Equipe des Lions britanniques et irlandais de rugby a XV

ÔĽŅ
Equipe des Lions britanniques et irlandais de rugby a XV

√Čquipe des Lions britanniques et irlandais de rugby √† XV

Logo des Lions britanniques et irlandais.

Les Lions britanniques et irlandais (auparavant appel√©s Lions britanniques) ou plus couramment appel√©s Lions est une √©quipe compos√©e des meilleurs joueurs d'Angleterre, d'√Čcosse, du pays de Galles et d'Irlande.

C'est une équipe de tournée. La première de celle-ci a eu lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande en 1888. Les tournées se déroulent tous les quatre ans depuis 1989. Elles ont lieu chez les trois nations majeures de l'hémisphère sud, à savoir l'Afrique du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Jouer pour les Lions est un tr√®s grand honneur, plus grand m√™me que jouer pour son √©quipe nationale. De m√™me, pour leurs adversaires : leurs pays ne peuvent d√©sormais rencontrer les Lions que tous les 12 ans.

Comme les Lions sont spécifiquement conçus pour les tournées dans l'hémisphère sud, les quelques matches qu'ils ont joués contre d'autres équipes ne comptent pas comme des capes à part entière pour les Britanniques. Le nom officiel de l'équipe est alors British Isles XV. Le XV de France a rencontré les Lions une seule fois en 1989 pour une défaite 27-29 à Paris au parc des Princes. De même, les Barbarians n'ont rencontré les Lions qu'en 1977 à Twickenham à Londres pour une défaite 14-23. L'Argentine a également joué contres les Lions[1].

Sommaire

Histoire

Les débuts

La première tournée d’une équipe britannique en 1888

La premi√®re tourn√©e d‚Äôune √©quipe britannique en Oc√©anie a lieu en 1888, les Lions britanniques jouent en Australie et en Nouvelle-Z√©lande [2]. Cette tourn√©e des Lions est organis√©e par deux joueurs de cricket, Arthur Shrewsbury et Alfred Shaw, qui recrutent principalement des joueurs du nord de l‚ÄôAngleterre et de l‚Äô√Čcosse. Cette tourn√©e n‚Äôa pas le soutien de la f√©d√©ration anglaise car l‚Äôorganisation de la tourn√©e est faite par des entrepreneurs priv√©s, en contradiction avec la r√®gle d‚Äôamateurisme impos√©e par la f√©d√©ration anglaise[3], et de ce fait aucun test n‚Äôest disput√©[4].

Premières compétitions internationales (1891-1910)

Lions britanniques - Colonie du Cap, en 1891, première rencontre de la tournée

La premi√®re tourn√©e des Lions britanniques en Afrique du Sud a lieu en 1891[5], son d√©placement est financ√© par Cecil Rhodes le Premier ministre de la colonie du Cap et par Paul Kruger, le pr√©sident de la r√©publique du Transvaal. Ce sont les premiers matchs repr√©sentatifs disput√©s par les √©quipes sud-africaines qui apprennent encore le jeu. Les touristes jouent et gagnent un total de vingt parties, ne conc√©dant qu'un seul essai durant toute la tourn√©e. Trois matchs disput√©s contre des √©quipes r√©gionales sont consid√©r√©s comme des tests, quoique l'¬ę Afrique du Sud ¬Ľ n'existe pas encore comme unit√© politique en 1891, et se terminent sur des scores serr√©s: 4-0, 3-0 et 4-0[6]. Un des √©v√®nements marquants de la tourn√©e est le fait que l'√©quipe britannique offre la Currie Cup au Griqualand West pour avoir fourni la meilleure opposition. Les Britanniques n'ont battu ces derniers que par 3-0 au Newlands Stadium du Cap .

les Lions britanniques de 1891

La tournée suivante des Lions britanniques a lieu en 1896. La série est perdue 3 tests à 1 par la colonie, mais elle voit la première victoire des Sud-africains contre les Lions britanniques par 5-0 à Newlands Stadium[7]. Les avants sud-africains sont déjà impressionnants.

En 1899, l'√©quipe officielle des Lions britanniques joue en Australie. Elle dispute quatre tests matchs contre l‚ÄôAustralie (trois √† Sydney, un √† Brisbane). Alors que toutes les √©quipes portent le nom de l‚Äô"Australie", les joueurs ne repr√©sentent en fait que la r√©gion o√Ļ le match est disput√©. Aussi l‚Äô√©quipe rev√™t le bleu de la Nouvelle-Galles du Sud lors des matchs √† Sydney, et le marron du Queensland en jouant √† Brisbane. Les visiteurs remportent tous leurs matchs except√© le premier, qui a lieu au Sydney Cricket Ground et qui voit la victoire de l‚ÄôAustralie 13-3.

L'√©quipe d'Afrique du Sud dispute trois test matchs en 1903 contre les Lions britanniques. Le temps des tourn√©es faciles est termin√©[8]. Le 12 septembre 1903 l'√©quipe conduite par Ferdie Aston remporte le troisi√®me test match contre les Lions britanniques 8-0, apr√®s deux matchs nuls. Il faudra attendre un demi-si√®cle pour que les Sud-africains perdent une s√©rie de test matchs √† domicile ou √† l'ext√©rieur. Plusieurs britanniques jouent alors dans l'√©quipe sud-africaine, l'√Čcossais Saxon McEwan, l'Irlandais H.H.Ferris et le Gallois J.E.C.Partridge. La tourn√©e a lieu peu de temps apr√®s la fin de la guerre entre Boers et Britanniques, plusieurs joueurs sud-africains avaient combattu dans les rangs des Boers [9]. Les Lions disputent 22 matchs durant cette tourn√©e, ils remportent 11 victoires, perdent 8 matchs et font 3 matchs nuls.

Le premier test match contre les Lions britanniques a lieu en 1908, les Lions étaient alors appelés les Anglo-Welsh car l’équipe était composée uniquement de joueurs anglais ou gallois. Les All Blacks remportent les deux test matchs.

1910 - 1939

En 1910 les Lions britanniques se déplacent en Afrique du Sud. Deux victoires et une défaite permettent aux Springboks de remporter la série.

En 1924 les Lions britanniques reviennent en Afrique du Sud, trois victoires et un nul consacrent les Springboks[10].

Le capitaine des Springboks Bennie Osler

La première véritable équipe des Lions fait sa première tournée en Nouvelle-Zélande en 1930, la série est remportée par les All Blacks (3 victoires, 1 défaite)[11]. Les Lions remportent la première rencontre à Dunedin mais les All Blacks prennent leur revanche lors des trois matchs qui suivent.

En 1938 les Lions britanniques font une nouvelle tournée en Afrique du Sud, la série est remportée une nouvelle fois par les Springboks qui comptent deux victoires et une défaite[12].

1950-1969

Après une interruption de douze ans due à la Seconde Guerre mondiale,


En 1955 les Lions britanniques se déplacent en Afrique du Sud. Deux victoires et deux défaites aboutissent à un résultat équilibré.

2005

Malgr√© son tr√®s faible temps de jeu lors des dix-huit derniers mois, Jonny Wilkinson est retenu par son ¬ę mentor ¬Ľ Clive Woodward pour participer √† la tourn√©e des Lions de 2005. Il joue son premier match international depuis la coupe du monde 2003 le 23 mai au Millenium Stadium contre les Pumas. L'√©quipe des Lions britanniques et irlandais joue mal[13], mais Wilkinson marque 20 des 25 points de l'√©quipe, en r√©ussissant six p√©nalit√©s et une transformation, obtenant l'√©galisation sur une p√©nalit√© accord√©e au bout de huit minutes d'arr√™t de jeu. Et pourtant, cette √©quipe d'Argentine est priv√©e de 25 de ses meilleurs joueurs en raison des championnats nationaux. La rencontre se termine donc par un match nul 25-25[14].

Les Lions conc√©dent une lourde d√©faite contre la Nouvelle-Z√©lande, dans un match perdu 21-3[15] o√Ļ le capitaine Brian O'Driscoll est bless√© au tout d√©but de la rencontre[16]. Le second test-match est perdu 48-18[17]. C'est Dan Carter qui brille en inscrivant deux essais, quatre transformations et cinq p√©nalit√©s (trente-trois points), soit le meilleur total de points inscrits par un joueur contre les Lions[18].

Les Lions sont de nouveau battus 38-19[19],[20] et conc√®dent une d√©faite 3-0 dans la s√©rie, cela fait 22 ans qu'une s√©rie est cl√ītur√©e sans victoire[19].

2009

En 2009, les Lions britanniques se d√©placent chez les champions du monde en titre, l'Afrique du Sud, avec pour la diriger Ian McGeechan √† la t√™te d'un staff comprenant Warren Gatland, Shaun Edwards et Rob Howley. L'√©quipe a pour relais sur le terrain le capitaine et joueur irlandais Paul O'Connell. La s√©lection initiale comporte quatorze repr√©sentants de l'Irlande, treize Gallois, huit Anglais et deux joueurs seulement de l'√Čcosse[21]. Les Lions perdent le 1er test contre les Springboks sur le score de 26-21 apr√®s avoir √©t√© men√©s par 26 √† 7[22].

Tournées

Année Pays Capitaine Match ( V , D , N ) Test match ( V , D , N )
2009 Afrique du Sud Paul O'Connell 10 ( 7-2-1 ) 1-2-0
2005 Nouvelle-Zélande Gareth Thomas 11 ( 7-4-0 ) 0-3-0
2001 Australie Martin Johnson 10 ( 7-3-0 ) 1-2-0
1997 Afrique du Sud Martin Johnson 13 ( 11-2- 0 ) 2-1-0
1993 Nouvelle-Zélande Gavin Hastings 13 ( 7-6-0 ) 1-2-0
1989 Australie Finlay Calder 12 ( 11-1-0 ) 2-1-0
1983 Nouvelle-Zélande Ciaran Fitzgerald 18 ( 12-6-0 ) 0-4-0
1980 Afrique du Sud Bill Beaumont 18 ( 15-3-0 ) 1-3-0
1977 Nouvelle-Zélande Phil Bennett 26 ( 21-5-0 ) 1-3-0
1974 Afrique du Sud Willie-John McBride 22 ( 21-0-1 ) 3-0-1
1971 Nouvelle-Zélande John Dawes 26 ( 23-2-1 ) 2-1-1
1968 Afrique du Sud Tom Kiernan 20 ( 15-4-1 ) 0-3-1
1966 Nouvelle-Zélande / Australie Mike Campbell-Lamerton 35 ( 23-9-3 ) 0-4-0 (Blacks)
1-1-0 (Wallabies)
1962 Afrique du Sud Arthur Smith 25 ( 16-5-4 ) 0-3-1
1959 Nouvelle-Zélande / Australie R. Dawson 33 ( 27-6-0 ) 1-3-0 (Blacks)
2-0 -0 (Wallabies)
1955 Afrique du Sud R.Thompson 25 ( 19-5-1 ) 2-2-0
1950 Nouvelle-Zélande / Australie Karl Mullen 30 ( 23-6-1 ) 0-3-1 (Blacks)
2-0-0 (Wallabies)
1938 Afrique du Sud Sammy Walker 24 ( 17-7-0 ) 0-3-0
1930 Nouvelle-Zélande Doug Prentice 28 ( 20-8-0 ) 1-3-0 (Blacks)
1-1-0 (Wallabies)
1924 Afrique du Sud Ronald Cove-Smith 21 ( 9-9-3 ) 0-3-1
1910 Afrique du Sud Tom Smythe 24 ( 13-8-3 ) 1-2-0
1908 Nouvelle-Zélande / Australie Arthur Harding 26 ( 16-9-1 ) 0-2-1
1904 Nouvelle-Zélande / Australie David Bedell-Sivright 19 ( 16-2-1 ) 3-0-0 (Wallabies)
0-1-0 (Blacks)
1903 Afrique du Sud Mark Morrison 22 ( 11-8-3 ) 0-1-2
1899 Australie M.M.Mullineux 21 ( 18-3-0 ) 3-1-0
1896 Afrique du Sud J.Hammond 21 ( 19-1-1 ) 3-1-0
1891 Afrique du Sud Bill Maclagan 20 ( 20-0-0 ) 3-0-0
1888 Nouvelle-Zélande / Australie Bob Seddon puis Andrew Stoddart 35 ( 27-2-6 )

Notes et références

  1. ‚ÜĎ (en) Lions team played, sur rugbydata.com, consult√© le 10 juin 2009.
  2. ‚ÜĎ (en) 1888 - Australia & New Zealand, sur lions-tour.com
  3. ‚ÜĎ (en) Rugby Chronology-1888, sur rfu.com
  4. ‚ÜĎ Malin (2002).
  5. ‚ÜĎ (en) Matchs Afrique du Sud Lions britanniques, sur rugbydata.com
  6. ‚ÜĎ (en) Afrique du Sud - Lions en 1891, sur lionsrugby.com
  7. ‚ÜĎ (en) Afrique du Sud - Lions en 1896, sur lionsrugby.com
  8. ‚ÜĎ (en) Afrique du Sud - Lions en 1903, sur lionsrugby.com
  9. ‚ÜĎ (en)Tours of reconciliation: Tour, War and Reconstruction in South Africa, 1891-1907, par Dave Allen, page 7
  10. ‚ÜĎ (en) Afrique du Sud - Lions en 1924, sur lionsrugby.com
  11. ‚ÜĎ (en) Tourn√©e des Lions en 1930, sur stats.allblacks.com
  12. ‚ÜĎ (en) Afrique du Sud - Lions en 1938, sur lionsrugby.com
  13. ‚ÜĎ (en) Robert Kitson, ¬ę Wilkinson rescues pride of Lions - Lions 25 - 25 Argentina ¬Ľ sur guardian.co.uk, 24 mai 2005, The Guardian. Consult√© le 16 ao√Ľt 2009
  14. ‚ÜĎ (en) Lions 25-25 Argentina sur news.bbc.co.uk, 23 mai 2005, BBC. Consult√© le 16 ao√Ľt 2009
  15. ‚ÜĎ (en) New Zealand 21-3 Lions sur news.bbc.co.uk, 25 juin 2005, BBC. Consult√© le 16 ao√Ľt 2009
  16. ‚ÜĎ (en) Paul Doyle, ¬ę All Blacks 21 - 3 Lions ¬Ľ sur guardian.co.uk, 25 juin 2005, The Guardian. Consult√© le 16 ao√Ľt 2009
  17. ‚ÜĎ (en) New Zealand 48-18 Lions sur news.bbc.co.uk, 2 juillet 2005, BBC. Consult√© le 16 ao√Ľt 2009
  18. ‚ÜĎ (en) Michael Aylwin, ¬ę Carter is just unstoppable - New Zealand 48 - 18 Lions ¬Ľ sur guardian.co.uk, 3 juillet 2005, The Guardian. Consult√© le 16 ao√Ľt 2009
  19. ‚ÜĎ a‚ÄČ et b‚ÄČ (en) New Zealand 38-19 Lions sur news.bbc.co.uk, 9 juillet 2005, BBC. Consult√© le 16 ao√Ľt 2009
  20. ‚ÜĎ (en) Robert Kitson, ¬ę All Blacks have evolved as Europe's best back-pedals - New Zealand 38 - 19 British and Irish Lions ¬Ľ sur guardian.co.uk, 11 juillet 2005, The Guardian. Consult√© le 16 ao√Ľt 2009
  21. ‚ÜĎ (en) O'Connell handed Lions captaincy, article du 21 avril 2009 sur BBC Sport, consult√© le 11 juin 2009.
  22. ‚ÜĎ Premier test contre l'Afrique du Sud en 2009, sur rugbyrama.fr
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalit√© issu d‚Äôune traduction de l‚Äôarticle de Wikip√©dia en anglais intitul√© ¬ę British and Irish Lions ¬Ľ.

Annexes

Commons-logo.svg

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de l‚ÄôIrlande Portail de l‚ÄôIrlande
  • Portail du rugby √† XV Portail du rugby √† XV
  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
Ce document provient de ¬ę %C3%89quipe des Lions britanniques et irlandais de rugby %C3%A0 XV ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe des Lions britanniques et irlandais de rugby a XV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.