Escautpont

50° 25′ 30″ N 3° 33′ 34″ E / 50.425, 3.55944444444

Escautpont
Image illustrative de l'article Escautpont
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Valenciennes
Canton Condé-sur-l'Escaut
Code commune 59207
Code postal 59278
Maire
Mandat en cours
Francis Mariage
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut
Site web Ville d'Escautpont Site officiel
Démographie
Population 4 210 hab. (2007)
Densité 728 hab./km²
Gentilé Escautpontois, Escautpontoises
Géographie
Coordonnées 50° 25′ 30″ Nord
       3° 33′ 34″ Est
/ 50.425, 3.55944444444
Altitudes mini. 17 m — maxi. 41 m
Superficie 5,78 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Escautpont (prononcer "ékopon") est une commune française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais.

Sommaire

Géographie

Escautpont est situé sur la voie romaine allant de Bavay à Boulogne-sur-Mer.

Escautpont est une commune au passé riche, située entre l'Escaut et la Forêt domaniale.

Traversée de part en part par le CD 935A, elle offre un accès privilégié vers l'autoroute A2 Paris-Bruxelles et sur l'Escaut canalisé. Elle est desservie par le bus (ligne 14).

Escautpont fait partie de la communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut.

Communes limitrophes

Toponomie

  • Pons Scaldis, itinéraire d'Antonin
  • Pontes Scaldis, carte de Peutinger
  • Scaldi pons, cartulaire de Saint-Amand, 1175
  • Scalpons, id. 921.
  • Scalpunt, cartulaire de Vicogne 1154.
  • Scaupons, pouillé de Cambrai XIVe siècle[1].

Histoire

Escautpont tire son nom du seul pont qui passait au-dessus de l'Escaut sur une voie romaine Bavay-Tournai dans l'Antiquité.

Le blason de Ponte Scaldis, premier nom de la commune, garde d'ailleurs la trace de ce pont à trois arches, sur lequel passait la fameuse chaussée dite de Brunehaut, axe essentiel de l'ère romaine. Situé à équidistance de Bavay et Tournai (22 km), ce monument, d'une utilité stratégique importante, a été édifié sous le règne de l'empereur Claude ou celui de Néron, soit au début du premier siècle de notre ère.
L’origine de ce nom "Brunehaut", serait due, selon certains, à la petite fille de Clovis, la reine Brunehilde (Brunehaut) (550 - 613) qui fut torturée et qui mourut, attachée par les cheveux et traînée par un cheval lâché au galop. Pour d’autres, "Brunehaut" serait la déformation de "Borne Haute". Sur les voies romaines on trouvai, tous les mille pas des colonnes milliaires (environ tous les 1481 m) pour indiquer les distances.

La naissance d'Escautpont remonte donc à l'époque romaine, puisque, rapidement, une bourgade s'est développée autour de l'ouvrage d'art dont les ruines ont été mises au jour par le chanoine Petit au XIXe siècle. C'est que les ponts étaient rares à cette époque. Tous les chemins des environs y aboutissaient. C'est aussi à cette époque que remonte la vocation agricole (le blason le rappelle également) d'Escautpont, décrit comme un relais de poste, soit une agglomération assez importante. La majeure partie des terres cultivées furent données à l'abbaye de Saint-Amand en 847 par Charles le Chauve. Elles firent ensuite partie d'une seigneurie vassale du comté du Hainaut avant d'être rachetées par l'Abbaye de Mortagne en 1265. C'est à cette époque que la paroisse d'Escautpont, jusque là indistincte de celle de Vicq s'en détacha.

En 1655, sous le règne de Louis XIV, un pont fut à nouveau jeté au-dessus de l'Escaut, pour faciliter l'évolution de l'armée de Turenne entre Condé et Le Quesnoy. Pour contrer l'invasion espagnole, puis autrichienne, Escautpont fut plusieurs fois inondée. Concentré initialement autour du pont romain, le centre du village s'est d'abord déplacé plus au nord, au lieu dit Le Pas de L'Ayau (passage de l'eau ou par delà l'eau) puis sur la rive gauche de l'Escaut au cours du XIXe siècle, époque où la commune connut un formidable essor industriel, grâce à l'implantation de verreries et de brasseries. La population fit un bond de 700 habitants en 1841 à 2200 en 1901 mais ce n'est rien à côté de celui provoqué par "l'ère de la houille", dont le début remonte à 1715. Grâce à la construction massive de logements entreprise après 1918 par la compagnie des mines d'Anzin, le nombre d'habitants est passé à 4168 en 1931.

Stabilisée jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, la population augmenta encore nettement avec les nouvelles constructions des Houillères, dont celles du Trieu Saint-Jean. Cet essor explique qu'Escautpont a longtemps formé deux entités, le centre et les corons, auxquelles sont venus s'ajouter depuis de nouveaux quartiers et résidences.

Héraldique

Blason de la ville de Escautpont (59) Nord-France.svg

Les armes de Escautpont se blasonnent ainsi :"D'azur semé de fleurs de lys d'or[2]." .

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Francis Berkmans MRC  
mars 2008 en cours Francis Mariage Divers gauche  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Escautpont depuis cette date :

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population - 514 639 619 671 627 706 885 897
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 950 1 034 1 136 1 218 1 320 1 380 1 527 1 579 1 747
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 2 251 2 550 2 715 2 671 4 015 4 168 3 992 3 999 5 530
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 5 953 5 757 5 234 4 742 4 327 4 204 4 210 4 211 -
Notes, sources, ...
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : base Cassini de l'EHESS[3] et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[4],[5]


Pyramide des âges

Pyramide des âges à Escautpont en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,3 
4,8 
75 à 89 ans
10,2 
10,1 
60 à 74 ans
12,5 
19,4 
45 à 59 ans
17,4 
21,1 
30 à 44 ans
19,3 
21,2 
15 à 29 ans
19,1 
23,1 
0 à 14 ans
21,2 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

  1. page 417 - Statistique archéologique du Département du Nord - 1867 - archive de Harvard College Library - numérisé par google Books
  2. Source: Le généalogiste fou et L'héraldique au CRGFA
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 28 juillet 2010
  4. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 28 juillet 2010
  5. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 28 juillet 2010
  6. Évolution et structure de la population à Escautpont en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 28 juillet 2010
  7. Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 28 juillet 2010

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Escautpont de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Escautpont — Saltar a navegación, búsqueda Escautpont País …   Wikipedia Español

  • Escautpont — Infobox Commune de France|nomcommune=Escautpont région=Nord Pas de Calais département=Nord arrondissement=Valenciennes canton=Condé sur l Escaut insee=59207 cp=59278 maire=Francis Berkmans mandat=2001 2008 intercomm=Communauté d agglomération de… …   Wikipedia

  • Escautpont — Original name in latin Escautpont Name in other language Escautpont State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 50.41875 latitude 3.55341 altitude 24 Population 4324 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Bruay-sur-l'Escaut — 50° 23′ 56″ N 3° 32′ 25″ E / 50.39888888, 3.54027777 …   Wikipédia en Français

  • Tramway de Valenciennes — Situation …   Wikipédia en Français

  • Straßenbahn Valenciennes — Die Straßenbahn Valenciennes besteht aus einer Straßenbahnlinie, die dem Aufgabenträger Syndicat Intercommunal pour les Transports Urbains de la Région de Valenciennes (SITURV) gehört und von Transvilles betrieben wird. Sie ist in Betrieb seit… …   Deutsch Wikipedia

  • Ancien tramway de Valenciennes — Le tramway en 1965 Situation Agglomération de Valenciennes Type Tramway …   Wikipédia en Français

  • Raismes — 50° 23′ 23″ N 3° 29′ 12″ E / 50.3897222222, 3.48666666667 …   Wikipédia en Français

  • Bellaing — 50° 22′ 09″ N 3° 25′ 36″ E / 50.3691666667, 3.42666666667 …   Wikipédia en Français

  • Bruay-sur-l’Escaut — Bruay sur l Escaut Bruay sur l’Escaut Détail Administration …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.