Fab lab

La notion de Fab lab (contraction de l'anglais (en) fabrication laboratory, traduction : laboratoire de fabrication) désigne tout type d'atelier composé de machines-outils pilotées par ordinateur et nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) et pouvant fabriquer rapidement et à la demande des biens de nature variée (vêtements, livres, objets décoratifs, etc.). Cela inclut les produits ne pouvant être fabriqués à grande échelle (pièces uniques éventuellement).

Ces coopératives du futur regroupent des informaticiens, designers et artistes dans des hackerspaces.

Sommaire

Historique

La robotique nait de la science fiction. Dans les années cinquante, aux États-Unis naissent plusieurs sociétés de construction de robots, dont la plus connue est Unimation, fondée à Danbury (Connecticut) par Joseph Engelberger, ami de Isaac Asimov, l'inventeur du mot « robotique » [1]. Les télémanipulateurs sont développés par les militaires pour manipuler des produits hautement radioactifs pour produire les bombes atomiques. C'est ensuite l'industrie civile qui s'approprie les robots et notamment l'automobile (ex. : Renault (alors société d'État) a dès 1974 conçu et créé ses propres robots)[1].
Au début des années 1980, on annonçait déjà (au Canada notamment) des ateliers flexibles, robotisés, pilotés par ordinateur, où l'Homme ne serait nécessaire que pour quelques réglages et un entretien. Ceci alors que « la première usine sans homme » était présentée au Japon à Tsukuba[1].

« Un atelier automatisé flexible est un atelier piloté en temps réel par un ordinateur : son objectif est d'optimiser l'utilisation des machines, de minimiser les encours et d'accélérer le passage des pièces à travers l'atelier » précisait le Rapport Lasfargues de 1982.

On l'imaginait déjà idéal pour les productions en séries limitées (de 50 à 1 000 exemplaires). En 1982 Unimation était devenu leader mondial de la robotique industrielle. L'entreprise sera racheté par Westinghouse[1].

Le programme de Fab lab été créé par Neil Gershenfeld (en) à la fin des années 1990 et lancé au Media Lab du MIT, en collaboration entre le « Grassroots Invention Group » et le « Center for Bits and Atoms » (CBA) à l'Institut de technologie du Massachusetts.

Il a commencé en explorant comment le contenu de l'information renvoie à sa représentation physique, et comment une communauté peut être rendue plus créative et productive si elle a - au niveau local - accès à une technologie.
Alors que le Grassroots Invention Group n'est plus dans le Media Lab, le Center for Bits and Atoms consortium est toujours activement impliqué dans la poursuite des recherches dans des domaines liés à la description et à la fabrication, mais il n'exploite ni n'entretient aucun des laboratoires fablab du monde entier (sauf le mobile fab lab).

Le concept de laboratoire « fab lab» découle aussi d'un cours très populaire au MIT (MAS.863) appelé « How To Make (Almost) Anything ». (« Comment (presque) tout fabriquer »). Ce cours est encore ouvert aux étudiants dans les semestres d'automne.

Enjeux en matière de développement

Grâce à des interfaces informatiques simplifiées, « ergonomiques » et de plus en plus interopérables, il devient plus facile pour des usagers non-spécialistes de prendre le contrôle d’outils techniques (écrire, illustrer, maquetter et imprimer son propre livre en ligne par exemple, avec un logiciel commercial ou libre tel que wikibook).
L'appropriation que le logiciel libre a facilité, s'étend maintenant aux « matériels libres », et par exemple aux modalités de prototypage numérique permis par des plateformes de type Arduino ou aux prototypage physiques permis par des Fablabs.

Selon une hypothèse, ce serait la fin de l'obsolescence programmée, donc un progrès écologique et économique majeur. Selon l'autre, au contraire, il ne serait ni rentable, ni écologiquement soutenable que chacun puisse disposer de son Fablab, mais certains des auteurs du concept espèrent un jour en faire un périphérique distant, mais courant des ordinateurs individuels, permettant la création (éventuellement collaborative et libre ) de nouveaux objets, ou la réalisation d'objets directement à partir de plans disponibles librement sur le web. Des logiciels libres pouvant également être utilisés.

Son utilisation dans certains pays du tiers-monde a permis à quelques villages isolés de générer eux-mêmes des produits introuvables et/ou d'un prix inaccessible pour eux.

Définition technologique

Le Fab lab désigne la somme des logiciels nécessaires à l'utilisation combinée d'outils et l'ensemble de ces outils, qui sont par exemple :

Les Fab Labs dans le monde

  • Un programme Fab lab fait partie du MIT's (Massachusetts Institute of Technology) Center for Bits and Atoms (CBA), qui explore les liens entre l' information et sa représentation physique.
  • En juin 2008, on dénombrait 34 Fab Labs, répartis dans 10 pays.

Enjeux sociaux, éthiques, économiques et prospectifs

Le développement de fablabs, qui dépend aussi du maintien de la « bricolabilité » et donc de l'interopérabilité des dispositifs technologies informatiques, pourrait modifier voir bouleverser une partie des logiques d'offre et demande mises en place par l'économie industrielle et de marché des XIXe et XXe siècles.
Selon ses usages et localisations, un outil de type fablab pourrait en effet contribuer à appauvrir ou exploiter des sociétés ou populations déjà appauvries ou vulnérables en délocalisant et dématérialisant l'emploi et la production là où l'offre serait la moins chère (avec probablement une protection sociale, sanitaire et environnementale moindre), ou au contraire libérer certaines populations de leur dépendance à des producteurs éloignés (en diminuant les coûts de transports, frais de licence, droit de propriété intellectuelle, etc.).
De même selon la manière dont ils seront utilisés, ils pourront exacerber le gaspillage d'énergie et de ressource, ou au contraire s'inscrire dans une logique d'écodéveloppement.
La diffusion des fablabs permettrait aussi théoriquement de faciliter la production et diffusion de faux ou de copies illégales d'objets matériels.

FabLab existants (liste non limitative à la date de juin 2008)

En juin 2008, il y avait 34 fablabs installés dans 10 pays, dont (selon [2] le MIT) :

Amérique du Nord

  • mobile fab lab : laboratoire mobile
  • USA, Californie, San Diego : Fab Lab monté par une ONG nommée Heads on Fire
  • USA, Illinois, Chicago : Fab Lab MSI (Fab Lab du Museum of Science and Industry of San Diego)
  • USA, Massachusetts, Boston : Fab Lab du South End Technology Center
  • USA, Minnesota, White Bear Lake : Fab Lab du Century College
  • USA, New York, South Bronx : Fab Lab construit par une ONG Sustainable South Bronx
  • USA, Ohio, Elyria : Fab Lab du Lorain County Community College
  • USA, Ohio, East Cleveland : Fab Lab du MC2STEM School sur le campus du GE Nela Park
  • USA, Oklahoma, Ponca City : Fab Lab mobile du Pioneer Technology Center (Mobile Lab)
  • USA, Oklahoma, Claremore : Fab Lab de la Will Rogers Junior High School
  • USA, Oklahoma, Tulsa : Fab Lab en cours de développement, planifié par Kendall Whittier, Inc.
  • USA, Wisconsin, Appleton, Fab Lab du Fox Valley Technical College

Central/South America

Afrique

  • Ghana, Sekondi-Takoradi : Fab Lab du Takoradi Technical Institute
  • Afrique du Sud, Bloemfontein : Fab Lab du Central University of Technology
  • Afrique du Sud, Le Cap : Fab Lab duCape Craft and Design Institute
  • Afrique du Sud, Kimberley : Fab Lab duNorthern Cape Higher Education Institute
  • Afrique du Sud, Potchefstroom : Fab Lab duNorth West University
  • Afrique du Sud, Soshanguve : Fab Lab du BMW community center, construit par le Bright Youth Council et sponsorisé par le Council for Scientific and Industrial Research
  • Kenya, Nyanza : à Majiwa (Bondo District) ; Fab Lab construit par ARO Fablab sponsorisé par ARCKenya, ARC-Aid et Norad Norway
  • Kenya, Nairobi : Fab Lab de l'université de Nairobi, construit par l'école d'ingénieur

Asie

Europe


Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Fab : the coming revolution on your desktop--from personal computers to personal fabrication ; par Neil Gershenfeld ; (ISBN 0465027458)

Liens externes

Notes et références

  1. a, b, c et d Rapport de colloque [Négocier le virage technologique : actes du colloque sur la télématique tenu à Montréal en février 1983] ; Coédition : Institut canadien d'éducation des adultes, Centrale de l'enseignement du Québec (Accès en ligne par la Bibliothèque virtuelle)
  2. Liste globale du MIT
  3. Site du Fab Lab MAGICbox au SMARTlab
  4. Waag Society
  5. http://www.nybi.cc
  6. Site officiel

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fab lab de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fab Lab — (contraction de fabrication laboratory) est un atelier composé de machines outils pilotées par ordinateur qui peut fabriquer à peu près n importe quoi. Cela inclut les produits qui ne peuvent être fabriqués sur une grande échelle. Son utilisation …   Wikipédia en Français

  • Fab Lab — is a British television programme designed for pre school children. It is currently aired on the CBeebies channel. It is an introduction to science, nature and technology for young children.The program features two pixies named Trixi and Dixi… …   Wikipedia

  • Fab lab — The Fab Lab (fabrication laboratory) is a small scale workshop with the tools to make almost anything. This includes technology enabled products generally perceived as limited to mass production. While Fab Labs have yet to compete with mass… …   Wikipedia

  • fab lab — noun A small scale workshop with the ability to fabricate almost everything. This includes products generally perceived as limited to mass production …   Wiktionary

  • Fab Lab MSI — The Lab being enjoyed by members of the Museum of Science and Industry Fab Lab MSI (Fabrication Laboratory at the Museum of Science and Industry (Chicago), Illinois) The Fab lab MSI is a small scale workshop that uses various machines to create… …   Wikipedia

  • Fab Lab Barcelona — [http://www.fablabbcn.org/ FAB LAB BCN] is a centre of production, investigation and education, that uses last generation (as of 2008) computer assisted design software to the creation of prototypes and scale models for Architecture, Construction …   Wikipedia

  • Mobile fab lab — The mobile fab lab is a computer controlled design and machining shop housed in a trailer. The first was built in August 2007 by the Center for Bits and Atoms at the Massachusetts Institute of Technology.[1] The mobile lab includes the same… …   Wikipedia

  • Fab@home — est un projet de conception d une machine basée sur la fabrication numérique (Digital fabricator), sur le principe de l imprimante 3D et de la culture libre (le logiciel de pilotage, comme les plans, sont en « open source », et chacun… …   Wikipédia en Français

  • Media lab — For other uses, see Media lab (disambiguation). Media lab (often referred to as new media lab, media art lab or media research lab) is a term used for interdisciplinary organizations, collectives or spaces with the main focus on new media,… …   Wikipedia

  • FabLab — Das FabLab der Waag Society in Amsterdam Ein FabLab (engl. fabrication laboratory – Fabrikationslabor) ist eine offene, demokratische High Tech Werkstatt mit dem Ziel, Privatpersonen industrielle Produktionsverfahren für Einzelstücke zur… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.