Entraigues-Sur-La-Sorgue

ÔĽŅ
Entraigues-Sur-La-Sorgue

Entraigues-sur-la-Sorgue

Entraigues-sur-la-Sorgue
Carte de localisation de Entraigues-sur-la-Sorgue
Pays France France
Région PACA
Département Vaucluse
Arrondissement Arrondissement de Carpentras
Canton Canton de Carpentras-Sud
Code Insee 84043
Code postal 84320
Maire
Mandat en cours
Guy Moureau
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Avignon
Latitude
Longitude
44¬į 00‚Ä≤ 13‚Ä≥ Nord
       4¬į 55‚Ä≤ 38‚Ä≥ Est
/ 44.0036111111111111, 04.92722222222222
Altitude 20 m (mini) ‚Äď 42 m (maxi)
Superficie 16,57 km²
Population sans
doubles comptes
7 431 hab.
(2006)
Densité 448 hab./km²

Entraigues-sur-la-Sorgue est une commune fran√ßaise, situ√©e dans le d√©partement de Vaucluse et la r√©gion Provence-Alpes-C√īte d'Azur. Les habitants sont les Entraiguois et Entraiguoises.

Sommaire

Géographie

La commune, située à une altitude de 30 m, s'étend sur 1 657ha.

Accès

La commune est située à 10 km d'Avignon, préfecture du département et à 13 km de Carpentras, une des deux sous-préfectures avec Apt. Entraigues est reliée à ces deux villes par la route départementale 942.

Les routes départementales 16 et 32 traversent la commune.

Communes limitrophes

Rose des vents Bédarrides Bédarrides Monteux Rose des vents
Sorgues N Althen-des-Paluds
O    Entraigues-surSorgues    E
S
Vedène Vedène Saint-Saturnin-lès-Avignon
Enclave: {{{enclave}}}

Relief

C'est une commune relativement plate avec à peine 22 mètres de dénivelé. La frontière avec Sorgues, située à l'ouest d'Entraigues, est géographiquement symbolisée par la colline de Sève.

Géologie

La ville ancienne est construite sur une roche datant de l'helv√©tien (mioc√®ne) ; de la terre alluviale entoure ce rocher contenant de nombreux coquillages.

Hydrographie

La Sorgue à Entraigues

La commune est irriguée par les nombreux bras de la Sorgue, dont le principal porte le nom de Sorgue d'Entraigues. Plusieurs dizaines de kilomètres de fossés parsèment le territoire communal pour réguler les flux hydriques (depuis décembre 2003, il n'y a plus eu d'inondations dans la commune), dont 50 kilomètres sont classés "syndicaux" car leur importance pour l'écoulement nécessite un entretien particulier.

Sismicité

Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont class√©s en zone Ib (risque faible). Tous les autres cantons du d√©partement de Vaucluse sont class√©s en zone Ia (risque tr√®s faible). Ce zonage correspond √† une sismicit√© ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de b√Ętiments[1].

Climat

Le climat est de type m√©diterran√©en et se caract√©rise par des √©t√©s plut√īt chauds et secs et des hivers doux.


Mois Janv F√©v Mars Avr Mai Juin Juil Ao√Ľt Sept Oct Nov D√©c Ann√©e
Temp√©ratures maximales moyennes (¬įC) 10 12 16 18 23 27 30 30 25 20 13 10 19,5
Temp√©ratures minimales moyennes (¬įC) 2 3 6 8 12 15 18 18 14 11 6 5 9,7
Temp√©ratures moyennes (¬įC) 6 7,5 11 13 17,5 21 23 23 19,5 15,5 9 7,5 14,5
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 36,5 23,3 24,9 42,7 45,6 25,4 20,9 29,1 65,8 59,6 52,8 34,0 460.6
Source : Donn√©es climatologiques de Carpentras 2000-2007


Vaucluse moyenne nationale
Ensoleillement 2 800 h/an 1 973 h/an
Pluie 700 mm/an (sur 80 jours) 770 mm/an
Vent 110 j/an essentiellement du Mistral

Les temp√©ratures moyennes oscillent entre 0 et 30¬į selon la saison. Le record de temp√©rature depuis l'existence de la station de l'INRA[2] est de 40,5¬įC lors de la canicule europ√©enne de 2003 le 5 ao√Ľt et -12,8¬įC le 5 janvier 1985. Les relev√©s m√©t√©orologiques se font √† l'Agroparc d'Avignon.

Histoire

Préhistoire et antiquité

Durant cette longue p√©riode le territoire de la commune se r√©suma √† un √ģlot √©mergeant au milieu d'une zone mar√©cageuse. Si celle-ci fut travers√©e par des p√™cheurs ou des chasseurs-cueilleurs, aucune trace n'a subsist√©[3].

Moyen-√āge

En 1247, Barral de Baux, détenteur de la juridiction entière depuis moins d'un an, l'inféode à Raymond Amorosi (ce dernier devint par conséquent son vassal).

Les papes rach√®tent les villes d'Entraigues, de Loriol-du-comtat et de B√©doin en 1298 √† Bertrand des Baux. Les Entraiguois eurent ensuite pour seigneurs successifs les papes eux-m√™mes qui inf√©od√®rent successivement le village √† divers seigneurs. Le fief reste entre les mains des seigneurs des Baux jusqu'en 1314, o√Ļ C√©cile des Baux d'Avellin (dite Rascasse) apporte le domaine √† Guilherm de Clermont, recteur du Comtat Venaissin de 1310 √† 1317[4].

Renaissance

Du d√©but du XVe si√®cle, √† 1568, les Cabassole et les Mayaudi sont coseigneurs de la ville. Au XVIIe, Entraigues fait partie de la dot d'une fille des Ch√Ęteauneuf, et le domaine se retrouve entre les mains de Pierre de Montmorency. Une g√©n√©ration plus tard, son fils, Charles de Montmorency √©pousa Anne de Montaigu qui r√©cup√©ra Entraigues √† la mort de son mari[4].

Le XVIe siècle, Entraigues fut éprouvée par les guerres de religions. L'église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs fut notamment ravagée et incendiée à deux reprises par les Huguenots, en 1563 et 1588. La paroisse fut par la suite reconstruite sous le vocable de Saint-Pierre-ès-Liens.

Période moderne

Ench√Ęss√©e entre Carpentras la papale et Avignon la r√©publicaine, Entraigues souffrit de cette position d√©licate. Les troupes avignonaises faisaient halte dans le village ce qui engageait les Entraiguois √† se r√©v√©ler partisans des R√©publicains.

Le 12 ao√Ľt 1793 fut cr√©√© le d√©partement de Vaucluse, constitu√© des districts d'Avignon et de Carpentras, mais aussi de ceux d'Apt et d'Orange, qui appartenaient aux Bouches-du-Rh√īne, ainsi que du canton de Sault, qui appartenait aux Basses-Alpes.

Article d√©taill√© : Histoire de Vaucluse.

Période contemporaine

Entraigues, comme toute la partie sud de la France, fit partie de la zone dite libre jusqu'en novembre 1942. Un fait marquant peut √™tre signal√© lors de la retraite des Allemands, suite au d√©barquement de Provence. Une partie de la ville, ancien terrain militaire d√©sormais devenu ZAC du plan, fut utilis√©e pour stocker d'√©normes quantit√©s d'explosifs (bombes, torpilles et V2). Dans la nuit du 24 au 25 ao√Ľt, des cordons Bickford furent plac√©s sous les munitions afin d'y mettre le feu, mais les troupes coloniales s'employ√®rent √† couper les m√®ches enflamm√©es, sauvant ainsi les villes d'Entraigues et de Saint-Saturnin-les-Avignon[4].

Toponymie

Au Moyen √āge, le village s'appelait Interaquis (1253), puis le nom √©volua en Interaquas (1358) et Entre Aygues en 1560. On attribue ce nom, qui signifie ¬ę Entre les eaux ¬Ľ au fait que la ville, construite √† l'origine sur un rocher de safre coquillier, √©tait initialement entour√©e de mar√©cages (ce qui n'est plus le cas actuellement). Jusqu'en 1993, la commune s'appelait Entraigues-sur-Sorgues. Le nom proven√ßal est Entr‚Äôa√Įgo de Sorgo selon la norme mistralienne et Entraigas de S√≤rga selon la norme classique.

Héraldique

Entraigues-sur-la-Sorgue

De sinople à deux clés d'or passées en sautoir liées d'un ruban de sable et d'or[5]

Les deux clés d'or sont les clefs pontificales, emblème du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel du Pape, et les trois tours correspondent aux trois portes de l'enceinte médiévale (XIIe et XIVe siècles).

Administration

La mairie d'Entraigues-sur-la-Sorgue
Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1989 2014 Guy Moureau PCF
1989 Max Bertrand PCF
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Intercommunalité

Le 24 octobre 2001, par arr√™t√© pr√©fectoral, Entraigues fut rattach√©e √† la Communaut√© de communes Les Sorgues du Comtat.

Suite √† un vote au conseil municipal en septembre 2008, puis √† la validation du pr√©fet, Entraigues est rattach√©e √† la Communaut√© d'agglom√©ration du Grand Avignon le 1er janvier 2009[6]. Ce changement permet √† la commune de b√©n√©ficier du service de bus de la TCRA[7], toutefois l'opposition critique l'augmentation du tarif pour le transport scolaire[8].

Jumelage

La commune est jumelée avec la ville italienne de Fossombrone.

Démographie

√Čvolution d√©mographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
3357 3357 4900 5335 5788 6612 7431
Nombre retenu √† partir de 1962 : population sans doubles comptes

√Čconomie

Industrie

La commune relève d'une forte tradition industrielle. De nombreux moulins profitèrent de la proximité de la Sorgue pour s'implanter dans la ville. Déjà, en 1454, on blanchissait les toiles dans le Moulin des Toiles. On tissa ensuite les toiles puis de la soie dans les années 20.

L'usine de Valobre traitait quant à elle la ramie afin d'en tirer les fibres nécessaires à la fabrication des billets de la Banque de France. C'était une importante papèterie qui compta jusqu'à 250 ouvriers.

L'usine de Trévouse, initialement orientée vers le traitement de la garance, devint une glacière renommée au début du XXe siècle. Les pains de glace parallélépipédiques étaient obtenus à partir d'un forage effectué près de la Sorgue[9].

De nos jours, les industries sont principalement situées sur la ZAC du Plan. On peut noter que le barrage de l'usine de Valobre est désormais utilisé pour produire de l'électricité.

Tourisme

Située dans la plaine du Comtat Venaissin, avec sa situation à proximité d'Avignon et de son riche patrimoine, de Caprentras et du mont Ventoux, avec la présence de la Sorgue, la commune voit le tourisme occuper directement ou indirectement une place non négligeable de son économie.

Agriculture

Le territoire de la commune est une plaine arrosée par la Sorgue ce qui est relativement propice à l'agriculture. Elle s'est orientée vers la culture des primeurs (fruits et légumes) qui sont expédiés par les marchés gares de Carpentras et de Cavaillon.

Lieux et monuments

  • La tour dite des Templiers : enti√®rement r√©nov√©e en 2006 apr√®s quatorze ans de travaux morcel√©s, cette tour carr√©e de 20 m (qui n'a jamais eu aucun rapport avec l'ordre des Templiers) se dressant au cŇďur de la commune est le vestige du Ch√Ęteau Vieux. L'√©difice, probablement construit au XIe ou XIIe si√®cle, a √©t√© remani√© plusieurs fois aux XIIIe et XIVe : deux √©tages furent rajout√©s, ainsi que les cr√©neaux. On peut observer les vestiges des fortifications effectu√©es au XIVe dans la vieille ville. La tour peut √™tre visit√©e et offre un panorama sur le mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail et les Monts de Vaucluse.
  • L'√©glise Saint-Pierre-aux-Liens : cette √©glise fut √©rig√©e en 1840 sur les ruines de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, d√©truite par les Huguenots. Apr√®s huit ans de travaux, elle fut totalement r√©nov√©e en 2006.
  • La bastide de Tr√©vouze : c'est le seul monument de la commune √† √™tre partiellement inscrit sus la liste des monuments historiques. En effet, la tour d'escalier, les fa√ßades et toitures de l'aile ainsi que le portail d'entr√©e sont prot√©g√©s depuis le 31 janvier 1997. Le nom de Tr√©vouze vient des premiers propri√©taires de la bastide : les Trivulzio (francis√© en Trivulce).

√Čquipements ou Services

√Čducation

La commune possède deux écoles maternelles (écoles Jacques Prévert et Louise Michel) ainsi que deux écoles primaires (écoles Marie Mauron et Robert Desnos)[10], ensuite les élèves sont affectés au Collége Diderot à Sorgues[11], puis vers les Lycées d'Avignon et l' université sur Avignon.

Sports

Nombreux clubs sportifs dont pratique du rugby (US Entraigues XIII), du basket (US Entraigues Basket - Ball), de la pétanque (La Boule Entraiguoise) ou encore du judo (US Entraigues Judo).

Le passage de la Sorgue permet la pratique de la pêche.

La proximité du mont Ventoux attire des cyclistes.

Santé

L'on trouve des h√īpitaux √† Carpentras et √† Avignon.

Vie locale

Culte

Catholique (Paroisse d'Entraigues)

√Čcologie et recyclage

La collecte et traitement des d√©chets des m√©nages et d√©chets assimil√©s et le contr√īle de la qualit√© de l'air se fait dans le cadre de la Communaut√© d'agglom√©ration du Grand Avignon, elle m√™me adh√©rente au Syndicat mixte pour la valorisation des d√©chets du pays d'Avignon.

La réhabilitation de la friche industrielle du moulin des Toiles fait partie d'une démarche HQE et est l'objet d'un label Agenda 21.

Personnalités liées à la commune

Photographies

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Zonage sismique r√©glementaire de la France, classement des cantons (d√©coupage fin 1989) de la r√©gion PACA, page 48
  2. ‚ÜĎ Station m√©t√©orologique situ√©e √† Avignon, quelques kilom√®tres √† vol d'oiseau.
  3. ‚ÜĎ Pobert Bailly, op. cit., p. 170.
  4. ‚ÜĎ a‚ÄČ, b‚ÄČ et c‚ÄČ Robert Bailly, Dictionnaire des communes : VAUCLUSE, Editions A,Barth√©lemy, 1985, 475 p. (ISBN 2-903044-27-9) 
  5. ‚ÜĎ Armorial des communes du Vaucluse
  6. ‚ÜĎ Bienvenue √† la commune d‚ÄôEntraigues sur Grand Avignon
  7. ‚ÜĎ Les bus de la TCRA sur Entraigues sur Grand Avignon
  8. ‚ÜĎ GRAND AVIGNON : Des tarifs inchang√©s pour les Entraiguois ? sur Au cŇďur d'Entraigues, 9 avril 2009
  9. ‚ÜĎ Jean Bouvet, En descendant LA SORGUE au d√©but du si√®cle, Editions A,Barth√©lemy, Avignon, 1990, 95 p. (ISBN 2-903044-73-2) 
  10. ‚ÜĎ Enseignement publique primaire en Vaucluse
  11. ‚ÜĎ Carte scolaire du Vaucluse

Pour approfondir

Commons-logo.svg

Bibliographie

  • Robert Bailly, Dictionnaire des communes du Vaucluse, A. Barth√©lemy, Avignon (ISBN 2903044279) 
  • Jules Courtet, Dictionnaire g√©ographique, g√©ologique, historique, arch√©ologique et biographique du d√©partement du Vaucluse, Christian Lacour, N√ģmes (r√©ed.) (ISBN 284406051X) 

Articles connexes

Liens externes

Communes de la Communauté de communes Les Sorgues du Comtat

Althen-des-Paluds  ¬∑ Entraigues-sur-la-Sorgue  ¬∑ Monteux  ¬∑ Pernes-les-Fontaines

  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de ¬ę Entraigues-sur-la-Sorgue ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Entraigues-Sur-La-Sorgue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Entraigues-sur-la-sorgue ‚ÄĒ Pays ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Entraigues-sur-la-Sorgue ‚ÄĒ Entraigues sur la Sorgue ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Entraigues-sur-la-Sorgue ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Entraigues sur la Sorgue Pa√≠s ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Entraigues-sur-la-Sorgue ‚ÄĒ 44¬į 00‚Ä≤ 13‚Ä≥ N 4¬į 55‚Ä≤ 38‚Ä≥ E / 44.0036111111111111, 04.92722222 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Entraigues-sur-la-Sorgue ‚ÄĒ Infobox Commune de France|nomcommune=Entraigues sur la Sorgue r√©gion=Provence Alpes C√īte d Azur d√©partement=Vaucluse arrondissement= Carpentras canton=Carpentras Sud insee=84043 cp=84320 maire= Guy Moureau mandat=2008 2014 intercomm=Les Sorgues… ‚Ķ   Wikipedia

  • Entraigues-sur-la-Sorgue ‚ÄĒ Original name in latin Entraigues sur la Sorgue Name in other language Entraigues, Entraigues sur Sorgues State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 44 latitude 4.91667 altitude 30 Population 7206 Date 2007 11 20 ‚Ķ   Cities with a population over 1000 database

  • Entraigues-sur-Sorgues ‚ÄĒ Entraigues sur la Sorgue Entraigues sur la Sorgue Pays ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Isle sur la Sorgue ‚ÄĒ L Isle sur la Sorgue Pour les articles homonymes, voir L Isle. L Isle sur la Sorgue Administration Pays ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • L'Isle-Sur-La-Sorgue ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir L Isle. L Isle sur la Sorgue Administration Pays ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • L'Isle-sur-la-Sorgue ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir L Isle. 43¬į 55‚Ä≤ 12‚Ä≥ N 5¬į 03‚Ä≤ 17‚Ä≥ E ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.