Entracte


Entracte
Pendant l'entracte : lithographie en couleurs par Alexandre Lunois parue dans L'Artiste en 1894.

L’entracte est, au théâtre, l’intervalle qui sépare la représentation de deux actes.

Chez les Grecs, l’entracte n’existait pas. L’action était continuée par les déclamations, les chants ou les évolutions du chœur qui occupaient ce temps de repos accordé à la fatigue des acteurs.

Les Romains ont été les premiers à partager réellement leurs spectacles en plusieurs parties, pour donner quelque relâche à l’attention des spectateurs. On se contenta d’abord d’élever la toile, puis on introduisit des joueurs de flûte pour divertir le public par la musique ; ensuite on leur adjoignit des histrions (issus des ludions étrusques) qui exécutèrent des pantomimes.

En France, le XVIIe et le XVIIIe siècle tentèrent, à l’imitation des Romains, de remplir l’entracte par des ballets ou intermèdes de chant et de danse. On essaya même, comme Molière certaines comédies-ballets, ou comme Diderot et Beaumarchais dans le drame, de marquer par des mouvements, des scènes muettes de personnages accessoires, la continuation de l’action. Mais, en général, ces exercices ne faisaient pas, comme ceux du chœur antique, partie intégrante de la pièce.

La scène était remplie pour le plaisir des yeux et des oreilles ; elle était vide en réalité, et l’entracte était alors, comme maintenant, un ingénieux moyen de laisser l’action se développer, tout en ménageant l’attention, et de soustraire à la vue du public certains faits déplaisants ou inutiles.

Source

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 708-9

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Entracte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • entracte — [ ɑ̃trakt ] n. m. • 1622; de entre et acte 1 ♦ Temps qui sépare un acte du suivant (dans la représentation d une pièce de théâtre). « Entracte. Toujours trop long » (Flaubert). ♢ Par ext. Intervalle qui sépare les diverses parties d un concert, d …   Encyclopédie Universelle

  • Entracte —   [ã trakt, französisch] der, s/ s, Entr acte, Entreacte, Entreakt, Zwischenakt, Zwischenaktsdarbietung (Musik, Ballett) …   Universal-Lexikon

  • entracte — ENTRACTE: Toujours trop long …   Dictionnaire des idées reçues

  • entracte — Entracte. s. m. Ce qui se chante, se joüe, ou se represente entre les actes d une piece de Theatre pour delasser les spectateurs. Il y avoit des danses pour entractes. un des entractes estoit une nopce de Village …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Entracte — Der Ausdruck Entracte oder Entr’acte (frz.: Zwischenakt) bezeichnet die Instrumentalmusik, die in der Pause zwischen den Akten oder Bildern eines Schauspiels, Musicals oder einer Oper gespielt wird, während der Hauptvorhang geschlossen ist.… …   Deutsch Wikipedia

  • ENTRACTE — n. m. Intervalle qui, dans la représentation d’une pièce de théâtre, sépare un acte d’un autre. Dans l’entracte. Après l’entracte. Il y a plusieurs événements que l’on suppose s’être passés pendant les entractes. Fig., Les entractes d’une vie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • entracte — en·trac·te s.m.inv. ES fr. {{wmetafile0}} TS mus., teatr. → intermezzo {{line}} {{/line}} DATA: 1905. ETIMO: comp. di entre in mezzo e acte 1atto …   Dizionario italiano

  • entracte — entr acte || É’ntrækt n. intermission (French) …   English contemporary dictionary

  • entracte — nm., pause, coupure : KOPURA nf. (Albanais.001) ; êtrakto nm. (001). E. : Atténuer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Sans entracte — Album par Julien Clerc Pays  France Sortie octobre 1980 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.