Equipe du Ghana de football


Equipe du Ghana de football

Équipe du Ghana de football

Flag of Ghana.svg Ghana
Logo
Surnom Les Blacks Stars
Équipementier Puma
Classement FIFA Diminution 36e (3 juin 2009)[1]
Sélectionneur Serbie Milovan Rajevac
Record de sélections Karim Abdul Razak : 80
Meilleur buteur Kwame Ayew : 36
Premier match officiel 28 mai 1950
Ghana 1 - 0 Nigeria Nigeria
Plus large victoire 12 décembre 1965
Flag of Kenya.svg Kenya 0 - 13 Ghana
Plus large défaite 27 mars 1996
Brésil Brésil 8 - 2 Ghana
Coupe du Monde Phases finales : 1
Huitième de finaliste en 2006
CAN Phases finales : 16
Vainqueur en 1963, 1965, 1978 et 1982
Jeux olympiques Meilleur résultat :
Bronze medal olympic.svg médaille de bronze en 1992
Ghana home kit 2008.svg
Ghana away kit 2008.svg

L'équipe du Ghana de football est l'équipe nationale masculine qui représente le Ghana dans les compétitions majeures de football : la Coupe du monde, les Jeux olympiques et la Coupe d'Afrique. Elle est sous l'égide la fédération du Ghana de football (GFA).

Le Ghana fait partie des meilleurs sélections du continent africain, comme le prouve son palmarès avec ses quatre titres de Coupe d'Afrique, remportés en 1963, 1965, 1978 et 1982. Par ailleurs la sélection des - de 23 ans a remporté une médaille de bronze lors des Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone. Actuellement 16e du classement FIFA, elle est à la 2e place des pays africains.

Sommaire

Histoire

Les débuts de la sélection

Le Ghana dispute son premier match officiel le 28 mai 1950 contre le Nigeria, le résultat en faveur des Ghanéens sur le score 1-0. Cette date a une valeur symbolique en raison de la situation politique de ces deux nations, chacune n'ayant pas encore obtenu son indépendance. Le Ghana obtient son indépendance le 6 mars 1957 et le Nigeria le 1er octobre 1960, tous deux vis-à-vis du Royaume-Uni, par conséquence les premières rencontres sont disputées au moment où le pays était sous contrôle britannique. Indépendant à partir de 1957 donc, la fédération du Ghana de football (Ghana Football Association) voit le jour la même année, devenant membre de la FIFA et de la CAF en 1958, lui permettant de pouvoir prendre part aux compétitions internationales.

Le Ghana devient une grande puissance footballistique en Afrique

Il fait ses débuts en éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations 1962, après deux matchs nuls contre son voisin le Nigeria (0-0, 2-2), il est éliminé par rapport aux nombre de buts marqués à l'extérieur et n'est pas parvenu à se qualifier pour la phase finale[2], de même pour la coupe du monde 1962 après avoir été dominé par le Maroc (0-0, 0-1) (Maroc qui est plus tard éliminé par l'Espagne)[3]. Il participe à sa première phase finale l'édition suivante de 1963, qualifié d'office en tant que pays organisateur de l'évènement, en phase de poule il tient en échec la Tunisie (1-1) et s'impose contre l'Éthiopie (2-0), leur permettant de se qualifier pour la finale. Pour sa première finale de cette compétition continentale qui se déroule à Accra, le Ghana ouvre son palmarès avec une victoire 3-0 contre le Soudan[4]. Deux ans plus tard en Tunisie, qualifié en tant que tenant du titre, il conserve son trophée en remportant ses trois matchs de la phase finale, dont la finale à Tunis contre le pays-hôte la Tunisie après prolongations (3-2)[5]. Entre-temps, le 12 décembre 1965, le Ghana signe sa plus large victoire de son histoire contre le Kenya 13-0. Le Ghana en accord avec d'autres pays membres de la CAF décident de boycotter la coupe du monde en raison du nombre de places disponibles pour la coupe du monde fixé par la FIFA[6]. De nouveau qualifié en tant que tenant du titre, il prend part à l'édition 1968 en Éthiopie, sorti en tête de sa poule le Ghana écarte la Côte d'Ivoire en demi-finale (4-3 après prolongations) mais est déchu de son titre par le Congo Kinshasa (0-1)[7]. En 1970, le Ghana atteint pour la quatrième fois d'affilée la finale de la CAN et s'incline pour la deuxième fois contre le Soudan (0-1)[8]. Malgré le fait d'être parmi les meilleures sélections du continent africain, le Ghana ne parvient pas à se qualifier pour la coupe du monde 1970 après avoir été éliminé par le Nigeria (1-2, 1-1)[9].

Renouveau à la fin des années 1970

Après une belle décennie au sommet de la hiérarchie africaine (avec deux titres de Coupe d'Afrique), le Ghana marque le pas au début des années 1970 malgré le talent du ballon d'or africain Ibrahim Sunday. En 1972, alors que la sélection reste sur quatre finales d'affilée, il n'arrive même pas à accéder à la phase finale de l'édition 1972 après une élimination contre le Togo (0-0, 0-1)[10], de l'édition 1974 après une élimination contre la Côte d'Ivoire (0-3, 0-1)[11] et l'édition 1976 après une élimination contre le Maroc (2-0, 0-2, défaite aux t.a.b.)[12], même chose en éliminatoires en coupe du monde 1974, avec une élimination contre la Zaïre (1-0, 1-4)[13]. En 1978, le Ghana, emmené par Karim Abdul Razak (ballon d'or africain 1978), est désigné pays-hôte de la CAN 1978, il remporte son troisième titre continental après une victoire en finale contre l'Ouganda (2-0 grâce à un doublé d'Opoku Afriyie)[14]. Succès qui n'est pas confirmé en éliminatoires de la coupe du monde 1978, puisque ces derniers sont éliminés d'entrée par la Guinée[15]. À la CAN 1980, le Ghana, qualifié en tant que tenant du titre, est éliminé au premier tour devancé par le Maroc et l'Algérie[16], édition vite oubliée deux ans plus tard au Nigeria car le Ghana, emmené par Opoku Nti, inscrit pour la quatrième fois son nom au palmarès de la CAN après son succès contre la Libye en finale aux tirs-aux-buts[17], en revanche il décide de renoncer à participer aux éliminatoires de la coupe du monde 1982[18]. À la CAN 1984, le Ghana perd ses deux premiers matchs contre le Nigeria et l'Algérie avant de sauver l'honneur contre le Malawi (1-0), par conséquence il est éliminé dès le premier tour de la compétition.

Titre olympique et arrivée d'Abedi Pelé en sélection

À partir de 1984, le Ghana connaît un petite période de disette avec trois absences d'affilée en phases finales de la Coupe d'Afrique (1986, 1988 et 1990), elle poursuit également son absence en coupe du monde (compétition à laquelle il n'a encore jamais pris part jusqu'en 2006). Aux débuts des années 1990, une génération talentueuse arrive (Anthony Yeboah, Anthony Baffoe, Nii Lamptey et Abedi Pelé (ballon d'or africain 1991, 1992 et 1993)) ils arrivent ensemble en finale de la CAN 1992 mais sont défaits aux tirs-aux-buts contre la Cöte d'Ivoire[19], la même année lé sélection espoirs devient la première nation africaine à décrocher une médaille olympique lors des Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone[20]. À la CAN 1994, il s'incline en quarts-de-finale contre la Côte d'Ivoire (1-2)[21] et se fait éliminer par l'Algérie dans la course à la qualification pour la coupe du monde 1994[22]. En 1996, le Ghana termine quatrième de la CAN 1996, éliminé en demi-finale par le pays-hôte futur vainqueur l'Afrique du Sud[23].

Le Ghana rentre dans le rang à la fin des années 1990

À partir de 1996, le Ghana rentre un peu dans le rang, subissant même sa plus large défaite 8-2 contre le Brésil le 27 mars 1996, régulièrement qualifié aux CAN, il n'excède jamais les quarts-de-finale et ne parvient toujours pas à se qualifier pour la coupe du monde. Un véritable changement s'opère lors des éliminatoires pour la coupe du monde 2006 lorsque pour la première fois de son histoire, le Ghana prend part à une phase finale d'une coupe du monde en devançant dans sa phase de poule éliminatoire la République démocratique du Congo, l'Afrique du Sud, le Burkina Faso, le Cap-Vert et l'Ouganda[24].

Parcours du Ghana en coupe du monde 2006

Avec une nouvelle génération symbolisée notamment par les milieux Michael Essien et Stephen Appiah, le Ghana participe en 2006 en Allemagne à sa première phase finale de Coupe du Monde. Les "Black Stars" passent le premier tour en battant, contre toute attente, la République tchèque (2-0) par Asamoah Gyan, à la 2e minute de jeu, puis à la 82e minute par Sulley Ali Muntari, puis les États-Unis, sur le score de 2-1 (buts de Haminu Dramani, à la 22e minute et de Stephen Appiah, sur penalty, à la 47e minute, contre un but de Clint Dempsey à la 43e min.), il ne perd que son troisième match de poule contre les futurs champions du monde italiens sur le score de 0-2 (buts d'Andrea Pirlo et de Vincenzo Iaquinta) mais leur qualification pour le tour suivant était déjà acquise. Seule nation africaine à se qualifier pour les huitièmes-de-finale, elle perd contre le Brésil sur le score de 3 buts à 0 (buts de Ronaldo, Adriano et Zé Roberto). Le slogan était : Black Stars Monko, YÃ¥n Wiase Mu Nsroma (Allez les Black Stars, les stars de notre monde). La sélection retenue à cette coupe du monde est la suivante : Équipe du Ghana de football à la coupe du monde 2006.

L'après-coupe du monde 2006

Après sa performance en coupe du monde, le Ghana reste l'une des valeurs sûres du continent. Il est désigné pays-hôte de la CAN 2008 où il espère faire un bon parcours. Il réussit devant son public un parcours victorieux, mais doit premndre la troisième place, en battant la Côte d'Ivoire sur le score de 4 buts à 2, du fait de leur seule défaite de la compétition, contre le Cameroun, sur le score de 0-1, en demi-finale. Lors du premier tour, le Ghana bat respectivement la Guinée en match d'ouverture (2-1), puis la Namibie (1-0) et le Maroc (2-0), en quart, il s'impose contre le Nigeria (2-1). En demi, malgré le fait que les Black stars ont dominé tout le match, ils perdirent le match contre le Cameroun (0-1, but d'Alain Nkong) mais se consolent avec la troisième place en battant les Elephants 4 buts à 2. Le Ghana dans son ensemble a réalisé une bonne CAN.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

Performances du Ghana en Coupe du monde.
Édition Performance J V N D BP BC
1962 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1966 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1970 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1974 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1978 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1982 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1986 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1990 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1994 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1998 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
2002 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
2006 1/8e de finale 4 2 0 2 4 6
Total - 4 2 0 2 4 6

Le tableau ci-contre récapitule les performances du Ghana en coupe du monde, il ne prend en compte les coupes qu'à partir de son affiliation à la FIFA après l'indépendance du pays.

Le Ghana a attendu l'édition 2006 en Allemagne pour participer à sa première phase finale de son histoire, où il a atteint les huitièmes-de-finale, et réalisé la meilleure performance d'une sélection africaine lors de cette édition. Il est éliminé par le Brésil sur le score de 3-0.

Parcours en Coupe d'Afrique

Performances du Ghana en Coupe d'Afrique.
Édition Performance J V N D BP BC
1962 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1963 Vainqueur 3 2 1 0 6 1
1965 Vainqueur 3 3 0 0 12 5
1968 Finaliste 5 3 1 1 11 8
1970 Finaliste 5 2 2 1 6 4
1972 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1974 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1976 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1978 Vainqueur 5 4 1 0 9 2
1980 1er tour 3 1 1 1 1 1
1982 Vainqueur 5 2 3 0 7 5
1984 1er tour 3 1 0 2 2 4
1986 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1988 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1990 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
1992 Finaliste 5 4 1 0 6 2
1994 1/4 de finale 3 2 0 1 3 2
1996 Quatrième 5 4 0 2 7 5
1998 1er tour 3 1 0 2 3 3
2000 1/4 de finale 4 1 1 2 3 4
2002 1/4 de finale 4 1 2 1 2 2
2004 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
2006 1er tour 3 1 0 2 2 3
2008 Troisième 0 0 0 0 0 0
Total - 60 32 13 15 80 51

Le tableau ci-contre récapitule les performances du Ghana en Coupe d'Afrique, il ne prend en compte les coupes qu'à partir de sa première participation aux éliminatoires c'est-à-dire 1962. Le Ghana est la seconde nation africaine aux nombres de phases finales disputées avec seize participations (seule l'Égypte fait mieux avec 21 participations), elle est également la seconde nation africaine avec le Cameroun aux nombres de titres remportées (4 titres : 1963, 1965, 1978 et 1982) derrière l'Égypte.

Grands joueurs ghanéens du passé

L'équipe d'aujourd'hui

  • Sélection pour la CAN 2008 (stats arrêtées avant la CAN)

Ghana Ghana CAN 2008

Sélectionneur Serbie Milovan Rajevac
N° Nom Date de Naissance Sélections (buts) Club
Gardiens
1 Sammy Adjei 1er septembre 1980 (27 ans) 34 (0) Israël MS Ashdod
16 Abdul Fatawu Dauda 6 avril 1985 (22 ans) 0 (0) Ghana Ashanti Gold
22 Richard Kingson 13 juin 1978 (29 ans) 47 (0) Angleterre Birmingham City
Défenseurs
2 Hans Sarpei 28 juin 1976 (31 ans) 17 (0) Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen
4 John Paintsil 15 juin 1981 (26 ans) 33 (0) Angleterre West Ham United
5 John Mensah 29 novembre 1982 (25 ans) 44 (0) France Olympique lyonnais
17 Nana Asare 11 juillet 1986 (21 ans) 2 (0) Drapeau de la Belgique FC Malines
19 Illiasu Shilla 26 octobre 1982 (25 ans) 13 (0) Russie Saturn Ramenskoye
21 Harrison Afful 24 juin 1984 (23 ans) 7 (0) Tunisie Espérance Sportive de Tunis
24 John Boye 2 mai 1989 (19 ans) 0 (0) Drapeau de la France Stade Rennais FC
Milieux
6 Anthony Annan 21 juillet 1986 (21 ans) 6 (0) Norvège IK Start
7 Laryea Kingston 7 novembre 1980 (27 ans) 19 (4) Écosse Hearts
8 Michael Essien 3 décembre 1982 (25 ans) 31 (5) Angleterre Chelsea FC
11 Sulley Ali Muntari 27 août 1984 (23 ans) 31 (8) Italie Inter Milan
12 André Ayew 17 décembre 1989 (19 ans) 5 (0) France Athlétic Club Arles-Avignon
14 Bennard Yao Kumordzi 21 mars 1985 (22 ans) 3 (1) Grèce Panionios Athènes
15 Ahmed Barusso 26 décembre 1984 (23 ans) 4 (1) Italie AS Rome
18 Eric Addo 12 novembre 1978 (29 ans) 17 (0) Drapeau des Pays-Bas PSV Eindhoven
23 Haminu Dramani 1er avril 1986 (21 ans) 17 (2) Russie Lokomotiv Moscou
Attaquants
3 Asamoah Gyan 22 novembre 1985 (22 ans) 23 (12) Drapeau de la France Stade Rennais FC
9 Junior Agogo 1er août 1979 (28 ans) 9 (4) Angleterre Nottingham Forest
10 Kwadwo Asamoah 12 septembre 1988 (19 ans) 0 (0) Ghana Liberty Professionals
13 Baffour Gyan 2 juillet 1980 (27 ans) 28 (5) Russie Saturn
20 Sadat Bukhari 14 avril 1989 (20 ans) 0 (0) Tunisie Étoile sportive du Sahel

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


Commons-logo.svg

  • Portail du football Portail du football
Ce document provient de « %C3%89quipe du Ghana de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe du Ghana de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.