple champion de France en 1999, 2001 et 2008, il gagne aussi en 2003 et 2005 la Coupe d'Europe de rugby. Fabien Pelous annonce sa retraite le 23 avril 2009[5].

En équipe nationale

Il a honor√© sa premi√®re cape internationale en √©quipe de France le 17 octobre 1995 contre l'√©quipe de Roumanie et marqua un essai √† l'occasion. Souvent s√©lectionn√© comme troisi√®me ligne centre √† ses d√©buts, il va se fixer progressivement en seconde ligne. Il a particip√© aux tourn√©es en Argentine en 1996, en 1998 et en 2002, en Australie en 1997 et 2002, en Nouvelle-Z√©lande en 1999, aux √Čtats-Unis et au Canada en 2004, et en Roumanie et Afrique du Sud en 2006.

En 2003, apr√®s la retraite internationale de Fabien Galthi√©, il devient le capitaine du XV de France. Il honore ce capitanat en remportant le Grand Chelem lors du Tournoi des Six Nations 2004. Il compte √† son actif quatre Grand Chelems (1997, 1998, 2002, 2004) ce qui constitue √©galement un record en France. En 2007, souvent bless√©, il "partage" son capitanat avec le talonneur Rapha√ęl Iba√Īez. La Coupe du monde 2007 sera sa derni√®re grande comp√©tition avec le XV de France. Il est le joueur le plus cap√© avec 118 s√©lections dont 42 en tant que capitaine (record). Il a pris sa retraite internationale le 7 novembre 2007.

La nuit suivant la finale de la Coupe du monde 2007, il reçut l'IRPA Special Merit Award, lors de la soirée de gala de l'International Rugby Players' Association Special Merit Award, organisée par l'IRB.

Il fait partie, selon The Times, des 10 joueurs[6] de rugby Français les plus effrayants[7].

Palmarès

En club

Pelous en demi-finale Toulouse/Clermont, top 14 2008-2009

En équipe nationale

De gauche √† droite : Aur√©lien Rougerie, Fabien Pelous et Pieter de Villiers lors de France-Irlande 2006

En coupe du monde :

Personnel

  • Recordman d'Europe du nombre de s√©lections nationales le 16 septembre 2007 (118), devant l'anglais Jason Leonard (114) (uniquement d√©pass√© au niveau mondial par l'australien George Gregan (139))
  • Recordman du nombre de s√©lections en √©quipe de France depuis le 18 ao√Ľt 2007 (112, alors devant Philippe Sella)
  • Recordman mondial au poste de seconde ligne
  • Recordman de France du nombre de capitanats (42) depuis 2006
  • Oscar du Midi olympique :
    • Or : 1999, 2004
    • Argent : 2003
    • Bronze : 2000
  • √Člu meilleur joueur fran√ßais de l'ann√©e par la cha√ģne de t√©l√©vision France 2 en 1999
  • Participation √† 11 tournois des cinq/six nations cons√©cutifs, de 1996 √† 2006 (49 matchs)
  • Participation √† 12 √©ditions cons√©cutives de la coupe d'Europe, de 1998 √† 2009 (record europ√©en)
  • Vainqueur au moins une fois de toutes les grandes nations du rugby
  • A rencontr√© 18 nations diff√©rentes en matches internationaux (et les a toutes battues au moins une fois, sauf les Tonga[11])
  • Fait partie du XV de r√™ve de la Sixi√®me Nuit du rugby en 2009.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Angelina Lacroix, ¬ę Annonce des laur√©ats des Prix ERC15 ¬Ľ sur ercrugby.com, ERC, 17 mai 2010. Consult√© le 17 mai 2010
  2. ‚ÜĎ Magne: "Un rang √† tenir" article de Sylvain Labb√© au 3 juin 2010, consult√© le 7 juin 2010 sur www.sports.fr
  3. ‚ÜĎ a, b et c La D√©p√™che du Midi (√©dition Ouest), jeudi 13 janvier 2011, p.24
  4. ‚ÜĎ L√©gion d'honneur : Pelous nomm√© chevalier sur www.lequipe.fr, L'√Čquipe, 26 avril 2011. Consult√© le 26 avril 2011
  5. ‚ÜĎ ¬ę Fabien Pelous prend sa retraite sportive ¬Ľ, Le Monde, 23 avril 2009.
  6. ‚ÜĎ Les autres √©tant G√©rard Cholley, Alain Est√®ve, Pascal Ondarts, Marc C√©cillon, Vincent Moscato, Armand Vaquerin, Laurent Seigne, Claude Dourthe et Michel Palmi√©
  7. ‚ÜĎ The top 10 frightening Frenchmen
  8. ‚ÜĎ Prix Emmanuel Rodocanachi
  9. ‚ÜĎ Laur√©at du Prix Fran√ßois Lafon de l'Acad√©mie des sports, d√©cern√© au(x) meilleur(s) jeune(s) espoir(s) annuel(s) fran√ßais
  10. ‚ÜĎ [1] Jeux M√©diterran√©ens de 1993 en Languedoc-Roussillon
  11. ‚ÜĎ [2] Fabien Pelous et les supporters du XV de France

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fabien Pelous de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fabien Pelous ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Fabien Pelous Datos personale ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Fabien Pelous ‚ÄĒ Spielerinformationen Voller Name Fabien Pelous Geburtstag ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Fabien Pelous ‚ÄĒ Infobox Rugby biography name = Fabien Pelous caption = Fabien Pelous in Toulouse, 2008 birthname = nickname = dateofbirth = birth date and age|1973|12|7 placeofbirth = Toulouse, France dateofdeath = placeofdeath = height = height|m=1.98 weight =… ‚Ķ   Wikipedia

  • Pelous ‚ÄĒ Fabien Pelous Fabien Pelous ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pelous ‚ÄĒ Fabien Pelous Spielerinformationen Voller Name Fabien Pelous Geburtstag 7. Dezember 1973 Geburtsort Toulouse ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Fabien ‚ÄĒ may refer to:People with the given name Fabien:* Fabien Audard (born 1978), French professional football (soccer) player * Fabien Barthez (born 1971), retired French football goalkeeper * Fabien Boudar√®ne (born 1978), French footballer * Fabien… ‚Ķ   Wikipedia

  • Fabien (Pr√©nom) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Fabien. Sens et origine du nom F est un pr√©nom masculin d origine latine se r√©f√©rant √† la gens Fabia. La Saint Fabien a lieu le 20 janvier. Variantes espagnol : Fabian italien : Fabio catalan  ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Fabien (prenom) ‚ÄĒ Fabien (pr√©nom) Pour les articles homonymes, voir Fabien. Sens et origine du nom F est un pr√©nom masculin d origine latine se r√©f√©rant √† la gens Fabia. La Saint Fabien a lieu le 20 janvier. Variantes espagnol : Fabian italien : Fabio… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Fabien (pr√©nom) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Fabien. Sens et origine du nom Fabien est un pr√©nom masculin d origine latine se r√©f√©rant √† la gens Fabia. La Saint Fabien a lieu le 20 janvier. Variantes anglais: Fabian espagnol : Fabian italien :… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Equipe de France de rugby a XV ‚ÄĒ √Čquipe de France de rugby √† XV  Cet article traite de l √©quipe masculine. Pour l √©quipe f√©minine, voir √Čquipe de France de rugby √† XV f√©minin ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.